Page:Pierquin - Le Poème anglo-saxon de Beowulf.djvu/53

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Ceawlin : en 593, les morts de Ceawlin, Cwichclm et Crida sont mentionnées, et en 597, date de la venue d’Augustin, Ceólwulf monte sur le trône du Wessex.

Ces détails si incomplets soient-ils, l’emportent en nombre sur ceux qui se rapportent au Northumberland, au pays d’Essex, et à l’Anglia orientale. En 547, Ida commence à régner sur le premier de ces royaumes ; Ælli lui succède en 560 : après un règne de trente (!) ans, il meurt en 588, et a pour successeur Ædelric auquel Ædelfrid succède, en 593. Tels sont les seuls faits touchant l’histoire du Northumberland : de la Mercie, d’Essex, de l’Anglia du Sud, il ne subsiste aucune trace.

Il faut donc faire, en ces études, abstraction de toutes les traditions inconsistantes, non pour arriver à la certitude historique, niais à plus de vraisemblance, et par la critique minutieuse, à plus de vérité. C’est moins dans les récits fabuleux qu’il faut rechercher cette dernière, que dans les divisions du territoire lui-même, d’après les populations qui l’occupaient, et le rang qu’avaient leurs membres, dans la tribu, dans la cité, et dans l’État. Les noms des tribus et des familles ont survécu dans les lieux qu’elles occupaient, ainsi que leur droit coutumier. Ce sont là les seules sources historiques véritables : la famille, la tribu, le droit se sont conservés, alors que les noms des rois se perdent en des généalogies poétiques, avec les héros surhumains dont toutes les conquêtes expliquent moins l’entier et sûr envahissement de la Grande-Bretagne par le géant teuton, que la borne barbare posée à la limite du premier champ.