Atlas universel d’histoire et géographie/Rome ancienne

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CARTE N° 15.

ROME ANCIENNE.

§ I. La. rome primitive. — Il est certain aujourd'hui que la plus ancienne ville ne comprenait que le Palatin, non pas même toute la colline désignée communément sous ce nom, mais la portion septentrionale seulement.

Deux découvertes récentes l'ont démontré : 1° M. Pietro Rosa, dans les fouilles qu'il dirige aux


jardins Farnèse, pour l'Empereur Napoléon III, a reconnu que le Palatin moderne était divisé en deux parties par un intermontium très-profond ; que la partie méridionale devait être le Velia, la partie septentrionale justifiant alors le nom de Roma quadrata dont parle Tacite en décrivant la ville primitive; 2° on a découvert un mur de construction primitive assez semblable à ceux de Tusculum, cer- tainement contemporain de ceux des villes latines, et visiblement plus ancien que celui de l'enceinte de Servius Tullius qui se voit en plusieurs endroits aujourd'hui. Ce mur appartenait à l'enceinte pri- mitive, mais comme il fait face au Capitole et que cette colline a été la première réunie à la Ville qui, d'apès la tradition, n'occupait que le Palatin, il en résulte que c'est bien certainement le mur de la Roma quadratapvimitïve et que les jardins Farnèse représentent exactement, dans toute son étendue, l'emplacement de la Rome de Romulus. Les collines qui furent peu à peu ajoutées à la Ville et enfermées dans l'enceinte de Servius Tullius sont au nombre de 7 : le Palatinus avecleFrfm, le Capitolinus, le Quirinalis, le Viminalis, YEsqui- linus, le Cœliuset YAventinus.ll&is la ville aux sept collines devint, sous l'empire, la ville aux neuf col- lines , car l'enceinte d'Aurélien, qui subsiste encore aujourd'hui et forme les murs actuels de Rome, em- brasse en outre une partie du Janiculus mons , sur la rive droite du Tibre et la collis Hortorum, le Pincio. § II. Rome de Servius Tullius. — Le 6 e roi de Rome recula le Pomœrium, ou espace sacré qui en- tourait la Rome primitive, et enferma les 7 collines. Deux sortes de vestiges permettent de retrouver au- jourd'hui et de tracer avec exactitude l'enceinte servienne : 1° les restes mêmes de cette muraille et des aggeres, visibles encore sur l'Aventin, sur le Cœlius, le Quirinal et le Viminal; 2° la présence des REGIO I" Porta. Capena. VICI. TEMPLES. 10 10 MAGISTIU VICORUM. 48 II» Celimontium. IIP Isir etSerapis. IV» Templum pacis. 12 12 48 48 48 85 65 Esquille. 15 15 48 tombeaux qu'il était défendu d'élever en deçà du Pomœrium. C'est ainsi que le tombeau de fédile Bibulus, près du forum de Trajan, au pied même du Capitole, témoigne que l'enceinte servienne lais- sait hors de la Ville l'emplacement où il existe encore. Les 4 tribus urbaines qui partageaient la Ville étaient la Suburana, YEsquilina, la Collina et la Palatina. (Voy. leur étendue et leur emplacement sur la carte) . Les portes de l'enceinte servienne étaient : les portes Flumentana, Triumphalis, Carmentalis, Ralumena, Catularia, Sanqualis, Salutaris, Pia- cularis, Collina, Viminalis, Esqailina, Querquetu- lana, Cœlimontana, Capena, Lavernalis , Raudus- culana, Nsevia, Navalis , Trigemina. § III. Rome sous les empereurs. — Sous Au- guste la Ville fut divisée en 14 quartiers, ou Regio- nes, subdivisés en vici, chaque vicus ayant quatre magistri vici pour la célébration des cérémonies du culte des Lares et d'Auguste; les cohortes de vigiles ou pompiers furent créées pour veiller aux incendies. La garde prétorienne fut cantonnée dans un camp encore visible aujourd'hui et la haute surveillance de la Ville fut confiée au préfet de la ville, aux tri- buns du peuple et aux édiles. Nous possédons les régionnaires d'Auguste dans le Curiosum (codex Vaticanus du huitième siècle) et dans la Notifia. M. Preller, prof, à Iéna, en a fait une édition comparée avec Commentaires. C'est ce texte que nous suivrons dans le tableau ci-dessous. LIEUX ET MONUMENTS CÉLÈBRES. N. B. Les noms précédés d'astérisques sont ceux des monu- ments dont il subsiste encore des vestiges ou dont l'emplace- ment est déterminé. Temple de l'Honneur et de la Vertu, les Muses, Lac de Prométhé, Bain de Torquatus, Thermes de Sévère et de Commode, Ârea d'Apollon, Vicus Vitrarius, Area Pannaria, Mutatorium Cœsaris, Bains d'Abascanthus et de Mamertinus, Area Carruac, Temple de Mars, * le fleuve Almo (hors de l'enceinte),* Arc de Drus, arcs de Vérus, de Trajan. Temple de Claude, le Gr. Marché, Luipanarii, l'antre du Cyclope ; la Caserne de la V e Cohorte de Vigiles, le Caput Africœ, YArbor sancta, les Castra peregrina, la maison de Philippe, les Victiliana, le Ludus Matutinus et Dacicus (Gallicus), le Spoliarum, le Sardarium, YAr- mamentorium (arsenal), la Mica Aurea. La Monnaie, *l'Amphithéâtre Flavien (Colysée) qui occupe 87 009 p. c, le Ludus Maximus et Dacicus, la maison de Brutus, le Summum Choragium, le lacus Pastorum, la Scola quœstorum et caplatorum, *les Thermes de Titus et de Trajan, le portique de Livie, les Castra Misenatium. Porticus absidata, Y Area de Vulcain, YAureum Bu- cinum, YApollo Sandaliarius, le Temple de la Terre, le Tigillum Sororis (élevé à la mémoire de Camille, sœur d'Horace), le Colosse (statue de bronze colossale) haute de 102 p., avec sept rayons sur la tête de 22 p. chacun,

