Page:Rabelais - Pantagruel, ca 1530.djvu/26

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


bailloit on ladicte bouillie en ung grand tymbre qui est encores de present a Bourges au pres du palays : mais les dentz luy estoient desia tant crues et fortifiees quil en rompit dudict tymbre ung grand morceau, comme tresbien apparoist. Ung certain iour vers le matin quon le vouloit faire tetter une de ses vaches (car de nourrisses il nen eut iamais aultrement comme dit lhistoire) il se deffit des liens qui le tenoient au berceau ung des bras et vous prent ladicte vache par dessoubs le iarret, et luy mangea les deux tetins et la moitie du ventre avecques le foye et les roignons, et leust toute devoree, neust este quelle cryoit horriblement comme si les loups la tenoient aux iambes, auquel cry le monde arriva et osterent ladicte vache des mains dudict Pantagruel : mais ils ne sceurent si bien faire que le iarret ne luy en demourast comme il le tenoit, et le mangeoit tresbien comme vous feriez dune saulcisse : et quand lon luy voulut oster los, il lavalla bien tost, comme ung Cormaran feroit ung petit poisson, et apres commença a dire, bon bon bon : car il ne scavoit encores pas bien parler, voulant donner a entendre, quil lavoit trouve fort bon, et quil nen failloit plus quautant. Ce que voyans ceulx qui le servoient, le lierent a gros cables, comme sont ceulx que lon faict à Tain pour le voyage du sel de Lyon, ou comme sont ceulx de la grand Navire Françoyse quy est au port de Grace en Normandie. Mais quelque foys quung grand Ours que nourrissoit son pere eschappa, et luy venoit lescher le visaige : car les nourrisses ne luy avoient pas bien torche les babines, il se deffit desdictz cables aussi facilement comme Sanson dentre les Philistins, et vous print monsieur de lours, et vous le mist en pieces comme ung poullet, et vous en fist une