Page:Ramayana, trad. Roussel, tome 1.djvu/46

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



SARGA XIII


CONVOCATIONS AU SACRIFICE



1. Le printemps étant de retour, l’année était écoulée. Le valeureux (prince, désireux) de faire le sacrifice de l’Açvamedha en vue d’un fils,

2. Ayant salué Vasishtha et lui ayant rendu les hommages auxquels il avait droit, entretint l’excellent Deux-fois-né, à l’attitude modeste, de (ce qu’il méditait) en vue d’un fils.

3. Que le sacrifice, ô Brahmane, taureau des Munis, soit fait suivant les prescriptions. Que l’on veille à ce qu’il n’y ait point d’empêchements dans (l’accomplissement) d’aucune partie du sacrifice.

4. Tu m’es cher, ô mon ami, tu es le premier de mes Gourous. Fais transporter et préparer ce qu’il faut pour le sacrifice.

5. Bien, répondit au roi l’excellent Deux-fois-né, je ferai tout ce que tu me recommandes.

6. Alors, il s’adresse à des Brahmanes âgés, pleins d’expérience en ce qui concerne les sacrifices, habiles architectes, d’une science consommée,

7. Ouvriers adroits, artistes, menuisiers et sculpteurs, versés dans la science du calcul et dans l’art des chants et de la danse,

8. Gens de mœurs pures, instruits dans les Çâstras, jouissant d’un grand renom : Préparez ce qu’il faut pour le sacrifice, conformément à l’ordre du roi.

9. Apportez vite de nombreux milliers de briques. Que l’on dresse pour le roi des pavillons bien approvisionnés,

10. Et pour les Brahmanes des centaines d’habitations élégantes, abondamment pourvues de riz et d’eau, confortables.

11. Il faut en préparer aussi en très grand nombre pour les gens de la ville, et pour chacun des rois qui, de très loin, viendront (à la cérémonie).