« Avoir pour toute guide un desir temeraire »

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

XLIIII.


Avoir pour toute guide un desir temeraire,
Et comme les Titans au Ciel vouloir monter,
Sur un mont de pensers l’Esperance planter,
Puis voir tout renverser par Fortune contraire.

Connoistre assez son mal, ne s’en pouvoir distraire,
Chercher obstinément ce qu’on doit eviter,
Se nourrir de douleurs, nuict & jour lamenter,
Et fuyant ses amis croire à son adversaire :

Ourdir pour s’empestrer mille nouveaux liens,
Estre serf d’un Tyran, qui rit du mal des siens,
Et jamais à leur foy trop ingrat ne regarde :

Ce sont les loix qu’Amour de ses traits escrivit
Sur le roc de mon cœur le jour qu’il m’asservit,
Et sans espoir de grace il faut que je les garde.