Œuvres complètes de Béranger/La Gaudriole

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir La Gaudriole.
Œuvres complètes de Béranger H. Fourniertome 1 (pp. 12-14).


LA GAUDRIOLE


Air : La bonne aventure (Air noté )


Momus a pris pour adjoints
            Des rimeurs d’école :
Des chansons en quatre points
            Le froid nous désole.
Mirliton s’en est allé.
Ah ! la muse de Collé,
            C’est la gaudriole,
                    Ô gué,
            C’est la gaudriole.

Moi, des sujets polissons
            Le ton m’affriole.
Minerve dans mes chansons
            Fait la cabriole.
De ma grand’mère, après tout,
Tartufes, je tiens le goût
            De la gaudriole,
                    Ô gué,
            De la gaudriole.

Elle amusait à dix ans
            Son maître d’école.

Des cordeliers gros plaisants
            Elle fut l’idole.
Au prêtre qui l’exhortait,
En mourant elle contait
            Une gaudriole,
                    Ô gué,
            Une gaudriole.

C’était la régence alors ;
            Et, sans hyperbole,
Grâce aux plus drôles de corps,
            La France était folle.
Tous les hommes plaisantaient ;
Et les femmes se prêtaient
            À la gaudriole,
                    Ô gué,
            À la gaudriole.

On ne rit guère aujourd’hui.
            Est-on moins frivole ?
Trop de gloire nous a nui ;
            Le plaisir s’envole.
Mais au français attristé
Qui peut rendre la gaîté ?
            C’est la gaudriole,
                    Ô gué,
            C’est la gaudriole.

Prudes, qui ne criez plus
            Lorsqu’on vous viole,
Pourquoi prendre un air confus
            À chaque parole ?

Passez les mots aux rieurs :
Les plus gros sont les meilleurs
            Pour la gaudriole,
                    Ô gué,
            Pour la gaudriole.



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


LA GAUDRIOLE

Air : La bonne aventure.
No 5



\relative c'' {
  \time 2/2
  \key c \major
  \autoBeamOff
  \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 120
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
s2 e,4 f | g g a a | g2 c4 d | \appoggiatura f16 e4 \appoggiatura d16 c4 b2
c2 e,4 f | g g a a | g2 c4 d | e d c (b) | c2 f4 e
d e f e | d2 f4 e | d c b a | g2 e4 f | g g a a
g2 c4 d | e \appoggiatura d16 c4 b2 | c \bar "||"
}
\addlyrics {
Mo -- mus a pris pour ad -- joints Des ri -- meurs d’é -- co- 
le Des chan -- sons en qua -- tre points Le froid nous dé -- so- le
Mir -- li -- ton s’en est al- lé "Ah !" la mu -- se de Col -- lé C’est la gau -- dri -- ole Ô "gué !" C’est la gau -- dri -- o -- le.
}

Haut