100%.png

Évangile d’une grand’mère/140

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Librairie de L. Hachette et Cie (p. 361--).

CXL

ASCENSION DE NOTRE-SEIGNEUR.



Le quarantième jour après Pâques, le Seigneur apparut une dernière fois à ses disciples, près de Jérusalem. La Sainte Vierge, les onze Apôtres et plus de cinq cents disciples étaient présents.

Il était midi. Le Fils de Dieu conduisit cette foule pieuse sur la montagne des Oliviers, à un endroit qu’on vénère quand on va en pèlerinage à Jérusalem.

« Voici, dit-il aux Apôtres, que je vais vous envoyer du Ciel le Promis de mon Père, qui est le Saint-Esprit. Et vous me rendrez témoignage dans toute la Judée, et jusqu’aux extrémités de la terre. »

Puis élevant les mains pour les bénir, il ajouta :

« La toute-puissance m’a été donnée au Ciel et sur la terre.

Allez donc et prêchez l’Évangile à toute créature, enseignez les nations et apprenez-leur à observer ma loi.

« Baptisez-les, au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit.

« Et voici que moi-même je suis avec vous jusqu’à la fin des siècles. »

Et pendant que Dieu fait homme adressait à ses Apôtres ce solennel adieu, il s’éleva majestueusement devant la foule prosternée, et bientôt une nuée lumineuse le cacha à tous les regards.

Le mystère de la Rédemption était accompli, et Jésus, en quittant la terre, lui laissa l’Église et l’Eucharistie.

Ascension de Notre-Seigneur.