Bible Crampon 1923/Zacharie

La bibliothèque libre.
Traduction par Augustin Crampon.
Texte établi par Société de S. Jean l’Évagéliste, Desclée..



Chapitres   1.   2.   3.   4.   5.   6.   7.   8.   9.   10   11.   12.   13.   14.   Livres



LIVRE DE ZACHARIE



PREMIÈRE PARTIE.
[I, I — VIII, 23.]
PROPHÉTIES EN RAPPORT
AVEC LA RECONSTRUCTION DU TEMPLE.

1. Chap. i, 1-6 : Appel à la conversion.


Le huitième mois[1], en la deuxième année de Darius, la parole de Yahweh fut adressée à Zacharie, fils de Barachie, petit-fils d’Addo, le prophète, en ces termes : 2Yahweh a été dans un grand courroux contre vos pères. 3Et tu leur diras :

Ainsi parle Yahweh des armées :
Revenez à moi, – oracle de Yahweh des armées,
et je reviendrai à vous, – dit Yahweh des armées.
4Ne soyez pas comme vos pères,
auxquels ont prêché les premiers prophètes en disant :
“Ainsi parle Yahweh des armées :
Revenez donc de vos mauvaises voies,
et de vos mauvaises actions !
“et qui n’ont pas écouté et ne m’ont pas prêté attention,
– oracle de Yahweh.
5Vos pères, où sont-ils ?
Et les prophètes, pouvaient-ils vivre éternellement ?
6Mais mes paroles et mes décrets,
dont j’avais chargé mes serviteurs les prophètes,
n’ont-ils pas atteint vos pères,
si bien qu’ils se sont convertis[2] et ont dit :
“Comme Yahweh des armées avait résolu d’agir à notre égard,
selon nos voies et selon nos actions,
ainsi il a agi envers nous.”

2. Chap. i, 7 — vi, 15 : Visions nocturnes : la théocratie nouvelle.
A. Chap. i, 7-17 : Vision des chevaux et des cavaliers.Date (i, 7). La vision (i, 8-11). Question concernant Jérusalem (i, 12). Réponse de consolation (i, 13-15) ; Jérusalem sera rebâtie et bénie (i, 16, 17).

7Le vingt-quatrième jour du onzième mois, qui est le mois de Sabath[3], en la deuxième année de Darius, la parole de Dieu fut adressée à Zacharie, fils de Barachie, petit-fils d’Addo, le prophète, en ces termes :

8J’ai eu une vision pendant la nuit : Voici qu’un homme[4] était monté sur un cheval roux, et il se tenait entre des myrtes dans un lieu ombragé, et il y avait derrière lui des chevaux roux, alezans et blancs. 9Je dis[5] : “Que sont ceux-ci, mon seigneur ? “Et l’ange qui parlait avec moi me dit : “Je te ferai voir ce que sont ceux-ci.” 10Et l’homme qui se tenait entre les myrtes prit la parole et dit : “Ce sont ceux que Yahweh a envoyés pour parcourir la terre.” 11Et ils répondirent à l’ange de Yahweh[6] qui se tenait entre les myrtes, et ils dirent : “Nous avons parcouru la terre, et voici que toute la terre est habitée et tranquille.” 12L’ange de Yahweh prit la parole et dit : “Yahweh des armées, jusques à quand n’auras-tu pas pitié de Jérusalem et des villes de Juda contre lesquelles tu es irrité voilà soixante-dix ans[7] ?” 13Et Yahweh adressa à l’ange qui parlait avec moi de bonnes paroles, des paroles de consolation. 14Et l’ange qui parlait avec moi me dit : “Proclame ceci :

Ainsi parle Yahweh des armées :
J’ai été animé d’une grande jalousie
pour Jérusalem et pour Sion ;
15et je suis animé d’un grand courroux
contre les nations qui vivent dans l’opulence !
Car moi, j’étais un peu irrité ;
et elles ont, elles, travaillé à la ruine[8].

16C’est pourquoi ainsi parle Yahweh :
Je reviens à Jérusalem avec compassion ;
ma maison y sera rebâtie,
– oracle de Yahweh des armées,
et le cordeau sera étendu sur Jérusalem.

17Proclame encore ceci :
Ainsi parle Yahweh des armées :
Mes villes regorgeront encore de biens,
et Yahweh consolera encore Sion,
et choisira encore Jérusalem.”



B. Chap. ii, 1-4 : Vision des quatre cornes et des quatre forgerons.[9]

Je levai les yeux et je vis : Et voici quatre cornes[10]. 2Et je dis à l’ange qui parlait avec moi : “Que sont celles-ci ? “Il me dit : “Ce sont les cornes qui ont dispersé Juda, Israël et Jérusalem.”

3Et Yahweh me fit voir quatre forgerons. 4Et je dis : “Que viennent faire ceux-ci ? “Il répondit en ces termes : “Ce sont là les cornes qui ont dispersé Juda, au point que personne ne levait la tête, et ceux-ci sont venus pour les frapper de terreur, pour abattre les cornes des nations qui ont levé la corne contre le pays de Juda pour le disperser[11].

C. Chap. ii, 5-17 : Vision du rétablissement glorieux de Jérusalem.L’homme au cordeau (ii, 5, 6); Jérusalem n’aura pas de murailles (ii, 7-9). Que les captifs quittent Babylone ! Revanche divine (ii, 10-13). Jérusalem capitale des nations et demeure de Yahweh (ii, 14-17).[12]

5Je levai les yeux et je vis : Et voici un homme ayant à la main un cordeau à mesurer[13].

6Et je dis : “Où vas-tu ? “Et il me dit : “Je vais mesurer Jérusalem pour voir quelle en doit être la largeur et quelle en doit être la longueur.”

7Et voici que parut l’ange qui parlait avec moi ; et un autre ange apparut, allant à sa rencontre ; 8et il lui dit[14] : “Cours ! Parle à ce jeune homme en ces termes : C’est comme une ville ouverte que sera habitée Jérusalem, tant il y aura en son sein d’hommes et de bêtes. 9Et moi, je serai pour elle, – oracle de Yahweh, – une muraille de feu à l’entour, et je serai en gloire au milieu d’elle.

10Holà ! Holà ![15] Fuyez du pays du septentrion,
– oracle de Yahweh,
car je vous ai dispersés aux quatre vents du ciel,
– oracle de Yahweh.
11Holà ! Sion, sauve-toi,
toi qui habites chez la fille de Babylone !

12Car ainsi parle Yahweh des armées :
Pour sa gloire il m’a envoyé vers les nations qui vous ont pillés ;
car qui vous touche touche
la prunelle de son œil.

13Car voici que j’agite ma main sur elles,
et elles seront un butin pour ceux qui leur sont asservis ;
et vous saurez que Yahweh des armées m’a envoyé.

14Pousse des cris de joie et sois dans l’allégresse, fille de Sion ;
car voici que je viens et j’habiterai au milieu de toi,
– oracle de Yahweh.
15Beaucoup de nations s’attacheront à Yahweh en ce jour-là,[16]
et elles seront mon peuple ;
et j’habiterai au milieu de toi,
et tu sauras que Yahweh des armées m’a envoyé vers toi.
16Yahweh possédera Juda comme sa portion
sur la terre sainte,
et il choisira encore Jérusalem.
17Que toute chair fasse silence devant Yahweh,
car il s’est élevé de sa sainte demeure.



D. Chap. iii, 1-10 : Vision de la réinstallation du sacerdoce.Le grand prêtre Jésus accusé par Satan et défendu par Yahweh (iii, 1, 2), qui le revêt d’habits purs (iii, 3-5) et lui annonce la venue de son serviteur le Germe (iii, 6-10).[17]

Il me fit voir Jésus, le grand prêtre, debout devant l’ange de Yahweh ; et Satan[18] se tenait à sa droite pour lui faire opposition. 2Et Yahweh dit à Satan : “Que Yahweh te réprime, Satan, que Yahweh te réprime, lui qui a choisi Jérusalem ! Celui-ci n’est-il pas un tison arraché du feu ?”

