Bible Sacy/Jérémie

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



Chapitres   1.   2.   3.   4.   5.   6.   7.   8.   9.   10.   11.   12.   13.   14.   15.   16.   17.   18.   19.   20.   21.   22.   23.   24.   25.   26.   27.   28.   29.   30.   31.   32.   33.   34.   35.   36.   37.   38.   39.   40.   41.   42.   43.   44.   45.   46.   47.   48.   49.   50.   51.   52.   Livres


JÉRÉMIE.
_________




PROPHÉTIE de Jérémie, fils d’Helcias, l’un des prêtres qui demeuraient à Anathoth dans la terre de Benjamin.

2 Le Seigneur lui adressa sa parole au temps de Josias, fils d’Amon, roi de Juda, la treizième année de son règne.

3 Il lui parla encore au temps de Joakim, fils de Josias, roi de Juda, jusqu’à la fin de la onzième année de Sédécias, fils de Josias, roi de Juda, jusqu’au temps de la transmigration de Jérusalem au cinquième mois.

4 Le Seigneur m’adressa donc sa parole, et me dit :

5 Je vous ai connu avant que je vous eusse formé dans les entrailles de votre mère : je vous ai sanctifié avant que vous fussiez sorti de son sein ; et je vous ai établi prophète parmi les nations.

6 Je lui dis : Ah ! ah ! ah ! Seigneur Dieu ! vous voyez que je ne sais pas parler, parce que je ne suis qu’un enfant.

7 Le Seigneur me dit : Ne dites point, Je suis un enfant : car vous irez partout où je vous enverrai, et vous porterez toutes les paroles que je vous commanderai de dire.

8 Ne craignez point de paraître devant ceux à qui je vous enverrai, parce que je suis avec vous pour vous délivrer, dit le Seigneur.

9 Alors le Seigneur étendit sa main, toucha ma bouche, et me dit : Je mets présentement mes paroles dans votre bouche :

10 je vous établis aujourd’hui sur les nations et sur les royaumes, pour arracher et pour détruire, pour perdre et pour dissiper, pour édifier et pour planter.

11 Le Seigneur me parla encore, et me dit: Que voyez-vous, Jérémie ? Je lui répondis : Je vois une verge qui veille.

12 Le Seigneur ajouta : Vous avez bien vu : car je veillerai aussi pour accomplir ma parole.

13 Le Seigneur me parla une seconde fois, et me dit : Que voyez-vous ? Je lui répondis : Je vois une chaudière bouillante qui vient du côté de l’Aquilon.

14 Le Seigneur me répondit : C’est de l’Aquilon que les maux viendront fondre sur tous les habitants de cette terre.

15 Car je vais appeler tous les peuples des royaumes de l’Aquilon, dit le Seigneur, et ils viendront chacun établir leur trône à l’entrée des portes de Jérusalem, tout autour de ses murailles, et dans toutes les villes de Juda ;

16 et je ferai connaître mes jugements aux habitants de cette terre à cause de toute leur malice ; parce qu’ils m’ont abandonné, qu’ils ont sacrifié aux dieux étrangers, et qu’ils ont adoré les ouvrages de leurs mains.

17 Vous donc, ceignez vos reins, allez promptement, et dites-leur tout ce que je vous commande. N’appréhendez point de paraître devant eux, parce que je ferai que vous n’en aurez aucune crainte.

18 Car je vous établis aujourd’hui comme une ville forte, une colonne de fer, et un mur d’airain sur toute la terre, à l’égard des rois de Juda, de ses princes, de ses prêtres et de son peuple.

19 Ils combattront contre vous, et ils n’auront point l’avantage sur vous ; parce que je suis avec vous pour vous délivrer de tous leurs efforts, dit le Seigneur.



LE Seigneur me parla un jour, et me dit :

2 Allez, et criez aux oreilles de Jérusalem ; dites-lui : Voici ce que dit le Seigneur : Je me suis souvenu de vous, de la compassion que j’ai eue de votre jeunesse, de l’amour que j’eus pour vous, lorsque je vous pris pour mon épouse, quand vous me suivîtes dans le désert, dans une terre qui n’était point semée.

3 Israël fut alors consacré au Seigneur, il fut choisi pour être les prémices de ses fruits. Tous ceux qui le dévorent font un crime ; les maux viendront fondre sur eux, dit le Seigneur.

4 Ecoutez la parole du Seigneur, maison de Jacob, et toutes les familles de la maison d’Israël.

5 Voici ce que dit le Seigneur : Quelle injustice vos pères avaient-ils trouvée en moi, lorsqu’ils se sont éloignés de moi ; lorsqu’ils ont suivi la vanité, et qu’ils sont devenus vains eux-mêmes ?

6 Et ils n’ont point dit : Où est le Seigneur qui nous a fait monter de la terre d’Egypte, qui nous a conduits par le désert au travers d’une terre inhabitée et inaccessible, d’une terre sèche et aride, qui était l’image de la mort, d’une terre par où jamais homme n’a passé, et où jamais homme n’a demeuré ?

7 Je vous ai fait entrer dans une terre de délices pour en manger les fruits et pour jouir de ses biens ; et après y être entrés, vous avez souillé ma terre, et vous avez fait de mon héritage un lieu d’abomination.

8 Les prêtres n’ont point dit : Où est le Seigneur ? Les dépositaires de la loi ne m’ont point connu ; les pasteurs ont été les violateurs de mes préceptes ; les prophètes ont prophétise au nom de Baal, et ils ont adoré et suivi des idoles.

9 C’est pourquoi j’entrerai encore en jugement avec vous, dit le Seigneur, et je soutiendrai la justice de ma cause contre vos enfants.

10 Passez aux îles de Céthim, et voyez ce qui s’y fait ; envoyez en Cédar, et considérez bien ce qui s’y passe ; et voyez s’il s’y est fait quelque chose de semblable :

11 s’ils ont changé leurs dieux qui certainement ne sont point des dieux. Et cependant mon peuple a changé sa gloire en une idole.

12 O cieux ! frémissez d’étonnement sur ceci ; pleurez, portes du ciel, et soyez inconsolables, dit le Seigneur.

13 Car mon peuple a fait deux maux : ils m’ont abandonné, moi qui suis une source d’eau vive ; et ils se sont creusé des citernes entr’ouvertes, des citernes qui ne peuvent retenir l’eau.

14 Israël est-il un esclave, ou un enfant d’esclave ? Pourquoi a-t-il donc été exposé en proie ?

15 Les lions se sont jetés sur lui en rugissant, ils l’ont attaqué avec de grands cris : su terre a été réduite en un désert ; ses villes ont été brûlées, sans qu’il y ait personne qui y demeure.

16 Les enfants de Memphis et de Taphnès, ô Jérusalem ! vous ont corrompue depuis la plante des pieds jusqu’à la tête.

17 Et d’où cela vous est-il arrivé, sinon de ce que vous avez abandonné le Seigneur, votre Dieu, lorsqu’il vous conduisait lui-même dans votre chemin ?

18 Maintenant donc qu’allez-vous chercher dans la voie de l’Egypte ? est-ce pour y boire de l’eau bourbeuse du Nil ? Et qu’allez-vous chercher dans la voie des Assyriens ? est-ce pour y boire de l’eau du fleuve de l’Euphrate ?

19 Votre malice vous accusera, et votre éloignement de moi s’élèvera contre vous. Sachez et comprenez quel mal c’est, et combien il vous est amer d’avoir abandonné le Seigneur, votre Dieu, et de n’avoir plus ma crainte devant les yeux, dit le Seigneur, le Dieu des armées.

20 Vous avez brisé mon joug depuis longtemps ; vous avez rompu mes liens ; vous avez dit : Je ne servirai point. Vous vous êtes prostituée comme une femme impudique sur toutes les collines élevées, et sous tous les arbres chargés de feuillage.

21 Pour moi, je vous avais plantée comme une vigne choisie où je n’avais mis que de bon plant. Comment donc êtes-vous devenue pour moi un plant bâtard, ô vigne étrangère ?

22 Quand vous vous laveriez avec du nitre, et que vous vous purifieriez avec une grande abondance d’herbe de borith, vous demeurerez toujours souillée devant moi dans votre iniquité, dit le Seigneur Dieu.

23 Comment dites-vous : Je ne me suis point corrompue, je n’ai point couru après Baal ? Voyez les traces de vos pas qui sont encore dans la vallée, et considérez ce que vous y avez fait. Jérusalem est comme un chevreuil qui poursuit sa course avec une extrême légèreté.

24 C’est un âne sauvage accoutumé à vivre dans le désert, qui sentant de loin ce qu’il aime, court après avec ardeur, sans que rien puisse l’en détourner. Tous ceux qui la cherchent n’auront point de peine à la trouver : car ils la trouveront dans ses souillures.

25 Je vous ai dit : Empêchez que votre pied ne marche nu, et que votre gorge ne devienne toute sèche de soif à force de courir. Vous avez répondu : J’ai perdu toute espérance, je n’en ferai rien : car j’aime les étrangers avec passion, et ce sont eux que je veux suivre.

26 Comme un voleur est confus lorsqu’il est surpris, ainsi la maison d’Israël, ses rois, ses princes, ses prêtres et ses prophètes ont été couverts de confusion.

27 Car ayant dit au bois, Vous êtes mon père ; et à la pierre, Vous m’avez donné la vie ; ils m’ont tourné le dos, et non le visage : et au temps de leur affliction ils viendront me dire : Hâtez-vous de nous délivrer.

28 Alors je leur répondrai : Où sont vos dieux que vous vous êtes faits ? Qu’ils se hâtent de vous délivrer maintenant que vous êtes dans l’affliction. Car il s’est trouvé dans vous, ô Juda ! autant de dieux que de villes.

29 Pourquoi voulez-vous entrer avec moi en jugement ? Vous m’avez tous abandonné, dit le Seigneur.

30 C’est en vain que j’ai frappé vos enfants : ils n’ont point reçu le châtiment. Votre épée s’est enivrée du sang de vos prophètes ; votre race est comme un lion qui ravage tout.

31 Ecoutez, peuple, la parole du Seigneur : Suis-je devenu pour Israël un désert stérile, et une terre tardive, qui ne porte point de fruit ? Pourquoi donc mon peuple a-t-il dit : Nous nous retirons, nous ne viendrons plus à vous ?

32 Une fille peut-elle oublier les ornements dont elle se pare, ou une épouse l’écharpe qu’elle porte sur son sein ? Et cependant mon peuple m’a oublié durant un temps infini.

33 Pourquoi voulez-vous justifier votre conduite pour rentrer en grâce avec moi ; puisque vous avez même enseigné aux autres le mal que vous faites ;

31 et qu’on a trouvé dans vos mains le sang des âmes pauvres et innocentes ? Je les ai trouvées assassinées, non dans les fosses, mais dans les mêmes lieux dont j’ai parlé auparavant.

35 Et cependant vous avez dit : Je suis sans péché ; je suis innocente : que votre fureur s’éloigne de moi. Je vais donc entrer en jugement avec vous, puisque vous dites : Je n’ai point péché.

36 Combien êtes-vous devenue méprisable en retombant dans vos premiers égarements ! Vous serez confondue par l’Egypte, comme vous l’avez été déjà par l’Assyrie.

37 Car vous sortirez de l’Egypte tout éplorée, tenant vos mains sur votre tête ; parce que le Seigneur brisera cet appui où vous avez mis votre confiance, et que vous ne pourrez en tirer aucun avantage.



ON dit d’ordinaire : Si une femme après avoir été répudiée par son mari, et l’avoir quitté, en épouse un autre, son mari la reprendra-t-il encore ? et cette femme n’est-elle pas considérée comme impure et déshonorée ? Mais pour vous, ô fille d’Israël ! vous vous êtes corrompue avec plusieurs qui vous aimaient ; et néanmoins revenez à moi, dit le Seigneur, et je vous recevrai.

2 Levez les yeux en haut, et voyez où vous ne vous êtes point prostituée. Vous étiez assise dans les chemins, les attendant comme un voleur attend les passants à l’écart, et vous avez souillé la terre par vos fornications et par vos méchancetés.

3 C’est ce qui a été cause que l’eau du ciel a été retenue, et que les pluies de l’arrière-saison ne sont point tombées. Après cela vous avez pris le front d’une femme débauchée ; vous n’avez point voulu rougir.

4 Appelez-moi donc et invoquez-moi au moins maintenant. Dites-moi : Vous êtes mon Père, vous êtes celui qui m’avez épousée lorsque j’étais vierge.

5 Serez-vous donc fâché pour toujours ? et votre colère durera-t-elle éternellement ? Mais vous avez parlé avec audace ; vous avez commis toutes sortes de crimes, et vous vous y êtes abandonnée de tout votre pouvoir.

6 Le Seigneur me dit au temps du roi Josias : N’avez-vous point vu ce qu’a fait l’infidèle Israël ? Elle s’en est allée sur toutes les hautes montagnes, et sous tous les arbres chargés de feuillage, et elle s’y est abandonnée à sa fornication honteuse.

7 Et après qu’elle a fait tous ces crimes, je lui ai dit, Revenez à moi ; et elle n’est point revenue.

8 Et la perfide Juda, sa sœur, voyant que j’avais répudié l’infidèle Israël, et que je lui avais donné l’écrit de divorce, Juda, dis-je, cette perfide, n’a point eu de crainte ; mais elle s’en est allée, elle m’a quitté, et elle s’est corrompue aussi elle-même.

9 Elle a souillé toute la terre par le débordement de sa prostitution ; et elle s’est corrompue avec la pierre et le bois.

10 Et après toutes ces choses la perfide Juda, sa sœur, n’est point revenue à moi de tout son cœur, mais d’une manière feinte, dit le Seigneur.

11 Et le Seigneur me dit : L’infidèle Israël a paru juste, si on la compare avec la perfide Juda.

12 Allez, et criez vers l’Aquilon : Faites entendre ces paroles : Revenez, infidèle Israël, dit le Seigneur, et je ne détournerai point mon visage de vous ; parce que je suis saint, dit le Seigneur, et que ma colère ne durera pas éternellement.

13 Mais reconnaissez votre iniquité : car vous avez violé la loi du Seigneur, votre Dieu ; vous vous êtes prostituée à des étrangers sous tous les arbres chargés de feuillage, et vous n’avez point écouté ma voix, dit le Seigneur.

14 Revenez, enfants infidèles, dit le Seigneur ; parce que je suis votre époux, et j’en choisirai d’entre vous un d’une ville, et deux d’une famille, et je vous ferai entrer dans Sion.

15 Je vous donnerai des pasteurs selon mon cœur, qui vous donneront la nourriture de la science et de la doctrine.

16 Et lorsque vous vous serez multipliés, et que vous vous serez accrus dans la terre, dit le Seigneur, on ne dira plus, Voici l’arche de l’alliance du Seigneur ; elle ne reviendra plus dans l’esprit, on ne s’en souviendra plus ; on ne la visitera plus, et il ne se fera plus rien de semblable.

17 En ce temps-là Jérusalem sera appelée le trône de Dieu ; toutes les nations viendront s’y assembler au nom du Seigneur, et elles ne suivront plus les égarements de leur cœur endurci dans le mal.

18 En ce temps-là la maison de Juda et la maison d’Israël marcheront l’une avec l’autre, et retourneront ensemble de la terre de l’Aquilon à la terre que j’ai donnée à vos pères.

19 Pour moi, j’avais dit : Je pense à vous mettre au nombre de mes enfants, à vous donner une terre désirable, et l’excellent héritage de la multitude des gentils. Vous m’appellerez votre Père, dis-je alors, et vous ne cesserez jamais de me suivre.

20 Mais la maison d’Israël n’a eu que du mépris pour moi, dit le Seigneur, comme une femme qui dédaigne un homme qui l’aime.

21 Après cela on a entendu des voix confuses dans les chemins, les pleurs et les hurlements des enfants d’Israël ; parce qu’ils ont rendu leurs voies criminelles, et qu’ils ont oublié le Seigneur, leur Dieu.

22 Revenez, enfants infidèles, et je guérirai le mal que vous vous êtes fait en vous détournant de moi. Nous voici. Seigneur] nous revenons à vous : car vous êtes le Seigneur, notre Dieu.

23 Nous reconnaissons maintenant que toutes les collines et les montagnes n’étaient que mensonge : nous reconnaissons que le salut d’Israël est véritablement dans le Seigneur, notre Dieu.

24 Dès notre jeunesse le culte honteux des idoles a dévoré les travaux de nos pères ; il a consumé leurs troupeaux de brebis et de bœufs, leurs fils et leurs filles.

25 Nous sommes demeurés couchés dans notre confusion, et nous avons été couverts de honte, parce que nous avons péché contre le Seigneur, notre Dieu, nous et nos pères, depuis notre jeunesse jusqu’à ce jour, et que nous n’avons point écouté la voix du Seigneur, notre Dieu.



ISRAËL, si vous revenez, dit le Seigneur, convertissez-vous à moi. Si vous ôtez de devant ma face la cause de vos chutes, vous ne serez point ébranlé :

2 vous jurerez dans la vérité, dans l’équité et dans la justice, en disant, Vive le Seigneur ! et les nations béniront le Seigneur, et publieront ses louanges.

3 Car voici ce que dit le Seigneur aux habitants de Juda et de Jérusalem : Préparez-vous avec soin une terre nouvelle, et ne semez pas sur des épines.

4 Soyez circoncis de la circoncision du Seigneur, retranchez de vos cœurs ce qu’il y a de charnel, habitants de Juda et de Jérusalem : de peur que mon indignation n’éclate tout d’un coup, et ne s’embrase comme un feu, à cause de la malignité de vos pensées, et que personne ne puisse l’éteindre.

5 Annoncez à Juda, faites entendre dans Jérusalem, parlez devant tous ; publiez partout à son de trompe, et criez à haute voix, et dites : Assemblez-vous tous, et retirons-nous dans les villes fortes.

6 Levez l’étendard en Sion, fortifiez-vous, ne demeurez point dans un même lieu ; parce que je ferai venir de l’Aquilon un mal horrible et un grand ravage.

7 Le lion s’est élancé hors de sa tanière, le brigand des nations s’est élevé : il est sorti de son pays pour réduire votre terre en un désert ; et vos villes seront détruites sans qu’il y demeure aucun habitant.

8 C’est pourquoi couvrez-vous de cilices, pleurez et poussez en haut vos cris et vos hurlements ; parce que la colère et la fureur du Seigneur ne s’est point détournée de dessus nous.

9 En ce temps-là, dit le Seigneur, le cœur du roi sera comme mort, aussi bien que le cœur des princes ; les prêtres seront dans l’épouvante, et les prophètes dans la consternation.

10 Je dis alors : Hélas ! hélas ! hélas ! Seigneur Dieu ! avez-vous donc trompé ce peuple et la ville de Jérusalem en leur disant, Vous aurez la paix ? et cependant l’épée va les percer jusqu’au fond du cœur.

II En ce temps-là on dira à ce peuple et à Jérusalem : Un vent brûlant souffle dans les routes du désert par le chemin qui conduit vers la fille de mon peuple, non pour vanner et pour purger le blé.

12 Mais une grande tempête viendra fondre sur eux : et alors je leur ferai connaître la sévérité de mes jugements.

13 Bientôt un peuple s’élèvera comme une nuée : ses chariots seront plus rapides que la tempête, et ses chevaux plus vites que les aigles. Malheur à nous ! tout ce que nous avons est au pillage.

14 Jérusalem, purifiez votre cœur de sa corruption ; afin que vous soyez sauvée. Jusques à quand les pensées mauvaises demeureront-elles dans vous ?

15 Une voix apporte déjà de Dan des nouvelles de l’armée, et fait connaître l’arrivée de l’idole du côté du mont d’Ephraïm.

16 Dites aux nations, qu’on a fait entendre à Jérusalem qu’il vient des gendarmes d’une terre reculée, qui se jetteront sur les villes de Juda avec de grands cris.

17 Ils environneront Jérusalem jour et nuit comme ceux qui gardent un champ : parce qu’elle a irrité ma colère, dit le Seigneur.

18 Vos actions et vos pensées vous ont attiré ces maux : c’est là le fruit de votre malice ; parce qu’elle est pleine d’amertume, et qu’elle a pénétré jusqu’au fond de votre cœur.

19 Mes entrailles sont émues, mes entrailles sont percées de douleur, mon cœur est saisi de trouble au dedans de moi : je ne puis demeurer dans le silence ; parce que j’ai entendu le bruit des trompettes, et le cri de la mêlée.

20 On a vu venir malheur sur malheur ; toute la terre a été ravagée, mes tentes ont été abattues tout d’un coup, et mes pavillons renversés.

21 Jusques à quand verrai-je des hommes qui fuient ? jusques à quand entendrai-je le bruit des trompettes ?

22 Tous ces maux sont venus, parce que mon peuple est insensé, et qu’il ne m’a point connu. Ce sont des enfants qui n’ont point de sens ni de raison : ils ne sont sages que pour faire le mal, et ils n’ont point d’intelligence pour faire le bien.

23 J’ai regardé la terre, et je n’y ai trouvé qu’un vide et un néant ; j’ai considéré les cieux, et ils étaient sans lumière.

24 J’ai vu les montagnes, et elles tremblaient ; j’ai vu les collines, et elles étaient toutes ébranlées.

25 J’ai jeté les yeux de toutes parts, et je n’ai point trouvé d’homme ; et tous les oiseaux même du ciel s’étaient retirés.

26 J’ai vu les campagnes les plus fertiles changées en un désert, et toutes les villes détruites devant la face du Seigneur, et par le souffle de sa colère.

27 Car voici ce que dit le Seigneur : Toute la terre sera déserte ; et néanmoins je ne la perdrai pas entièrement.

28 La terre fondra en larmes, et les cieux se couvriront de deuil, à cause de la parole que j’ai prononcée. J’ai formé mon dessein, je ne m’en suis point repenti, et je ne le rétracterai point.

29 Toute la ville fuit déjà au bruit de la cavalerie, et de ceux qui lancent des flèches. Ils se retirent aux lieux les plus hauts, et ils montent sur les pointes des rochers ; toutes les villes sont abandonnées, et il n’y a plus d’hommes pour les habiter.

30 Mais pour vous, O fille de Sion ! que ferez-vous dans ce pillage où vous serez exposée ? Quand vous vous revêtiriez de pourpre, quand vous vous pareriez d’ornements d’or, et que vous vous peindriez le visage avec du vermillon, en vain vous travailleriez à vous embellir. Ceux qui vous aimaient n’auront pour vous que du mépris, et ils ne chercheront que votre mort.

31 Car j’entends la voix comme d’une femme qui est en travail, qui est déchirée par les douleurs de l’enfantement ; j’entends la voix de la fille de Sion qui est toute mourante, qui étend les mains et qui crie : Malheur à moi ! puisque mon âme m’abandonne à cause du carnage de mes enfants.



ALLEZ dans toutes les rues de Jérusalem, voyez et considérez, cherchez dans toutes ses places, si vous trouverez un seul homme qui agisse selon la justice et qui cherche la vérité, et je pardonnerai à toute la ville.

2 S’il y en a quelqu’un qui jure par moi en disant, Vive le Seigneur ! ils se serviront faussement de ce serment même.

3 Vos yeux, Seigneur ! regardent la vérité : vous les avez frappés, et ils ne l’ont point senti ; vous les avez brisés de coups, et ils n’ont point voulu se soumettre au châtiment. Ils ont rendu leur front plus dur que la pierre, et ils n’ont point voulu revenir à vous.

4 Pour moi, je disais : Il n’y a peut-être que les pauvres qui sont sans sagesse, parce qu’ils ignorent la voie du Seigneur et les ordonnances de leur Dieu.

5 J’irai donc trouver les princes du peuple, et je leur parlerai : car ce sont ceux-là qui connaissent la voie du Seigneur et les ordonnances de leur Dieu. Mais j’ai trouvé que ceux-là ont conspiré tous ensemble avec encore plus de hardiesse, à briser le joug du Seigneur et à rompre ses liens.

6 C’est pourquoi le lion de la forêt les dévorera, le loup qui cherche sa proie sur le soir les ravira, le léopard tiendra toujours les yeux ouverts sur leurs villes, et déchirera tous ceux qui en sortiront ; parce que leurs iniquités se sont multipliées, et qu’ils se sont affermis dans leur désobéissance.