  • la Meta Sudans (fontaine près du Colysée), *le Temple

de Vénus et Rome,* le temple de Jupiter Stator, *la voie sacrée (du Colysée au Forum),* la Basilique neuve ou de Constantin (ruines immenses en face du Pala- tin, et improprement appelée Temple de la Paix),

  • le Temple d'Antoninet Faustine, la Basilique de Paul,

le Forum Transitorium, la Subura, le bain de Daphnis, (Quartier rendu salubre par Mécène : « Nunc licet Esquiliis habitare salubribus), » (Horace.) Le Lacus Orphei, le marché Livien, le Nymphœum d'Alexandre Sévère, la caserne de la 2 e cohorte de Vigiles, les jar- dins Pallantiens, l'Hercule Syllanus, *YAmphitheatncm, Castrense, le Campus viminalis, *la Minerva medica, l'Isis patricienne.

VI» Alta semita- VII» Via lata. VICI. TEMPLES. 17 17 MAGISTRt BAIN YICOKBM. 48 75 13 48 VIII»

  • Forum romanum

MAGNUM. 34 34 48 86 IX' 'ClRCUS FLAMI- NIUS. 35 35 48 63

  • Palatium. 20

XI»

  • &RCUSMAX1MUS. 21

PlSCINAPUBLIGA. 16 XIII» ÀVENTINUS. ao 48 44 21 17 48 48 15 63 18 44 48 LIEUX ET MOSUMENTS CÉLÈBRES. Le Temple du Salut et de Sérapis, le Temple de Flore, "l'ancien Capitole,* les Thermes de Constantin, la statue de Mamurus, le Temple du dieu Quirinus, le Malum punicum, *les jardins de Salluste, la gens Flavia, *les Thermes de Dioclétien, la caserne de la 3 e cohorte de Vigiles, le Camp prétorien, les X Tabernœ, les Gallinœ albse, VArea de Candidus. Le lac de Ganymède, la caserne de la l re cohorte de Vigiles, YArcus nouveau, le Nymphœum de Jupiter, YJEdicula capraria, le Campus d'Agrippa. le Temple du Soleil et le camp, le Portique de Gypsanius et de Con- stantin, les deux nouveaux temples de l'Espérance et de la Fortune, les chevaux de Tiridate, roi d'Arménie, le Forum Suarium, les jardins Largiani, les Mansuetœ, le Lapis pertusus. 3C n- 1a

  • La tiibunejaux harangues (Rostra tria), leGénie doré

du peuple romain, la statue équestre de Constantin, le Sénat, l'Atrium de Minerve, le Forum de César, *le Forum d'Auguste, * le Forum de Nerva, * le Forum de Trajan, * le temple de Trajan , * la colonne , de 1 28 p. avec ses 185 marches et ses 45 fenêtres, la caserne de la 6 e cohorte de Vigiles, la Basilique Argentaria, *le Tem- ple delà Concorde, * Y Umbilicus Romœ , *le Temple de Saturne (trésor public), *le Temple de Vespasien,