3Or Jésus était couvert d’habits sales et se tenait devant l’ange. 4Et l’ange prit la parole et parla à ceux qui se tenaient devant lui, en ces termes : “Ôtez-lui les vêtements sales. “Et il lui dit : “Vois, j’ai fait enlever de dessus toi ton iniquité, et je t’ai revêtu d’habits de fête[19].” 5Et je dis[20] : “Qu’ils lui mettent une tiare pure sur la tête. “Et ils posèrent la tiare pure sur sa tête, et le revêtirent d’habits ; et l’ange de Yahweh se tenait debout.

6Et l’ange de Yahweh fit à Jésus cette déclaration[21] :

7Ainsi parle Yahweh des armées :
Si tu marches dans mes voies,
et si tu es fidèle à mon ministère,
toi aussi tu gouverneras ma maison,
et tu garderas mes parvis ;
et je te donnerai libre accès
parmi ceux qui se tiennent ici.

8Écoute donc, Jésus, grand prêtre,
toi et tes collègues[22] qui siègent devant toi :
– car ce sont des hommes de présage ;
– Voici que je vais faire venir mon serviteur Germe.
9Car voici la pierre[23]
 que j’ai placée devant Jésus ;
sur cette unique pierre il y a sept yeux ;
voici que je vais sculpter sa sculpture,
– oracle de Yahweh des armées,
et j’enlèverai l’iniquité de ce pays en un seul jour !

10En ce jour-là, – oracle de Yahweh des armées,
vous vous inviterez les uns les autres,
sous la vigne et sous le figuier.



E. Chap, iv, 1-14 : Vision du candélabre et des deux oliviers.La vision (iv, 1-3). Symbolisme des sept lampes (iv, 4-6a, 10b). Digression sur le rôle de Zorobabel (iv, 6b-10a). Symbolisme des deux oliviers (iv, 11-14).[24]

L’ange qui parlait avec moi revint, et il me réveilla comme un homme qui se réveille de son sommeil. 2Et il me dit : “Que vois-tu ? “Je répondis : “J’ai vu, et voici un candélabre tout en or, avec son bassin à son sommet, portant ses sept lampes avec sept conduits pour les lampes qui sont au sommet du candélabre[25] . 3Et deux oliviers sont à côté de lui, l’un à droite du bassin, et l’autre à sa gauche.”

4Et je repris la parole et je dis à l’ange qui parlait avec moi : “Que sont ces choses, mon seigneur ?” 5L’ange qui parlait avec moi me répondit et me dit : “Ne sais-tu pas ce que sont ces choses ? “Je répondis : “Non, mon seigneur.” 6Et il reprit et me dit :

Ceci est[26] la parole de Yahweh à Zorobabel, savoir : “Ni par une armée, ni par la force, mais par mon Esprit, dit Yahweh des armées. 7Qui es-tu, grande montagne[27] , devant Zorobabel ? Tu seras une plaine. Et il élèvera la pierre du sommet au milieu des acclamations : Grâce, grâce sur elle !”

8La parole de Yahweh me fut adressée en ces termes : 9“Les mains de Zorobabel ont fondé cette maison, et ses mains l’achèveront, et tu sauras que Yahweh des armées m’a envoyé vers vous. 10Car qui mépriserait le temps des petites choses[28] ? Ils se réjouiront en voyant le fil à plomb dans la main de Zorobabel.”

“Ces sept lampes sont les yeux de Yahweh, qui parcourent toute la terre.[29]11Je repris la parole et je lui dis : “Que sont ces deux oliviers à la droite du candélabre et à sa gauche ?”

12Je repris une seconde fois la parole et lui dis : “Que sont ces deux grappes d’olivier qui se trouvent auprès des deux entonnoirs d’or d’où l’or découle ?”

13Il me parla en ces termes : “Ne sais-tu pas ce que c’est ? “Je répondis : “Non, mon seigneur.” 14Et il me dit : “Ce sont les deux fils de l’onction[30] qui se tiennent près du Seigneur de toute la terre.”



F. Chap. v, 1-4 : Vision du rouleau volant.[31]

Je levai de nouveau les yeux et je vis : Et voici un rouleau[32] qui volait. 2Il me dit : “Que vois-tu ? “Je dis : “Je vois un rouleau qui vole ; sa longueur est de vingt coudées et sa largeur de dix coudées.” 3Et il me dit : C’est la malédiction qui sort sur la face de tout le pays ; car, selon ce qui y est écrit[33], quiconque dérobe sera balayé d’ici, et, selon ce qui y est écrit, quiconque jure sera balayé d’ici. 4Je l’ai déchaînée, – oracle de Yahweh des armées, – et elle arrivera à la maison du voleur et à la maison de celui qui jure par mon nom en mentant ; elle se logera au milieu de sa maison et la consumera, le bois et les pierres.

G. Chap. v, 5-11 : Vision de l’épha.L’épha et son symbolisme (v, 5, 6). La femme dans l’épha, son symbolisme (v, 7, 8). L’épha en terre de Sennaar (v, 9-11).

5L’ange qui parlait avec moi parut et me dit : “Lève les yeux et regarde ce qui apparaît. “Je dis : “Qu’est-ce ?” 6Il dit : “C’est l’épha[34] qui apparaît”. Et il ajouta : “C’est à cela que s’attache leur regard dans tout le pays.”

7Et voici qu’un disque de plomb fut soulevé, et il y avait une femme assise au milieu de l’épha. 8Il dit : “Cette femme[35] est l’improbité. “Et il la repoussa au milieu de l’épha et jeta sur l’ouverture de celui-ci la masse de plomb.

9Et je levai les yeux, et je vis. Et voici que deux femmes apparurent ; du vent soufflait dans leurs ailes ; elles avaient des ailes pareilles aux ailes de la cigogne. Et elles enlevèrent l’épha entre le ciel et la terre. 10Je dis à l’ange qui parlait avec moi : “Où emportent-elles l’épha ?” 11Il me répondit : “Elles l’emportent pour lui bâtir une maison au pays de Sennaar[36] ; et, quand elle aura été fondée, on le placera là en son lieu.



H. Chap. vi, 1 -8 : Vision des quatre chars.Description et symbolisme (vi, 1-5). Leur départ vers les quatre régions : ceux qui vont vers le Nord (vi, 6, 8).[37]

Je levai de nouveau les yeux et je vis : Et voici quatre chars sortant d’entre les deux montagnes, et les montagnes étaient des montagnes d’airain. 2Au premier char il y avait des chevaux roux, au second char des chevaux noirs, 3au troisième char des chevaux blancs, et au quatrième char des chevaux tachetés, vigoureux. 4Je pris la parole et je dis à l’ange qui parlait avec moi : “Que sont ceux-ci, mon seigneur ?” 5L’ange répondit et me dit : “Ce sont les quatre vents du ciel[38] qui viennent de se tenir devant le Seigneur de toute la terre.” 6Le char auquel il y a des chevaux noirs sortit vers le pays du septentrion[39] ; les blancs sortirent après eux, et les tachetés sortirent vers le pays du midi. 7Les coursiers vigoureux sortirent et ils demandèrent à partir pour parcourir la terre. L’ange leur dit : “Allez, parcourez la terre[40] ! “Et ils parcoururent la terre. 8Et il m’appela et il me parla en ces termes : “Vois, ceux qui sont partis vers le pays du septentrion ont apaisé mon esprit dans le pays du septentrion”.