7 Après cela que vous reste-t-il qui puisse attirer ma miséricorde ? Vos enfants m’ont abandonné, et ils jurent par ceux qui ne sont point des dieux. Je les ai rassasiés, et ils sont devenus des adultères : ils ont été satisfaire leurs passions honteuses dans la maison d’une prostituée.

8 Ils sont devenus comme des chevaux qui courent et qui hennissent après les cavales : chacun d’eux a poursuivi de même avec une ardeur furieuse la femme de son prochain.

9 Ne punirais-je point ces excès ? dit le Seigneur ; et ne me vengerais-je point d’une nation si criminelle ?

10 Montez sur ses murailles, et renversez-les, et ne la perdez pas néanmoins entièrement : arrachez les rejetons de sa race, parce qu’ils ne sont point au Seigneur.

11 Car la maison d’Israël et la maison de Juda ont violé l’obéissance qu’elles me devaient, et leur perfidie est montée à son comble, dit le Seigneur.

12 Ils ont renoncé le Seigneur, et ils ont dit : Le Seigneur n’est point Dieu : quand nous l’aurons abandonné, il ne nous arrivera aucun mal, nous ne verrons ni la guerre ni la famine.

13 Les prophètes ont prophétisé en l’air, et Dieu n’a point parlé par leur bouche. Voici donc ce qui leur arrivera.

14 Voici ce que le Seigneur, le Dieu des armées, a dit : Parce que vous avez parlé, vous autres, de cette sorte, je ferai que mes paroles deviendront du feu dans votre bouche, ô Jérémie ! que ce peuple sera comme du bois, et que ce feu les dévorera.

15 Maison d’Israël, dit le Seigneur, je vais faire venir sur vous un peuple des pays les plus reculés, un peuple puissant, un peuple ancien, un peuple dont la langue vous sera inconnue, et vous ne saurez ce qu’il dira.

16 Son carquois sera comme un sépulcre ouvert ; tous ses soldats seront vaillants.

17 Il mangera vos blés et votre pain, il dévorera vos fils et vos filles, il pillera vos moutons et vos bœufs, il dépouillera vos vignes et vos figuiers, et il viendra l’épée à la main détruire vos plus fortes villes, dans lesquelles vous mettiez votre confiance.

18 Et néanmoins en ce temps-là même, dit le Seigneur, je ne vous exterminerai pas entièrement.

19 Si vous dites, Pourquoi le Seigneur, notre Dieu, nous a-t-il fait tous ces maux ? vous leur direz : Comme vous m’avez abandonné pour adorer un dieu étranger dans votre propre pays ; ainsi vous serez assujettis à des étrangers dans une terre étrangère.

20 Annoncez ceci à la maison de Jacob ; faites-le entendre en Juda, et dites-leur :

21 Ecoutez, peuple insensé, qui êtes sans entendement et sans esprit ; qui avez des yeux et ne voyez point, qui avez des oreilles et n’entendez point :

22 Ne me respecterez-vous donc point ? dit le Seigneur ; et ne serez-vous point saisis de frayeur devant ma face ; moi qui ai mis le sable pour borne à la mer, qui lui ai prescrit une loi éternelle qu’elle ne violera jamais ? Ses vagues s’agiteront, et elles ne pourront aller au delà ; ses flots s’élèveront avec furie, et ils ne pourront passer ses limites.

23 Mais le cœur de ce peuple est devenu un cœur incrédule et rebelle, ils se sont retirés, et s’en sont allés.

24 Ils n’ont point dit en eux-mêmes : Craignons le Seigneur, notre Dieu, qui donne en son temps aux fruits de la terre les premières et les dernières pluies, et qui nous conserve tous les ans une abondante moisson.

25 Vos iniquités ont détourné ces grâces, et vos péchés se sont opposés au bien que j’étais prêt à vous faire ;

26 parce qu’il s’est trouvé parmi mon peuple des impies qui dressent des pièges comme on en dresse aux oiseaux, et qui tendent des filets pour surprendre les hommes.

27 Leurs maisons sont pleines des fruits de leurs tromperies, comme un trébuchet est plein des oiseaux qu’on y a pris : c’est ainsi qu’ils deviennent grands et qu’ils s’enrichissent.

28 Ils sont gras, ils sont vigoureux, et en même temps ils violent ma loi par les actions les plus criminelles. Ils n’entreprennent point la défense de la veuve ; ils ne soutiennent point le droit du pupille, et ils ne font point justice aux pauvres.

29 Ne punirai-je point ces excès ? dit le Seigneur ; et ne me vengerai-je point d’une nation si criminelle ?

30 Il s’est fait sur la terre des choses étranges, et qu’on ne peut écouter qu’avec le dernier étonnement.

31 Les prophètes débitaient des mensonges comme des prophéties ; les prêtres leur applaudissaient, et mon peuple y trouvait son plaisir. Quelle sera donc enfin la punition que je lui réserve ?



ARMEZ-VOUS de force, enfants de Benjamin, au milieu de Jérusalem ; faites retentir la trompette à Thécua, levez l’étendard sur Béthacarem ; parce qu’il paraît du côté de l’Aquilon un mal qui vous menace d’un grand ravage.

2 Je puis comparer la fille de Sion à une femme qui est belle et délicate.

3 Les pasteurs y viendront avec leurs troupeaux, ils dresseront leurs tentes autour de ses murs, et chacun d’eux y fera paître le troupeau qu’il aura sous sa main.

4 Préparez-vous tous à lui déclarer la guerre, diront-ils : allons, montons sur ses murs en plein midi : malheur à nous ! parce que le jour s’abaisse, et que les ombres sont devenues plus grandes sur le soir.

5 Allons, montons sur les murailles la nuit même, et renversons toutes ses maisons.

6 Car voici ce que dit le Seigneur des armées : Coupez les arbres d’alentour, et faites un rempart autour de Jérusalem. C’est la ville destinée à ma vengeance ; parce que toute sorte de calomnies règne au milieu d’elle.

7 Comme la citerne rend froide l’eau qu’elle reçoit ; ainsi cette ville a fait de sang-froid les actions les plus criminelles. On n’entend parler dans elle que d’injustice et que d’oppression, et le cri des personnes languissantes et couvertes de plaies monte sans cesse devant moi.

8 Jérusalem, rentrez en vous-même, de peur que je ne me retire de vous, et que je ne vous réduise en un désert, et en une terre inhabitée.

9 Voici ce que dit le Seigneur des armées : On prendra tout ce qui sera resté d’Israël, comme on coupe dans une vigne jusqu’à la dernière grappe de raisin. Retournez et enlevez le peuple, comme un vendangeur porte a diverses fois le raisin dans le panier.

10 A qui adresserai-je ma parole ? et qui conjurerai-je de m’écouter ? Leurs oreilles sont incirconcises, et ils ne peuvent entendre : ils n’ont que du mépris pour la parole du Seigneur, et ils ne veulent point la recevoir.

11 C’est pourquoi je suis plein de la fureur du Seigneur, je ne puis plus en soutenir l’effort. Répandez en même temps votre indignation sur les troupes des jeunes hommes, et sur les petits enfants qui sont dans les rues. Car l’homme et la femme seront pris ensemble, celui qui est avancé en âge, avec ceux qui sont dans la dernière vieillesse.

12 Leurs maisons passeront à des étrangers, avec leurs champs et leurs femmes mêmes. J’étendrai ma main sur les habitants de la terre, dit le Seigneur ;

13 parce que depuis le plus petit jusqu’au plus grand, tous s’étudient à satisfaire leur avarice, et que depuis le prophète jusqu’au prêtre, tous ne pensent qu’à tromper avec adresse.

14 Ils pansaient la plaie de la fille de mon peuple d’une manière honteuse, en disant, La paix, la paix ; lorsqu’il n’y avait point de paix.

15 Ils ont été confus, parce qu’ils ont fait des choses abominables ; ou plutôt la confusion même n’a pu les confondre, et ils n’ont su ce que c’était que de rougir. C’est pourquoi ils tomberont parmi la foule des mourants, ils périront tous ensemble au temps destiné à leur punition, dit le Seigneur.

16 Voici ce que dit le Seigneur : Tenez-vous sur les voies, considérez et demandez quels sont les anciens sentiers pour connaître la bonne voie, et marchez-y, et vous trouverez la paix et le rafraîchissement de vos âmes. Mais ils m’ont répondu : Nous n’y marcherons point.

17 J’ai établi des sentinelles sur vous, et je vous ai dit : Ecoutez le bruit de la trompette. Et ils ont répondu : Nous ne l’écouterons point.

18 C’est pourquoi, écoutez, nations ; écoutez, peuples assemblés, avec quelle rigueur je veux les punir.

19 Terre, écoutez-moi : Je vais faire fondre sur ce peuple toutes sortes de maux, qui seront le fruit de leurs pensées criminelles ; parce qu’ils n’ont point écouté ma parole, et qu’ils ont rejeté ma loi.

20 Pourquoi m’offrez-vous de l’encens de Saba ? et pourquoi me faites-vous venir des parfums des terres les plus éloignées ? Vos holocaustes ne me sont point agréables ; vos victimes ne me plaisent point.

21 Voici donc ce que dit le Seigneur: Je vais accabler ce peuple de malheurs. Les pères tomberont avec leurs enfants, les proches périront avec leurs proches.

22 Voici ce que dit le Seigneur : Une nation va venir de la terre de l’Aquilon, et un grand peuple s’élèvera des extrémités du monde.

23 Il s’armera de flèches, et prendra son bouclier. Il est cruel et impitoyable : ses troupes feront un bruit comme les vagues de la mer. Ils monteront à cheval, et viendront les armes à la main fondre sur vous, fille de Sion, comme un homme qui va combattre son ennemi.

24 Nous les entendons déjà venir de loin, et nos bras se trouvent sans force : l’affliction nous saisit, et la douleur nous accable comme une femme qui est en travail.

25 Ne sortez point dans les champs, n’allez point dans les chemins ; parce qu’on n’y voit que les épées de l’ennemi, et que l’épouvante de toutes parts.

26 Fille de mon peuple, revêtez-vous de cilice, couchez-vous sur la cendre, pleurez avec amertume comme une mère qui pleure son fils unique ; parce que celui qui doit nous perdre, viendra tout d’un coup fondre sur nous.

27 Je vous ai établi sur ce peuple, ô Jérémie ! pour le mettre à la dernière épreuve, pour sonder leurs désirs et connaître leurs voies.

28 Les princes mêmes d’entre eux se sont détournés du chemin : leurs démarches sont pleines de déguisement : ce n’est que de l’airain et du fer, et ils se sont tous corrompus.

29 Il a été inutile de souffler le creuset ; le plomb s’est consumé dans le feu ; en vain le fondeur les a mis dans le fourneau : leurs malices n’ont point été consumées.

30 Appelez-les un faux argent, parce que le Seigneur les a rejetés.



LE Seigneur parlant à Jérémie, lui dit :

2 Tenez-vous à la porte de la maison du Seigneur, prêchez-y ces paroles, et dites : Ecoutez la parole du Seigneur, vous tous habitants de Juda, qui entrez par ces portes pour adorer le Seigneur.

3 Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Redressez vos voies, et corrigez votre conduite, et j’habiterai avec vous dans ce lieu.

4 Ne mettez point votre confiance en des paroles de mensonge, en disant : Ce temple est au Seigneur, ce temple est au Seigneur, ce temple est au Seigneur.

5 Car si vous avez soin de redresser vos voies, et de corriger votre conduite ; si vous rendez justice à ceux qui plaident ensemble ;

6 si vous ne faites point de violence à l’étranger, au pupille et à la veuve ; si vous ne répandez point en ce lieu le sang innocent, et si vous ne suivez point les dieux étrangers pour votre malheur :

7 je demeurerai avec vous de siècle en siècle dans ce lieu et dans cette terre que j’ai donnée à vos pères.

8 Mais vous mettez votre confiance en des paroles de mensonge, où vous ne trouverez aucun secours.

9 Vous volez, vous tuez, vous commettez l’adultère, vous jurez faussement, vous sacrifiez à Baal, vous allez chercher des dieux étrangers qui vous étaient inconnus.

10 Et après cela vous venez vous présenter hardiment devant moi, dans cette maison en laquelle mon nom a été invoqué, et vous dites : Nous nous trouvons à couvert, quoique nous ayons commis toutes ces abominations.

11 Ma maison en laquelle mon nom a été invoqué devant vos yeux, est-elle donc devenue une caverne de voleurs ? C’est moi, c’est moi qui suis véritablement : je vous ai vus, dit le Seigneur.

12 Allez à Silo, au lieu qui m’était consacré, où j’avais établi ma gloire dès le commencement ; et considérez comment je l’ai traité à cause de la méchanceté d’Israël, mon peuple.

13 Et maintenant, parce que vous avez fait toutes ces choses, dit le Seigneur ; que je vous ai parlé avec toute sorte d’empressement, sans que vous m’ayez écouté ; que je vous ai appelés, sans que vous m’ayez répondu :

14 je traiterai cette maison où mon nom a été invoqué, en laquelle vous mettez votre confiance, et ce lieu que je vous ai donné après l’avoir donné à vos pères, je les traiterai, dis-je, comme j’ai traité Silo.

15 Et je vous chasserai bien loin de ma face, comme j’ai chassé tous vos frères, toute la race d’Ephraïm.

16 Vous donc, Jérémie, n’entreprenez point d’intercéder pour ce peuple, ni de me conjurer et de me prier pour eux, et ne vous opposez point à moi ; parce que je ne vous exaucerai point.

17 Ne voyez-vous pas ce que fait ce peuple dans les villes de Juda, et dans les places publiques de Jérusalem ?

18 Les enfants amassent le bois, les pères allument le feu, et les femmes mêlent de la graisse avec de la farine pour faire des gâteaux à la reine du ciel, pour sacrifier à des dieux étrangers, et pour attirer sur eux ma colère.

19 Est-ce à moi qu’ils font tort en provoquant ma colère ? dit le Seigneur : n’est-ce pas à eux-mêmes, en se couvrant de confusion ?

20 C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur : Ma fureur et mon indignation s’est embrasée, elle va fondre sur ce lieu, sur les hommes, sur les animaux, sur les arbres des champs, sur les fruits de la terre ; et je mettrai le feu partout, sans qu’il y ait personne pour l’éteindre.

21 Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Ajoutez tant que vous voudrez vos holocaustes à vos victimes, et mangez de la chair de vos sacrifices.

22 Car je n’ai point ordonné à vos pères, au jour que je les ai tirés de l’Egypte, de m’offrir des holocaustes et des victimes.

23 Mais voici le commandement que je leur ai fait : Ecoutez ma parole, et je serai votre Dieu, et vous serez mon peuple ; et marchez dans toutes les voies que je vous prescrirai, afin que vous soyez comblés de biens.

24 Et après cela ils ne m’ont point écouté, ils n’ont point prêté l’oreille à ma voix ; mais ils se sont abandonnés à leurs désirs et à la dépravation de leur cœur : ils ont retourné en arrière, au lieu d’avancer,

25 depuis le jour où leurs pères sont sortis de l’Egypte jusques aujourd’hui. Cependant je leur ai envoyé tous les prophètes, mes serviteurs, de jour en jour : je me suis hâté de les envoyer ;

26 et ils ne m’ont point écouté, ils n’ont point prêté l’oreille à ma voix : mais ils ont endurci leur tête, et ils ont agi d’une manière encore plus criminelle que leurs pères.

27 Vous leur déclarerez toutes ces choses, et ils ne vous écouteront point : vous les appellerez, et ils ne vous répondront point.

28 Alors vous leur direz : Voici le peuple qui n’a point écouté la voix du Seigneur, son Dieu, et qui n’a point voulu recevoir ses instructions. Il n’y a plus de foi parmi eux, elle est bannie de leur bouche.

29 Coupez vos cheveux, fille de Sion, et jetez-les ; poussez vos cris vers le ciel ; parce que le Seigneur a rejeté loin de lui et a abandonné ce peuple qu’il regarde dans sa fureur.

30 Car les enfants de Juda ont commis des crimes devant mes yeux, dit le Seigneur : ils ont mis leurs abominations dans la maison en laquelle mon nom a été invoqué, pour la profaner.

31 Ils ont bâti les lieux hauts de Topheth, qui est dans la vallée du fils d’Ennom, pour y consumer dans le feu leurs fils et leurs filles, qui est une chose que je ne leur ai point ordonnée, et qui ne m’est jamais venue dans l’esprit.

32 C’est pourquoi le temps va venir, dit le Seigneur, qu’on n’appellera plus ce lieu Topheth, ni la vallée du fils d’Ennom, mais la vallée de carnage ; et on ensevelira les morts à Topheth, parce qu’il n’y aura plus de lieu pour les mettre.

33 Et les corps morts de ce peuple seront en proie aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre, sans qu’il y ait personne qui les en chasse.

34 Alors je ferai cesser dans les villes de Juda et dans les places publiques de Jérusalem, les cris de réjouissance et les chants de joie, les cantiques de l’époux, et les chansons de l’épouse ; parce que toute la terre sera désolée.



EN ce temps-là, dit le Seigneur, les os des rois de Juda, les os de ses princes, les os des prêtres, les os des prophètes, et les os des habitants de Jérusalem, seront jetés hors de leurs sépulcres ;

2 et on les exposera au soleil, à la lune, et à toute la milice du ciel, qu’ils ont aimés, qu’ils ont servis, qu’ils ont suivis, qu’ils ont recherchés, et qu’ils ont adorés. On ne les ramassera point, et on ne les ensevelira point, mais on les laissera sur la terre comme du fumier :

3 et tous ceux qui seront restés de cette race très-méchante, que j’aurai chassés en divers endroits, dit le Seigneur des armées, en quelque lieu qu’ils soient, souhaiteront plutôt la mort que la vie.

4 Vous leur direz donc : Voici ce que dit le Seigneur : Quand on est tombé, ne se relève-t-on pas ? et quand on s’est détourné du droit chemin, n’y revient-on plus ?

5 Pourquoi donc ce peuple de Jérusalem s’est-il détourné de moi avec une aversion si opiniâtre ? Ils se sont attachés au mensonge, et ne veulent point revenir.

6 Je les ai considérés, je les ai observés. Il n’y en a pas un qui parle selon la justice ; il n’y en a pas un qui fasse pénitence de son péché, en disant : Qu’ai-je fait ? Ils courent tous où leur passion les emporte, comme un cheval qui court à toute bride au combat.

7 Le milan connaît dans le ciel quand son temps est venu ; la tourterelle, l’hirondelle et la cigogne savent discerner la saison de leur passage : mais mon peuple n’a point connu le temps du jugement du Seigneur.

8 Comment dites-vous : Nous sommes sages, et nous sommes les dépositaires de la loi du Seigneur ? La plume des docteurs de la loi est vraiment une plume d’erreur, et elle n’a écrit que le mensonge.

9 Les sages sont confus, ils sont épouvantés, ils ne peuvent échapper ; parce qu’ils ont rejeté la parole du Seigneur, et qu’ils n’ont plus aucune sagesse.

10 C’est pourquoi je donnerai leurs femmes à des étrangers, et leurs champs à d’autres qui en hériteront ; parce que depuis le plus petit jusqu’au plus grand, tous s’étudient à satisfaire leur avarice, et que depuis le prophète jusqu’au prêtre, toutes leurs actions ne sont que mensonge,

11 et ils entreprenaient à leur confusion de guérir les blessures de la fille de mon peuple, en disant, La paix, la paix ; lorsqu’il n’y avait point de paix.

12 Ils sont confus, parce qu’ils ont fait des choses abominables, ou plutôt la confusion même n’a pu les confondre, et ils n’ont su ce que c’était que de rougir. Ainsi ils tomberont dans la foule des mourants, ils seront tous enveloppés dans une même ruine au temps de leur punition, dit le Seigneur.

13 Je les réunirai, je les rassemblerai tous, dit le Seigneur. Les vignes n’auront point de raisin, ni les figuiers de figues ; les feuilles mêmes tomberont des arbres, et tout ce que je leur avais donné, leur échappera des mains.

14 Pourquoi demeurons-nous assis ? Allons, entrons tous ensemble dans les villes fortes, et demeurons-y en silence. Car le Seigneur, notre Dieu, nous a réduits à nous taire, et il nous a donné à boire de l’eau de fiel, parce que nous avons péché contre le Seigneur.

15 Nous attendions la paix, et il n’est venu rien de bon ; nous espérions la guérison, et nous nous voyons dans la frayeur.

16 Le bruit de la cavalerie de l’ennemi s’entend déjà de Dan ; toute la terre retentit des hennissements de leurs chevaux de bataille. Ils viendront en foule, et ils dévoreront le pays et ses fruits, les villes et leurs habitants.

17 J’enverrai contre vous des serpents, des basilics, contre lesquels les enchanteurs ne pourront rien ; et ils vous déchireront par leurs morsures, dit le Seigneur.

18 Ma douleur est au-dessus de toute douleur : mon cœur est tout languissant au dedans de moi.

19 J’entends la voix de la fille de mon peuple qui crie d’une terre éloignée : Le Seigneur n’est-il pas dans Sion ? le Roi de Sion n’est-il pas au milieu d’elle ? Pourquoi donc m’ont-ils irrité par leurs idoles, et par la vanité des dieux étrangers ?

20 La moisson s’est passée, l’été est fini, et nous n’avons point été sauvés.

21 La plaie profonde de la fille de mon peuple me blesse profondément : j’en suis attristé, j’en suis tout épouvanté.

22 N’y a-t-il point de résine dans Galaad ? ne s’y trouve-t-il point de médecin ? Pourquoi donc la blessure de la fille de mon peuple n’a-t-elle point été fermée ?



QUI donnera de l’eau à ma tête, et à mes yeux une fontaine de larmes, pour pleurer jour et nuit les enfants de la fille de mon peuple qui ont été tués ?

2 Qui me fera trouver dans le désert une cabane de voyageurs ; afin que j’abandonne ce peuple, et que je me retire du milieu d’eux ? Car ils sont tous des adultères ; c’est une troupe de violateurs de la loi.

3 Ils se servent de leur langue comme d’un arc, afin d’en lancer des traits de mensonge, et non de vérité : ils se sont fortifiés sur la terre ; parce qu’ils ne font que passer d’un crime à un autre, et qu’ils ne me connaissent point, dit le Seigneur.

4 Que chacun se garde de son prochain, et que nul ne se fie à son frère ; parce que le frère ne pense qu’à perdre son frère, et que l’ami use de tromperie contre son ami.

5 Chacun d’eux se rit de son frère, et ils ne disent point la vérité : car ils ont instruit leurs langues à débiter le mensonge ; ils se sont étudiés à faire des injustices.

6 Votre demeure, ô Jérémie ! est au milieu d’un peuple tout rempli de fourberie ; et ils ont artificieusement refusé de me connaître, dit le Seigneur.

7 Voici donc ce que dit le Seigneur des armées : Je vais les faire passer par le feu, et les éprouver : car que puis-je faire autre chose à l’égard de la fille de mon peuple ?

8 Leur langue est comme une flèche qui perce ; elle ne parle que pour tromper : ils ont la paix dans la bouche, en parlant avec leur ami ; et en même temps ils lui tendent un piège en secret.

9 Ne punirai-je point ces excès ? dit le Seigneur ; et ne me vengerai-je point d’une nation si criminelle ?

10 J’irai répandre des larmes, et jeter de grands cris sur les montagnes, et dans les lieux du désert qui étaient autrefois si agréables ; parce que tout a été brûlé, qu’il n’y a plus personne qui y passe, qu’on n’y entend plus la voix de celui qui les possédait, et que tout a quitté et s’est retiré, depuis les oiseaux du ciel jusqu’aux bêtes de la terre.

11 Je ferai de Jérusalem un amas de sable, et une caverne de dragons ; je changerai les villes de Juda en une affreuse solitude, sans qu’il y ait plus personne qui y habite.

12 Qui est l’homme sage qui comprenne ceci, à qui l’on puisse faire entendre la parole du Seigneur, afin qu’il l’annonce aux autres ; qui comprenne pourquoi cette terre a été désolée, qu’elle est devenue sèche et toute brûlée comme un désert, sans qu’il y ait personne qui y passe ?

13 C’est parce qu’ils ont abandonné la loi que je leur avais donnée, dit le Seigneur, qu’ils n’ont point écouté ma voix, qu’ils n’ont point marché selon ce que je leur avais prescrit ;

14 mais qu’ils ont suivi les égarements de leur cœur, et qu’ils ont adoré Baal selon qu’ils l’avaient appris de leurs pères.

