100%.png

Évangile d’une grand’mère/139

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Librairie de L. Hachette et Cie (p. 360-361).

CXXXIX

PIERRE CHEF DE L’ÉGLISE.



Le Sauveur ressuscité demeura quarante jours sur la terre, apparaissant souvent aux siens et leur parlant de l’établissement de son Église, de la prédication de l’Évangile, de l’organisation des Prêtres et Évêques, de l’administration des Sacrements et de la direction des choses saintes.

Dans une de ces apparitions sur le bord du lac de Génésareth, il interpella Pierre au milieu de ses frères :

« Pierre, m’aimes-tu plus que ne le font ceux-ci ?

— Oui, Seigneur, répondit Pierre, vous savez que je vous aime.

Alors, sois le pasteur de mes agneaux ! »

Il lui demanda une seconde fois :

« Pierre, fils de Jean, m’aimes-tu ?

— Seigneur, vous savez que je vous aime, répondit Pierre une seconde fois.

Sois le pasteur de mes agneaux ! »

Enfin le Sauveur lui ayant demandé une troisième fois :

« Pierre, m’aimes-tu ? »

Pierre, guéri de sa présomption passée, se rappelant son triple reniement chez Caïphe, et redoutant humblement sa faiblesse, répondit tout ému et attristé :

« Seigneur, vous savez toute chose, vous savez que je vous aime. »

Alors Jésus le regarda avec amour et dit :

« Sois le pasteur de mes brebis ! »

Armand. Où étaient les agneaux et les brebis que Jésus donnait à saint Pierre ?

Grand’mère. Les agneaux dont voulait parler Notre-Seigneur, sont tous les fidèles dont se compose le troupeau de l’Église. Les brebis sont les Évêques, qui nous baptisent, nous élèvent dans la vérité, dans la foi. Brebis et agneaux ne forment qu’un seul troupeau sous la conduite du pasteur qui est Pierre et après lui son successeur Notre Saint Père le Pape. C’est pourquoi, tous, nous devons obéir au Pape, notre seul Pasteur, notre seul directeur. Celui qui se révolte contre le Pape, se révolte contre Jésus-Christ dont il est le représentant sur la terre.