I. Chap. vi, 9-15 : Acte symbolique : le couronnement du grand prêtre.

9La parole de Yahweh me fut adressée en ces termes : 10Prends de la main des exilés[41], de Holdaï, de Tobia et d’Idaïa, – tu iras toi-même en ce jour-là, tu iras dans la maison de Josias, chez qui ils se sont rendus en arrivant de Babylone, – 11et tu prendras de l’argent et de l’or, et tu feras des couronnes, et tu les poseras sur la tête de Jésus, fils de Josédec, le grand prêtre. 12Tu lui parleras en ces termes : Ainsi parle Yahweh des armées : Voici un homme dont le nom est Germe[42] ; il lèvera en son lieu, et il bâtira le temple de Yahweh. 13Il bâtira le temple de Yahweh, et sera revêtu de majesté ; il sera assis en souverain sur son trône, et il sera prêtre sur son trône[43], et entre eux deux il y aura un conseil de paix. 14Et la couronne[44] sera pour Hélem, pour Tobia, pour Idaïa et pour Hen, fils de Sophonie, en souvenir dans le temple de Yahweh. 15Des hommes qui sont au loin viendront et travailleront à la construction du temple de Yahweh, et vous saurez que Yahweh des armées m’a envoyé vers vous. Cela arrivera si vous obéissez fidèlement à la voix de Yahweh.



3. Chap. vii, 1 — viii, 23 : Réponse de Yahweh à une consultation touchant les anciens jours de deuil.La consultation des envoyés de Béthel (vii, 1-3). Réponse divine : on n’a jeûné que pour des motifs personnels (vii, 4-6), suivant en cela les errements condamnés par les prophètes, et qui ont amené le malheur du peuple (vii, 7-14). Mais Yahweh qui aime Sion (viii, 1, 2), y est revenu (viii, 3) ; elle va être repeuplée (viii, 4, 5), son peuple va lui être merveilleusement ramené (viii, 6-8). Changements déjà réalisés depuis la reprise des travaux du Temple (viii, (9-13) : conditions à observer (viii, 14-17). Fin des deuils (viii, 18, 19). Affluence des nations à Jérusalem (viii, 20-23.)[45]

La quatrième année du roi Darius, la parole de Yahweh fut adressée à Zacharie, au quatrième jour du neuvième mois, en Casleu. 2Béthel avait envoyé Sarasar et Rogommélech, avec ses gens, pour implorer Yahweh, 3pour parler aux prêtres de la maison de Yahweh des armées et aux prophètes, en ces termes : “Dois-je pleurer au cinquième mois, et faire abstinence, comme j’ai fait depuis tant d’années ?[46]

4La parole de Yahweh[47] des armées me fut adressée en ces termes : 5Parle à tout le peuple du pays et aux prêtres, en ces termes : Quand vous avez jeûné et célébré le deuil au cinquième et au septième mois, et cela depuis soixante-dix ans, est-ce pour moi que vous jeûniez ? 6Et quand vous mangez et buvez, n’est-ce pas vous qui mangez et vous qui buvez ?[48] 7N’y a-t-il pas les paroles qu’a proclamées Yahweh par l’intermédiaire des anciens prophètes, quand Jérusalem était habitée et tranquille, avec ses villes autour d’elle, et que le négéb et la sephélah étaient habités ? 8La parole de Yahweh fut adressée à Zacharie en ces termes : 9Ainsi parlait Yahweh des armées en disant : “Rendez la justice selon la vérité ; pratiquez la miséricorde et la compassion chacun envers son frère ; 10n’opprimez pas la veuve et l’orphelin, l’étranger et le pauvre, et ne méditez pas l’un contre l’autre le mal dans vos cœurs.” 11Mais ils ont refusé d’écouter, ils ont prêté une épaule rebelle et endurci leurs oreilles pour ne pas entendre. 12Ils ont rendu leur cœur tel que le diamant, pour ne pas entendre la loi et les paroles que Yahweh des armées leur adressait par son Esprit, par l’intermédiaire des anciens prophètes. Aussi y eut-il une violente indignation de la part de Yahweh des armées. 13Et il arriva : De même qu’il avait appelé sans qu’ils écoutassent, “de même ils appelleront sans que je les écoute, dit Yahweh des armées. 14Je les disperserai parmi toutes les nations qu’ils ne connaissent pas, et derrière eux le pays restera désolé, sans personne qui passe ou revienne. “D’un pays de délices ils ont fait un désert.



La parole de Yahweh des armées se fit entendre en ces termes :

2Ainsi parle Yahweh des armées : Je suis animé pour Sion d’un grand zèle ; je suis animé pour elle d’une grande fureur.

3Ainsi parle Yahweh : Je suis revenu à Sion[49] et je veux habiter au milieu de Jérusalem ; Jérusalem sera appelée la ville de vérité, et la montagne de Yahweh des armées, montagne de sainteté.

4Ainsi parle Yahweh des armées : Il y aura de nouveau des vieillards et des femmes âgées assis sur les places de Jérusalem, chacun son bâton à la main, à cause du grand nombre de leurs jours. 5Les places de la ville seront remplies de jeunes garçons et de jeunes filles jouant sur ses places.

6Ainsi parle Yahweh des armées : Si cela paraît merveilleux aux yeux du reste de ce peuple, en ces jours-là, cela sera-t-il merveilleux aussi à mes yeux, – oracle de Yahweh des armées ?

7Ainsi parle Yahweh des armées : Voici que je vais délivrer mon peuple du pays de l’orient et du pays du soleil couchant. 8Je les amènerai et ils habiteront au milieu de Jérusalem ; ils seront mon peuple, et moi je serai leur Dieu, avec vérité et justice.

9Ainsi parle Yahweh des armées : Que vos mains se fortifient, vous qui entendez en ces jours ces paroles[50] de la bouche des prophètes qui ont parlé au jour où fut fondée la maison de Yahweh des armées, pour que le temple soit rebâti. 10Car, avant ces jours-là[51], il n’y avait point de salaire pour les hommes, point de salaire pour le bétail, point de sûreté contre l’ennemi pour ceux qui sortaient et entraient, et j’avais lâché tous les hommes les uns contre les autres. 11Mais maintenant, je ne suis plus, moi, à l’égard du reste de ce peuple comme aux jours d’autrefois, – oracle de Yahweh des armées. 12Car la semence prospérera[52] , la vigne donnera son fruit, la terre donnera ses produits, les cieux donneront leur rosée, et je mettrai le reste de ce peuple en possession de toutes ces choses. 13Et il arrivera : comme vous avez été malédiction parmi les nations, maison de Juda et maison d’Israël, ainsi je vous délivrerai, et vous serez bénédiction ! Ne craignez point, que vos mains se fortifient !

14Car ainsi parle Yahweh des armées : Comme J’ai eu le dessein de vous faire du mal lorsque vos pères provoquaient ma colère, dit Yahweh des armées, et que je ne m’en suis pas repenti, 15ainsi j’ai en ces jours-ci, au contraire, le dessein de faire du bien à Jérusalem et à la maison de Juda ; ne craignez point ! 16Voici les paroles que vous observerez : Dites la vérité, chacun à votre prochain ; rendez la justice dans vos portes selon la vérité et pour la paix ; 17ne méditez pas dans vos cœurs le mal les uns des autres ; et n’aimez pas le faux serment ; car ce sont là toutes choses que je hais, – oracle de Yahweh.

18La parole de Yahweh des armées me fut adressée en ces termes :

19Ainsi parle Yahweh des armées : Le jeûne du quatrième mois, le jeûne du cinquième, le jeûne du septième et le jeûne du dixième mois seront changés pour la maison de Juda en réjouissance et en allégresse, et en solennités joyeuses[53]. 20Ainsi parle Yahweh des armées : Il viendra encore des peuples et des habitants d’un grand nombre de villes[54]. 21Les habitants de l’une iront à l’autre, en disant : “Allons, allons implorer Yahweh et chercher Yahweh des armées !” – “Moi aussi, je veux aller !” 22Des peuples nombreux et de puissantes nations viendront chercher Yahweh des armées à Jérusalem et implorer Yahweh.

23Ainsi parle Yahweh des armées : En ces jours-là, dix hommes de toutes les langues des nations saisiront, oui, saisiront le pan de la robe d’un Juif en disant : Nous voulons aller aussi avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous.”