15 C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Je vais nourrir ce peuple d’absinthe ; je lui donnerai à boire de l’eau de fiel.

16 Je les disperserai parmi des nations qui leur sont inconnues comme elles l’ont été à leurs pères, et je les poursuivrai avec l’épée, jusqu’à ce qu’ils soient entièrement détruits.

17 Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Cherchez avec soin et faites venir les femmes qui pleurent les morts ; envoyez à celles qui y sont les plus habiles.

18 Qu’elles se hâtent de pleurer sur nous avec des cris lamentables ; que nos yeux fondent en pleurs, et qu’il sorte de nos paupières des ruisseaux de larmes ;

19 parce qu’on entend de Sion des plaintes et des cris lugubres : A quelle désolation sommes-nous réduits ? et quelle est la confusion où nous nous voyons ? Nous abandonnons notre propre pays, et nos maisons ont été renversées par terre.

20 Ecoutez donc, femmes, la parole du Seigneur ; prêtez l’oreille à sa voix ; apprenez à vos filles à fondre en larmes ; et enseignez-vous les unes aux autres à jeter des cris de douleur ;

21 parce que la mort est montée par nos fenêtres, qu’elle est entrée dans nos maisons pour exterminer nos enfants, en sorte qu’on n’en trouve plus dans les rues, et nos jeunes hommes, en sorte qu’il n’en paraisse plus dans les places publiques.

22 Parlez. Voici ce que dit le Seigneur : Les corps morts des hommes tomberont sur la face de la terre comme le fumier, et comme les javelles tombent derrière les moissonneurs, sans qu’il y ait personne pour les relever.

23 Voici ce que dit le Seigneur : Que le sage ne se glorifie point dans sa sagesse ; que le fort ne se glorifie point dans sa force ; que le riche ne se glorifie point dans ses richesses ;

24 mais que celui qui se glorifie mette sa gloire à me connaître, et à savoir que je suis le Seigneur, qui fais miséricorde, et qui exerce l’équité et la justice sur la terre ; parce que c’est là ce qui me plaît, dit le Seigneur.

25 Le temps vient, dit le Seigneur, que je visiterai dans ma colère tous ceux qui sont circoncis, et ceux qui ne le sont pas :

26 l’Egypte, Juda, Edom, les enfants d’Ammon et Moab, et tous ceux qui se coupent les angles de leurs cheveux, et qui demeurent dans le désert : parce que toutes ces nations sont incirconcises de corps, mais tous les enfants d’Israël sont incirconcis de cœur.



ECOUTEZ ce que le Seigneur a dit pour vous, maison d’Israël :

2 Voici ce que dit le Seigneur : Ne vous rendez point disciples des erreurs des nations ; ne craignez point les signes du ciel comme les nations les craignent ;

3 parce que les lois des peuples de la terre ne sont que vanité. Un ouvrier coupe un arbre avec la cognée dans la forêt ; il le met en œuvre ;

4 il l’embellit en le couvrant de lames d’or et d’argent, qu’il unit ensemble avec des clous à coups de marteau, afin que nulle partie ne se sépare.

5 Cette statue demeure droite comme un tronc de palmier, et elle ne parle point ; on la porte et on la met où l’on veut, parce qu’elle ne peut marcher. Ne craignez donc point toutes ces idoles, parce qu’elles ne peuvent faire ni bien ni mal.

6 Seigneur ! il n’y a point de Dieu qui vous soit semblable. Vous êtes grand, et votre nom est grand en vertu et en puissance.

7 Qui ne vous craindra, ô Roi des nations ? parce que la gloire vous appartient, et que nul n’est semblable à vous parmi tous les sages, et dans tous les royaumes du monde.

8’Aussi on les convaincra qu’ils sont des fous et des insensés : car le bois qu’ils adorent est la preuve de leur folie.

9 On apporte de Tharsis le meilleur argent, et d’Ophaz l’or le plus pur : la main de l’ouvrier et du statuaire le met en œuvre ; l’hyacinthe et la pourpre éclatent dans les vêtements de leurs statues : tout cela n’est que l’ouvrage d’un homme habile dans son art.

10 Mais le Seigneur est lui-même le Dieu véritable, le Dieu vivant, le Roi éternel. Son indignation fait trembler la terre, et les nations ne peuvent soutenir ses menaces.

11 Vous leur parlerez donc de la sorte : Que les dieux qui n’ont point fait le ciel et la terre, périssent sous le ciel, et soient exterminés de la terre.

12 C’est Dieu qui a créé la terre par sa puissance, qui a affermi le monde par sa sagesse, qui a étendu les cieux par sa souveraine intelligence.

13 Au seul bruit de sa voix les eaux s’amassent dans le ciel ; il élève les nuées des extrémités de la terre ; il fait fondre en pluie les foudres et les éclairs, et il fait sortir les vents du secret de ses trésors.

14 La science de tous ces hommes les rend insensés ; la statue est la confusion du sculpteur, parce que ce qu’il a fait est une chose fausse et un corps sans âme.

15 Leur ouvrage n’est que vanité ; ce n’est qu’une illusion dont on doit rire : ils périront tous, lorsque Dieu les visitera dans sa colère.

16 Celui que Jacob a pris pour son partage, ne ressemble pas à ces idoles : c’est lui-même qui a créé toutes choses : Israël est son peuple et son héritage, et son nom est le Dieu des armées.

17 Ville qui serez bientôt assiégée, rassemblez des champs tous vos biens avec vos idoles qui sont votre honte.

18 Car voici ce que dit le Seigneur : Je jetterai bien loin cette fois les habitants de cette terre, et je les affligerai d’une telle sorte que pas un n’échappera.

19 Hélas ! malheureuse que je suis, dira alors Sion : je me suis toute brisée, ma plaie est maligne et incurable. Mais je me suis dit à moi-même : Ce sont là les maux dont j’étais menacée ; il est juste que je les souffre.

20 Mes tentes ont été renversées, tous les cordages qui les tenaient ont été rompus ; mes enfants sont sortis de mon enceinte, et ils ne sont plus. Il n’y a plus personne pour dresser mes tentes, ni pour élever mes pavillons.

21 Car tous les pasteurs ont agi d’une manière insensée, ils n’ont point cherché le Seigneur. C’est pourquoi ils ont été sans intelligence, et tout leur troupeau a été dispersé.

22 Un grand bruit s’entend de loin, un tumulte effroyable vient de la terre de l’Aquilon, pour réduire les villes de Juda en un désert, et les rendre la demeure des dragons.

23 Seigneur ! je sais que la voie de l’homme ne dépend point de l’homme, et que l’homme ne marche point et ne conduit point ses pas par lui-même.

24 Châtiez-moi, Seigneur ! mais que ce soit selon l’équité de vos jugements, et non selon la rigueur de votre colère, de peur que vous ne me réduisiez au néant.

25 Répandez votre indignation sur les nations qui ne vous connaissent point, et sur les provinces qui n’ont point invoqué votre nom ; parce qu’elles se sont acharnées sur Jacob, qu’elles l’ont dévoré entièrement, qu’elles l’ont consumé, et qu’elles ont détruit tout ce qu’il avait de beau.



PAROLE qui fut adressée par le Seigneur à Jérémie en ces termes :

2 Ecoutez, vous et les autres prêtres, les conditions de l’alliance que je veux faire avec mon peuple : Parlez à ceux de Juda, et aux habitants de Jérusalem,

3 et dites-leur : Voici ce que dit le Seigneur, le Dieu d’Israël : Malheur à l’homme qui n’écoutera point présentement les paroles de cette alliance

4 que je fis autrefois avec vos pères au jour où je les tirai de l’Egypte, de la fournaise de fer, et où je leur dis : Ecoutez ma voix, et faites tout ce que je vous ordonnerai : alors vous serez mon peuple, et moi je serai votre Dieu :

5 afin que j’accomplisse le serment que je fis autrefois à vos pères, en leur jurant que je leur donnerais une terre où coulerait le lait et le miel, comme on le voit encore aujourd’hui. Je lui répondis en ces termes : Qu’il soit ainsi, Seigneur !

6 Et le Seigneur me dit : Elevez votre voix, et faites entendre toutes ces paroles dans les villes de Juda, et hors de Jérusalem, et dites-leur : Ecoutez les paroles de cette alliance, et observez-les.

7 Car j’ai conjuré vos pères avec les instances les plus pressantes depuis le jour où je les ai tirés de l’Egypte jusques aujourd’hui ; je les ai conjurés, dis-je, avec empressement, et je leur ai dit : Ecoutez ma voix.

8 Cependant ils ne m’ont point écouté, ils n’ont point prêté l’oreille à ma parole ; mais chacun a suivi les égarements de son cœur dépravé et corrompu ; et j’ai fait venir sur eux tous les maux que je leur avais prédits dans cette alliance que j’avais faite avec eux, que je leur ai commandé d’observer, et qu’ils n’ont point observée.

9 Le Seigneur me dit ensuite : Ceux de Juda et les habitants de Jérusalem ont fait une conjuration contre moi.

10 Ils sont retournés aux anciennes iniquités de leurs pères qui n’avaient point voulu obéir à ma parole. Ceux-ci ont couru de même après des dieux étrangers pour les servir, et la maison d’Israël et la maison de Juda ont rompu l’alliance que j’avais faite avec leurs pères.

11 C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur : Je ferai fondre sur eux des maux dont ils ne pourront sortir : ils crieront vers moi, et je ne les exaucerai point :

12 et les villes de Juda et les habitants de Jérusalem iront crier aux dieux auxquels ils offrent des sacrifices, et ils ne les sauveront point au temps de leur affliction.

13 Car pour vous, ô Juda ! vous avez eu autant de dieux différents que de villes ; et pour vous, ô Jérusalem ! vous n’avez point eu de rue qui n’eût son autel de confusion, son autel pour sacrifier à Baal.

14 Vous donc, ô Jérémie ! n’entreprenez point d’intercéder pour ce peuple ; ne me conjurez point, et ne me priez point pour eux : parce que je ne les écouterai point au temps qu’ils crieront vers moi, au temps qu’ils seront le plus affligés.

15 D’où vient que mon bien-aimé a commis plusieurs crimes dans ma maison ? La chair sainte des victimes vous purifiera-t-elle de votre malice où vous avez mis votre gloire ?

16 Le Seigneur vous avait établi comme un olivier fertile, très-beau à la vue, et chargé de fruits ; mais au bruit de sa parole un grand feu s’est mis dans cet arbre, et toutes ses branches ont été brûlées.

17 Le Seigneur des armées qui vous avait planté dans sa terre, a prononcé l’arrêt contre vous, à cause des maux que la maison d’Israël et la maison de Juda ont commis pour m’irriter en sacrifiant à Baal.

18 Mais vous, Seigneur ! vous m’avez fait voir quelles sont leurs pensées, et je les ai reconnues ; vous m’avez découvert leurs mauvais desseins.

19 Pour moi, j’étais comme un agneau plein de douceur, qu’on porte pour en faire une victime ; et je n’avais point su les entreprises qu’ils avaient formées contre moi en disant : Mettons du bois dans son pain, exterminons-le de la terre des vivants, et que son nom soit effacé de la mémoire des hommes.

20 Mais vous, ô Dieu des armées ! qui jugez selon l’équité, et qui sondez les reins et le cœur, faites-moi voir la vengeance que vous devez prendre d’eux ; parce que j’ai remis entre vos mains la justice de ma cause.

21 C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur aux habitants d’Anathoth, qui cherchent à m’ôter la vie, et qui disent : Ne prophétisez point au nom du Seigneur, de peur que vous ne mouriez de notre main.

22 Voici donc ce que dit le Seigneur des armées : Je visiterai dans ma colère les habitants d’Anathoth. Les jeunes gens mourront par l’épée, leurs fils et leurs filles mourront de faim ;

23 et il ne restera rien d’eux ; parce que je ferai fondre les maux sur les habitants d’Anathoth, au temps destiné à leur châtiment.



SEIGNEUR ! si je dispute avec vous, ce n’est pas que je ne sache que vous êtes juste : permettez-moi cependant de vous faire ces justes plaintes : Pourquoi les méchants marchent-ils avec tant de prospérité dans leur voie ? Pourquoi tous ceux qui violent votre loi, et qui agissent injustement, sont-ils si heureux ?

2 Vous les avez plantés, et ils jettent de profondes racines : ils croissent, et portent du fruit : vous êtes près de leur bouche, et loin de leurs reins.

3 Mais vous, Seigneur ! vous m’avez connu, vous m’avez vu, et vous avez éprouvé que mon cœur est tout à vous. Assemblez-les comme un troupeau qu’on mène à la boucherie, et préparez-les pour le jour auquel ils doivent être égorgés.

4 Jusques à quand la terre pleurera-t-elle ? jusques a quand toute l’herbe des champs sera-t-elle desséchée, à cause de la méchanceté de ceux qui l’habitent ? Il n’y a plus de bêtes ni d’oiseaux, parce qu’ils ont dit : Le Seigneur ne verra point quelle sera la fin de notre vie.

5 Si vous avez eu tant de peine à suivre à la course ceux qui étaient à pied, comment pourrez-vous courir contre ceux qui sont à cheval ? Si vous espériez d’être en assurance dans une terre de paix, que ferez-vous parmi des gens aussi fiers que le Jourdain lorsqu’il se déborde ?

6 Car vos frères mêmes, et ceux de la maison de votre père, se sont unis pour vous combattre, et ils se sont élevés contre vous avec de grands cris. C’est pourquoi ne les croyez point, lors même qu’ils vous parleront avec douceur.

7 J’ai quitté ma propre maison ; j’ai abandonné mon héritage ; j’ai exposé celle qui m’était chère comme mon âme entre les mains de ses ennemis.

8 La terre que j’avais choisie pour mon héritage est devenue à mon égard comme un lion de la forêt ; elle a jeté de grands cris contre moi : c’est pourquoi elle est devenue l’objet de ma haine.

9 Ai-je prétendu que l’héritage que j’ai choisi serait comme un oiseau de différentes couleurs, et diversement peint dans tout son plumage ? Bêtes de la terre, assemblez-vous toutes contre Jérusalem, hâtez-vous de la dévorer.

10 Un grand nombre de pasteurs a détruit ma vigne ; ils ont foulé aux pieds le lieu que j’avais pris pour mon partage, ils ont changé en une affreuse solitude l’héritage que j’avais choisi, et que j’avais rendu si beau.

11 Ils ont renversé la terre, et elle pleure voyant que je l’ai abandonnée : elle est dans une extrême désolation, parce qu’il n’y a personne qui ait le cœur attentif à Dieu.

12 Ceux qui doivent la piller, viennent fondre sur elle par tous les endroits du désert : parce que l’épée du Seigneur va la dévorer d’une extrémité à l’autre, et qu’il n’y aura point de paix pour tout ce qui respire en elle.

13 Ils ont semé du froment, et ils ne moissonneront que des épines ; ils ont reçu un héritage, et ils n’en tireront aucun fruit : vous serez confondus par la perte de vos fruits, à cause de la colère et de la fureur du Seigneur.

14 Voici ce que dit le Seigneur contre tous ces méchants qui sont mes voisins, qui touchent à l’héritage que j’ai distribué à mon peuple d’Israël : Je les arracherai de leur pays, de même que j’arracherai la maison de Juda du milieu d’eux.

15 Et lorsque je les aurai ainsi déracinés de leur terre, je me tournerai vers eux, et j’aurai compassion d’eux, et je les ramènerai chacun à son héritage et à sa terre.

16 Alors s’ils sortent de leur ignorance, et s’ils s’instruisent des voies de mon peuple, s’ils apprennent à jurer par mon nom comme ils ont appris à mon peuple à jurer par Baal, je les établirai au milieu de mon peuple.

17 S’ils n’écoutent point ma voix, je détruirai ces nations jusqu’à la racine, et je les perdrai, dit le Seigneur.



LE Seigneur me dit un jour : Allez, achetez-vous une ceinture de lin, et vous la mettrez sur vos reins, et vous ne la laverez point dans l’eau.

2 J’achetai donc cette ceinture, selon que le Seigneur me l’avait ordonné, et je me la mis sur les reins.

3 Le Seigneur me parla une seconde fois, et me dit : 4 Prenez cette ceinture que vous avez achetée, qui est sur vos reins ; allez promptement au bord de l’Euphrate, et cachez-la dans le trou d’une pierre.

5 Je m’en allai aussitôt, et je la cachai près de l’Euphrate, comme le Seigneur me l’avait commandé.

6 Il se passa ensuite beaucoup de jours, et le Seigneur me dit : Allez promptement à l’Euphrate, et tirez de là cette ceinture que je vous ai commandé d’y cacher.

7 J’allai donc au bord de l’Euphrate, et ayant creusé dans la terre, je tirai cette ceinture du lieu où je l’avais cachée, et je la trouvai si pourrie qu’elle n’était plus propre à aucun usage.

8 Alors le Seigneur me dit :

9 Voici ce que dit le Seigneur : C’est ainsi que je ferai pourrir l’orgueil de Juda, et l’orgueil excessif de Jérusalem ;

10 et tout ce peuple d’hommes très-méchants, qui ne veulent point écouter mes paroles, qui marchent dans les égarements de leur cœur, qui courent après les dieux étrangers pour les servir et les adorer ; ils deviendront tous comme cette ceinture qui n’est plus propre à aucun usage.

11 Car comme une ceinture s’attache autour des reins d’un homme : ainsi j’avais uni étroitement à moi toute la maison d’Israël et toute la maison de Juda, dit le Seigneur, afin qu’elles fussent mon peuple, et que j’y établisse mon nom, ma louange et ma gloire ; et cependant elles ne m’ont point écouté.

12 Vous direz donc à ce peuple : Voici ce que dit le Seigneur, le Dieu d’Israël : Tous les vaisseaux seront remplis de vin. Et ce peuple vous répondra : Est-ce que nous ignorons qu’on remplit de vin toutes ces sortes de vaisseaux ?

13 Vous leur répondrez : Voici ce que dit le Seigneur : Je remplirai de vin et d’ivresse tous les habitants de cette terre, les rois de la race de David qui sont assis sur son trône, les prêtres, les prophètes et tous les habitants de Jérusalem.

14 Je les disperserai, et je séparerai le frère d’avec le frère, et les enfants d’avec les pères, dit le Seigneur. Je ne pardonnerai point, je n’userai point d’indulgence, je ne ferai point de miséricorde ; mais je les perdrai sans ressource.

15 Ecoutez-moi donc, prêtez l’oreille, et ne vous élevez point d’orgueil, parce que c’est le Seigneur qui a parlé.

16 Rendez gloire au Seigneur, votre Dieu, avant que les ténèbres vous surprennent, avant que vos pieds se heurtent contre les montagnes couvertes de ténèbres. Vous attendrez la lumière, et Dieu la changera en une ombre de mort, en une profonde obscurité.

17 Si vous n’écoutez point ces avertissements, mon âme pleurera en secret sur votre orgueil ; et il sortira de mes yeux des ruisseaux de larmes ; parce que tout le troupeau du Seigneur se trouvera pris.

18 Dites au roi et à la reine : Humiliez-vous, asseyez-vous par terre dans la poussière, parce que la couronne de votre gloire est tombée de votre tête.

19 Les villes du Midi sont fermées ; et il n’y a personne qui les ouvre. Tout Juda a été transféré ailleurs ; tout est passé dans une terre étrangère.

20 Levez les yeux, O Jérusalem ! et considérez ceux qui viennent contre vous de l’Aquilon. Où est ce troupeau qui vous avait été confié, ce troupeau si excellent ?

21 Que direz-vous lorsque Dieu vous visitera dans sa colère ? Car c’est vous qui avez appris à vos ennemis la manière de vous combattre ; c’est vous qui les avez instruits contre vous-même. Ne sentirez-vous pas alors des douleurs semblables à celles d’une femme qui est en travail ?

22 Si vous dites en vous-même : Pourquoi tous ces maux sont-ils venus fondre sur moi ? C’est à cause de la multitude de vos offenses que votre honte a été découverte, et que vos pieds ont été souillés.

23 Si un Ethiopien peut changer sa peau, ou un léopard la variété de ses couleurs, vous pourrez aussi faire le bien, vous qui n’avez appris qu’à faire le mal.

24 Je les disperserai en divers lieux, comme la paille que le vent emporte dans le désert.

25 C’est là le sort qui vous attend, c’est le partage que vous recevrez de moi, dit le Seigneur, parce que vous m’avez oublié, et que vous avez mis votre confiance dans le mensonge.

26 C’est pourquoi j’ai relevé vos vêtements sur votre visage, et on a vu votre honte,

27 vos adultères, vos débordements, et le crime de vos fornications. J’ai vu vos abominations sur les collines, et au milieu des champs. Malheur à vous, Jérusalem ! Ne serez-vous jamais pure, en vous attachant à me suivre ? jusques à quand demeurerez-vous dans votre impureté ?



PAROLE du Seigneur à Jérémie, touchant une sécheresse qui arriva.

2 La Judée est dans les larmes, les portes de Jérusalem sont tombées par terre, et sont couvertes de ténèbres, et le cri de la ville est monté au ciel.

3 Les plus grands ont envoyé à la fontaine ceux qui étaient au-dessous d’eux : ils y sont venus pour puiser de l’eau, et ils n’y en ont point trouvé : ils ont reporté leurs vaisseaux vides : ils ont été tout confus et affligés, et ils ont couvert leurs têtes dans leur douleur.

4 Les laboureurs sont dans la consternation, à cause de la stérilité de la terre, et parce qu’il ne vient point de pluie ; ils se couvrent le visage.

5 La biche s’est déchargée de son faon dans la campagne, et l’a abandonné, parce qu’elle ne trouve point d’herbe.

6 Les ânes sauvages montent sur les rochers, ils attirent fortement l’air comme les dragons : leurs yeux sont tout languissants, et comme morts, parce qu’il n’y a point d’herbe pour les nourrir.

7 Si nos iniquités rendent témoignage contre nous, faites-nous grâce néanmoins, Seigneur ! à cause de votre nom : car nos révoltes sont grandes, et nous avons péché contre vous.

8 O unique attente d’Israël, et son Sauveur au temps de l’affliction ! pourquoi serez-vous dans votre terre comme un étranger qui n’a point de demeure stable, ou comme un voyageur qui se détourne en une hôtellerie pour y demeurer peu de temps ?

9 Pourquoi serez-vous à notre égard comme un homme errant et vagabond, ou comme un homme fort, mais qui ne peut pas sauver ceux qu’il veut ? Pour vous, Seigneur ! vous êtes dans nous, nous portons votre nom, comme vous appartenant ; ne nous abandonnez point.

10 Voici ce que dit le Seigneur à ce peuple qui aime à remuer ses pieds, qui ne demeure point en repos, et qui n’est point agréable à Dieu : Le Seigneur rappellera ses iniquités dans son souvenir, et il visitera ses péchés dans sa colère.

11 Le Seigneur me dit encore : Ne me priez point de faire grâce à ce peuple.

12 Lorsqu’ils jeûneront, je n’écouterai point leurs prières ; et quoiqu’ils m’offrent des holocaustes et des sacrifices, je ne les recevrai point, parce que je veux les exterminer par l’épée, par la famine et par la peste.

13 Alors je dis : Ah ! ah ! ah ! Seigneur Dieu ! les prophètes leur disent sans cesse : Vous ne verrez point l’épée ni la guerre, et la famine ne sera point parmi vous ; mais le Seigneur vous donnera dans ce lieu une véritable paix.

14 Le Seigneur me dit : Les prophètes prophétisent faussement en mon nom : je ne les ai point envoyés, je ne leur ai point ordonné de dire ce qu’ils disent, et je ne leur ai point parlé. Les prophéties qu’ils vous débitent, sont des visions pleines de mensonges ; ils parlent en devinant, ils publient les illusions trompeuses, et les séductions de leur cœur.

15 C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur touchant les prophètes qui prophétisent en mon nom, quoique je ne les aie point envoyés, en disant, L’épée et la famine n’affligeront point cette terre : Ces prophètes périront eux-mêmes par l’épée et par la famine.

