100%.png

Œuvres de Saint-Amant/Sonnet pour M. le duc d’Anguien

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

SONNET

Pour Monseigneur le Duc d’Anguien.


Anguien, à quels efforts obliges-tu ma plume ?
Il faut que de ton glaive elle imite l’ardeur,
Et qu’empruntant de toy la gloire et la splendeur
Elle face briller un illustre volume.

Les foudres que Vulcan fit bruire sur l’enclume
Pour armer autres fois l’immortelle grandeur
Furent lancez sur Phlegre avec moins de roideur
Que les tiens sur le Rhin, dont la campagne fume,

Toutes fois le besoin y r’appelle tes pas ;
Un démon, asseuré que tu n’y luisois pas,
D’obscurcir nostre sort a pris quelque licence.

Mais tu feras, ô Duc ! comme l’astre du jour
Le temps noir et fascheux causé par ton absence
Deviendra clair et beau par ton divin retour.