DEUXIÈME PARTIE.
[IX, 1 — XIV, 21.]
AVENIR DES PUISSANCES DU MONDE ET DU ROYAUME DE DIEU.
1. Chap. ix, 1 — x, 1 : Bénédictions promises à Juda et a Israel.Châtiment des nations voisines de la Palestine (ix, 1-7). Délivrance de Juda (ix, 8). Le roi humble et pacifique, son œuvre de paix (ix, 9, 10). Yahweh donne à son peuple victoire (ix, 11-16) et prospérité (ix, 17 ; x, 1).

Sentence

Parole de Yahweh contre le pays d’Hadrach[55] ;
et à Damas sera son séjour,
– car Yahweh a l’œil sur les hommes,
et sur toutes les tribus d’Israël ; –
2et aussi à Hamath, voisine de Damas,
à Tyr, ainsi qu’à Sidon,
parce que leur sagesse est grande.
3Tyr s’est construit une citadelle[56],
elle a amassé l’argent comme la poussière,
et l’or comme la boue des rues.
4Voici que le Seigneur s’en emparera ;
il frappera sur mer sa puissance,
et elle-même sera dévorée par le feu.

5Ascalon le verra et craindra ;
Gaza aussi, et elle se tordra de douleur ;
Accaron aussi, car son espérance[57] est confondue.
Il n’y aura plus de roi à Gaza,
et Ascalon ne sera plus habitée.
6Un vil étranger[58] s’installera à Azoth,
et je détruirai l’orgueil des Philistins. 7J’ôterai son sang de sa bouche, et ses abominations d’entre ses dents ;
et lui aussi sera un reste pour notre Dieu[59] ;
il sera comme un chef en Juda ;
et Accaron sera comme le Jébuséen.

8Je camperai autour de ma maison pour la défendre ;
contre toute armée, tout allant et venant ;
et il ne passera plus chez eux d’oppresseur,
car maintenant j’ai vu de mes yeux.

9Tressaille d’une grande joie, fille de Sion !
Pousse des cris d’allégresse, fille de Jérusalem !
Voici que ton Roi vient à toi ;
il est juste, lui, et protégé de Dieu ;
il est humble ; monté sur un âne[60],
et sur un poulain, petit d’une ânesse.

10Je retrancherai[61]
 d’Ephraïm les chars de guerre,
et de Jérusalem les chevaux,
et l’arc du combat sera détruit.
Il parlera de paix aux nations ;
sa domination s’étendra d’une mer à l’autre,
du fleuve jusqu’aux extrémités de la terre.

11Pour toi aussi, à cause du sang de ton alliance[62],
je retirerai tes captifs de la fosse sans eau.
12Revenez au lieu fort[63], captifs d’espérance !
Aujourd’hui encore je le déclare :
je te rendrai au double.

13Car je bande pour moi Juda,
et sur l’arc je place Ephraïm ;
j’exciterai tes fils, ô Sion,
contre tes fils, ô Javan[64],
et je ferai de toi comme une épée de vaillant.
14Yahweh apparaîtra au-dessus d’eux,
sa flèche partira comme l’éclair ;
le Seigneur Yahweh sonnera de la trompette,
et s’avancera dans les ouragans du midi.

15Yahweh des armées les protégera ;
Ils dévoreront[65], ils fouleront aux pieds les pierres de fronde ;
Ils boiront, ils se démèneront comme pris de vin,
et ils seront remplis comme la coupe des sacrifices,
comme les cornes de l’autel.
16Yahweh leur Dieu sera leur salut en ce jour-là,
le salut du troupeau qui est son peuple ;
ils seront comme des pierres de diadème[66],
qui brilleront dans son pays.

17Quelle prospérité, quelle beauté que la leur !
Le froment fera croître les jeunes gens,
et le vin nouveau les vierges.



Demandez à Yahweh de la pluie au printemps.
C’est Yahweh qui fait les éclairs ;
il leur donnera une pluie abondante,
à chacun de l’herbe dans son champ.

2. Chap. x, 2 — xi, 3 : Contraste entre les malheurs passés et l’avenir brillant du peuple de Dieu.L’idolâtrie et les mauvais pasteurs, cause des malheurs du peuple (x, 2) ; Yahweh punira les mauvais chefs (x, 3b ; xi, 1-3). Il comblera de bénédictions Juda (x, 3a-6) et Ephraïm (x, 7-12).

2Car les théraphim ont parlé futilité,
et les devins ont eu des visions de mensonge ;
ils débitent de vains songes,
et donnent de fausses consolations.
C’est pourquoi[67] ils sont partis comme un troupeau ;
ils ont été opprimés, faute de berger.
3Ma colère s’est enflammée contre les bergers[68],
et je châtierai les boucs !

Car Yahweh des armées visite son troupeau,
la maison de Juda,
et il en fait son cheval d’honneur dans la bataille.
4De lui viendra la troupe,
de lui le pieu, de lui l’arc de guerre ;
de lui sortiront tous les chefs ensemble.
5Ils seront comme des héros,
foulant la boue des chemins dans la bataille ;
ils combattront, car Yahweh sera avec eux,
et ils couvriront de honte ceux qui sont montés sur des chevaux.

6Je fortifierai la maison de Juda,
et je sauverai la maison de Joseph ;
je les rétablirai, car j’ai compassion d’eux,
et ils seront comme si je ne les avais pas rejetés.
Car moi, je suis Yahweh, leur Dieu, et je les exaucerai.

7Ceux d’Ephraïm seront comme des héros,
et leur cœur sera joyeux comme par le vin ;
leurs fils le verront et se réjouiront,
et leur cœur tressaillira en Yahweh.[69]
8Je sifflerai après eux,
et je les rassemblerai, car je les ai rachetés,
et ils se multiplieront comme ils s’étaient multipliés[70].
9Quand je les aurai répandus parmi les peuples,
et qu’ils se souviendront de moi dans les pays lointains,
ils vivront avec leurs enfants et ils reviendront.
10Je les ramènerai du pays d’Égypte,
et je les rassemblerai d’Assyrie,
et je les ferai venir au pays de Galaad et au Liban,
et il ne se trouvera pas assez d’espace pour eux.

11Il passera[71] par la mer, mer de détresse,
il frappera les flots dans la mer,
et toutes les profondeurs du fleuve seront mises à sec.
L’orgueil de l’Assyrie sera abattu,
et le sceptre de l’Égypte sera ôté.
12Je les fortifierai en Yahweh,
et ils marcheront en son nom, – oracle de Yahweh.



Ouvre tes portes, Liban,
et que le feu dévore tes cèdres ![72]
2Lamente-toi, cyprès,
car le cèdre est tombé,
les arbres magnifiques ont été ravagés !
Lamentez-vous, chênes de Basan,
car la forêt impénétrable est abattue !
3On entend la lamentation des bergers,
parce que leur gloire est ruinée ;
on entend le rugissement des lionceaux,
car ce qui faisait l’orgueil du Jourdain a été ruiné.

3. Chap. xi, 4-17 : Le bon pasteur : l’indocilité du troupeau, cause de ses malheurs.Thème général, ordre divin (xi, 4-6). Le bon pasteur, sa vigilance pour protéger ses brebis (xi, 7-8a) ; las de ses brebis, il brise sa première houlette et réclame son salaire (xi, 8b-12) ; injurié par ses brebis, il brise sa seconde houlette (xi, 13, 14) Les brebis sous la conduite d’un mauvais pasteur (xi, 15-17).

4Ainsi parle Yahweh, mon Dieu : “Sois pasteur du troupeau de carnage[73] 5que leurs acheteurs tuent impunément, et dont les vendeurs disent : Béni soit Yahweh ! je m’enrichis, – et que leurs bergers n’épargnent point. 6Car je n’épargnerai plus les habitants du pays, – oracle de Yahweh ; voici que moi-même je livrerai les hommes aux mains les uns des autres et aux mains de leur roi; ils dévasteront le pays, et je ne délivrerai pas de leur main.”