16 Et les corps morts de ceux à qui ils prophétisent seront jetés dans les rues de Jérusalem, après avoir été consumés par la famine et par l’épée, sans qu’il y ait personne pour les ensevelir : ils y seront jetés, eux et leurs femmes, leurs fils et leurs filles, et je ferai retomber sur eux les maux qu’ils ont faits.

17 Vous leur direz cette parole : Que mes yeux versent jour et nuit des ruisseaux de larmes, et qu’ils ne se taisent point ; parce que la vierge, la fille de mon peuple, a été accablée sous la grandeur de ses ruines, et que sa plaie est mortelle et incurable.

18 Si je sors à la campagne, je trouve des gens que l’épée a transpercés ; si j’entre dans la ville, j’en vois d’autres qui sont consumés par la famine. Les prophètes mêmes et les prêtres ont été emmenés en une terre qui leur était inconnue.

19 Seigneur ! avez-vous rejeté et abandonné Juda pour toujours ? Sion est-elle devenue l’horreur de votre âme ? Pourquoi donc nous avez-vous frappés d’une plaie qui est incurable ? Nous attendions la paix, et la paix n’est point venue ; nous espérions la guérison, et nous voici dans le trouble.

20 Seigneur ! nous reconnaissons nos impiétés et l’iniquité de nos pères, parce que nous avons péché contre vous.

21 Ne nous laissez pas tomber dans l’opprobre, afin que votre nom ne soit pas déshonoré ; et ne nous couvrez pas de confusion, en permettant que le trône de votre gloire soit foulé aux pieds. Souvenez-vous de l’alliance que vous avez faite avec nous, et ne la rendez pas inutile.

22 Y a-t-il quelqu’un parmi les faux dieux des nations qui fasse pleuvoir ? ou sont-ce les cieux qui peuvent donner les pluies ? N’est-ce pas vous qui êtes le Seigneur, notre Dieu, que nous attendons ? car c’est vous qui faites toutes ces merveilles.



LE Seigneur me dit encore : Quand Moïse et Samuel se présenteraient devant moi, mon cœur ne se tournerait pas vers ce peuple. Chassez-les de devant ma face, et qu’ils se retirent.

2 S’ils vous disent, Où irons-nous ? vous leur direz : Voici ce que dit le Seigneur : Qui est destiné à mourir, meure ; qui à périr par l’épée, périsse par l’épée ; qui à périr par la famine, périsse par la famine ; qui à aller en captivité, aille en captivité.

3 J’enverrai pour les punir quatre fléaux différents, dit le Seigneur : L’épée pour les tuer, les chiens pour les déchirer, les oiseaux du ciel, et les bêtes de la terre pour les dévorer et les mettre en pièces.

4 Et je les exposerai à la persécution pleine de fureur de tous les royaumes de la terre, à cause de Manassé, fils d’Ezéchias, roi de Juda, et de tous les crimes qu’il a commis dans Jérusalem.

5 Qui sera touché de compassion pour vous, ô Jérusalem ? Qui s’attristera de vos maux ? qui priera pour obtenir votre paix ?

6 Vous m’avez abandonné, dit le Seigneur ; vous êtes retournée en arrière ; c’est pourquoi j’étendrai ma main sur vous, et je vous perdrai : car je suis las de vous conjurer de revenir à moi.

7 Je prendrai le van, et je les disperserai jusques aux extrémités de la terre : j’ai tué et j’ai perdu mon peuple, et néanmoins ils ne sont pas revenus de l’égarement de leurs voies.

8 J’ai fait plus de veuves parmi eux qu’il n’y a de grains de sable dans la mer : j’ai fait venir un ennemi pour les perdre, qui a tué en plein midi les jeunes gens entre les bras de leurs mères : j’ai frappé leurs villes d’une terreur soudaine et universelle.

9 Celle qui avait eu tant d’enfants, a cessé tout d’un coup d’en avoir ; son âme est tombée dans la défaillance ; le soleil s’est couché pour elle, lorsqu’il était encore jour ; elle est couverte de confusion et de honte, et s’il lui reste encore quelques enfants, je les ferai passer au fil de l’épée à la vue de leurs ennemis, dit le Seigneur.

10 Hélas ! ma mère, que je suis malheureux ! Pourquoi m’avez-vous mis au monde, pour être un homme de contradiction, un homme de discorde dans toute la terre ? Je n’ai point donné d’argent à intérêt, et personne ne m’en a donné ; et cependant tous me couvrent de malédictions et d’injures.

11 Alors le Seigneur me répondit : Je vous jure que vous serez à la fin comblé de biens, que je vous assisterai dans l’affliction, et que lorsqu’on vous persécutera, je vous soutiendrai contre vos ennemis.

12 Le fer peut-il s’allier avec le fer qui vient de l’Aquilon, et avec l’airain ?

13 J’abandonnerai au pillage dans tous vos confins vos richesses et vos trésors, sans que vous en receviez aucun prix, à cause de la multitude de vos péchés.

14 Je ferai venir vos ennemis d’une terre que vous ne connaissez point ; parce que le feu de ma fureur s’est allumé, et qu’il vous embrasera de ses flammes.

15 Seigneur ! vous qui connaissez le fond de mon âme, souvenez-vous de moi, visitez-moi, et défendez-moi contre ceux qui me persécutent. N’entreprenez pas ma défense avec tant de patience et de lenteur : vous savez que c’est pour vous que je souffre des opprobres.

16 J’ai trouvé vos paroles, je m’en suis nourri ; et votre parole est devenue la joie et les délices de mon cœur ; parce que j’ai porté le nom d’homme de Dieu, ô Seigneur Dieu des armées !

17 Je ne me suis point trouvé dans les assemblées de jeux et de divertissements ; je ne me suis point glorifié d’être envoyé de votre part ; mais je me suis tenu retiré et solitaire, parce que vous m’avez rempli de la terreur de vos menaces contre ce peuple.

18 Pourquoi ma douleur est-elle devenue continuelle ? Pourquoi ma plaie est-elle désespérée, et refuse-t-elle de se guérir ? Elle est à mon égard comme une eau trompeuse, à laquelle on ne peut se fier.

19 C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur : Si vous vous tournez vers moi, je ferai que vous changerez vous-même, et que vous demeurerez ferme devant ma face ; et si vous savez distinguer ce qui est précieux de ce qui est vil, vous serez alors comme la bouche de Dieu ; et ce ne sera pas vous qui vous tournerez vers le peuple, mais ce sera le peuple qui se tournera vers vous.

20 Et je vous rendrai à l’égard de ce peuple comme un mur d’airain fort et inébranlable. Ils vous feront la guerre, et ils n’auront sur vous aucun avantage ; parce que je suis avec vous pour vous sauver et pour vous délivrer, dit le Seigneur.

21 Je vous dégagerai des mains des méchants, et je vous préserverai de la puissance des forts.



ALORS le Seigneur me dit :

2 Vous ne prendrez point de femme, et vous n’aurez point de fils ni de filles en ce lieu.

3 Car voici ce que le Seigneur dit touchant les fils et les filles qui naissent en ce lieu, touchant les mères qui les ont mis au monde, et les pères qui leur ont donné la vie :

4 Ils mourront de divers genres de maladies ; ils ne seront ni pleurés ni ensevelis ; ils seront exposés comme un fumier sur la face de la terre ; ils seront consumés par l’épée et par la famine, et leurs corps morts seront en proie aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre.

5 Car voici ce que dit le Seigneur : N’entrez point dans une maison de festin funèbre, et n’y allez point pour pleurer ou pour consoler ceux qui y sont ; parce que j’ai retiré ma paix de ce peuple, dit le Seigneur, j’en ai retiré ma bonté et mes miséricordes.

6 Ils mourront en cette terre, grands et petits, ils ne seront ni ensevelis ni pleurés : on ne se découpera point le corps pour faire leur deuil, et on ne se rasera point les cheveux.

7 On ne donnera point de pain à celui qui pleure un mort, pour le soulager ; et on ne lui donnera point à boire pour le consoler de la mort de son père et de sa mère.

8 N’entrez point dans une maison de festin pour vous asseoir et pour manger et boire avec eux.

9 Car voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Je ferai cesser dans ce lieu en vos jours, et à vos yeux, tous les cris de joie et les chants de réjouissance, les cantiques de l’époux et les chansons de l’épouse.

10 Et lorsque vous annoncerez ces paroles à ce peuple, et qu’ils vous diront, Pourquoi le Seigneur a-t-il résolu de nous affliger de si grands maux ? quelle est notre iniquité ? quel est le péché que nous avons commis contre le Seigneur, notre Dieu ?

11 vous leur direz : C’est parce qu’après que vos pères m’ont abandonne, dit le Seigneur, qu’ils ont couru après des dieux étrangers, qu’ils les ont servis et adorés, et qu’ils m’ont abandonné et n’ont point observé ma loi ;

12 vous-mêmes vous avez encore fait plus de mal que vos pères : car chacun de vous suit les égarements et la corruption de son mauvais cœur, et ne veut point écouter ma voix.

13 Je vous chasserai donc de ce pays dans une terre qui vous est inconnue comme elle l’a été à vos pères, et vous servirez là jour et nuit des dieux étrangers qui ne vous donneront aucun repos.

14 C’est pourquoi le temps vient, dit le Seigneur, qu’on ne dira plus à l’avenir, Vive le Seigneur qui a tiré les enfants d’Israël de l’Egypte !

15 mais, Vive le Seigneur qui a tiré les enfants d’Israël de la terre de l’Aquilon, et de tous les pays où je les aurai chassés, et d’où je les ramènerai en cette terre que j’ai donnée à leurs pères !

16 J’enverrai beaucoup de pêcheurs, dit le Seigneur, et ils les prendront à la pêche ; et je leur enverrai ensuite beaucoup de chasseurs, et ils iront les chercher pour les prendre dans toutes les montagnes, dans toutes les collines et dans les cavernes des rochers.

17 Mes regards sont arrêtés sur leurs voies ; elles ne me sont point cachées, et leur iniquité n’a pu se dérober à mes yeux.

18 Je leur rendrai premièrement au double ce que méritent leur iniquité et leurs péchés ; parce qu’ils ont souillé ma terre par l’horrible puanteur de leurs idoles, et qu’ils ont rempli mon héritage de leurs abominations.

19 Seigneur ! qui êtes ma force, mon appui, et mon refuge au jour de l’affliction ; les nations viendront à vous des extrémités de la terre, et elles diront : Il est vrai que nos pères n’ont possédé que le mensonge et qu’un néant qui leur a été inutile.

20 Comment un homme se ferait-il lui-même des dieux ? et certainement ce ne sont point des dieux.

21 Je vais donc maintenant leur faire connaître, je vais à cette fois leur faire connaître ma main et ma puissance, et ils sauront que mon nom est, Celui qui est.



LE péché de Juda est écrit avec une plume de fer et une pointe de diamant : il est gravé sur la table de leur cœur et sur les coins de leurs autels.

2 Leurs enfants ont imprimé dans leur souvenir leurs autels, leurs grands bois, leurs arbres chargés de feuilles sur les hautes montagnes,

3 et les sacrifices qu’ils offraient dans les champs. C’est pourquoi j’abandonnerai au pillage, ô Sion ! tout ce qui vous rendait forte, tous vos trésors, et vos hauts lieux, pour punir les péchés que vous avez commis dans toutes vos terres.

4 Vous demeurerez toute seule, dépouillée de l’héritage que je vous avais donné ; et je vous rendrai l’esclave de vos ennemis dans un pays que vous ne connaissez point ; parce que vous avez allumé ma colère comme un feu qui brûlera éternellement.

5 Voici ce que dit le Seigneur : Maudit est l’homme qui met sa confiance en l’homme, qui se fait un bras de chair, et dont le cœur se retire du Seigneur.

6 Il sera semblable au tamaris qui est dans le désert, et il ne verra point le bien lorsqu’il sera arrivé ; mais il demeurera au désert dans la sécheresse, dans une terre salée et inhabitable.

7 Heureux est l’homme qui met sa confiance au Seigneur, et dont le Seigneur est l’espérance.

8 Il sera semblable à un arbre transplanté sur le bord des eaux, qui étend ses racines vers l’eau qui l’humecte, et qui ne craint point la chaleur lorsqu’elle est venue. Sa feuille sera toujours verte : il ne sera point en peine au temps de la sécheresse, et il ne cessera jamais de porter du fruit.

9 Le cœur de tous les hommes est corrompu, il est impénétrable ; qui pourra le connaître ?

10 C’est moi qui suis le Seigneur, qui sonde les cœurs, et qui éprouve les reins, qui rends à chacun selon sa voie, et selon le fruit de ses pensées et de ses œuvres.

11 Comme la perdrix couve des œufs qui ne sont point à elle, ainsi l’injustice s’enrichit du bien des autres par son injustice. Il quittera ses richesses au milieu de ses jours ; et sa fin sera la conviction de sa folie.

12 Le trône de la gloire du Seigneur est élevé dès le commencement ; et c’est de ce lieu que vient la grâce qui nous sanctifie.

13 Seigneur ! qui êtes l’attente d’Israël, tous ceux qui vous abandonnent seront confondus : ceux qui se retirent de vous, seront écrits sur la terre, parce qu’ils ont abandonné le Seigneur, qui est la source des eaux vives.

14 Seigneur ! guérissez-moi, et alors je serai guéri ; sauvez-moi, et je serai sauvé, parce que vous êtes ma gloire.

15 Je les vois qui me disent sans cesse : Où est la parole du Seigneur ? Qu’elle s’accomplisse.

16 Mais pour moi, je n’ai point été troublé en vous suivant comme mon pasteur ; et je n’ai point désiré le jour de l’homme, vous le savez. Ce qui est sorti de mes lèvres a été droit devant vos yeux.

17 Ne me devenez point un sujet de crainte, puisque c’est vous qui êtes mon espérance au jour de l’affliction.

18 Que ceux qui me persécutent, soient confondus, et que je ne sois point confondu moi-même : qu’ils soient dans l’épouvante, et que je ne sois point épouvanté. Faites venir sur eux un jour de malheur, et brisez-les par les divers maux dont vous les frapperez.

19 Voici ce que le Seigneur me dit un jour : Allez, tenez-vous à la porte des enfants de mon peuple, par laquelle les rois de Juda entrent et sortent ; allez dans toutes les portes de Jérusalem,

20 et dites-leur : Ecoutez la parole du Seigneur, rois de Juda, et habitants de la Judée, et vous tous qui demeurez dans Jérusalem et qui entrez par ces portes.

21 Voici ce que dit le Seigneur : Veillez sur vos âmes : ne portez point de fardeaux au jour du sabbat : n’en faites point entrer par les portes de Jérusalem,

22 et n’en faites point sortir hors de vos maisons au jour du sabbat : ne faites point en ce jour d’œuvre servile, et sanctifiez le jour du sabbat, selon que je l’ai ordonné à vos pères.

23 Mais ils ne m’ont point écouté ; leur oreille ne s’est point soumise ; ils ont rendu leur tête dure et inflexible pour ne m’entendre point, et pour ne point recevoir mes instructions.

24 Si vous m’écoutez, dit le Seigneur, et si vous ne faites point passer de fardeaux par les portes de cette ville au jour du sabbat ; si vous sanctifiez le jour du sabbat sans y faire aucun ouvrage,

25 des rois et des princes entreront par la porte de cette ville, qui s’assiéront sur le trône de David, qui seront montés sur des chariots et sur des chevaux, eux et leurs princes, les habitants de Juda et ceux de Jérusalem ; et cette ville sera habitée éternellement.

26 Ils viendront des villes de Juda, des environs de Jérusalem, et de la terre de Benjamin, des plaines et des montagnes, et du côté du midi, portant des holocaustes et des victimes, des sacrifices et de l’encens, et ils viendront les offrir à la maison du Seigneur.

27 Mais si vous ne m’écoutez et si vous ne sanctifiez le jour du sabbat, en ne portant point de fardeaux en ce jour, et n’en faisant point entrer par les portes de Jérusalem, je mettrai le feu à ces portes, il dévorera les maisons de Jérusalem, et il ne s’éteindra point.



PAROLE qui fut adressée à Jérémie par le Seigneur en ces termes :

2 Allez, et descendez dans la maison d’un potier ; et là vous entendrez ce que j’ai à vous dire.

3 J’allai dans la maison d’un potier, et je le trouvai qui travaillait sur sa roue.

4 En même temps le vase qu’il faisait de terre d’argile avec ses mains se rompit ; et aussitôt il en fit un autre vase en la manière qu’il lui plut.

5 Le Seigneur alors m’adressa la parole, et me dit :

6 Maison d’Israël, dit le Seigneur, ne pourrai-je donc pas faire de vous, ce que le potier fait de son argile ? car comme l’argile est dans la main du potier, ainsi vous êtes dans ma main, maison d’Israël.

7 Quand j’aurai prononcé l’arrêt contre un peuple ou contre un royaume pour le perdre et pour le détruire jusqu’à la racine ;

8 si cette nation fait pénitence des maux pour lesquels je l’avais menacée, je me repentirai aussi moi-même du mal que j’avais résolu de lui faire.

9 Quand je me serai déclaré en faveur d’une nation ou d’un royaume, pour l’établir et pour l’affermir ;

10 si ce royaume ou cette nation pèche devant mes yeux, et qu’elle n’écoute point ma voix, je me repentirai aussi du bien que j’avais résolu de lui faire.

11 Dites donc maintenant aux habitants de Juda et de Jérusalem : Voici ce que dit le Seigneur : Je vous prépare plusieurs maux, je forme contre vous des pensées et des résolutions. Que chacun quitte sa mauvaise voie : faites que vos voies soient droites et vos œuvres justes.

12 Et ils m’ont répondu : Nous avons perdu toute espérance ; nous nous abandonnerons à nos pensées, et chacun de nous suivra l’égarement et la dépravation de son cœur.

13 Voici donc ce que dit le Seigneur : Interrogez les nations : qui a jamais ouï parler d’excès aussi horribles que sont ceux qu’a commis la vierge d’Israël ?

14 La neige du Liban peut-elle cesser jamais de couvrir la pointe de ses rochers ? l’eut-on faire tarir une source dont les eaux vives et fraîches coulent sur la terre ?

15 Cependant mon peuple m’a oublié en faisant de vains sacrifices, en se heurtant lui-même dans ses propres voies, et dans les sentiers du siècle, et y marchant par un chemin qui n’était point battu,

16 pour attirer ainsi la désolation sur leur terre, et pour l’exposer à un opprobre éternel. Quiconque y passera, sera dans l’étonnement, et témoignera sa surprise par le mouvement de sa tête.

17 Je serai comme un vent brûlant, qui les disperserai devant leurs ennemis : je leur tournerai le dos, et non le visage, au jour de leur perte.

18 Et ils ont dit : Venez, formons des desseins contre Jérémie : car nous ne laisserons pas de trouver sans lui des prêtres qui nous instruisent de la loi ; des sages qui nous fassent part de leurs conseils ; et des prophètes qui nous annoncent la parole du Seigneur. Venez, perçons-le avec les traits de nos langues, et n’ayons aucun égard à tous ses discours.

19 Seigneur ! jetez les yeux sur moi, et faites attention aux paroles de mes adversaires.

20 Est-ce ainsi qu’on rend le mal pour le bien, et que ces personnes creusent une fosse pour m’y faire tomber ? Souvenez-vous que je me suis présenté devant vous, pour vous prier de leur faire grâce, et pour détourner votre indignation de dessus eux.

21 C’est pourquoi abandonnez leurs enfants à la famine, et faites-les passer par le fil de l’épée. Que leurs femmes perdent leurs enfants, et qu’elles deviennent veuves ; que leurs maris soient mis à mort ; que ceux qui sont jeunes parmi eux soient percés de coups dans le combat ;

22 et que leurs maisons retentissent de cris et de plaintes. Car vous ferez fondre tout d’un coup sur eux le brigand ; parce qu’ils ont creusé une fosse pour m’y faire tomber, et qu’ils ont tendu et caché des filets sous mes pieds.

23 Mais vous, Seigneur ! vous connaissez tous les desseins de mort qu’ils ont formés contre moi. Ne leur pardonnez point leur iniquité, et que leur péché ne s’efface jamais de devant vos yeux ; qu’ils tombent tout d’un coup en votre présence, et traitez-les selon votre sévérité, au temps de votre fureur.



LE Seigneur me dit un jour : Allez, recevez de la main des plus anciens d’entre les prêtres, un vase de terre fait par un potier,

2 et allez à la vallée du fils d’Ennom, qui est devant la porte des ouvriers en argile, et vous leur annoncerez les paroles que je vous dirai.

3 Vous leur direz : Ecoutez la parole du Seigneur, rois de Juda, et habitants de Jérusalem. Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Je ferai tomber cette ville en une si grande affliction, que quiconque en entendra parler, en sera frappé comme d’un coup de tonnerre ;

4 parce qu’ils m’ont abandonné, et qu’ils ont rendu ce lieu profane en y sacrifiant à des dieux étrangers, qui leur étaient inconnus, comme ils l’avaient été à leurs pères, et aux rois de Juda, et qu’ils ont rempli ce lieu du sang des innocents ;

5 et qu’ils ont bâti un temple à Baal pour brûler leurs enfants dans le feu, et pour les offrir à Baal en holocauste : ce que je ne leur ai point ordonné, ni ne leur en ai point parlé, et ce qui ne m’est jamais venu dans l’esprit.

6 C’est pourquoi le temps vient, dit le Seigneur, que ce lieu ne sera plus appelé Topheth, ni la vallée du fils d’Ennom, mais la vallée du carnage.

7 Car je renverserai en ce lieu tous les desseins des habitants de Juda et de Jérusalem : je les perdrai par l’épée à la vue de leurs ennemis, et par la main de ceux qui cherchent à leur ôter la vie ; et je donnerai leurs corps morts en proie aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre.

8 Je rendrai cette ville l’objet de l’étonnenent et de la raillerie des hommes. Quiconque y passera, sera épouvanté, et il insultera à tous ses châtiments.

9 Je nourrirai les habitants de Jérusalem de la chair de leurs fils, et de la chair de leurs filles ; l’ami mangera la chair de son ami pendant le siège, dans l’extrémité où les réduiront leurs ennemis qui ne chercheront que leur mort.

10 Vous romprez ce vase de terre devant ces personnes qui iront avec vous,

11 et vous leur direz : Voici ce que dit le Seigneur des armées : Je briserai ce peuple et cette ville comme ce vase de terre est brisé et ne peut plus être rétabli ; et les morts seront ensevelis à Topheth, parce qu’il n’y aura plus d’autre lieu pour les ensevelir.

12 C’est ainsi que je traiterai ce lieu et ses habitants, dit le Seigneur, et je mettrai cette ville dans le même état que Topheth.

13 Les maisons de Jérusalem, et les palais des rois de Juda seront impurs comme Topheth ; toutes ces maisons, dis-je, sur les terrasses desquelles ils ont sacrifié à toute la milice du ciel, et où ils ont présenté des oblations à des dieux étrangers.

14 Jérémie étant revenu de Topheth, où le Seigneur l’avait envoyé pour prophétiser, se tint à l’entrée de la maison du Seigneur, et dit à tout le peuple :

15 Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Je ferai venir sur cette ville, et sur toutes les villes qui en dépendent, tous les maux que j’ai prédits qui doivent lui arriver, parce qu’ils ont endurci leur tête pour ne point obéir à mes paroles.



PHASSUR, fils d’Emmer, l’un des prêtres, et qui était établi intendant de la maison du Seigneur, entendit Jérémie prophétiser de la sorte.

2 Et il frappa le prophète Jérémie, et le fit lier et mettre dans la prison qui était à la haute porte de Benjamin en la maison du Seigneur.

3 Le lendemain au point du jour Phassur fit délier Jérémie, et Jérémie lui dit : Le Seigneur ne vous appelle plus Phassur ; mais il vous donne un nom gui signifie frayeur de toutes parts.

4 Car voici ce que dit le Seigneur : Je vous remplirai de frayeur, vous et vos amis ; ils périront par l’épée de vos ennemis, et vous les verrez de vos propres yeux. Je livrerai tout Juda entre les mains du roi de Babylone, et il les transportera à Babylone, et les fera mourir par l’épée.

5 J’abandonnerai entre les mains de leurs ennemis toutes les richesses de cette ville, tout le fruit de ses travaux, tout ce qu’elle a de précieux, et tous les trésors des rois de Juda : ils les pilleront, ils s’en empareront, et ils les porteront à Babylone.