  • le Capitole, *le Mille d'or, *la Basilique Julia, *le

Temple de Castor,* la Grœcostasis, *le Temple de Vesta, les Horrea Germaniciana et Agrippiana, VAquacer- nens IV Scauros sub œde, l'Antre de Cacus, le Vicus Jugarius et Unguentarius, le Portique des joailliers, l'Elephantus Herbarius. Les IIII Stàbulœ, le Portique de Philippe, les II Mi- nuciœ (l'ancienne et la frumentaire) , la Crypte de Balbus^ les 3 théâtres : celui de *Balbus, "celui de Marcellus, * celui de Pompée, l'Odéon, le Stade, *le Cbamp de Mars, le Trigarium, les Ciconiœ nixse, *le Panthéon, la Basilique de Neptune, Matidies et Mar- cianes , * le Temple d'Antonin, * la colonne Antonine, de 175 p., 203 marches, 56 fenêtres, Hadrien, *ies Thermes d'Alexandre Sévère, les Thermes d'Agrippa, le Portique des Argonautes, le Portique de Méléagre, le Temple d'Isis et de Sérapis , la Miiierva- Chalcidica , [fan.] Divorum, VInsula Felicles. La Casa Romuli, le Temple de la Mère des Dieux et celui d'Apollon Bhamnusius, le Pentapylum, *le palais d'Auguste et *de Tibère, *YAuguratorium, * VArea Pa- latina, le Temple de Jupiter vainqueur, la Domus Dionis, *la Vieille curie, la Fortuna Respiciens, *le Septizonium de Sévère, la Victoria Germanicia, le Lupercal. Le Temple du Soleil et de la Lune, le Temple de la Mère des Dieux et de Jupiter Arborator, les Douze Portes, le Temple de Mercure, Mdes Ditis Patris, le Temple de Cérès, * la Porta Trigemina, l'Apollo Cœlispiciens , V Hercules Olivarius, *le Vélabre, le Fortunium, * l'arc de Constantin. VArea Radicaria, * la Via nova, la Fortuna Mam- mosa, le Temple d'Isis Athenodoria, le Temple de la Bonne Déesse Subsaxanea, le Clivus Delphini, *les Thermes de Caracalla Antonin, les 7 Domus des Par- thes, le Campus Lanatarius, la Domus Cilonis, la ca> serne de la 4 e cohorte de Vigiles, la Domus cornificies, les Privata Hadriani. UArmilustrium, Je Temple de Diane et le Temple de Minerve, les trois Nymphées, les Thermes Syriens, les Thermes de Décius, le Dolocenum, les Privata Tra- jani, la Mappa aurea, le Platano, *les Greniers de Galba, *les Greniers Aniciana, le Porlicus Fabaria> l'escalier de Cassius. le Forum Pislorium.

XIV° vici. temples. magistri vicorum. bains. lieux et monuments celebres.
Transtiberina. 78 78 48 86 Le Gaianus et Frigianus, * les 5 Naumachies, * le Vatican, les jardins Domitiens, * le Janicule, les Molinæ, les Bains d'Ampélis, de Priscus, de Diane, la Statua Valeriana, la caserne de la 7e cohorte de Vigiles, la Tête de Gorgone, le Temple de la Fortuna Fortis, les Coraria, les Septimiana, l'Hercule couché, les Campi Bruttianus et Codetanus, les jardins de Géta, les camps des Lecticarii.


Récapitulation des monuments existant à Rome au quatrième siècle et des magistrats qui y présidaient :

Bibliothèques publiques : 28 ; — Obélisques : 6 (dont 2 dans le Gr. Cirque, 1 au Vatican, 1 au Champ de Mars, 2 au mausolée d'Auguste) ; — Ponts : 8 : Ælius, Æmilius, Aurelius, Mulvius, Sublicius, Fabricius, Cestius, Probi ; — Collines : 7 ; — Champs (Campi) : 8 ; — Forums : 11 ; — Basiliques : 10 ; — Thermes : 11 ; — Aqueducs : 19 ; — Grandes rues : 29 ; — Capitoles : 2 ; — Cirques : 2 ; — Amphithéâtres : 2 ; — Colosses : 2 ; — Colonnes : 2 ; — Gr. marchés : 2 ; — Théâtres : 3 ; — Ludi : 4 ; — Naumachies : 5 ; — Nymphæa : 11 ; — Statues équestres : 22 ; — Statues dorées de dieux : 80 ; — en ivoire : 64 ; — Arcs en marbre 34 ; Portes : 37 ; — Vici : 324 ; — Ædiculæ, 324 ; — Magistri vico-


rum : 673 ; — Curatores : 29 ; — Maisons : 1797 ; — Greniers : 291 ; — Balnea : 956 ; — Puits : 1352 — Officinæ pistoriæ : 254 ; — Cohortes prétoriennes 10 ; — Cohortes urbaines : 4 ; — Cohortes de Vigiles : 7 (21 cohortes en tout) ayant 14 casernes ; — Camps des Equites singulares : 2 ; — Des Peregrini, soldats de la flotte de Misène, de celle de Ravenne, Tabellarii, Lecticariarii, Victimarii, Silicarii ; — Mensæ Oleariæ : 2300.

Portes. Il faut ajouter à ces documents fournis par les 2 monuments que nous avons mentionnés plus haut, les noms des portes de l'enceinte d'Aurélien : Flaminia, Pinciana, Salaria, Nomentana, Collatina, Tiburtina, Prænestina, Asinaria, Metronia, Latina, Appia, Ardeatina, Ostiensis, Portuensis, Aurelia, Septimiana. Leur emplacement est reconnu et la plupart subsistent encore aujourd'hui.


_________________________________


PL. 15 ROMA URBS

Bouillet - Atlas universel, Carte 15.png