7Alors je me fis pasteur du troupeau de carnage, et aussi des plus misérables[74] du troupeau. Je pris deux houlettes ; je nommai l’une Grâce, et je nommai l’autre Lien, et je fis paître le troupeau. 8Je retranchai les trois pasteurs[75] en un seul mois.

Et je perdis patience avec les brebis, et elles aussi étaient lasses de moi. 9Et je dis : “Je ne vous paîtrai plus ; que celle qui meurt, meure ; que celle qui disparaît, disparaisse, et que celles qui restent se dévorent les unes les autres !”

10Je pris ma houlette Grâce et je la brisai, pour rompre mon alliance que j’avais faite avec tous les peuples. 11Elle fut brisée en ce jour-là, et ainsi les plus misérables du troupeau, qui faisaient cas de moi[76], connurent que telle était la parole de Yahweh.

12Et je leur dis : “Si vous le trouvez bon, donnez-moi mon salaire ; sinon, n’en faites rien. “Et ils pesèrent mon salaire, trente sicles d’argent[77]. 13Et Yahweh me dit : “Jette-le au potier[78], ce prix magnifique auquel j’ai été estimé par eux ! “Et je pris les trente sicles d’argent et je les jetai dans la maison de Yahweh, au potier. 14Je brisai ensuite ma seconde houlette Lien, pour rompre la fraternité entre Juda et Israël[79].

15Yahweh me dit : “Prends maintenant l’attirail d’un nouveau pasteur.[80] 16Car voici que moi-même je vais susciter sur le pays un berger qui n’aura pas souci des brebis qui se perdent, qui ne cherchera pas ce qui est dispersé, qui ne guérira pas celle qui est blessée ; il ne nourrira pas celle qui est saine, il mangera la chair de celle qui est grasse et fendra leur sabot.

17Malheur au pasteur de néant qui délaisse le troupeau ! Que le glaive soit sur son bras et sur son œil droit ! Que son bras se dessèche, et que son œil droit s’éteigne !”[81]



4. Chap. xii, 1 — xiii, 6 : Victoires d’Israël, sa purification.En vain les nations assiègent Juda et Jérusalem (xii, 1-3) ; leur déroute (xii, 4). Forts de cette citadelle (xii, 5), les habitants de Juda vont à la conquête (xii, 6). Protection de Yahweh sur le pays et la ville (xii, 7, 8). Sur celle-ci, il répand un esprit de grâce et elle revient vers lui (xii, 9, 10a), repentante de ses fautes (xii, 10b-14). Purification de la ville (xiii, 1) ; plus d’idoles ni de faux prophètes (xiii, 2-6).

Sentence. Parole de Yahweh sur Israël.

Oracle de Yahweh
qui a étendu les cieux et fondé la terre,
et qui a formé l’esprit de l’homme au-dedans de lui :
2Voici que moi, je ferai de Jérusalem un seuil d’ébranlement[82],
pour tous les peuples d’alentour ;
et cela sera aussi pour Juda,
quand on assiégera Jérusalem.

3Et il arrivera en ce jour-là :
je ferai de Jérusalem une pierre à soulever[83],
pour tous les peuples ;
quiconque la soulèvera sera tout meurtri,
et toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle.

4En ce jour-là, – oracle de Yahweh,
je frapperai de terreur tous les chevaux,
et de délire leurs cavaliers ;
j’aurai les yeux ouverts sur la maison de Juda,
mais je frapperai d’aveuglement tous les chevaux des peuples.
5Et les chefs de Juda diront en leur cœur :
“Les habitants de Jérusalem sont une force pour moi,
par Yahweh des armées, leur Dieu.”

6En ce jour-là, je ferai des chefs de Juda
comme un brasier ardent dans du bois,
comme une torche enflammée dans une gerbe ;
et ils dévoreront à droite et à gauche tous les peuples d’alentour,
et Jérusalem restera encore à sa place[84], à Jérusalem.
7Yahweh sauvera les tentes de Juda en premier lieu,
afin que l’orgueil de la maison de David
et l’orgueil des habitants de Jérusalem
ne s’élève pas au-dessus de Juda.[85]

8En ce jour-là, Yahweh établira un rempart
autour des habitants de Jérusalem,
et celui qui chancelle parmi eux sera en ce jour-là comme David,
et la maison de David sera comme Dieu,
comme l’ange de Yahweh devant eux.

9Et il arrivera en ce jour-là :
Je m’appliquerai à détruire tous les peuples
qui viendront contre Jérusalem.
10Et je répandrai sur la maison de David
et sur l’habitant de Jérusalem un esprit de grâce et de supplication,
et ils tourneront les yeux vers moi qu’ils ont transpercé[86].
Et ils feront le deuil sur lui,
comme on fait le deuil sur un fils unique ;
ils pleureront amèrement sur lui, comme on pleure amèrement sur un premier-né.

11En ce jour-là, le deuil sera grand à Jérusalem,
comme le deuil d’Adadremmon dans la vallée de Mageddo[87].
12Le pays sera dans le deuil, chaque famille[88] à part ;
la famille de la maison de David à part et ses femmes à part ;
la famille de la maison de Nathan à part et ses femmes à part ;
13la famille de la maison de Lévi à part et ses femmes à part ;
la famille de Séméï à part et ses femmes à part ;
14toutes les familles qui restent,
chaque famille à part et ses femmes à part.



En ce jour-là, il y aura une source ouverte
à la maison de David et aux habitants de Jérusalem
pour laver le péché et la souillure.

2Et il arrivera en ce jour-là,
– oracle de Yahweh des armées : J’abolirai du pays les noms des idoles,
et on n’en fera plus mention ;
et j’ôterai aussi du pays
les prophètes et l’esprit d’impureté.

3Et si quelqu’un prophétise[89] encore,
son père et sa mère, qui l’ont engendré,
lui diront : “Tu ne vivras pas, car tu as dit des mensonges,
au nom de Yahweh !
“Et son père et sa mère, qui l’ont engendré,
le transperceront pendant qu’il prophétisera.

4Et il arrivera en ce jour-là :
Les prophètes auront honte,
chacun de sa vision quand il prophétisera,
et ils ne revêtiront plus le manteau de poil, en vue de mentir.

5Tel dira : “Je ne suis pas prophète, moi ;
moi, je suis un homme qui cultive la terre,
car un homme m’a acheté dès ma jeunesse.”

6Et on lui dira : “Qu’est-ce que ces blessures[90] à tes mains ? “et il répondra : “J’ai reçu ces coups dans la maison de mes amis.”

5. Chap, xiii, 7-9 : Le pasteur est frappé ; sort des brebis.

7Epée, réveille-toi contre mon pasteur[91], contre l’homme qui est mon compagnon, – oracle de Yahweh des armées ! Frappe le pasteur, et que le troupeau soit dispersé. Et je ramènerai ma main sur les petit.

8Et dans tout le pays, – oracle de Yahweh, – les deux tiers seront exterminés, périront, et l’autre tiers y sera laissé.

9Je ferai entrer ce tiers dans le feu et je l’épurerai comme on épure l’argent, je l’éprouverai comme on éprouve l’or. Lui, il invoquera mon nom, et moi je l’exaucerai. Je dirai : “C’est mon peuple ! “Et il dira : “Yahweh est mon Dieu !”


6. Chap. xiv, 1-21 : Jugement des païens et sanctification de Jérusalem.Jérusalem attaquée par les nations, une moitié de la ville en captivité (xiv, 1, 2) Yahweh vient au secours du reste de son peuple et lui fraie un passage pour qu’il s’enfuie (xiv, 3-5). Jour unique (xiv, 6, 7). Prospérité (xiv, 8-11). Destruction d’une partie des nations hostiles (xiv, 12-15) ; conversion des autres (xiv, 16-19). Sainteté de Jérusalem (xiv, 20, 21).

Voici qu’un jour vient pour Yahweh, et tes dépouilles seront partagées au milieu de toi. 2J’assemblerai toutes les nations devant Jérusalem pour la guerre ; et la ville sera prise, les maisons seront pillées, les femmes violées, et la moitié de la ville partira en captivité ; mais le reste du peuple ne sera pas retranché de la ville.