6 Et vous, Phassur, vous serez emmené captif avec tous ceux qui demeurent dans votre maison. Vous irez à Babylone et vous y mourrez, et vous y serez enseveli, vous et tous vos amis, à qui vous avez prophétisé le mensonge.

7 Vous m’avez séduit, Seigneur ! et j’ai été séduit. Vous avez été plus fort que moi, et vous avez prévalu contre moi. Je suis devenu l’objet de leur moquerie pendant tout le jour, et tous me raillent avec insulte.

8 Car il y a déjà longtemps que je parle, que je crie contre leurs iniquités, et que je leur prédis une désolation générale ; et la parole du Seigneur est devenue pour moi un sujet d’opprobre et de moquerie pendant tout le jour.

9 J’ai dit en moi-même : Je ne nommerai plus le Seigneur, et je ne parlerai plus en son nom. Et en même temps il s’est allumé au fond de mon cœur un feu brûlant qui s’est renfermé dans mes os, et je suis tombé dans la langueur, ne pouvant plus en supporter la violence.

10 Car j’ai entendu les malédictions d’un grand nombre de personnes et la frayeur qu’ils tâchent de me donner de toutes parts en disant : Persécutez-le, persécutons-le tous ensemble. Tous ceux qui auparavant vivaient en paix avec moi, et qui étaient sans cesse à mes côtés, s’entredisent : Tâchons de le tromper en quelque manière que ce soit, tâchons d’avoir avantage sur lui, et de nous venger de lui.

11 Mais le Seigneur est avec moi comme un guerrier invincible. C’est pourquoi ceux qui me persécutent, tomberont, et ils n’auront aucun pouvoir contre moi. Ils seront couverts de confusion, parce qu’ils n’ont pas compris quel est cet opprobre éternel qui ne s’effacera jamais.

12 Et vous, Seigneur des armées ! qui éprouvez le juste, qui pénétrez les reins et le cœur, faites-moi voir, je vous prie, la vengeance que vous prendrez d’eux ; parce que j’ai remis entre vos mains la justice de ma cause.

13 Chantez des cantiques au Seigneur, louez le Seigneur, parce qu’il a délivré l’âme du pauvre de la main des méchants.

14 Maudit soit le jour auquel je suis né ; que le jour auquel ma mère m’a enfante, ne soit point béni.

15 Maudit soit l’homme qui en porta la nouvelle à mon père en disant, Il vous est né un enfant mâle ; et qui crut lui donner un sujet de joie.

16 Que cet homme devienne comme les villes que le Seigneur a détruites par un arrêt irrévocable ; qu’il entende les cris le matin, et les hurlements à midi :

17 parce que Dieu ne m’a point fait mourir avant que de naître, afin que ma mère devînt mon sépulcre, et que son sein ayant conçu, n’enfantât jamais.

18 Pourquoi suis-je sorti du sein de ma mère pour être accablé de travail et de douleur, et pour voir consumer mes jours dans une confusion continuelle ?



VOICI ce que le Seigneur dit à Jérémie, lorsque le roi Sédécias lui envoya Phassur, fils de Melchias, et Sophonias, fils de Maasias, prêtre, pour lui faire dire :

2 Consultez le Seigneur pour nous, parce que Nabuchodonosor, roi de Babylone, nous attaque avec son armée ; consultez, dis-je, pour savoir si le Seigneur ne fera point, pour nous délivrer, quelqu’une de ces merveilles qu’il a accoutumé de faire ; et si l’ennemi se retirera.

3 Jérémie leur répondit : Vous direz à Sédécias :

4 Voici ce que dit le Seigneur, le Dieu d’Israël : Je ferai retourner contre vous toutes les armes qui sont dans vos mains, par lesquelles vous combattez contre le roi de Babylone et contre les Chaldéens qui vous assiègent, et qui environnent vos murailles : je les rassemblerai toutes au milieu de cette ville.

5 Je vous ferai moi-même la guerre, et je vous perdrai avec une main étendue et avec un bras fort, dans toute l’effusion de ma fureur, de mon indignation et de ma colère ;

6 et je frapperai d’une grande peste les habitants de cette ville : les hommes et les bêtes en mourront.

7 Après cela, dit le Seigneur, je livrerai Sédécias, roi de Juda, ses serviteurs, et son peuple, et ceux qui auront échappé dans la ville, à la peste, à l’épée et a la famine, entre les mains de Nabuchodonosor, roi de Babylone, entre les mains de leurs ennemis, et entre les mains de ceux qui cherchent à leur ôter la vie, et ils les feront passer au fil de l’épée. Ce prince ne se laissera point fléchir, il ne pardonnera point, et il ne sera touché d’aucune compassion.

8 Et vous direz à ce peuple : Voici ce que dit le Seigneur : Je mets devant vous la voie de la vie, et la voie de la mort.

9 Celui qui demeurera dans cette ville, mourra par l’épée, par la famine, ou par la peste ; mais celui qui en sortira et qui ira se rendre aux Chaldéens qui vous assiègent, vivra, et son âme lui sera comme une dépouille qu’il aura sauvée.

10 Car j’arrête mes regards sur cette ville, dit le Seigneur, non pour lui faire du bien, mais pour l’accabler de maux. Elle sera livrée entre les mains du roi de Babylone, et il la consumera par le feu.

11 Vous direz aussi à la maison du roi de Juda : Ecoutez la parole du Seigneur,

12 maison de David : Voici ce que dit le Seigneur : Rendez la justice des le matin, et arrachez d’entre les mains du calomniateur celui qui est opprimé par violence ; de peur que mon indignation ne s’allume comme un feu, et qu’elle ne s’embrase sans qu’il y ait personne pour l’éteindre, à cause du dérèglement de vos affections et de vos pensées.

13 Je viens à toi, ô ville ! dit le Seigneur, qui es située dans une vallée et sur un rocher large et spacieux ; à vous qui dites : Qui pourra nous vaincre, et qui entrera dans nos maisons ?

14 Je vous visiterai dans ma colère, pour vous faire recueillir le fruit de vos œuvres, dit le Seigneur : je mettrai le feu dans le bois de Jérusalem ; et il dévorera tout ce qui l’environne.



VOICI ce que dit le Seigneur : Descendez dans la maison du roi de Juda, et vous lui parlerez en ces termes :

2 Ecoutez la parole du Seigneur, roi de Juda, qui êtes assis sur le trône de David : écoutez-la, vous et vos serviteurs, et votre peuple, qui entrez par les portes de la maison royale.

3 Voici ce que dit le Seigneur : Agissez selon l’équité et la justice, et délivrez de la main du calomniateur celui qui est opprimé par violence. N’affligez point l’étranger, l’orphelin et la veuve ; ne les opprimez point injustement, et ne répandez point en ce lieu le sang innocent.

4 Car si vous vous conduisez de cette sorte, des rois qui seront de la race de David, qui s’assiéront sur son trône, et qui monteront sur des chariots et sur des chevaux, passeront par les portes de ce palais, eux, et leurs serviteurs, et leurs peuples.

5 Mais si vous n’écoutez point mes paroles, je jure par moi-même, dit le Seigneur, que ce palais sera réduit en un désert.

6 Car voici ce que le Seigneur dit de la maison du roi de Juda : Maison riche comme Galaad, et qui es devant moi comme la tête du Liban, je jure que je te réduirai en une affreuse solitude, et que je rendrai tes villes inhabitables.

7 Je consacrerai les mains et les armes de tes ennemis qui tueront ceux qui t’habitent : ils abattront tes cèdres les plus hauts, et les jetteront dans le feu.

8 Plusieurs peuples passeront par cette ville, et ils se diront l’un à l’autre : Pourquoi Dieu a-t-il ainsi traité cette ville si puissante ?

9 Et on leur répondra : C’est parce qu’ils ont abandonné l’alliance du Seigneur, leur Dieu, et qu’ils ont adoré et servi des dieux étrangers.

10 Ne pleurez point un roi mort, ne faites point pour lui le deuil ordinaire ; mais pleurez avec beaucoup de larmes celui qui sort de cette ville, parce qu’il n’y reviendra plus, et qu’il ne reverra jamais le pays de sa naissance.

11 Car voici ce que dit le Seigneur touchant Sellum, fils de Josias, roi de Juda, qui a régné après Josias, son père, et qui est sorti de cette ville : Il n’y reviendra jamais ;

12 mais il mourra au lieu où je l’ai fait transférer, et il ne verra plus cette terre.

13 Malheur à celui qui bâtit sa maison dans l’injustice, et qui se fait de grands appartements dans l’iniquité ; qui opprimera son ami sans aucun sujet, et qui ne le récompensera point de ce qu’il lui aura ravi ;

14 qui dit en lui-même : Je me ferai bâtir une maison vaste, et des appartements spacieux ; qui s’y fait faire de grandes fenêtres, des lambris de cèdre qu’il peint d’un rouge éclatant.

15 Prétendez-vous affermir votre règne, parce que vous vous comparez au cèdre ? Votre père n’a-t-il pas vécu heureusement en suivant l’équité, et en rendant la justice ? et tout ne lui succédait-il pas alors à souhait ?

16 En défendant la cause du pauvre et de l’indigent, il s’est fait du bien à lui-même. Car tout son bonheur ne lui est-il pas arrive parce qu’il m’a connu ? dit le Seigneur.

17 Mais vos yeux et votre cœur ne sont attentifs qu’à satisfaire votre avarice, qu’à répandre le sang innocent, qu’à inventer des calomnies, qu’à courir au mal.

18 C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur touchant Joakim, fils de Josias, roi de Juda : Ils ne le pleureront point en disant : Ah ! frère malheureux ! ah ! sœur malheureuse ! Ils ne le plaindront point en criant : Ah ! prince déplorable ! ah ! grandeur bientôt finie !

19 Sa sépulture sera comme celle d’un âne mort ; on le jettera tout pourri hors des portes de Jérusalem.

20 Montez, fille de Sion, sur le Liban, et criez ; élevez votre voix sur le Basan, et criez à ceux qui passent, parce que tous ceux qui vous aimaient ont été réduits en poudre.

21 Je vous ai parlé lorsque vous étiez dans l’abondance, et vous avez dit : Je n’écouterai point. C’a été votre conduite ordinaire dés votre jeunesse, de vous rendre toujours sourde à ma voix.

22 Tous vos pasteurs ne se repaîtront que de vent, et tous ceux qui vous aimaient seront emmenés captifs. C’est alors que vous serez confondue, et que vous rougirez de toute votre malice.

23 Vous qui êtes assise sur le Liban, et qui faites votre nid dans les cèdres, combien jetterez-vous de cris, lorsque vous vous sentirez tout d’un coup attaquée par des douleurs pareilles à celles d’une femme qui est en travail d’enfant ?

24 Je jure par moi-même, dit le Seigneur, que quand Jéchonias, fils de Joakim, roi de Juda, serait comme un anneau dans ma main droite, je ne laisserais pas de l’arracher de mon doigt,

25 et de le livrer entre les mains de ceux qui cherchent à lui ôter la vie, entre les mains de ceux dont vous redoutez le visage ; entre les mains de Nabuchodonosor, roi de Babylone, et entre les mains des Chaldéens.

26 Et je vous enverrai, vous et votre mère qui vous a mis au monde, dans une terre étrangère dans laquelle vous n’êtes point nés, et vous y mourrez.

27 Et ils ne reviendront jamais dans cette terre vers laquelle leur âme soupirera dans le désir d’y revenir.

28. Ce prince Jéchonias n’est-il donc plus que comme un pot de terre qui est cassé, ou comme un vaisseau qui n’a plus rien que de méprisable ? Pourquoi a-t-il été rejeté, lui et sa race, et envoyé dans un pays qui lui était inconnu ?

29 Terre ! terre ! terre ! écoutez la parole du Seigneur.

30 Voici ce que dit le Seigneur : Ecrivez que cet homme sera stérile ; que rien ne lui réussira durant sa vie, et qu’il ne sortira point d’homme de sa race qui soit assis sur le trône de David, ni qui exerce à l’avenir la puissance souveraine dans Juda.



MALHEUR aux pasteurs qui font périr et qui déchirent les brebis de mes pâturages, dit le Seigneur.

2 C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur, le Dieu d’Israël, aux pasteurs qui conduisent mon peuple : Vous avez dispersé les brebis de mon troupeau ; vous les avez chassées, et vous ne les avez point visitées. Et moi, je vous visiterai dans ma colère, pour punir le dérèglement de votre cœur et de vos œuvres, dit le Seigneur.

3 Je rassemblerai toutes les brebis qui resteront de mon troupeau, de toutes les terres dans lesquelles je les aurai chassées ; je les ferai revenir à leurs champs, et elles croîtront et se multiplieront.

4 Je leur donnerai des pasteurs qui auront soin de les paître : elles ne seront plus dans la crainte et dans l’épouvante, et le nombre s’en conservera, sans qu’il en manque une seule, dit le Seigneur.

5 Le temps vient, dit le Seigneur, où je susciterai à David un Germe juste, un Roi régnera qui sera sage, qui agira selon l’équité, et qui rendra la justice sur la terre.

6 En ce temps-là Juda sera sauvé, Israël habitera dans ses maisons sans rien craindre ; et voici le nom qu’ils donneront à ce Roi : Le Seigneur qui est notre Juste.

7 C’est pourquoi le temps vient, dit le Seigneur, où l’on ne dira plus, Vive le Seigneur qui a tiré les enfants d’Israël de l’Egypte !

8 mais, Vive le Seigneur qui a tiré et qui a ramené les enfants de la maison d’Israël de la terre d’Aquilon, et de tous les pays où je les avais chassés, afin qu’ils habitassent de nouveau dans leur terre !

9 Paroles adressées aux prétendus prophètes : Mon cœur s’est brisé dans moi-même, tous mes os ont été ébranlés : je suis devenu comme un homme ivre, comme un homme rempli de vin, en contemplant la face du Seigneur, et considérant ses paroles saintes.

10 Car la terre est remplie d’adultères ; la terre pleure à cause des blasphèmes qu’on y entend ; les champs du désert sont devenus tout secs. Ils ont couru pour faire le mal, et toute leur puissance n’a servi qu’à l’injustice.

11 Car le prophète et le prêtre se sont corrompus, et j’ai trouvé dans ma maison les maux qu’ils ont faits, dit le Seigneur.

12 C’est pourquoi leur voie sera comme un chemin glissant dans les ténèbres. Car on les poussera avec effort, et ils tomberont tous ensemble ; parce que je les accablerai de maux au temps où je les visiterai dans ma colère, dit le Seigneur.

13 J’ai vu l’extravagance dans les prophètes de Samarie : ils prophétisaient au nom de Baal, et ils séduisaient mon peuple d’Israël.

14 J’ai vu les prophètes de Jérusalem semblables à des adultères, j’ai vu parmi eux la voie du mensonge. Ils ont fortifié les mains des méchants pour empêcher que les hommes ne se convertissent du dérèglement de leur vie. Ils sont tous devenus devant mes yeux comme Sodome, et les habitants de Jérusalem comme Gomorrhe.

15 C’est pourquoi, voici ce que le Seigneur des armées dit aux prophètes : Je les nourrirai d’absinthe, et je les abreuverai de fiel ; parce que la corruption s’est répandue des prophètes de Jérusalem sur toute la terre.

16 Voici ce que dit le Seigneur des armées : N’écoutez point les paroles des prophètes qui vous prophétisent et qui vous trompent. Ils publient les visions de leur cœur, et non ce qu’ils ont appris de la bouche du Seigneur.

17 Ils disent à ceux qui me blasphèment, Le Seigneur l’a dit, vous aurez la paix ; et à tous ceux qui marchent dans la corruption de leur cœur, Il ne vous arrivera point de mal.

18 Mais qui d’entre eux a assisté au conseil de Dieu ? qui l’a vu ? et qui a entendu ce qu’il a dit ?

19 Le tourbillon de la colère du Seigneur va éclater sur la tête des impies ; et la tempête après avoir rompu la nuée, tombera sur eux.

20 La fureur du Seigneur ne se relâchera point, jusqu’à ce qu’elle exécute et qu’elle accomplisse toutes les pensées de son cœur. Vous comprendrez enfin quel aura été son dessein sur vous.

21 Je n’envoyais point ces prophètes, et ils couraient d’eux-mêmes. Je ne leur parlais point, et ils prophétisaient de leur tête.

22 S’ils se fussent soumis à ma volonté, et qu’ils eussent fait connaître mes paroles à mon peuple, je les aurais retirés de leur mauvaise voie et du dérèglement de leurs pensées.

23 Ne suis-je Dieu que de près ? dit le Seigneur ; ne le suis-je pas aussi de loin ?

24 Celui qui se cache, se dérobe-t-il à moi, et ne le vois-je point ? dit le Seigneur. N’est-ce pas moi qui remplis le ciel et la terre ? dit le Seigneur.

25 J’ai entendu ce qu’ont dit ces prophètes qui prophétisent le mensonge en mon nom, en disant : J’ai songé, j’ai songé.

26 Jusques à quand cette imagination sera-t-elle dans le cœur des prophètes qui prophétisent le mensonge, et dont les prophéties ne sont que les séductions de leur cœur ;

27 qui veulent faire que mon peuple oublie mon nom à cause de leurs songes qu’ils débitent à quiconque les consulte, comme leurs pères ont oublié mon nom à cause de Baal ?

28 Que le prophète qui a seulement un songe à dire, raconte son songe ; que celui qui a entendu ma parole, annonce ma parole dans la vérité. Quelle comparaison y a-t-il entre la paille et le blé ? dit le Seigneur.

29 Mes paroles ne sont-elles pas comme du feu, dit le Seigneur, et comme un marteau qui brise la pierre ?

30 C’est pourquoi je viens aux prophètes, dit le Seigneur, qui dérobent mes paroles chacun à leurs frères.

31 Je viens aux prophètes, dit le Seigneur, qui prennent d’eux-mêmes la liberté d’user de leurs langues, et qui disent : Voici ce que dit le Seigneur.

32 Je viens aux prophètes, dit le Seigneur, qui ont des visions de mensonge, qui les racontent à mon peuple, et qui le séduisent par leurs mensonges et par leurs miracles, quoique je ne les aie point envoyés, et que je ne leur aie donné aucun ordre, et qui n’ont aussi servi de rien à ce peuple, dit le Seigneur.

33 Si donc ce peuple, ou un prophète, ou un prêtre, vous interroge et vous dit, Quel est le fardeau du Seigneur ? vous lui direz : C’est vous-mêmes qui êtes le fardeau, et je vous jetterai bien loin de moi, dit le Seigneur.

34 Si donc un prophète, ou un prêtre, ou quelqu’un du peuple, dit encore, Le fardeau du Seigneur ; je visiterai dans ma colère cet homme et sa maison.

35 Chacun de vous dira désormais à son prochain et à son frère : Qu’a répondu le Seigneur ? qu’est-ce que le Seigneur a dit ?

36 Et l’on ne parlera plus du fardeau du Seigneur : car la parole de chacun sera son propre fardeau ; parce que vous avez perverti les paroles du Dieu vivant, du Seigneur des armées qui est notre Dieu.

37 Vous direz au prophète : Que vous a répondu le Seigneur ? qu’est-ce que le Seigneur a dit ?

38 Si vous dites encore, Le fardeau du Seigneur ; je vous déclare, dit le Seigneur, que parce que vous avez dit, Le fardeau du Seigneur ; quoique je vous eusse envoyé dire, Ne dites point, Le fardeau du Seigneur ;

39 je vous prendrai moi-même, et je vous emporterai comme un fardeau : je vous abandonnerai, et je vous rejetterai loin de ma face, vous et la ville que j’ai donnée à vos pères et à vous.

40 Je vous couvrirai d’un opprobre qui ne finira point, et d’une éternelle ignominie dont la mémoire ne s’effacera jamais.



LE Seigneur me fit voir un jour une vision. Il y avait devant le temple du Seigneur deux paniers pleins de figues. Et ceci arriva depuis que Nabuchodonosor, roi de Babylone, eut transféré Jéchonias, qui était fils de Joakim, roi de Juda, avec ses princes, les architectes et les ingénieurs, et qu’il les eut emmenés de Jérusalem à Babylone.

2 Dans l’un de ces paniers il y avait d’excellentes figues, comme sont d’ordinaire les figues de la première saison ; et dans l’autre il y avait des figues très-méchantes, dont on ne pouvait manger, parce qu’elles ne valaient rien.

3 Alors le Seigneur me dit : Que voyez-vous, Jérémie ? Je lui répondis : Je vois des figues, dont les unes sont bonnes et très-bonnes, et les autres sont méchantes et très-méchantes ; et l’on n’en peut point manger, parce qu’elles ne valent rien.

4 Le Seigneur me parla ensuite, et me dit :

5 Voici ce que dit le Seigneur, le Dieu d’Israël : Comme ces figues que vous voyez sont très-bonnes ; ainsi je traiterai bien ceux que j’ai envoyés hors de ce lieu, et qui ont été transférés de Juda dans le pays des Chaldéens.

6 Je les regarderai d’un œil favorable, et je les ramènerai dans ce pays ; je les édifierai, et je ne les détruirai point ; je les planterai, et je ne les arracherai point.

7 Je leur donnerai un cœur docile, afin qu’ils me connaissent, et qu’ils sachent que je suis le Seigneur. Ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu, parce qu’ils retourneront à moi de tout leur cœur.

8 Et comme vous voyez ces méchantes figues, dont on ne peut manger, parce qu’elles ne valent rien ; ainsi, dit le Seigneur, j’abandonnerai Sédécias, roi de Juda, ses princes et ceux qui sont restés de Jérusalem qui demeurent dans cette ville, ou qui habitent dans la terre d’Egypte.

9 Je ferai qu’ils seront tourmentés, qu’ils seront affligés en tous les royaumes de la terre, et qu’ils deviendront l’opprobre, le jouet, la fable et la malédiction des hommes dans tous les lieux où je les aurai chassés.

10 J’enverrai contre eux l’épée, la famine et la peste, jusqu’à ce qu’ils soient exterminés de la terre que je leur avais donnée aussi bien qu’à leurs pères.



PAROLE qui fut adressée à Jérémie, touchant tout le peuple de Juda, la quatrième année de Joakim, fils de Josias, roi de Juda, qui est la première année de Nabuchodonosor, roi de Babylone ;

2 et que le prophète Jérémie annonça à tout le peuple de Juda, et à tous les habitants de Jérusalem, en disant :

3 Depuis la treizième année de Josias, fils d’Amon, roi de Juda, jusqu’à ce jour il s’est passé vingt-trois ans, et le Seigneur m’ayant fait entendre sa parole, je vous l’ai annoncée, je me suis empressé de vous parler ; et vous ne m’avez point écouté.

4 Et le Seigneur s’est hâté de vous envoyer tous les prophètes, ses serviteurs ; et vous ne l’avez point écouté, et vous n’avez point soumis vos oreilles pour l’entendre,

5 lorsqu’il vous disait : Que chacun de vous se retire de sa mauvaise voie, et du dérèglement de ses pensées criminelles ; et vous habiterez de siècle en siècle dans la terre que le Seigneur vous a donnée, à vous et à vos pères.

6 Ne courez point après des dieux étrangers pour les servir et les adorer, et n’irritez point ma colère par les œuvres de vos mains, et je ne vous affligerai point.

7 Cependant vous ne m’avez point écouté, dit le Seigneur ; vous m’avez irrité au contraire par les œuvres de vos mains, pour attirer sur vous tous ces maux.

8 C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur des armées : Parce que vous n’avez point écouté mes paroles,

9 je prendrai tous les peuples de l’Aquilon, dit le Seigneur, je les enverrai avec Nabuchodonosor, roi de Babylone, mon serviteur, et je les ferai venir contre cette terre, contre ses habitants, et contre toutes les nations qui l’environnent ; je les ferai passer au fil de l’épée, je les rendrai l’étonnement et la fable des hommes, et je les réduirai à d’éternelles solitudes.

10 Je ferai cesser parmi eux les cris de joie et les chants de réjouissance, les cantiques de l’époux et les chants de l’épouse, le bruit de la meule et la lumière de la lampe ;

11 et toute cette terre deviendra un désert affreux, qui épouvantera ceux qui le verront, et toutes ces nations seront assujetties au roi de Babylone pendant soixante et dix années.

