Œuvres complètes d’Alexis de Tocqueville, Lévy/Rapport sur les affaires d’Afrique

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rapports de la commission de la Chambre sur les affaires d’Afrique, 1847
Michel Lévy (Œuvres complètes, vol. IXp. 650-652).

Distribution de la population indigène sur le sol. — Aspect général qu’elle présente au point de vue de notre domination. — Kabylie indépendante 
 426
Division du Tell en deux régions distinctes 
 427
Maintien de l’effectif de 94, 000 hommes 
 428
Pourquoi notre occupation ne doit plus s’étendre 
 429
Comment nous sommes arrivés à connaître les meilleurs moyens à prendre pour dominer le pays 
 430
Quels moyens il faut prendre pour diminuer graduellement l’effectif 
 433
Organisation du gouvernement indigène 
 434
Quel doit être l’esprit général de notre gouvernement à l’égard des indigènes 
 435
Deux excès à éviter 
 437
Instruction publique chez les indigènes 
 438
Comment nous devons procéder à l’égard des Turcs 
 439
Les transactions immobilières entre Arabe et Européen ne doivent pas être entièrement libres 
 441
Quels effets on peut espérer de produire sur les indigènes, par un bon gouvernement 
 442
L’esclavage en Afrique 
 443
Division administrative du territoire 
 444
Personnel administratif 
 445
Centralisation des affaires à Paris et à Alger 
 447
Conseils administratifs 
 452
Organisation des services dans les provinces 
 Ib.
Maux qui découlent de l’organisation administrative actuelle 
 454
Conséquences financières 
 455
Conséquences administratives 
 456
Absence d’unité dans la direction des affaires 
 Ib.
Impuissance et lenteur de l’administration 
 457
Quels sont les changements à faire 
 460
Rendre la législation de l’Algérie plus claire et plus stable 
 Ib.
Liberté individuelle 
 461
Garanties de la propriété 
 463
Centralisation des affaires à Alger 
 Ib.
Organisation municipale 
 465
Intervention des citoyens dans l’administration locale 
 466
Règlement de la presse 
 Ib.
État des étrangers 
 467
Quelle est pour notre entreprise la première condition de succès 
 468
Incident relatif à l’expédition de Kabylie 
 469
Examen détaillé des crédits 
 476
L’Algérie doit être colonisée 
 Ib.
Raisons qui facilitent l’introduction d’une population européenne 
 486
Quels sont les effets du climat sur les Européens 
 487
État actuel de la colonisation 
 489
Province d’Alger 
 Ib.
Système suivant lequel ces villages ont été bâtis 
 492
Population des villages 
 Ib.
Situation économique des villages 
 493
Colonisation dans les provinces de Constantine et d’Oran 
 495
Analyse du projet de loi 
 496
On ne peut comparer ce que veut le projet de loi avec aucune entreprise tentée ailleurs 
 Ib.
Objections diverses faites au projet de loi 
 499
La mesure proposée doit être jugée par des considérations économique plus que par des considérations militaires 
 500
Les camps agricoles auraient beaucoup d’analogie avec les villages créés 
 502
L’essai des camps agricoles a déjà été fait 
 503
Rejet du projet de loi 
 504
Mesure proposée à sa place 
 Ib.
Raison pour et contre l’amendement 
 505
Coup d’oeil jeté sur les plans de colonisation proposés dans les provinces de Constantine et d’Oran 
 507
Quelles sont, pour la colonisation, les conditions naturelles de succès ? 
 508
Conditions économiques 
 509
Pourquoi en Afrique la production est difficile et chère 
 Ib.
Pourquoi on y manque de débouchés pour les produits 
 511
Projet de loi 
 512


Texte sur une seule page