Voyages aux pays du cœur

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
N’hésitez pas à l’importer ! voir scan
Gallica


Voyages aux pays du cœur
1853



Schlafe ! was wilst du mehr ?
GOETHE




PRÉFACE :

 
J’aime trois choses ici-bas :
Le tabac, la musique et le soleil.

Ces trois choses ont fait ce livre.





À


MADAME LA COMTESSE ***.


Je n’ose pas mettre votre doux et beau nom en tête de ce volume où j’ai jeté en éclats de rire et en sanglots toute l’histoire de ma jeunesse solitaire et tourmentée ; mais, vous, chère madame, qui avez au front deux étoiles : la beauté et la bonté, vous ne repousserez pas cette œuvre étrange, brutale, mais sincère. Permettez à mes pauvres vers de venir vous trouver sous les ombrages de votre beau parc où se sont écoulées les plus belles heures de ma vie ; puissent ces vers vous dire que vous n’avez pas ici-bas d’ami plus dévoué et plus reconnaissant que celui que vous appeliez quelquefois

Votre troisième enfant
ÉTIENNE.