Page:Ramayana, trad. Roussel, tome 1.djvu/36

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


SARGA IX


HISTOIRE DE RĬSHYAÇRĬNGA


1. Apprenant ce qui se préparait mystérieusement, l’écuyer (Sumantra) dit au roi : Écoute ce récit que j’ai ouï (lire) dans un Purâna.

2. Je l’ai entendue, cette histoire antique, de la bouche de Rĭtvijs. Sanatkumâra, le Bienheureux, l’avait autrefois racontée,

3. Dans une assemblée de Rĭshis, au sujet de la future postérité. Il est un fils de Kâçyapa, nommé Vibhândaka.

4. Celui-ci deviendra le père du fameux Rĭshyaçrînga qui sera exclusivement élevé dans la foret ; ce solitaire vivra constamment dans les bois.

5. Cet Indra des ascètes ne connaîtra personne autre que son père avec lequel seul il passera sa vie. Le magnanime (solitaire) observera doublement le Brahmacarya,

8. Renommé parmi les mondes, ô roi, et célébré sans cesse par les ascètes : ainsi s’écoulera le temps pour ce (Brahmane),

7. Docile aux ordres d’Agni et de son glorieux père. À cette époque Romapâda, illustre

8. Et puissant, régnera sur les Angas. Une faute de ce roi occasionnera une calamiteuse

9. Et redoutable sécheresse qui jettera dans l’épouvante tout le pays. Durant cette sécheresse le roi, accablé par le malheur,

10. Convoquera les Brahmanes versés dans la Çruti et leur dira : Vous qui observez la Çruti et qui connaissez les usages des peuples,

11. Prescrivez un jeûne religieux. À cette parole, tous ces excellents Brahmanes,

12. Ascètes parvenus aux limites des Védas, répondront au monarque : Ô roi, fais venir n’importe par quel moyen le fils de Vibhândaka.