3Et Yahweh sortira et combattra contre ces nations, comme lorsqu’il combat, en un jour de bataille. 4Ses pieds se poseront en ce jour-là sur la montagne des Oliviers, qui est en face de Jérusalem, du coté de l’orient ; et le mont des Oliviers se fendra par le milieu, vers l’orient et vers l’occident, en une très grande vallée ; une moitié de la montagne reculera vers le septentrion, et l’autre moitié vers le midi ; 5et vous fuirez par la vallée de mes montagnes, car la vallée des montagnes s’étendra jusqu’à Atsal[92]. Vous fuirez comme vous avez fui devant le tremblement de terre, aux jours d’Osias, roi de Juda. Et Yahweh, mon Dieu, viendra, tous les saints avec toi.

6Et il arrivera en ce jour-là : Il n’y aura point de lumière, mais du froid et de la glace[93]. 7Ce sera un jour unique, et il est connu de Yahweh ; et il ne sera[94] ni jour ni nuit, et au temps du soir la lumière sera. 8Et il arrivera en ce jour-là : Des eaux vives[95] sortiront de Jérusalem, moitié vers la mer orientale, moitié vers la mer occidentale ; il en sera ainsi en été comme en hiver. 9Et Yahweh deviendra roi sur toute la terre ; en ce jour-là, Yahweh sera unique, et son nom unique. 10Tout le pays sera transformé en plaine, depuis Gabaa jusqu’à Remmon, au midi de Jérusalem. Et Jérusalem sera élevée et occupera son lieu[96], de la porte de Benjamin jusqu’à l’emplacement de la première porte, jusqu’à la porte de l’Angle, et depuis la tour de Hananéel jusqu’aux pressoirs du roi. 11On y habitera, et il n’y aura plus d’anathème ; et Jérusalem reposera[97] en sécurité.

12Voici quelle sera la plaie dont Yahweh frappera tous les peuples qui auront combattu contre Jérusalem : il fera tomber leur chair en pourriture pendant qu’ils seront sur pied ; leurs yeux pourriront dans leurs orbites, et leur langue pourrira dans leur bouche.

13Et il arrivera en ce jour-là : Il y aura de par Yahweh un grand désarroi[98] parmi eux ; chacun saisira la main de son frère, et ils lèveront la main les uns sur les autres. 14Juda aussi combattra contre Jérusalem. Et les richesses de toutes les nations d’alentour seront réunies, de l’or, de l’argent et des vêtements en très grande quantité.

15Et la plaie[99] qui frappera les chevaux, les mulets, les chameaux, les ânes et toutes les bêtes qui seront dans ces camps sera semblable à cette plaie-là.

16Tous ceux qui resteront, de toutes les nations qui seront venues contre Jérusalem, monteront chaque année pour se prosterner devant le Roi Yahweh des armées, et pour célébrer la fête des Tabernacles[100]. 17Celle des familles de la terre qui ne montera pas à Jérusalem pour se prosterner devant le Roi Yahweh des armées, il n’y aura pas sur elle de pluie. 18Et si la famille d’Égypte[101] ne monte pas et ne vient pas, il n’y aura pas non plus de pluie sur elle ; elle sera frappée de la plaie dont Yahweh frappera les nations qui ne monteront pas pour célébrer la fête des Tabernacles. 19Telle sera la punition de l’Égypte, et la punition de toutes les nations qui ne monteront pas pour célébrer la fête des Tabernacles.

20En ce jour-là, il y aura sur les clochettes des chevaux : “Sainteté à Yahweh “; et les chaudières, dans la maison de Yahweh, seront comme les coupes devant l’autel.[102] 21Et toute chaudière dans Jérusalem et dans Juda sera chose consacrée à Yahweh des armées. Et tous ceux qui sacrifieront viendront en prendre et y cuiront leurs viandes, et il n’y aura plus de Chananéen[103] dans la maison de Yahweh des armées, en ce jour-là.



