Page:Tamizey de Larroque - Une demi douzaine de lettres inédites adressées par des hommes célèbres au maréchal de Gramont.djvu/17

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 14 —

vérité il ne se peut rien souhaiter de plus accompli. Aussi tout le monde convient que jamais l’Hespagne n’a faict tant d’honneur à aulcun homme que vous y en avés receu et qu’il semble que son roy et ses peuples aient contesté à qui vous en rendroit davantage. Mais, Monsieur, les qualités admirables de cette princesse que vous nous estes allé quérir vous doivent encor satisfaire plus que tout le reste. J’en estois desja bien persuadé par tout ce qu’on en a tousjours dict ; mais ce que vous me faites l’honneur de m’en escrire augmente encor l’idée que j’en avois. Il ne reste plus que l’impatience de la posséder et je vous assure qu’en mon particulier ceste impatience est double, parceque je n’espère pas avoir l’honneur de vous voir qu’avec elle et que je souhaite cest honneur avec autant de passion que je suis,

Monsieur,
Vostre tres humble et tres acquis serviteur.
De La Moignon.

À Paris, ce 9 décembre [1659][1].



V


Monsieur,

J’ay sceu la bonté que vous avés eue d’écouter les raisons qui m’ont obligé d’envoyer à la cour sur le sujet de ma charge[2] et que vous y avés trouvé de la justice, de quoy je vous rends grâces très humbles. Mais je ne puis que je ne vous fasse scavoir que madame

  1. Guillaume de Lamoignon avait été nommé premier président du parlement de Paris, l’année précédente (octobre 1658). On ne manque jamais de rappeler, à cette occasion, que Louis XIV dit au jeune magistrat en lui remettant le brevet de premier président « Si j’avais connu un plus homme de bien, un plus digne sujet, je l’aurais choisi. » Le compliment, comme M A. Bazin l’a constaté en vain (Histoire de France sous Louis XIII et sous le ministère du cardinal Mazarin (seconde édition, Paris, 1846, t. iv, p. 413) ne fut pas fait par lui, mais par le ministre « Ce fut (ainsi s’exprime l’historien), ce fut, sans aucun doute, le cardinal Mazarin qui lui dit ce mot si souvent cité à sa gloire comme venant de Louis XIV : Si le roi avait pu trouver un plus homme de bien que vous dans le royaume, vous n’auriez pas eu cet emploi. » On consultera avec profit sur le grand magistrat l’excellente thèse pour le doctorat ès-lettres de M. Dejob sur le P. René Rapin, le grand ami des Lamoignon, de Renato Rapino (Paris, 1881).
  2. La charge de général des galères en laquelle le duc de Richelieu avait succédé à son père et dont il se démit en 1661.