Page:Schwob - Mœurs des diurnales, 1903.djvu/67

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


au Dieu. Les Diurnales eux-mêmes adorent son image de la façon la plus singulière. Voici comment on lui rend hommage. Le Diurnale s’agenouille [1]….

[Ici le texte de Publicola s’arrête.]



Tel est le passage rapporté dans les Loci communes.

Le glossaire de Prôktos cite sous les mots vox,vomitorium et venalis trois autres fragments de Publicola qui se rapportent à l’île des Diurnales.

Vox : voce producta sicut Q. Publias in Itinere : avium clamor quasi peopl seu popl interdum voce producta.

Vomitorium : vomitoria sicut in Itinere ad Diurnales deum ascendere per vomitoria templi.

Venalis : distinguitur a venialis. Contendunt Diurnales haud aliter sonare verba venalis et venialis. Publicola. De significatione idem asserunt.

« Le cri des oiseaux (de l’île des Diurnales) est Pe-opl ou popl par contraction…

  1. Cetera desunt apud Anatem.