  1. I, 1. Le huitième mois, par conséquent entre la deuxième et la troisième prophétie d’Aggée ; le peuple était revenu de l’exil depuis seize ans.
  2. 6. Se sont convertis, mais trop tard pour leur salut.
  3. 7. Sabath (hébr. Schebal), février-mars. La date donnée en ce vers. et complétée par l’indication « pendant la nuit » du vers. suiv., convient à toutes les visions des chap, i, 8 — vi, 8.
  4. 8. Un homme, un ange suivi de trois groupes de cavaliers dont il est le chef ; ils sont chargés de reconnaître l’état actuel des peuples qui environnent le pays d’Israël (vers. 10), et sont comme le symbole du regard divin qui se promène sur la terre : comp. Job. i, 7 ; ii, 2. — Entre des myrtes. LXX, au milieu des montagnes de même vers. 10, 11. cheval roux, et il se tenait entre des myrtes dans un lieu ombragé, et il y avait derrière lui des chevaux roux, alezans et blancs.
  5. 9. Je dis à l’ange qui va servir d’interprète à Zacharie dans tout le cours de ses visions, et qu’il voit déjà présent à côté de lui. — L’ange qui parlait avec moi, ou en moi.
  6. 11. L’ange de Yahweh, l’image personnelle du Dieu invisible, qui toutefois s’en distingue (vers. 12). — Toute la terre, les contrées voisines de la Palestine, est en repos : la paix et la tranquillité régnaient partout dans les premières années de Darius, tandis que les villes de Juda étaient encore en ruines.
  7. 12. Soixante-dix ans, en prenant comme point de départ la destruction complète de Jérusalem (an 588).
  8. 15. Et elles ont, elles, travaillé à la ruine ; m. à m., et elles ont, elles, aidé, concouru, au mal. Les nations, dépassant ma volonté et se montrant cruelles à l’excès, ont travaillé à la destruction totale d’Israël.
  9. II, 1-4 correspond à i, 18-21 de la Vulg. — Cette vision développe le vers. 15 du chap. i.
  10. 1. Quatre cornes, symbolisant l’ensemble des ennemis d’Israël, venus de tous les côtés, des quatre points de l’horizon.
  11. 4. Si maintenant la terre est calme (vers. II), l’heure du châtiment des ennemis d’Israël viendra certainement.
  12. 5-17 correspondent à ii, 1-13 de la Vulg.
  13. 5. Un cordeau à mesurer (voy. i, 16), comme pour délimiter l’enceinte de la ville à reconstruire.
  14. 8. Et il (l’ange interprète) lui (à l’autre ange du vers. 7) dit. — C’est comme une ville ouverte. Jérusalem ne doit pas avoir de murailles qui empêchent son accroissement.
  15. 10. Holà ! Appel adressé aux Juifs restés à Babylone, pour les engager à rejoindre leurs frères revenus dans leur patrie. Tout le discours qui suit est de l’ange de Yahweh, parlant tantôt comme un seul et même être avec Yahweh, tantôt comme une personne distincte.
  16. 15. Conversion des païens au Dieu d’Israël.
  17. III, 1 sv. Après le rétablissement d’Israël, deux organes essentiels à sa vie doivent être reconstitués, le sacerdoce et la royauté. La quatrième vision figure la réinstallation du sacerdoce.
  18. 1. Satan, l’adversaire et l’accusateur. — Se tenait à sa droite, place ordinaire de l’accusateur (Ps. cix, 6). — Lui faire opposition : la matière de l’accusation n’est pas indiquée.
  19. 4. Habits de fête, litt. dont on change (Vulg.), symbole de la pureté restituée au grand prêtre.
  20. 5. Je dis ; mieux, avec la Vulg., il dit ; il, l’ange de Yahweh. — Qu’ils lui mettent une tiare, la tiare du grand prêtre portait sur le devant une lame d’or qui le déclarait saint devant Yahweh (Exod. xxviii, 36 sv.).
  21. 6. Fit cette déclaration ; litt., adjura Jésus.
  22. 8. Tes collègues etc., soit tous les prêtres, soit les chefs des vingt-quatre classes des prêtres (comp. Ezéch. viii, 16), formant le collège habituellement présidé par Jésus. — Mon serviteur Germe (hébr. tsémach) : comp. Is. iv, 2 ; Jér. xxiii, 5 ; xxxiii, 15 ; ce nom caractérise le Messie comme le rejeton par excellence de la famille de David, dont il doit opérer le relèvement.
  23. 9. La pierre, la pierre du sommet ou fronton du temple (comp. iv, 7), celle qui doit couronner l’édifice enfin achevé ; d’autres, une pierre précieuse de la couronne du roi à venir. — Sur cette unique pierre sept yeux. Ce sont les yeux de Yahweh diriges sur cette pierre, à moins qu’il ne s’agisse des facettes de la pierre précieuse elle-même ou de la sculpture divine dont il est parlé ensuite. — Sculpter sa sculpture : y mettre des ornements pour en relever la beauté. — J’enlèverai l’iniquité : l’œuvre essentielle du Messie. — En un seul jour : allusion au jour où le grand prêtre juif faisait l’expiation de tous les péchés de l’année pour le peuple entier (Lév. xvi, 1 sv.). D’autres : en ce même jour.
  24. IV, 1 sv. Rétablissement de la royauté dans la personne de Zorobabel.
  25. 2. Un candélabre, dont les lampes paraissent alimentées par un réservoir qui se trouvait au sommet de la tige centrale.
  26. 6b (Ceci est) — 10a (Zorobabel) constituent une parenthèse.
  27. 7. Grande montagne : l’œuvre que Zorobabel doit accomplir est comparée à une montagne (comp. Matth. xxi, 21), qui, par le secours de l’Esprit de Dieu, va devenir une plaine unie. On pourrait diviser le texte autrement : qui es-tu, grande montagne ? Devant Zorobabel tu seras une plaine : aplanie. — La pierre du sommet, le fronton du temple.
  28. 10. Ceux qui auront vu le temps des petites choses, c’est-à-dire la situation actuelle d’Israël, se réjouiront en voyant entre les mains de Zorobabel le fil à plomb.
  29. 10b donne la réponse à la question du vers. 4 et explique le sens des sept lampes ; ainsi pensent plusieurs commentateurs.
  30. 14. Les deux fils de l’onction, les deux oints, les deux représentants du sacerdoce et du pouvoir terrestre, Jésus et Zorobabel. Ce vers. ainsi que le précédent se rattachent au vers. 11.
  31. V, 1 sv. Le nouveau peuple de Dieu doit être affranchi du péché dans ses individus (1-4) et dans le peuple entier (5-11).
  32. 1. Un rouleau : une bande de parchemin étalée dans toute sa longueur et planant dans les airs.
  33. 3. Selon ce qui y est écrit ; m. à m., selon elle.
  34. 6. Epha, trente-huit litres. — C’est à cela etc. ; m. à m., cela est leur oeil, leur regard, dans tout le pays ; le commerce, les affaires, sont leur seule préoccupation. LXX : Cela est leur iniquité (awônâm au lieu de ῾ênâm) dans tout le pays. Après les fautes des individus, l’iniquité nationale.
  35. 8. Cette femme personnifie l’improbité. — Il la repoussa : elle doit attendre dans cette prison le châtiment qui va suivre, savoir son expulsion de la terre sainte.
  36. 11. Sennaar, ancien nom de la Babylonie (Gen. x, 10 ; xi, 2). — On le (l’épha) placera là en son lieu : symbole d’une captivité permanente dans la terre des Gentils, de l’exclusion définitive de l’assemblée des saints.
  37. VI, 1 . Les deux montagnes, avec l’article, deux montagnes connues, probablement le mont Sion et le mont des Oliviers. — Des montagnes d’airain, demeure indestructible de Yahweh.
  38. 5. Les quatre vents du ciel, dont Dieu fait ses messagers et son char, et les exécuteurs de ses jugements.
  39. 6. Le pays du septentrion, peut-être l’Assyrie et la Babylonie. — Le pays du midi, peut-être l’Égypte, la plus ancienne ennemie du peuple de Dieu.
  40. 7. Parcourir la terre, pour exécuter partout les jugements de Yahweh.
  41. 10. — On traduit aussi : Prends des hommes de l’exil, des familles de Holdaï, de Tobia et d’Idaïa. Les exilés seraient en réalité des rapatriés revenus depuis peu au pays ; les noms propres seraient des noms de famille (Van Hoonacker). Zacharie prendrait ainsi des témoins avant de se rendre chez Josias. — Chez qui ils se sont rendus en arrivant de Babylone. Traduction problématique : Le mot à mot serait plus simplement : qui sont revenus de Babylone. LXX qui est revenu, se rapportant à Josias.
  42. 12. Germe (voir iii, 8). — Il lèvera en son lieu ; litt., de sous lui. D’autres : et il y aura une termination sous lui. Le Germe sera le point de départ nouveau de la lignée messianique.
  43. 13. Et il sera prêtre sur son trône ; LXX, Et le prêtre sera à sa droite (du Germe).
  44. 14. Et la couronne ; litt. et les couronnes, avec le verbe au singulier. — Et pour Hen. D’autres voient ici un nom commun : et pour la générosité du fils de Sophonie (LXX).
  45. VII, 1. La quatrième année de Darius, l’an 518 av. J.-C. Il y avait près de deux ans que les travaux du temple avaient été repris.
  46. 3. Maintenant que Dieu a rendu sa faveur à son peuple, convient-il d’observer les jeûnes commémoratifs de la destruction de Jérusalem ?
  47. 4. La parole de Yahweh etc. Dieu ne répond qu’indirectement à la question proposée : les cérémonies de deuil n’ont de valeur et d’intérêt que dans la mesure où elles correspondent aux sentiments du cœur, repentir et humiliation.