12 Et lorsque les soixante et dix ans seront finis, je visiterai dans ma colère le roi de Babylone et son peuple, dit le Seigneur, pour punir leur iniquité ; je visiterai la terre des Chaldéens, et je la réduirai à une éternelle solitude.

13 Je vérifierai mes paroles ; je ferai fondre sur cette terre tous les maux que j’ai prédits contre elle, tout ce qui est écrit dans ce livre, et tout ce que Jérémie a prophétisé contre toutes les nations ;

14 parce que quoique ce fussent de grands peuples et de grands rois, ils ont été assujettis aux Chaldéens : et je les traiterai selon leurs mérites et selon les œuvres de leurs mains.

15 Car voici ce que m’a dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Prenez de ma main cette coupe du vin de ma fureur, et vous en ferez boire à tous les peuples vers lesquels je vous enverrai.

16 Ils en boiront, et ils en seront troublés ; et ils sortiront comme hors d’eux-mêmes à la vue de l’épée que j’enverrai contre eux.

17 J’ai reçu la coupe de la main du Seigneur, et j’en ai fait boire à tous les peuples vers lesquels le Seigneur m’a envoyé :

18 à Jérusalem, aux villes de Juda, à ses rois et à ses princes, pour réduire leurs terres en un désert, et pour les rendre l’étonnement, la fable et la malédiction des hommes, comme il paraît aujourd’hui.

19 J’en ai fait boire à Pharaon, roi d’Egypte, à ses serviteurs, à ses princes, et à tout son peuple ;

20 et généralement à tous les rois du pays d’Ausite, à tous les rois des pays des Philistins, d’Ascalon, de Gaza, d’Accaron, et à ce qui reste d’Azot ;

21 à l’Idumée, à Moab, et aux enfants d’Ammon ;

22 à tous les rois de Tyr et à tous les rois de Sidon, et aux rois de la terre des îles qui sont au delà de la mer ;

23 à Dédan, à Théma, à Buz, et à tous ceux qui se font couper les cheveux en rond ;

24 à tous les rois d’Arabie, à tous les rois d’Occident qui habitent dans le désert ;

25 à tous les rois de Zambri, et à tous les rois d’Elam, et à tous les rois des Mèdes ;

26 à tous les rois de l’Aquilon, soit qu’ils soient plus proches ou plus éloignés : j’en ai fait boire à tous ces peuples les uns après les autres ; j’en ai donné à tous les royaumes qui sont sur la face de la terre, et le roi de Sésach en boira après eux.

27 Et vous leur direz encore ceci, Jérémie : Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Buvez et enivrez-vous, rejetez ce que vous avez bu, et tombez sans vous relever, à la vue de l’épée que j’enverrai contre vous.

28 S’ils ne veulent pas recevoir de votre main cette coupe que vous leur donnerez à boire, vous leur direz : Voici ce que dit le Seigneur des armées : Vous en boirez certainement :

29 car je vais commencer à affliger les habitants de cette ville même où l’on invoquait mon nom, et vous prétendriez après cela être exempts de châtiment, comme si vous étiez innocents ! Vous ne vous en exempterez point : car je vais envoyer l’épée contre tous les habitants de la terre, dit le Seigneur des armées.

30 Vous leur prophétiserez toutes ces choses, et vous leur direz : Le Seigneur rugira du haut du ciel, et il fera entendre sa voix du lieu de sa demeure sainte. Il rugira comme un lion contre le lieu même de sa gloire : et il s’excitera un cri commun contre tous les habitants de la terre, tel qu’en font ceux qui foulent le vin.

31 Le bruit en retentira jusques aux extrémités du monde ; parce que le Seigneur entre en jugement contre les nations : il se rend lui-même juge de tous les hommes. J’ai livré à l’épée les impies, dit le Seigneur.

32 Voici ce que dit le Seigneur des armées : Les maux vont passer d’un peuple à un autre, et une grande tempête sortira des extrémités du monde.

33 Ceux que le Seigneur aura tués ce jour-là, seront étendus sur la terre d’un bout à l’autre : on ne les pleurera point, on ne les relèvera point, on ne les ensevelira point ; mais ils demeureront sur la face de la terre comme du fumier.

34 Hurlez, pasteurs, et criez ; couvrez-vous de cendres, vous qui êtes les chefs de mon troupeau : car le temps est accompli où vous devez être tués, où vous serez dispersés, et où vous tomberez par terre comme des vases d’un grand prix qu’on laisse tomber.

35 Les pasteurs voudront fuir, et ne le pourront ; les chefs du troupeau chercheront leur salut inutilement.

36 Les cris des pasteurs se mêleront avec les hurlements des principaux du troupeau ; parce que le Seigneur a détruit tous leurs pâturages.

37 Les champs de la paix sont dans un triste silence devant la colère et la fureur du Seigneur.

38 Il a abandonné comme un lion le lieu de sa retraite, et la terre ensuite a été désolée par la colère de la colombe, et par l’indignation et la fureur du Seigneur.



AU commencement du règne de Joakim, fils de Josias, roi de Juda, le Seigneur me dit ces paroles :

2 Voici ce que dit le Seigneur : Tenez-vous à l’entrée de la maison du Seigneur, et dites à tous les habitants des villes de Juda qui viennent adorer en la maison du Seigneur tout ce que je vous ai ordonné de leur dire ; n’en retranchez pas la moindre parole :

3 pour voir s’ils écouteront, et s’ils se convertiront en quittant leur mauvaise voie, afin que je me repente du mal que j’avais résolu de leur faire, à cause de la malice de leur cœur.

4 Vous leur direz : Voici ce que dit le Seigneur : Si vous ne faites ce que je vous dis en marchant selon la loi que je vous ai donnée,

5 et en écoutant les paroles des prophètes, mes serviteurs, que je vous ai envoyés, que je me suis même empressé de vous envoyer, et que vous n’avez point écoutés jusqu’à cette heure,

6 je réduirai cette maison dans le même état où est Silo, et je rendrai cette ville l’exécration de tous les peuples du monde.

7 Les prêtres, les prophètes et tout le peuple entendirent Jérémie qui disait ces paroles en la maison du Seigneur ;

8 et Jérémie ayant dit tout ce que le Seigneur lui avait ordonné de dire à tout le peuple, les prêtres, les prophètes et tout le peuple se saisirent de lui, en disant : Il faut qu’il meure.

9 Pourquoi a-t-il prophétisé au nom du Seigneur en disant : Cette maison sera traitée comme Silo ; et cette ville sera détruite sans qu’il reste personne pour l’habiter ? Alors tout le peuple s’assembla contre Jérémie à la maison du Seigneur ;

10 et les princes de Juda ayant entendu ceci, montèrent de la maison du roi à la maison du Seigneur, et s’assirent a l’entrée de la porte neuve de la maison du Seigneur.

11 Les prêtres et les prophètes parlèrent aux princes et à tout le peuple, en disant : Cet homme mérite la mort ; parce qu’il a prophétisé contre cette ville, comme vous l’avez entendu de vos oreilles.

12 Jérémie dit à tous les princes et à tout le peuple : Le Seigneur m’a envoyé pour parler à cette maison et à cette ville, et pour lui prédire tout ce que vous avez entendu.

13 Redressez donc maintenant vos voies ; rendez plus pures les affections de votre cœur ; et écoutez la parole du Seigneur, votre Dieu, et le Seigneur se repentira du mal qu’il avait résolu de vous faire.

14 Pour moi, je suis entre vos mains, faites de moi ce qu’il vous plaira.

15 Sachez néanmoins et soyez persuadés que si vous me faites mourir, vous répandrez le sang innocent, et vous le ferez retomber sur vous-mêmes, sur cette ville, et sur tous ses habitants ; parce que le Seigneur m’a envoyé véritablement vers vous, pour vous dire tout ce que vous avez entendu.

16 Alors les princes et tout le peuple dirent aux prêtres et aux prophètes : Cet homme n’a point mérité la mort ; parce que c’est au nom du Seigneur, notre Dieu, qu’il nous a parlé.

17 Alors quelques-uns des plus anciens du pays se levèrent, et dirent à toute l’assemblée du peuple :

18 Michée de Morasthi prophétisa au temps d’Ezéchias, roi de Juda ; et il dit à tout le peuple de Juda : Voici ce que dit le Seigneur des armées : Sion se labourera comme un champ ; Jérusalem sera réduite en un monceau de pierres, et cette montagne où est la maison du Seigneur deviendra une haute forêt.

19 Fut-il pour cela condamné à mort par Ezéchias, roi de Juda, et par tout le peuple ? Ne craignirent-ils pas au contraire le Seigneur ? N’offrirent-ils pas leurs prières devant le Seigneur ? et il se repentit des maux dont il avait résolu de les affliger. Ainsi nous commettons maintenant un grand crime qui retombera sur nous.

20 Il y avait aussi un homme nommé Urie, fils de Seméi de Cariathiarim, qui prophétisait au nom du Seigneur, et qui avait prédit contre cette ville et contre ce pays toutes les mêmes choses que Jérémie ;

21 et le roi Joakim, tous les princes et les plus puissants de sa cour l’ayant entendu, le roi voulut le faire mourir. Urie le sut, il eut peur, et il s’enfuit, et se retira en Egypte ;

22 et le roi Joakim ayant envoyé Elnathan, fils d’Achobor, et des hommes avec lui, pour le prendre dans l’Egypte,

23 ils en tirèrent Urie, et l’amenèrent au roi Joakim, qui le fit mourir par l’épée, et voulut que son corps fût enseveli sans honneur dans les sépulcres des derniers du peuple.

24 Ahicam, fils de Saphan, soutint donc puissamment Jérémie, et empêcha qu’il ne fût abandonné entre les mains du peuple, et qu’on ne le fît mourir.



AU commencement du règne de Joakim, fils de Josias, roi de Juda, le Seigneur parla à Jérémie de cette sorte :

2 Voici ce que le Seigneur m’a dit : Faites-vous des liens et des chaînes, et mettez-les à votre cou,

3 et vous les enverrez au roi d’Edom, au roi de Moab, au roi des Ammonites, au roi de Tyr et au roi de Sidon, par les ambassadeurs qui sont venus à Jérusalem vers Sédécias, roi de Juda ;

4 et vous leur ordonnerez de parler ainsi à leurs maîtres : Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Vous direz ceci à vos maîtres :

5 C’est moi qui ai créé la terre, les hommes et les bêtes qui sont sur la face de la terre, par ma grande puissance et par mon bras fort, et j’ai donné la terre à qui il m’a plu.

6 J’ai donc livré maintenant toutes ces terres entre les mains de Nabuchodonosor, roi de Babylone, mon serviteur : je lui ai donné encore les bêtes de la campagne, afin qu’elles lui soient assujetties ;

7 et tous les peuples lui seront soumis, à lui, à son fils, et au fils de son fils, jusqu’à ce que son temps et le temps de son royaume soit venu ; et plusieurs peuples et de grands rois lui seront soumis.

8 Si quelque peuple et quelque royaume ne veut pas se soumettre à Nabuchodonosor, roi de Babylone, ni baisser le cou sous le joug du roi de Babylone, je le visiterai par l’épée, par la famine et par la peste, dit le Seigneur, jusqu’à ce que je les aie consumés par la main de Nabuchodonosor.

9 Vous donc, n’écoutez point vos prophètes, ni vos devins, ni vos inventeurs de songes, ni vos augures, ni vos magiciens, qui vous disent, Vous ne serez point assujettis au roi de Babylone :

10 car ils vous prophétisent le mensonge pour vous envoyer bien loin de votre terre, pour vous en chasser et pour vous faire périr.

11 Quant au peuple qui voudra bien baisser le cou sous le joug du roi de Babylone et lui être soumis, je le laisserai en paix dans sa terre, dit le Seigneur ; il la cultivera, et y habitera.

12 J’ai parlé aussi en cette même manière à Sédécias, roi de Juda, en lui disant : Baissez le cou sous le joug du roi de Babylone ; soumettez-vous à lui et à son peuple, et vous vivrez en repos.

13 Pourquoi mourriez-vous, vous et votre peuple, par l’épée, par la famine et par la peste, selon que le Seigneur a dit qu’il arrivera à la nation qui n’aura point voulu se soumettre au roi de Babylone ?

14 N’écoutez point les paroles dès prophètes qui vous disent, Vous ne serez point assujettis au roi de Babylone : car ce qu’ils vous disent n’est que mensonge.

15 Je ne les ai point envoyés, dit le Seigneur ; et ils prophétisent faussement en mon nom pour vous chasser, et pour vous faire périr, vous et vos prophètes qui vous prédisent l’avenir.

16 J’ai aussi parlé aux prêtres, et à ce peuple, en leur disant : Voici ce que dit le Seigneur : N’écoutez point les paroles de vos prophètes, qui vous font des prédictions et qui vous disent, Les vases de la maison du Seigneur seront bientôt rapportés de Babylone : car ils vous prophétisent le mensonge.

17 Ne les écoutez donc point : mais soumettez-vous au roi de Babylone, afin que vous viviez. Pourquoi cette ville serait-elle réduite en un désert ?

18 S’ils sont vraiment prophètes, et si la parole du Seigneur est en eux ; qu’ils s’opposent au Seigneur des armées, afin que les vases qui ont été laissés dans la maison du Seigneur, dans la maison du roi de Juda, dans Jérusalem, ne soient point transférés en Babylone.

19 Car voici ce que dit le Seigneur des armées aux colonnes, à la mer d’airain, aux bases, et aux autres vaisseaux qui sont demeurés en cette ville,

20 que Nabuchodonosor, roi de Babylone, n’emporta point lorsqu’il emmena Jéchonias, fils de Joakim, roi de Juda, à Babylone, et avec lui toutes les personnes les plus considérables de Juda et de Jérusalem :

21 Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël, aux vases qui ont été laissés dans la maison du Seigneur, et dans la maison du roi de Juda et de Jérusalem :

22 Ils seront transportés à Babylone, et ils y demeureront jusqu’au jour où je les visiterai, dit le Seigneur, et où je les ferai rapporter et remettre en leur premier lieu.



LA même année, au commencement du règne de Sédécias, roi de Juda, au cinquième mois de la quatrième année de son règne, Hananias, fils d’Azur, prophète de Gabaon, me dit dans la maison du Seigneur, en présence des prêtres et de tout le peuple :

2 Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : J’ai brisé le joug du roi de Babylone.

3 Il se passera encore deux ans, et après cela je ferai rapporter en ce lieu tous les vases de la maison du Seigneur, que Nabuchodonosor, roi de Babylone, a emportés de ce lieu, et qu’il a transférés à Babylone.

4 Et je ferai revenir en ce même lieu, dit le Seigneur, Jéchonias, fils de Joakim, roi de Juda, et tous les captifs qu’on a emmenés de Juda en Babylone. Car je briserai le joug du roi de Babylone.

5 Le prophète Jérémie répondit au prophète Hananias devant les prêtres et devant tout le peuple qui était en la maison du Seigneur,

6 et le prophète Jérémie lui dit : Ainsi soit-il : que le Seigneur daigne faire ce que vous venez de dire ! Que le Seigneur vérifie les paroles que vous venez de prophétiser, afin que les vases sacrés soient rapportés en la maison du Seigneur, et que tous les captifs qui ont été transférés en Babylone, reviennent en ce lieu !

7 Mais néanmoins écoutez ce que je vais dire devant vous, et en présence de tout le peuple :

8 Les prophètes qui ont été dès le commencement, avant moi et avant vous, ont prédit à plusieurs provinces et à de grands royaumes les guerres, les désolations et la famine.

9 Si donc un prophète prédit la paix, lorsque sa prédiction sera accomplie, on reconnaîtra si c’est le Seigneur qui l’a véritablement envoyé.

10 Alors le prophète Hananias ôta la chaîne du cou du prophète Jérémie, et la rompit ;

11 et il dit devant tout le peuple : Voici ce que dit le Seigneur : C’est ainsi que dans deux ans je briserai le joug de Nabuchodonosor, roi de Babylone, et que je l’ôterai de dessus le cou de tous les peuples.

12 Et le prophète Jérémie reprit son chemin et s’en alla. Mais après que le prophète Hananias eut rompu la chaîne du cou du prophète Jérémie, le Seigneur parla à Jérémie, et lui dit :

13 Vous direz à Hananias : Voici ce que dit le Seigneur : Vous avez brisé des chaînes de bois : mais par là vous vous en ferez d’autres qui seront de fer.

14 Car voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : J’ai mis un joug de fer sur le cou de tous ces peuples, afin qu’ils soient assujettis à Nabuchodonosor, roi de Babylone, et ils lui seront assujettis, et je lui ai abandonné même les bêtes de la campagne.

15 Et le prophète Jérémie dit au prophète Hananias : Hananias, écoutez-moi : Le Seigneur ne vous a point envoyé, et vous avez fait que ce peuple a mis sa confiance dans le mensonge.

16 C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur : Je vous exterminerai de dessus la terre, et vous mourrez cette année même ; parce que vous avez parlé contre le Seigneur.

17 Et le prophète Hananias mourut cette année-là au septième mois.



VOICI les paroles de la lettre que le prophète Jérémie envoya de Jérusalem à ce qui restait d’anciens parmi les captifs, aux prêtres, aux prophètes et à tout le peuple que Nabuchodonosor avait transférés de Jérusalem en Babylone,

2 après que le roi Jéchonias, la reine, les eunuques, les princes de Juda et de Jérusalem, les architectes et les ingénieurs eurent été transférés de Jérusalem,

3 par Elasa, fils de Saphan, et Gamarias, fils de Helcias, qui furent envoyés à Babylone par Sédécias, roi de Juda, vers Nabuchodonosor, roi de Babylone : elle était conçue en ces termes :

4 Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël, à tous les captifs que j’ai transférés de Jérusalem à Babylone :

5 Bâtissez des maisons, et habitez-les ; plantez des jardins, et nourrissez-vous de leurs fruits.

6 Prenez des femmes, et ayez-en des fils et des filles : donnez des femmes à vos fils et des maris à vos filles, afin qu’il en naisse des fils et des filles, et que votre race se multiplie au lieu où vous êtes, et ne laissez pas diminuer votre nombre.

7 Recherchez la paix de la ville à laquelle je vous ai transférés, et priez le Seigneur pour elle ; parce que votre paix se trouve dans la sienne.

8 Car voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Ne vous laissez point séduire par vos prophètes qui sont au milieu de vous, ni par vos devins ; et n’ayez point d’égard aux songes que vous avez songés ;

9 parce qu’ils vous prophétisent faussement en mon nom ; ce n’est point moi qui les ai envoyés, dit le Seigneur.

10 Car voici ce que dit le Seigneur : Lorsque soixante et dix ans se seront passés à Babylone, je vous visiterai, et je vérifierai les paroles favorables que je vous ai données, en vous faisant revenir en cette terre.

11 Car je sais les pensées que j’ai sur vous, dit le Seigneur, qui sont des pensées de paix et non d’affliction, pour vous donner la patience dans vos maux, et pour les finir au temps que j’ai marqué.

12 Vous m’invoquerez, et vous retournerez ; vous me prierez, et je vous exaucerai.

13 Vous me chercherez, et vous me trouverez, lorsque vous me chercherez de tout votre cœur.

14 C’est alors que vous me trouverez, dit le Seigneur ; et je ramènerai vos captifs, et je vous rassemblerai du milieu de tous les peuples et de tous les lieux vers lesquels je vous avais chassés, dit le Seigneur, et je vous ferai revenir de ce même lieu où je vous avais fait transporter.

15 Cependant vous avez dit : Le Seigneur nous a suscité des prophètes à Babylone.

16 Car voici ce que dit le Seigneur au roi qui est assis sur le trône de David, et à tout le peuple qui habite dans cette ville, à vos frères qui ne sont point sortis comme vous hors de leur pays :

17 Voici ce que dit le Seigneur des armées : J’enverrai contre eux l’épée, la famine et la peste, et je les rendrai comme de mauvaises figues dont on ne peut manger, parce qu’elles ne valent rien.

18 Je les poursuivrai avec l’épée, la famine et la peste ; je les ferai tourmenter dans tous les royaumes de la terre ; je les rendrai la malédiction et l’étonnement, l’objet des insultes et des opprobres de tous les peuples vers lesquels je les aurai chassés ;

19 parce qu’ils n’ont point écouté, dit le Seigneur, mes paroles que je leur avais fait annoncer par les prophètes, mes serviteurs, que je leur ai envoyés avec empressement : et cependant vous ne m’avez point écouté, dit le Seigneur.

20 Ecoutez donc la parole du Seigneur, vous tous qui êtes sortis de votre pays, que j’ai envoyés de Jérusalem à Babylone.

21 Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël, à Achab, fils de Colias, et à Sédécias, fils de Maasias, qui vous prophétisent faussement en mon nom : Je les livrerai entre les mains de Nabuchodonosor, roi de Babylone, et il les fera mourir devant vos yeux.

22 Et tous ceux qui ont été transférés de Juda à Babylone, se serviront de leur nom lorsqu’ils voudront maudire quelqu’un, en disant, Que le Seigneur vous traite comme il traita Sédécias et Achab, que le roi de Babylone fit brûler dans une poêle ardente !

23 parce qu’ils ont agi follement dans Israël, qu’ils ont corrompu les femmes de leurs amis, et qu’ils ont parlé faussement en mon nom, en disant ce que je ne leur avais point ordonné de dire. C’est moi-même qui suis le juge et le témoin, dit le Seigneur.

24 Et dans la suite le Seigneur ajouta : Vous direz à Seméias, Néhélamite :

25 Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Parce que vous avez envoyé en mon nom des lettres à tout le peuple qui est dans Jérusalem, et à Sophonias, fils de Maasias, prêtre, et à tous les prêtres, en disant :

26 Le Seigneur vous a établi pontife comme il établit le pontife Joïada, afin que vous soyez chef dans la maison du Seigneur, et que prenant autorité sur tout homme qui prophétise par une fureur prophétique, vous le fassiez mettre dans les fers et dans la prison.

27 Pourquoi n’avez-vous donc point repris maintenant Jérémie d’Anathoth, qui vous prophétise,

28 et qui a envoyé des lettres à Babylone en disant : Vous ne reviendrez de longtemps : ainsi bâtissez des maisons, et demeurez-y ; plantez des jardins, et mangez-en le fruit.

29 Sophonie lut donc cette lettre devant le prophète Jérémie.

30 Et en même temps le Seigneur fit entendre sa parole à Jérémie, et lui dit :

31 Ecrivez ceci à tous ceux qui ont été transférés en Babylone : Voici ce que dit le Seigneur à Seméias, Néhélamite : Parce que Seméias vous a prophétisé, quoique je ne l’eusse point envoyé vers vous, et qu’il vous a fait mettre votre confiance dans le mensonge ;

32 voici ce que dit le Seigneur : Je visiterai dans ma colère Seméias, Néhélamite, et sa postérité : aucun de ses descendants ne sera assis au milieu du peuple, et il ne verra point le bien que je dois faire à mon peuple, dit le Seigneur ; parce qu’il a dit des paroles criminelles contre le Seigneur.



LE Seigneur parlant à Jérémie, lui dit :

2 Voici ce que dit le Seigneur, le Dieu d’Israël : Ecrivez dans un livre toutes les paroles que je vous ai dites :

3 Car le temps vient, dit le Seigneur, que je ferai revenir les captifs de mon peuple d’Israël et de Juda, dit le Seigneur, que je les ferai, dis-je, revenir à la terre que j’ai donnée à leurs pères, et ils la posséderont de nouveau.

4 Voici les paroles que le Seigneur a dites à Israël et à Juda :

5 Voici ce que dit le Seigneur : Un bruit terrible a frappé notre oreille, l’épouvante est partout, et il n’y a point de paix.

6 Demandez, et voyez si ce sont les hommes qui enfantent : Pourquoi donc vois-je maintenant les hommes qui tiennent leurs mains sur leurs reins comme une femme qui est dans les douleurs de l’enfantement ? et pourquoi leurs visages sont-ils tout jaunes et défigurés ?

7 Hélas ! que ce sera là un grand jour ! Il n’y en aura point eu de semblable. Ce sera un temps d’affliction pour Jacob ; et néanmoins il en sera délivré.

8 Car en ce temps-là, dit le Seigneur des armées, je vous ôterai du cou le joug de vos ennemis, et je le briserai ; je romprai vos chaînes, et les étrangers ne vous domineront plus.

9 Mais ceux qui seront alors serviront le Seigneur leur Dieu, et David, leur Roi, que je leur susciterai.

10 Ne craignez donc point, vous, ô Jacob, mon serviteur ! dit le Seigneur, n’ayez point de peur, ô Israël ! Car je vous délivrerai de ce pays si éloigné où vous êtes, et je tirerai vos enfants de la terre où ils sont captifs. Jacob reviendra, il jouira du repos, et il sera dans l’abondance de toutes sortes de biens, sans qu’il lui reste plus d’ennemi à craindre.

11 Car je suis avec vous pour vous sauver, dit le Seigneur : j’exterminerai tous les peuples parmi lesquels je vous ai dispersés ; et pour vous, je ne vous perdrai pas entièrement ; mais je vous châtierai selon ma justice, afin que vous ne vous croyiez pas innocent.

12 Car voici ce que dit le Seigneur : Votre blessure est incurable, votre plaie est très-maligne.

13 Il n’y a personne qui juge comme il faut de la manière dont elle doit être bandée ; tous les remèdes qu’on emploie pour vous guérir sont inutiles.

14 Tous ceux qui vous aimaient vous ont oubliée, et ils ne vont plus vous chercher. Car je vous ai frappée en ennemi, je vous ai châtiée cruellement, à cause de la multitude de vos iniquités, et de votre endurcissement dans le péché.

15 Pourquoi criez-vous de vous voir brisée de coups ? Notre douleur est incurable. C’est à cause de la multitude de vos iniquités, et de votre endurcissement dans le péché, que je vous ai traitée de la sorte.

16 Mais un jour tous ceux qui vous dévorent seront dévorés, tous vos ennemis seront emmenés captifs ; ceux qui vous détruisent seront détruits, et j’abandonnerai au pillage tous ceux qui vous pillent.

17 Car je refermerai la cicatrice de votre plaie, et je vous guérirai de vos blessures, dit le Seigneur. Ils vous ont appelée, ô Sion ! la répudiée. C’est là, disent-ils, cette Sion, qui n’a plus personne qui la recherche.

18 Voici ce que dit le Seigneur : Je ferai revenir les captifs qui habitaient dans les tentes de Jacob ; j’aurai compassion de ses maisons ; la ville sera rebâtie sur sa montagne, et le temple sera fondé de nouveau comme il était auparavant.

19 Les louanges sortiront de leur bouche, et les chants de joie. Je les multiplierai, et leur nombre ne diminuera point ; je les mettrai en honneur, et ils ne tomberont plus dans l’abaissement.

20 Leurs enfants seront comme ils ont été dès le commencement, leur assemblée demeurera ferme devant moi, et je visiterai dans ma colère tous ceux qui les persécutent.

21 Il sortira de Jacob un Chef qui le conduira, un Prince naîtra du milieu de lui. Je le ferai approcher, et il s’approchera de moi. Car qui est celui qui puisse appliquer son cœur pour s’approcher de moi ? dit le Seigneur.

22 Vous serez mon peuple, et je serai votre Dieu.

23 Le tourbillon du Seigneur, sa fureur impétueuse, sa tempête toute prête à fondre, va se reposer sur la tête des impies.

24 Le Seigneur ne détournera point sa colère et son indignation jusqu’à ce qu’il ait exécuté et qu’il ait accompli toutes les pensées de son cœur ; et vous les comprendrez dans le dernier jour.



EN ce temps-là, dit le Seigneur, je serai le Dieu de toutes les familles d’Israël, et ils seront mon peuple.

2 Voici ce que dit le Seigneur : Mon peuple qui était échappé à l’épée, a trouvé grâce dans le désert ; Israël ira à son repos.

3 Il y a longtemps que le Seigneur s’est fait voir à moi. Je vous ai aimée d’un amour éternel. C’est pourquoi je vous ai attirée à moi par la compassion que j’ai eue de vous.

4 Je vous édifierai encore, et vous serez édifiée de nouveau, vierge d’Israël. Nous paraîtrez encore en pompe au son de vos tambours, et vous marcherez au milieu des joueurs d’instruments.

5 Vous planterez encore des vignes sur les montagnes de Samarie ; et ceux qui les planteront n’en recueilleront point le fruit jusqu’à ce que le temps en soit venu.

6 Car il viendra un jour que les gardes crieront sur la montagne d’Ephraïm : Levez-vous : montons en Sion en la maison du Seigneur, notre Dieu.

7 Car voici ce que dit le Seigneur : Jacob, tressaillez de joie, faites retentir des cris d’allégresse à la tête des nations ; faites grand bruit ; chantez des cantiques, et dites : Seigneur ! sauvez votre peuple, sauvez les restes d’Israël.

8 Je les ramènerai de la terre d’Aquilon, je les rassemblerai des extrémités du monde. L’aveugle et le boiteux, la femme grosse et la femme qui enfante, seront parmi eux mêlés ensemble, et reviendront ici en grande foule.

9 Ils reviendront en pleurant de joie, et je les ramènerai dans ma miséricorde ; je les ferai passer au travers des torrents d’eau par un chemin droit, où ils ne feront aucun faux pas ; parce que je suis devenu le Père d’Israël, et qu’Ephraïm est mon premier-né.

10 Nations, écoutez la parole du Seigneur : annoncez ceci aux îles les plus reculées, et dites-leur : Celui qui a dispersé Israël, le rassemblera, et il le gardera comme un pasteur garde son troupeau.

11 Car le Seigneur a racheté Jacob, et il l’a délivré de la main d’un ennemi plus puissant que lui.

12 Ils viendront, et ils loueront Dieu sur la montagne de Sion ; ils accourront en foule pour jouir des biens du Seigneur, du froment, du vin, de l’huile, et du fruit des brebis et des bœufs : leur âme deviendra comme un jardin qui est toujours arrosé d’eaux, et ils ne souffriront plus de faim.

13 Alors les vierges se réjouiront au chant des instruments de musique, et les jeunes hommes mêlés avec les vieillards ; je changerai leurs pleurs en des chants de réjouissance ; je les consolerai, et après leur douleur, je les remplirai de joie.

14 J’enivrerai et j’engraisserai l’âme des prêtres, et mon peuple sera tout rempli de mes biens, dit le Seigneur.

15 Voici ce que dit le Seigneur : Un grand bruit s’est élevé en haut, on y a entendu des cris mêlés de plaintes et de soupirs de Rachel qui pleure ses enfants, et qui ne peut se consoler de leur perte.

16 Voici ce que dit le Seigneur : Que votre bouche étouffe ses plaintes, et que vos yeux cessent de verser des larmes, parce que vos œuvres auront leur récompense, dit le Seigneur, et que vos enfants retourneront de la terre de vos ennemis.

17 Vos espérances enfin seront accomplies, dit le Seigneur, et vos enfants retourneront en leur pays.

18 J’ai entendu la voix d’Ephraïm transféré dans une terre étrangère. Vous m’avez châtié, disait-il, et j’ai été instruit par mes maux comme un jeune taureau qui est indompté. Convertissez-moi, et je me convertirai à vous, parce que vous êtes le Seigneur, mon Dieu.

19 Car après que vous m’avez converti, j’ai fait pénitence, et après que vous m’avez ouvert les yeux, j’ai frappé ma cuisse dans ma douleur. J’ai été confus et j’ai rougi de honte, parce que l’opprobre de ma jeunesse est tombé sur moi.

20 Ephraïm n’est-il pas mon fils que j’ai honoré, et un enfant que j’ai élevé avec tendresse ? Ainsi, quoique j’aie parlé contre lui auparavant, je me souviendrai néanmoins encore de lui. C’est pourquoi mes entrailles sont émues de l’état où il est ; j’aurai pitié de lui, et je lui ferai miséricorde, dit le Seigneur.

21 Faites-vous un lieu où vous demeuriez en sentinelle ; abandonnez-vous à l’amertume ; redressez votre cœur, et remettez-le dans la voie droite dans laquelle vous avez marché ; retournez, vierge d’Israël, retournez à ces mêmes villes où vous habitiez.

22 Jusques à quand serez-vous dans la dissolution et dans les délices, fille vagabonde ? Car le Seigneur a créé sur la terre un nouveau prodige, une femme environnera un homme.

23 Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Ils diront encore cette parole dans la terre de Juda et dans ses villes, lorsque j’aurai fait revenir leurs captifs : Que le Seigneur vous bénisse, Jérusalem, qui êtes la beauté de la justice, et la montagne sainte.

24 Juda habitera dans ce lieu et toutes ses villes avec lui, les laboureurs, et ceux qui conduisent les troupeaux, y demeureront.

25 Car j’ai enivré l’âme qui était toute languissante de soif, et j’ai rassasié celle qui souffrait la faim.

26 Sur cela je me suis comme réveillé de mon sommeil ; j’ai ouvert les yeux, et mon sommeil m’a été doux.

27 Le temps vient, dit le Seigneur, où je sèmerai la maison d’Israël et la maison de Juda, et je les peuplerai d’hommes et de bêtes.

28 Comme je me suis appliqué à les arracher, à les détruire, à les dissiper, à les perdre et à les affliger ; ainsi je m’appliquerai à les édifier et à les planter, dit le Seigneur.

29 En ce temps-là on ne dira plus : Les pères ont mangé des raisins verts, et les dents des enfants en ont été agacées.

30 Mais chacun mourra dans son iniquité, et si quelqu’un mange des raisins verts, il en aura lui seul les dents agacées.

31 Le temps vient, dit le Seigneur, où je ferai une nouvelle alliance avec la maison d’Israël, et avec la maison de Juda ;

32 non selon l’alliance que je fis avec leurs pères au jour où je les pris par la main pour les faire sortir de l’Egypte, parce qu’ils ont violé cette alliance : c’est pourquoi je leur ai fait sentir mon pouvoir, dit le Seigneur.

33 Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël après que ce temps-là sera venu, dit le Seigneur : J’imprimerai ma loi dans leurs entrailles, et je l’écrirai dans leur cœur ; et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple ;

34 et chacun d’eux n’aura plus besoin d’enseigner son prochain et son frère, en disant, Connaissez le Seigneur ; parce que tous me connaîtront depuis le plus petit jusqu’au plus grand, dit le Seigneur : car je leur pardonnerai leur iniquité, et je ne me souviendrai plus de leurs péchés.

35 Voici ce que dit le Seigneur qui fait lever le soleil pour être la lumière du jour, et qui règle le cours de la lune et des étoiles pour être la lumière de la nuit ; qui agite la mer et qui fait retentir le bruit de ses flots : son nom est le Seigneur des armées.

36 Si ces lois de l’ordre du monde peuvent cesser devant moi, dit le Seigneur, alors la race d’Israël cessera d’être mon peuple pour toujours.

37 Voici ce que dit le Seigneur : Si l’on peut mesurer le haut des cieux et sonder la terre jusqu’au plus profond de ses fondements, alors j’abandonnerai toute la race d’Israël, à cause de tout ce qu’ils ont fait contre moi, dit le Seigneur.

38 Le temps vient, dit le Seigneur, où cette ville sera rebâtie pour le Seigneur, depuis la tour d’Hananéel jusqu’à la porte de l’angle,

39 et le cordeau sera porté encore plus loin à sa vue jusque sur la colline de Gareb, et tournera autour de Goatha,

40 et de toute la vallée des corps morts, et des cendres, et de toute la région de mort jusqu’au torrent de Cédron, et jusqu’à l’angle de la porte des chevaux, qui regarde l’orient : le lieu sera saint au Seigneur, on n’en renversera plus les fondements, et il ne sera jamais détruit.



VOICI ce que dit le Seigneur à Jérémie la dixième année de Sédécias, roi de Juda, qui est la dix-huitième année de Nabuchodonosor.

2 Alors l’armée du roi de Babylone assiégeait Jérusalem ; et le prophète Jérémie était enfermé dans le vestibule de la prison qui était dans la maison du roi de Juda.

3 Car Sédécias, roi de Juda, l’avait fait mettre en prison, en disant : Pourquoi nous dites-vous dans vos prophéties : Voici ce que dit le Seigneur : Je livrerai cette ville entre les mains du roi de Babylone, et il la prendra ;

4 et Sédécias, roi de Juda, ne pourra échapper de la main des Chaldéens, mais il sera livré entre les mains du roi de Babylone. Sa bouche parlera à sa bouche, et ses yeux verront ses yeux ;

5 et Sédécias sera mené à Babylone, où il demeurera jusqu’à ce que je le visite, dit le Seigneur. Si vous entreprenez de combattre contre les Chaldéens, vous n’en aurez aucun bon succès.

6 Et Jérémie ajouta : Le Seigneur m’a parlé et m’a dit :

7 Hanaméel, votre cousin germain, fils de Sellum, vient vous trouver pour vous dire : Achetez mon champ qui est à Anathoth ; parce que c’est vous qui avez droit de l’acheter comme étant le plus proche parent.

8 Et Hanaméel, fils de mon oncle, vint effectivement me trouver dans le vestibule de la prison, selon la parole du Seigneur, et me dit : Achetez mon champ qui est à Anathoth en la terre de Benjamin : car cet héritage vous appartient, et c’est vous qui avez droit de l’acheter comme étant le plus proche parent. Or je compris que ceci se faisait par un ordre du Seigneur.

9 J’achetai donc d’Hanaméel, fils de mon oncle, le champ qui est à Anathoth, et je lui en donnai l’argent au poids, sept sicles, et dix pièces d’argent.

10 J’en écrivis le contrat, le cachetai en présence de témoins, et lui pesai son argent dans la balance.

11 Et je pris le contrat de l’acquisition cacheté avec ses clauses selon les ordonnances de la loi, et les sceaux qu’on avait mis au dehors ;

12 et je donnai ce contrat d’acquisition à Baruch, fils de Néri, fils de Maasias, en présence d’Hanaméel, mon cousin germain, et des témoins dont les noms étaient écrits dans le contrat d’acquisition, et aux yeux de tous les Juifs qui étaient assis dans le vestibule de la prison.

13 Et je donnai cet ordre à Baruch devant tout le monde, et je lui dis :

14 Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Prenez ces contrats, ce contrat d’acquisition qui est cacheté, et cet autre qui est ouvert, et mettez-les dans un pot de terre, afin qu’ils puissent se conserver longtemps.

15 Car voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : On achètera encore des maisons, des champs, et des vignes en cette terre.

16 Et après avoir donné le contrat d’acquisition à Baruch, fils de Néri, je priai le Seigneur, en disant :

17 Hélas ! hélas ! hélas ! Seigneur Dieu ! c’est vous qui avez fait le ciel et la terre par votre grande puissance et par la force invincible de votre bras. Rien ne peut vous être difficile.

18 C’est vous qui faites miséricorde dans la suite de mille générations, et qui rendez l’iniquité des pères dans le sein des enfants qui leur succèdent : c’est vous qui êtes le Fort, le Grand, le Puissant ; votre nom est le Seigneur des armées.

19 Vous êtes grand dans vos conseils, et incompréhensible dans vos pensées. Vos yeux sont ouverts sur toutes les voies des enfants d’Adam, pour rendre à chacun selon sa conduite et selon le fruit de ses œuvres et de ses pensées.

20 C’est vous qui avez fait jusqu’à ce jour des signes et des prodiges dans l’Egypte, dans Israël, et parmi tous les hommes ; et qui avez rendu votre nom aussi grand qu’il est aujourd’hui.

21 C’est vous qui avez tiré Israël, votre peuple, de l’Egypte par des miracles et des prodiges, avec une main forte et un bras étendu, et dans la terreur de vos jugements.

22 Vous leur avez donné cette terre selon que vous aviez juré à leurs pères de leur donner une terre où couleraient des ruisseaux de lait et de miel.

23 Ils y sont entrés, ils l’ont possédée, et ils n’ont point obéi à votre voix ; ils n’ont point marché dans votre loi, ils n’ont point fait toutes les choses que vous leur aviez commandées ; et tous ces maux ensuite sont tombés sur eux.

24 Et maintenant la ville est toute environnée des travaux qui ont été élevés contre elle pour la prendre : elle a été livrée entre les mains des Chaldéens qui l’assiègent, étant abandonnée à l’épée, à la famine et à la peste ; et tout ce que vous lui avez prédit lui est arrivé, comme vous le voyez vous-même.

25 Et après cela, Seigneur Dieu ! vous me dites, Achetez un champ avec de l’argent en présence de témoins ; quoique cette ville ait été livrée entre les mains des Chaldéens.

26 Alors le Seigneur parla à Jérémie, et lui dit :

27 C’est moi qui suis le Seigneur, le Dieu de toute chair : y a-t-il rien qui me soit difficile ?

28 C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur : Je vais abandonner cette ville entre les mains des Chaldéens, entre les mains de Nabuchodonosor, roi de Babylone : ils la prendront,

29 et les Chaldéens viendront attaquer cette ville, ils y mettront le feu, et la brûleront, et ils réduiront en cendres ces maisons, sur le haut desquelles on sacrifiait à Baal, et on faisait des oblations à des dieux étrangers pour m’irriter.

30 Car les enfants d’Israël et les enfants de Juda dès leur jeunesse commettaient sans cesse le mal devant mes yeux, les enfants d’Israël, dis-je, qui jusqu’aujourd’hui ne cessent point de m’irriter par les œuvres de leurs mains, dit le Seigneur.

31 Cette ville est devenue l’objet de ma fureur et de mon indignation, depuis le jour où elle a été bâtie jusqu’au jour où je l’exterminerai de devant ma face,

32 à cause des maux que les enfants d’Israël et les enfants de Juda ont commis pour m’irriter, eux et leurs rois, leurs princes, leurs prêtres et leurs prophètes, les habitants de Juda et de Jérusalem.

33 Ils m’ont tourné le dos et non le visage, lorsque je prenais un grand soin de les instruire et de les corriger ; et ils n’ont voulu ni m’écouter, ni recevoir le châtiment.

34 Ils ont mis des idoles dans la maison où mon nom a été invoqué, pour la profaner.

35 Ils ont bâti à Baal des autels qui sont dans la vallée du fils d’Ennom, pour sacrifier à Moloch leurs fils et leurs filles ; quoique je ne le leur eusse point commandé, et qu’il ne me soit jamais venu dans l’esprit de les pousser à commettre cette abomination, et à porter ainsi Juda au péché.

36 Après cela néanmoins, voici ce que dit le Seigneur, le Dieu d’Israël, à cette ville que vous dites qui sera livrée entre les mains du roi de Babylone, et abandonnée à l’épée, à la famine et a la peste :

37 Je rassemblerai ses habitants de tous les pays où je les aurai chassés dans l’effusion de ma fureur, de ma colère et de mon indignation ; je les ramènerai en ce lieu, et je les y ferai demeurer dans une entière sûreté.

38 Ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu.

39 Je leur donnerai à tous un même cœur, et je les ferai marcher dans la même voie, afin qu’ils me craignent tous les jours de leur vie, et qu’ils soient heureux, eux et leurs enfants.

40 Je ferai avec eux une alliance éternelle, je ne cesserai point de les combler de mes bienfaits, et j’imprimerai ma crainte dans leur cœur, afin qu’ils ne se retirent point de moi.

41 Je trouverai ma joie dans eux, lorsque je leur aurai fait du bien : je les établirai en cette terre dans la vérité, avec toute l’effusion de mon cœur et de mon âme.

42 Car voici ce que dit le Seigneur : Comme j’ai affligé ce peuple par tous ces grands maux, je les comblerai de même de tous les biens que je leur promets maintenant ;

43 et l’on possédera de nouveau des champs dans cette terre dont vous dites qu’elle est toute déserte, n’y étant demeuré ni homme, ni bête, parce qu’elle a été livrée entre les mains des Chaldéens.

44 On y achètera des champs, on en écrira les contrats, et on y mettra le sceau en présence de témoins ; dans la terre de Benjamin, et aux environs de Jérusalem, dans les villes de Juda, et dans les villes qui sont sur les montagnes, dans les villes qui sont dans la plaine, et dans les villes qui sont vers le midi ; parce que je ferai revenir leurs captifs, dit le Seigneur.



LE Seigneur parla une seconde fois à Jérémie, lorsqu’il était encore enfermé dans le vestibule de la prison, et il lui dit :

2 Voici ce que dit le Seigneur, qui fera un jour ce qu’il a dit, qui le dispose et le prépare par avance : son nom est le Seigneur :

3 Criez vers moi, et je vous exaucerai, et je vous annoncerai des choses grandes et certaines que vous ne savez pas.

4 Car voici ce que dit le Seigneur, le Dieu d’Israël, aux maisons de cette ville, aux maisons du roi de Juda qui ont été détruites, aux fortifications, et à l’épée

5 de ceux qui viennent combattre contre les Chaldéens, pour remplir cette ville de corps morts, des corps de ceux que j’ai frappés dans ma fureur et dans mon indignation, ayant détourné mon visage de cette ville, à cause de toutes les méchancetés de ses habitants :

6 Je refermerai leurs plaies : je les guérirai ; je les ferai jouir de la paix qu’ils me demandent, et de la vérité de mes promesses.

7 Je ferai revenir les captifs de Juda et les captifs de Jérusalem, et je les rétablirai comme ils étaient au commencement.

8 Je les purifierai de toutes les iniquités qu’ils ont commises contre moi, et je leur pardonnerai tous les péchés par lesquels ils m’ont offensé et m’ont méprisé.

9 Toutes les nations de la terre qui entendront parler de tous les biens que je leur aurai faits, en relèveront mon nom avec joie, et m’en loueront avec des cris de réjouissance ; ils seront effrayés et épouvantés de toutes les grâces que je leur ferai, et de l’abondance de la paix dont je les comblerai.

10 Voici ce que dit le Seigneur : Dans ce lieu que vous dites être désert, parce qu’il n’y a plus ni homme ni bête, dans les villes de Juda, dans les environs de Jérusalem, qui sont désolés, sans hommes, sans habitants et sans troupeaux ;

11 on y entendra encore des cris de joie et des chants de réjouissance, des cantiques de l’époux et de l’épouse mêlés aux voix de ceux qui diront, Bénissez le Seigneur des armées, parce que le Seigneur est bon, parce que sa miséricorde est éternelle ; et la voix de ceux qui porteront leurs oblations dans la maison du Seigneur : parce que je ferai revenir tous les captifs de cette terre, et je les rétablirai comme ils étaient dès le commencement, dit le Seigneur.

12 Voici ce que dit le Seigneur des armées : Dans ce lieu qui est désert, sans hommes et sans animaux, et dans toutes ses villes il y aura encore des cabanes de pasteurs qui y feront reposer leurs troupeaux.

13 Dans les villes qui sont sur les montagnes, dans les villes qui sont dans la plaine, dans les villes qui sont vers le midi, dans la terre de Benjamin, dans les environs de Jérusalem, et dans les villes de Juda, les troupeaux passeront encore par les mains de ceux qui les comptent, dit le Seigneur.

14 Le temps vient, dit le Seigneur, où j’accomplirai les paroles favorables que j’ai données à la maison d’Israël et à la maison de Juda.

15 En ces jours-là et en ce temps-là, je ferai sortir de David un germe de justice ; et il agira selon l’équité, et rendra la justice sur la terre.

16 En ces jours-là Juda sera sauvé, et Jérusalem habitera dans une entière assurance ; et voici le nom qu’ils lui donneront : Le Seigneur qui est notre Juste.

17 Voici ce que dit le Seigneur : On ne verra point la tige de David manquer d’un homme qui soit assis sur le trône de la maison d’Israël ;

18 et on ne verra point la race des prêtres et des Lévites manquer d’un homme qui offre des holocaustes en ma présence, qui allume le feu de mon sacrifice, et qui égorge des victimes devant moi dans tous les temps.

19 Le Seigneur parla encore à Jérémie, et lui dit :

20 Voici ce que dit le Seigneur : Si l’on peut rompre l’alliance que j’ai faite avec le jour, et l’alliance que j’ai faite avec la nuit, pour empêcher que le jour etla nuit ne paraissent chacun en son temps ;

21 on pourra rompre aussi l’alliance que j’ai faite avec mon serviteur David, et empêcher qu’il ne naisse de lui un fils qui règne sur son trône, et que les Lévites et les prêtres ne soient mes ministres.

22 Comme on ne peut compter les étoiles, ni mesurer le sable de la mer ; ainsi je multiplierai la race de mon serviteur David, et les Lévites qui sont mes ministres.

23 Le Seigneur parla encore à Jérémie, et lui dit :

24 N’avez-vous point vu de quelle manière parle ce peuple lorsqu’il dit : Les deux races que le Seigneur avait choisies ont été rejetées ? Ainsi ils méprisent mon peuple, et ne le considèrent plus comme formant encore une nation.

25 Voici ce que dit le Seigneur : Si l’alliance que j’ai faite avec le jour et avec la nuit n’est pas ferme, et si les lois que j’ai données au ciel et à la terre ne sont pas stables ;

26 j’abandonnerai aussi la postérité de Jacob et de mon serviteur David, et je ne prendrai point de sa tige des princes de la race d’Abraham, d’Isaac et de Jacob : car je ramènerai leurs captifs, et je leur ferai miséricorde.



LORSQUE Nabuchodonosor, roi de Babylone, avec toute son armée, et tous les rois et tous les peuples de la terre qui étaient sous sa puissance, faisaient la guerre contre Jérusalem, et contre toutes les villes qui en dépendent, le Seigneur parla ainsi à Jérémie :

2 Voici ce que dit le Seigneur, le Dieu d’Israël : Allez, parlez à Sédécias, roi de Juda, et vous lui direz : Voici ce que dit le Seigneur : Je suis près d’abandonner cette ville entre les mains du roi de Babylone, qui la brûlera.

3 Et vous ne pourrez vous-même échapper de ses mains ; mais vous serez pris très-certainement, et vous serez livré en sa puissance ; vos yeux verront les yeux du roi de Babylone, et vous lui parlerez bouche à bouche, et vous entrerez dans Babylone.

4 Néanmoins écoutez la parole du Seigneur, Sédécias, roi de Juda : Voici ce que le Seigneur vous dit : Vous ne mourrez point par l’épée ;

5 mais vous mourrez en paix : on vous brûlera des parfums, comme on en a brûlé pour les rois vos prédécesseurs, et on fera le deuil pour vous en criant : Hélas ! ce prince n’est plus ! car j’ai prononcé cet arrêt, dit le Seigneur.

6 Et le prophète Jérémie dit tout ceci à Sédécias, roi de Juda, dans Jérusalem.

7 Cependant le roi de Babylone pressait Jérusalem, et toutes les villes de Juda qui étaient restées, Lachis et Azécha, qui étaient deux villes fortes entre les villes de Juda, qui n’avaient pas encore été prises.

8 Voici ce que le Seigneur dit à Jérémie, après que Sédécias, roi de Juda, eut fait un pacte avec tout le peuple dans Jérusalem,

9 en publiant que chacun renvoyât libre son serviteur et sa servante qui étaient du peuple hébreu, et qu’ils n’exerçassent point sur eux leur domination, puisqu’ils étaient leurs frères et Juifs comme eux.

10 Tous les princes et tout le peuple écoutèrent donc le roi, et s’obligèrent à renvoyer libres leurs serviteurs et leurs servantes, et à ne les traiter plus à l’avenir comme des esclaves. Ils obéirent, et ils les renvoyèrent libres.

11 Mais ils changèrent ensuite de résolution : ils reprirent leurs serviteurs et leurs servantes à qui ils avaient donné la liberté, et ils les assujettirent de nouveau au joug de la servitude.

12 Alors le Seigneur parla à Jérémie, et lui dit :

13 Voici ce que dit le Seigneur, le Dieu d’Israël : J’ai fait alliance avec vos pères au jour où je les ai retirés de l’Egypte, de la maison de servitude, et je leur ai dit :

14 Lorsque, sept ans seront accomplis, que chacun renvoie son frère qui est Hébreu qui lui aura été vendu, qu’il le renvoie, dis-je, libre après qu’il l’aura servi pendant six ans. Mais vos pères ne m’ont point écouté, et ils ne se sont point soumis à ce que je leur disais.

15 Et pour vous, vous vous étiez tournés vers moi aujourd’hui : vous aviez fait ce qui était juste devant mes yeux, en publiant que chacun donnerait la liberté à son frère ; et vous avez fait cet accord devant moi dans la maison qui a été appelée de mon nom.

16 Mais après cela vous avez changé de pensée, et vous avez déshonoré mon nom en reprenant chacun votre serviteur et votre servante, que vous aviez renvoyés pour être libres et maîtres d’eux-mêmes, et vous les avez remis sous le joug en les rendant vos esclaves.

17 Voici donc ce que dit le Seigneur : Vous ne m’avez point écouté pour donner la liberté chacun à son frère et à son ami : c’est pourquoi je vous déclare, dit le Seigneur, que je vous renvoie comme n’étant plus à moi, que je vous abandonne chacun à l’épée, à la famine et à la peste, et que je vous rendrai errants et vagabonds par tous les royaumes de la terre.

18 Je livrerai les hommes qui ont violé mon alliance, qui n’ont point observé les paroles de l’accord qu’ils avaient fait en ma présence en passant entre les moitiés du jeune bœuf qu’ils avaient coupé en deux ;

19 savoir, les princes de Juda, les princes de Jérusalem, les eunuques, les prêtres et tout le peuple de la terre, qui ont passé entre les deux moitiés du jeune bœuf.

20 Je les livrerai, dis-je, entre les mains de leurs ennemis, entre les mains de ceux qui cherchent à leur ôter la vie ; et leurs corps morts seront la pâture des oiseaux du ciel et des bêtes de la terre.

21 Et je livrerai Sédécias, roi de Juda, et ses princes entre les mains de leurs ennemis, entre les mains de ceux qui cherchent à leur ôter la vie, et en la puissance des armées du roi de Babylone, qui se sont retirées pour un temps.

22 C’est moi qui l’ordonne, dit le Seigneur : je les ramènerai dans cette ville ; ils l’assiégeront, ils la prendront et ils la brûleront : je rendrai les villes de Juda une affreuse solitude, et il n’y aura plus personne pour y demeurer.



VOICI la parole que le Seigneur adressa à Jérémie au temps de Joakim, fils de Josias, roi de Juda, lorsqu’il lui dit :

2 Allez trouver la maison des Réchabites, parlez-leur, et faites-les entrer dans la maison du Seigneur, dans l’une des chambres du trésor ; et vous leur donnerez du vin à boire.

3 Alors je pris Jézonias, fils de Jérémie, fils d’Habsanias, ses frères, et tous ses fils, et toute la maison des Réchabites ;

4 et je les fis entrer dans la maison du Seigneur, dans la chambre du trésor où étaient les enfants d’Hanan, fils de Jegédélias, homme de Dieu, près de la trésorerie des princes, au-dessus de celle de Maasias, fils de Sellum, qui était le gardien du vestibule du temple ;

5 et je mis devant les enfants de la maison des Réchabites des tasses et des coupes pleines de vin, et je leur dis : Buvez du vin.

6 Ils me répondirent : Nous ne boirons point de vin, parce que Jonadab, notre père, fils de Réchab, nous a fait ce commandement : Vous ne boirez jamais de vin, ni vous, ni vos enfants.

7 Vous ne bâtirez point de maisons ; vous ne sèmerez point de grains ; vous ne planterez point de vigne, et vous n’en aurez point à vous : mais vous habiterez sous des tentes tous les jours de votre vie, afin que vous viviez longtemps sur la terre, dans laquelle vous êtes étrangers.

8 Nous avons donc obéi à Jonadab, notre père, fils de Réchab, dans toutes les choses qu’il nous a commandées, et nous n’avons point bu de vin tous les jours de notre vie, ni nous, ni nos femmes, ni nos fils, ni nos filles.

9 Nous n’avons point bâti de maisons pour y habiter ; et nous n’avons point eu de vignes, ni de champs, ni de blés ;

10 mais nous avons habité sous des tentes, et nous avons obéi en toutes choses à ce que Jonadab, notre père, nous avait commandé.

11 Mais Nabuchodonosor, roi de Babylone, étant venu dans notre pays, nous dîmes : Allons, entrons dans Jérusalem pour nous mettre à couvert de l’armée des Chaldéens, et de l’armée de Syrie. Et nous sommes demeurés depuis dans Jérusalem.

12 Alors le Seigneur dit à Jérémie :

13 Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Allez, dites au peuple de Juda et aux habitants de Jérusalem : Ne vous corrigerez-vous jamais, et n’obéirez-vous jamais à mes paroles ? dit le Seigneur.

14 Les paroles de Jonadab, fils de Réchab, par lesquelles il commanda à ses enfants de ne point boire de vin, ont fait une telle impression sur eux, qu’ils n’en ont point bu jusqu’à cette heure, et qu’ils ont toujours obéi au commandement de leur père : mais pour moi, je vous ai parlé, et je me suis empressé de vous parler ; et cependant vous ne m’avez point obéi.

15 Je vous ai envoyé tous mes prophètes, mes serviteurs ; je me suis hâte de vous les envoyer, vous disant par eux : Convertissez-vous : que chacun quitte sa voie corrompue ; redressez vos affections et vos désirs : ne suivez point les dieux étrangers, et ne les adorez point, et vous habiterez dans la terre que je vous ai donnée, et que j’avais donnée à vos pères. Et cependant vous n’avez point voulu m’écouter, et vous avez refusé de m’obéir.

16 Ainsi les enfants de Jonadab, fils de Réchab, ont exécuté inviolablement l’ordre que leur père leur avait donné : mais ce peuple ne m’a point obéi.

17 C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Je ferai tomber sur Juda, et sur tous les habitants de Jérusalem, tous les maux que j’avais prédits qui leur arriveraient ; parce que je leur ai parlé, et ils ne m’ont point écouté ; je les ai appelés, et ils ne m’ont point répondu.

18 Mais Jérémie dit à la maison des Réchabites : Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Parce que vous avez obéi au précepte de Jonadab, votre père, que vous avez gardé tout ce qu’il vous a ordonné, et que vous avez fait tout ce qu’il vous a commandé ;

19 voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : La race de Jonadab, fils de Réchab, ne cessera point de produire des hommes qui se tiendront toujours en ma présence.



LA quatrième année de Joakim, fils de Josias, roi de Juda, le Seigneur parla à Jérémie, et lui dit :

2 Prenez un livre, et écrivez-y tout ce que je vous ai dit contre Israël et contre Juda, et contre tous les peuples, depuis le temps du règne de Josias que je vous ai parlé jusqu’à cette heure ;

3 pour voir si lorsque ceux de la maison de Juda entendront tous les maux que je suis résolu de leur faire, ils abandonneront leurs voies criminelles, afin que je leur pardonne leur iniquité et leurs péchés.

4 Jérémie appela donc Baruch, fils de Nérias, et Baruch écrivit dans un livre toutes les paroles que le Seigneur avait dites à Jérémie, selon que Jérémie les lui dictait de sa bouche.

5 Jérémie ensuite donna cet ordre à Baruch : Je suis enfermé, et je ne puis entrer dans la maison du Seigneur.

6 Entrez-y donc vous ; et prenant ce livre où vous avez écrit les paroles du Seigneur que je vous ai dictées, vous les lirez devant le peuple dans la maison du Seigneur, au jour du jeûne, et vous les lirez aussi devant tous les habitants de Juda, qui viennent de leurs villes ;

7 pour voir s’ils se prosterneront avec une humble prière devant le Seigneur, et si chacun reviendra de sa voie corrompue ; parce que le Seigneur a parlé contre ce peuple dans son indignation et dans sa grande fureur.

8 Baruch, fils de Nérias, exécuta tout ce que le prophète Jérémie lui avait ordonné, et il lut dans ce livre les paroles du Seigneur, dans la maison du Seigneur.

9 La cinquième année de Joakim, fils de Josias, roi de Juda, au neuvième mois, on publia un jeûne devant le Seigneur, à tout le peuple qui était dans Jérusalem, et à tous ceux qui étaient venus en foule des villes de Juda dans Jérusalem.

10 Et Baruch lut dans ce livre les paroles de Jérémie, dans la maison du Seigneur, en la chambre du trésor où demeurait Gamarias, fils de Saphan, docteur de la loi, dans le vestibule supérieur, à la porte neuve de la maison du Seigneur, en présence de tout le peuple.

11 Et Michée, fils de Gamarias, fils de Saphan, ayant entendu toutes les paroles du Seigneur écrites dans ce livre,

12 descendit en la maison du roi, en la chambre du trésor, où demeurait le secrétaire, où tous les grands étaient assis : Elisama le secrétaire, Dalaïas, fils de Seméias, Elnathan, fils d’Achobor, Gamarias, fils de Saphan, Sédécias, fils d’Hananias, et toutes les premières personnes de la cour.

13 Et Michée leur rapporta toutes les paroles qu’il avait entendu lire à Baruch dans ce livre devant le peuple.

14 Tous les grands envoyèrent donc à Baruch, Judi, fils de Nathanias, fils de Sélémias, fils de Chusi, pour lui dire : Prenez le livre que vous avez lu devant le peuple, et venez ici. Baruch, fils de Nérias, prit le livre et vint les trouver,

15 et ils lui dirent : Asseyez-vous là, et lisez ce livre devant nous. Et Baruch le lut devant eux.

16 Ayant donc entendu toutes ces paroles, ils s’entre-regardaient tous avec étonnement, et ils dirent à Baruch : Il faut que nous donnions avis au roi de tout ce qui est écrit dans ce livre.

17 Et ils l’interrogèrent, en lui disant : Déclarez-nous comment vous avez recueilli toutes ces paroles de la bouche de Jérémie.

18 Baruch leur répondit : Il me dictait de sa bouche toutes ces paroles comme s’il les eût lues dans un livre, et moi je les écrivais dans ce livre avec de l’encre.

19 Les princes dirent à Baruch : Allez, et cachez-vous, vous et Jérémie ; et que personne ne sache où vous serez.

20 Ils laissèrent ensuite le livre en dépôt dans la chambre d’Elisama secrétaire, et ils allèrent trouver le roi dans le vestibule de son palais, et lui rapportèrent tout ce qu’ils avaient entendu.

21 Alors le roi envoya Judi pour prendre le livre, et l’ayant pris dans la chambre d’Elisama secrétaire, il le lut devant le roi et devant tous les grands qui l’environnaient.

22 Le roi était dans son appartement d’hiver au neuvième mois, et il y avait devant lui un brasier plein de charbons ardents.

23 Judi ayant lu trois ou quatre pages, le roi coupa le livre avec le canif du secrétaire, et le jeta dans le feu de ce brasier, où il le laissa jusqu’à ce que tout le volume y fût consumé.

24 Le roi et tous ses serviteurs qui entendirent les paroles de ce livre, n’eurent point de peur en les écoutant, et ils ne déchirèrent point leurs vêtements.

25 Néanmoins Elnathan, Dalaïas et Gamarias s’opposèrent au roi, afin que le livre ne fût point brûlé : mais il ne les écouta point.

26 Et le roi commanda à Jérémiel, fils d’Amélech, à Saraïas, fils d’Ezriel, et à Sélémias, fils d’Abdéel, d’arrêter le secrétaire Baruch avec le prophète Jérémie ; mais le Seigneur les cacha.

27 Et le Seigneur parla à Jérémie après que le roi eut brûlé le livre où étaient les paroles que Baruch avait écrites en les recueillant de la bouche de Jérémie, et il lui dit :

28 Prenez un autre livre, et écrivez-y toutes les paroles qui étaient dans le premier que Joakim, roi de Juda, a brûlé.

29 Et vous direz à Joakim, roi de Juda : Voici ce que dit le Seigneur : Vous avez brûlé ce livre en disant : Pourquoi avez-vous écrit et avez-vous publié que le roi de Babylone se hâtait de venir pour détruire ce pays, et pour en exterminer les hommes et les bêtes ?

30 Mais voici ce que dit le Seigneur contre Joakim, roi de Juda : Il ne sortira point de lui de prince qui soit assis sur le trône de David, et son corps mort sera jeté pour être exposé au chaud pendant le jour, et à la gelée pendant la nuit.

31 Je m’élèverai contre lui, contre sa race, contre ses serviteurs, et je punirai leurs iniquités, et je ferai venir sur eux, sur les habitants de Jérusalem, et sur les hommes de Juda, tous les maux que j’ai prédits qui leur arriveraient, sans qu’ils aient voulu m’entendre.

32 Jérémie prit donc un autre livre, et le donna à Baruch, fils de Nérias, son secrétaire, qui y écrivit tout ce qui était dans le livre que Joakim, roi de Juda, avait brûlé, selon que Jérémie le lui dictait de sa bouche ; et il y fut alors ajouté beaucoup d’autres choses qui n’étaient pas dans le premier.



LE roi Sédécias, fils de Josias, régna en la place de Jéchonias, fils de Joakim ; Nabuchodonosor, roi de Babylone, l’ayant établi roi dans la terre de Juda.

2 Mais il n’obéit point, ni lui, ni ses serviteurs, ni tout le peuple de Juda, aux paroles que le Seigneur avait dites par la bouche du prophète Jérémie.

3 Et le roi Sédecias envoya Juchal, fils de Sélémias, et Sophonias, fils de Maasias, prêtre, dire au prophète Jérémie : Priez pour nous le Seigneur, notre Dieu.

4 Jérémie allait alors librement parmi le peuple, parce qu’il n’avait pas encore été mis en prison. Cependant l’armée de Pharaon étant sortie de l’Egypte, les Chaldéens qui assiégeaient Jérusalem ayant appris cette nouvelle, se retirèrent de devant la ville.

5 Alors le Seigneur parla au prophète Jérémie, et lui dit :

6 Voici ce que dit le Seigneur, le Dieu d’Israël : Vous, Juchal et Sophonias, vous direz ceci au roi de Juda qui vous a envoyés pour me consulter : L’armée de Pharaon qui vient pour vous donner du secours, va retourner dans l’Egypte d’où elle est venue ;

7 et les Chaldéens reviendront, et ils assiégeront de nouveau cette ville ; ils la prendront, et la brûleront.

8 Voici ce que dit le Seigneur : Ne vous trompez point vous-mêmes, en disant, Les Chaldéens s’en iront certainement, et se retireront de nous : car ils ne s’en iront point.

9 Mais quand même vous auriez taillé en pièces toute l’armée des Chaldéens qui combattent contre vous, et qu’il en serait demeuré seulement quelques-uns couverts de blessures, ils sortiraient chacun de leur tente, et viendraient mettre le feu dans cette ville.

10 L’armée des Chaldéens s’étant donc retirée du siège de Jérusalem, à cause de l’armée de Pharaon ;

11 Jérémie sortit de Jérusalem pour aller au pays de Benjamin, pour y diviser son bien en présence des habitants de ce lieu.

12 Et étant arrivé à la porte de Benjamin, le capitaine qui était en garde à son tour à la porte, nommé Jérias, fils de Sélémias, fils d’Hananias, arrêta le prophète Jérémie, et lui dit : Vous fuyez pour aller vous rendre aux Chaldéens.

13 Jérémie lui répondit : Cela est faux, je ne fuis point pour aller me rendre aux Chaldéens. Jérias n’écouta point Jérémie ; mais s’étant saisi de lui, il l’amena devant les grands,

14 qui étant en colère contre Jérémie, le firent battre, et l’envoyèrent en la prison qui était dans la maison de Jonathan secrétaire : car c’est lui qui commandait dans la prison.

15 Jérémie ayant donc été mis dans la basse-fosse, et dans un cachot, il y demeura plusieurs jours.

16 Or le roi Sédécias envoya ensuite le tirer de ce cachot, et l’entretenant en secret dans sa maison, il lui demanda : Avez-vous quelque chose à nous dire de la part du Seigneur ? Jérémie lui dit: Oui, vous serez livré entre les mains du roi de Babylone.

17 Et Jérémie dit au roi Sédécias : Quelle faute ai-je commise contre vous, contre vos serviteurs, et contre votre peuple, pour m’avoir fait mettre dans une prison ?

18 Où sont vos prophètes qui vous prophétisaient, et qui disaient : Le roi de Babylone ne viendra point combattre contre vous et contre cette terre ?

19 Ecoutez-moi donc maintenant, je vous supplie, ô roi, mon seigneur ! recevez favorablement la prière que je vous fais, et ne me renvoyez point dans la prison de Jonathan secrétaire, de peur que je n’y meure.

20 Le roi Sédécias ordonna donc que Jérémie fût mis dans le vestibule de la prison, et qu’on lui donnât tous les jours un pain, outre les viandes ordinaires, jusqu’à ce que tout le pain de la ville fût consumé ; et Jérémie demeura pendant ce temps dans le vestibule de la prison.



SAPHATIAS, fils de Mathan, Gédélias, fils de Phassur, Juchal, fils de Selémias, et Phassur, fils de Melchias, avaient entendu les paroles de Jérémie à tout le peuple, lorsqu’il leur disait :

2 Voici ce que dit le Seigneur : Quiconque demeurera dans cette ville, mourra par l’épée, par la famine, ou par la peste ; mais celui qui se retirera vers les Chaldéens vivra, et il sauvera son âme.

3 Voici ce que dit le Seigneur : Cette ville sera livrée certainement à l’armée du roi de Babylone, et il la prendra.

4 C’est pourquoi les grands dirent au roi : Nous vous supplions de commander qu’on fasse mourir cet homme. Car il affaiblit à dessein le courage des hommes de guerre qui sont demeurés dans la ville, et le courage de tout le peuple, en leur disant ces paroles qu’il a accoutumé de dire ; parce que cet homme ne cherche point la prospérité, mais le malheur de ce peuple.

5 Le roi Sédécias leur répondit : Je vous le remets entre les mains : car il n’est pas juste que le roi vous refuse aucune chose.

6 Ils prirent donc Jérémie, et ils le jetèrent dans la basse-fosse de Melchias, fils d’Amélech, qui était dans le vestibule de la prison, et l’ayant attaché avec des cordes, ils le firent descendre dans cette basse-fosse, où il n’y avait point d’eau, mais de la boue ; et Jérémie descendit dans cette boue.

7 Or Abdémélech, Ethiopien, eunuque, qui était dans la maison du roi, sut qu’on avait fait descendre Jérémie dans cette basse-fosse. Le roi était alors dans son siège à la porte de Benjamin.

8 Et Abdémélech étant sorti de la maison du roi, vint le trouver, et lui dit :

9 O roi, mon seigneur ! ces personnes qui ont fait tout ce mal à Jérémie, ont commis une très-mauvaise action, l’ayant jeté dans une basse-fosse, afin qu’il y meure de faim, puisqu’il n’y a plus de pain dans la ville.

10 Le roi fit donc ce commandement à Abdémélech, Ethiopien : Prenez d’ici trente hommes avec vous, et tirez le prophète Jérémie de cette basse-fosse avant qu’il meure.

11 Abdémélech ayant pris ces hommes avec lui, entra dans le palais du roi dans un lieu qui était sous le garde-meuble, et il en tira de vieux drapeaux et de vieilles étoffes qui étaient usées, et les envoya à Jérémie, et les fit descendre avec des cordes dans la basse-fosse.

12 Et Abdémélech, Ethiopien, dit à Jérémie : Mettez ces vieux drapeaux et ces morceaux d’étoffes usées sous vos aisselles, entre vos bras et les cordes. Jérémie fit ce qu’il lui avait dit.

13 Et ils l’enlevèrent avec les cordes, et le tirèrent hors de la basse-fosse, et il demeura dans le vestibule de la prison.

14 Après cela le roi Sédécias envoya quérir le prophète Jérémie, et le fit venir à la troisième porte qui était en la maison du Seigneur. Et le roi dit à Jérémie : J’ai un avis à vous demander ; ne me cachez rien.

15 Jérémie répondit à Sédécias : Si je vous annonce la vérité, n’est-il pas certain que vous me ferez mourir, et que quand je vous aurai donné conseil, vous ne m’écouterez point ?

16 Le roi Sédécias jura donc en secret à Jérémie, et lui dit : Je jure par le Seigneur qui a créé dans nous cette âme qui nous fait vivre, que je ne vous ferai point mourir, et que je ne vous livrerai point entre les mains de ces personnes qui cherchent à vous ôter la vie.

17 Jérémie dit à Sédécias : Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Si vous allez vous rendre aux princes du roi de Babylone, votre âme vivra ; cette ville ne sera point brûlée, et vous vous sauverez, vous et votre maison.

18 Si au contraire vous ne vous rendez point aux princes du roi de Babylone, cette ville sera livrée entre les mains des Chaldéens, et ils la brûleront, et vous n’échapperez point de leurs mains.

19 Le roi Sédécias dit à Jérémie : