Page:Verne - Une ville flottante, 1872.djvu/177

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


— Silence ! répondit Crockston. Encore quelques minutes, et nous sommes sauvés. »

L’embarcation volait au milieu des ténèbres, mais un peu au hasard. James Playfair ne pouvait apercevoir, au milieu du brouillard, les fanaux du Delphin. Il hésitait sur la direction à suivre, et l’obscurité était telle que les rameurs ne voyaient même pas l’extrémité de leurs avirons.

« Eh bien, monsieur James ? dit Crockston.

— Nous devons avoir fait plus d’un mille et demi, répondit le capitaine. Tu ne vois rien, Crockston !

— Rien. J’ai de bons yeux, pourtant. Mais bah ! nous arriverons ! Ils ne se doutent de rien, là-bas… »

Ces paroles n’étaient pas achevées qu’une fusée vint rayer les ténèbres et s’épanouir à une prodigieuse hauteur.

« Un signal ! s’écria James Playfair.

— Diable ! fit Crockston, il doit venir de la citadelle. Attendons. »

Une seconde, puis une troisième fusée s’élancèrent dans la direction de la première, et presque aussitôt le même signal fut répété à un mille en avant de l’embarcation.

« Cela vient du fort Sumter, s’écria Crockston, et c’est le signal d’évasion. Force de rames ! Tout est découvert.

— Souquez ferme, mes amis, s’écria James Playfair, excitant ses matelots. Ces fusées-là ont éclairé ma route. Le Delphin n’est pas à huit cents yards [1] de nous. Tenez, j’entends la cloche du bord. Hardi ! hardi là ! Vingt livres pour vous, si nous sommes rendus dans cinq minutes. »

Les marins enlevèrent la guigue qui semblait raser les flots. Tous les cœurs battaient. Un coup de canon venait d’éclater dans la direction de la ville, et, à vingt brasses de l’embarcation, Crockston entendit plutôt qu’il ne vit passer un corps rapide qui pouvait bien être un boulet.

En ce moment la cloche du Delphin sonnait à toute volée. On approchait. Encore quelques coups d’aviron, et l’embarcation accosta. Encore quelques secondes, et Jenny tomba dans les bras de son père.

Aussitôt la guigue fut enlevée, et James Playfair s’élança sur la dunette.

« Monsieur Mathew, nous sommes en pression ?

— Oui, capitaine.

— Faites couper l’amarre, et à toute vapeur. »

Quelques instants après, les deux hélices poussaient le steamer vers la passe principale, en l’écartant du fort Sumter.

« Monsieur Mathew, dit James, nous ne pouvons songer à prendre les passes de l’île Sullivan ; nous tomberions directement sous les feux des Confédérés. Rangeons d’aussi près que possible la droite de la rade, quitte à

  1. Environ 700 mètres.