  48. 5, 6. Quand vous jeûniez, c’était, non pour m’honorer, mais pour des motifs personnels. Il en était de vos jeûnes comme de vos festins, dans lesquels vous ne recherchez que votre avantage.
  49. VIII, 3. Je suis revenu à Sion, après l’avoir quittée : comp. Ezéch. x, 18 ; xi, 23 ; xliii, 4. Ou bien : Je me suis retourné vers Sion. — Ville de vérité ou de fidélité.
  50. 9. Ces paroles, les paroles des prophètes Aggée et Zacharie.
  51. 10. Avant ces jours-là ; voy. Agg. i, 6, 9-11 ; ii, 16-19.
  52. 12. Car la semence prospérera. Ou bien : car ce sont les semailles de la paix.
  53. 19. Nous avons ici l’énumération complète des jeûnes commémoratifs de l’exil. Celui du quatrième mois rappelait la prise de Jérusalem par les Chaldéens (quatrième mois de l’an XI de Sédécias). Celui du cinquième mois rappelait la destruction de la Ville Sainte et du Temple par l’armée chaldéenne. Celui du septième mois commémorait le meurtre de Godolias. Celui du dixième mois enfin rappelait le début du siège (dixième mois de l’an IX de Sédécias).
  54. 20 sv. Conversion future des nations païennes : comp. ii, 15; vi, 15.
  55. IX, 1. Hadrach : Dans les inscriptions assyriennes Hatariku, ville et contrée de la Syrie, dans le voisinage du Liban.
  56. 3. Une citadelle : la nouvelle Tyr, bâtie dans une île à un kilomètre de la côte.
  57. 5. Son espérance, la ville de Tyr, protection et source de richesses pour ces petites cités.
  58. 6. Un vil étranger, litt. un bâtard, une population bâtarde.
  59. 7. La Philistie renoncera aux idoles et sera incorporée au nouveau peuple de Dieu. — Un chef, de tribu, de famille.
  60. 9. Sur un âne, par opposition au cheval de guerre (vers. 10) : symbole du caractère pacifique du Roi Messie. Comp. Deut. xvii, 16 ; Is. ii, 6-9. Dans les premiers temps de l’histoire d’Israël, l’âne était la monture des princes et des chefs (Jug. v, 10 ; x, 4). Le poulain n’est ici mentionné qu’en vertu du parallélisme synonymique ; ce n’est pas un second animal.
  61. 10. Je retrancherai. Cette 1re pers. suppose une parole du Messie introduite dans le texte d’une façon très abrupte.
  62. 11 . De l’alliance contractée entre Dieu et Israël au Sinaï, et scellée par le sang d’une victime (Exod. xxiv, 8). — La fosse sans eau figure le pays de la captivité où l’on souffre sans périr.
  63. 12. Au lieu fort, au pays d’Israël.
  64. 13. Juda et Ephraïm sont un arc et une flèche dans la main de Dieu, qui s’en servira pour vaincre les païens. — Javan, les Grecs.
  65. 15. Ils dévoreront… ils boitant… pris de vin. Texte difficile. — La coupe pleine du sang des victimes, dont on aspergeait les quatre cornes ou angles saillants de l’autel des holocaustes.
  66. 16. Autre verset difficile. — Comme des pierres de diadème, comme les pierres précieuses qui ornent un diadème royal.
  67. X, 2. C’est pourquoi, pour avoir cru à ces vains oracles, les Israélites sont partis en exil. — Faute de berger, de bon guide.
  68. 3. Bergers, mauvais chefs d’Israël (comp. Jér. xxiii, 1 sv. ; Ez. xxxiv). — Boucs, les grands (comp. Ez. xxxiv, 17 sv.).
  69. 7 sv. Il s’agit surtout d’Ephraïm que désigne déjà, au vers. 6, la maison de Joseph.
  70. 8. Et ils se multiplieront comme ils s’étaient multipliés. Ou bien : et ils se multiplieront sans cesse.
  71. 11. Il passera : Yahweh, précédant et guidant son peuple. Images tirées de la sortie d’Égypte (comp. Is. xi, 11 sv.). — La mer de détresse. D’autres : la mer, parce qu’il sera à l’étroit. (Van Hoonacker). Le sujet serait alors le peuple.
  72. XI, 1-3. Ces vers. complètent la description de la désolation, interrompue depuis x, 4 par les promesses.
  73. 4. Le troupeau de carnage, les brebis que des maîtres et des bergers cruels mènent à leur perte, c.-à-d. la nation israélite, chefs et peuple. La parole est adressée au prophète, qui, dans la suite, joue d’abord le rôle du bon berger ; puis, lorsque l’entreprise du bon berger a échoué, devient le mauvais berger.
  74. 7. Les plus misérables, dont on aurait été tenté de ne pas s’occuper, mais qui furent les plus fidèles au divin pasteur. — Grâce, Lien ; voir vers. 10 et 14.
  75. 8. Les trois pasteurs, les autorités existantes : chefs politiques, prêtres, prophètes. À moins qu’il ne s’agisse d’individualités précises, v. g. de trois rois. — En un seul mois : expression symbolique ; un mois suffit au pasteur pour éprouver la docilité de son troupeau.
  76. 11. Qui faisaient cas de moi ; litt., qui m’observaient.
  77. 12. Trente sicles d’argent, environ quatre-vingt-dix francs de notre monnaie ; c’était le prix d’un esclave (Exod. xxi, 32).
  78. 13. Jette-le au potier, avec mépris. — Ce prix magnifique : ironie.
  79. 14. Suite du départ du bon pasteur : schisme et manque d’unité.
  80. 15. Après avoir repoussé le bon pasteur, Israël vivra désormais sous la conduite de mauvais pasteurs.
  81. 17. Condamnation du mauvais pasteur.
  82. XII, 2. Un seuil d’ébranlement, foulé et comme ébranlé par les multitudes qui cherchent à s’en emparer. Ou encore : un seuil que les peuples ne pourront franchir sans être ébranlés, pris de vertige. D’autres : une coupe de vertige, d’étourdissement. — Quand on assiégera Jérusalem, ou quand l’angoisse sera sur Jérusalem.
  83. 3. Jérusalem sera pour la nation qui l’attaquera un fardeau à soulever qui la blessera.
  84. 6. Restera à sa place, ou sera habitée en son lieu.
  85. 7. Le salut s’effectuant par Dieu seul, aucune portion de la nation n’aura le droit de s’élever au-dessus de l’autre.
  86. 10. Qu’ils ont transpercé, hébr. dâqâru. Les LXX ont lu râqâdu, qu’ils ont insulté. On pourrait peut-être diviser autrement le texte : Et ils tourneront les yeux vers moi. Celui qu’ils ont transpercé, ils feront le deuil sur lui…
  87. 11. Allusion à la défaite et à la mort du roi Josias dans la bataille qu’il livra au roi d’Égypte Néchao dans la plaine d’Esdrelon. Adadremmon, près de Mageddo (II Rois, xxiii, 30 ; II Par. xxxv, 24).
  88. 12. Chaque famille : ce ne sera pas seulement un deuil national, mais un deuil de chaque famille. Le prophète mentionne comme exemple deux familles principales, et dans chacune, une branche particulière : la famille royale de David, et la branche de Nathan, fils de David ; la famille de Lévi, et la branche de Séméï. Les femmes sont distinguées à part, parce qu’elles avaient un rôle important dans les cérémonies de deuil.
  89. XIII, 3. Si quelqu’un prophétise ; il s’agit des faux prophètes.
  90. 6. Ces blessures : incisions que les faux prophètes pratiquaient sur leur corps (I Rois, xviii, 28. Comp. Jér. xlviii, 37). — Il répondra, en inventant une rixe sanglante dans un lieu de réjouissance, où il aurait été battu par ses compagnons.
  91. 7. Contre mon pasteur : celui dont il a été question xi, 4-14. — Sur les petits : les misérables de xi, 7.
  92. XIV, 5. Atsal, localité inconnue. — Le tremblement de terre : comp. Amos, i, 1. — Les saints, les anges (comp. Deut. xxxiii, 2 sv. ; Dan. vii, 9 sv.) avec toi pour avec lui : le prophète s’adresse à Yahweh lui-même.
  93. 6. Du froid et de la glace : leçon en rapport avec le qerey ; kethib : les astres brillants s’obscurciront, propr. se contracteront. D’autres traduisent ainsi tout le membre de phrase : les pierres précieuses ne laisseront pas leur clarté (leur lumière) s’éteindre, m. à m., il n’arrivera pas que les pierres précieuses laissent etc. (Van Hoonacker). Les pierres précieuses symboliseraient les astres.
  94. 7. Et il ne sera etc. Ou encore : Et il n’y aura ni jour ni nuit, pas de succession de jour et de nuit, et au temps du soir, il y aura de la lumière, il fera clair.
  95. 8. Des eaux vives, symboles des bénédictions.
  96. 10. Occupera son lieu, ou sera habitée en son lieu.
  97. 11. Reposera, ou sera habitée en sécurité.
  98. 13. Il y aura de par Yahweh un grand désarroi ; m. à m., un grand désarroi de Yahweh. — Chacun saisira etc. ; m. à m., et ils saisiront, chacun la main de son compagnon, et sa main montera, se posera, sur la main de son compagnon : qu’il s’agisse de chercher un appui au milieu du trouble, ou d’user de procédés hostiles, constituant des éléments du trouble.
  99. 15. Cette plaie-là, celle du vers. 12.
  100. 16. La fête des Tabernacles est mentionnée à cause de sa signification historique : séjour dans le désert, entrée dans la Terre promise.
  101. 18. L’Égypte est nommée à cause de sa vieille inimitié contre le peuple de Dieu.
  102. 20. Tout sera marqué du sceau de la consécration positive à Dieu ; le profane n’existera plus.
  103. 21. De Chananéen : c.-à-d. de trafiquant (fournissant les choses nécessaires au culte, selon les uns ; d’étranger, selon les autres.