Bases de la politique positive

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bases de la politique positive, manifeste de l’école sociétaire fondée par Fourier (1847)
Texte établi par Paris, Lib. Phalanstérienne, Paul Renouard.


I. Définitions préliminaires 
 1
Société 
 3
Association, sociétaire 
 4
Révolution, révolutionnaire 
 5
La Commune 
 6
Politique 
 7
Moral, immoral, la morale 
 11
Passion 
 15
Limite et absolu 
 20
II. Introduction 
 24


le problème social.


I. But de la Politique rationnelle 
 29
II. État des Choses, et Problème à résoudre par toute Doctrine de Reforme sociale 
 30


conditions de la stabilité et du progrès.
I. Vérification de toute Doctrine de Réforme sociale. 
 39
II. Droits et Devoirs de toute Doctrine de Réforme sociale. 
 46
III. Anéantissement des Doctrines révolutionnaires par les Principes précédents 
 49
IV. Déclaration de l’Indépendance et de la Supériorité de l’École Sociétaire 
 56
V. Les Principes de la Doctrine Sociétaire excluent absolument l’Orgueil 
 66
VI. État des Idées et des Partis. Accusations contradictoires. 
 73


conditions de l’ordre et de la liberté.
I. Caractère intrinsèque de la Doctrine Sociétaire 
 82
II. Des Lois et de la Forme sociale 
 85
III. Corrélation et Union absolue de l’Ordre et de la Liberté 
 93


transformation sociale.
I. Mode de Réalisation du Système Sociétaire 
 102
II. Analyse des Éléments de la Vie sociale 
 114
Éléments réglés et ordonnés 
 115
Éléments non réglés et libres 
 118
III. Résumé sur les Principes et sur la Proposition de l’École Sociétaire 
 122


organisation de l’école sociétaire constituée.
I. L’École sociétaire n’est pas, ne peut pas être une Secte 
 128
II. Importance de l’Unité d’Action 
 138
III. Constitution organique de l’École dans les formes légales 
 141
IV. Systèmes des Moyens de Concours 
 147
Concours intellectuel 
 Ibid.
Concours en activité 
 157
Concours financier 
 162
Déclaration finale 
 173