Page:Revue des Deux Mondes - 1903 - tome 15.djvu/84

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


pressentiment se vérifia. Après la conversion de Newman, le tractarianisme, naguère si vivant à Oxford, y parut mort : les témoignages contemporains en font foi [1]. Ce qui, grâce à Pusey, en survivait, se déplaça ; il n’eut plus son centre d’action dans l’Université, et il émigra dans les presbytères de villes ou de comtés, où il devait subir peu à peu une transformation, devenir moins purement doctrinal, plus pratique, et aboutir au ritualisme. L’école libérale jugea le moment favorable pour s’emparer, à Oxford, de l’influence perdue par les tractariens. Aussi bien, personnifiée alors par les disciples d’Arnold, se présentait-elle avec une physionomie rajeunie qui tranchait sur le vieux libéralisme ; elle avait je ne sais quoi de plus sympathique, de plus généreux, de plus enthousiaste, de plus sérieusement pieux et religieux, malgré le vague des croyances ; rien de commun avec l’indifférence nonchalante et quelque peu sceptique, avec la correction tout extérieure et superficielle, avec le prosaïsme sèchement formaliste, avec l’anémie spirituelle des latitudinaires du XVIIIe siècle.

C’est pour cette école nouvelle qu’on imagina le vocable nouveau de Broad church (Eglise large), par opposition à High church et à Low church (Eglise haute et Eglise basse). Où ce vocable est-il né ? Est-ce, à Oxford, dans une conversation de common room [2] ? Est-ce dans un article de Stanley, publié

  1. « En ce moment, le Puseyisme paraît mort, » écrit d’Oxford, en 1849, un correspondant High church de sir Roundell Palmer. (Memorials, family and Personal, par le comte de Selborne, vol. II, p. 64.) Mark Pattison, ancien newmanite, rejeté dans l’incrédulité par la conversion de son maître, constatait le même changement, en s’en félicitant : au lieu du « vieil Oxford tory, débattant furieusement son éternelle question de l’Église, » il découvrait, en 1850, comme par l’effet « d’un coup de baguette magique, » un nouvel Oxford où « la théologie était totalement bannie des common rooms et même des conversations privées, » et où « régnaient les opinions les plus libres sur tous sujets. » (Memoirs de Mark Pattison, p. 244.) Plus tard, en 1858, J. B. Mozley écrivait : « Tout est très calme. Il est curieux combien la controverse dans le sens tractarien a quitté Oxford. Aucune allusion n’y est faite, même la plus éloignée. » (Letters of J. B. Mozley, p. 240.)
  2. Memorials of Dean Lake, p. 35.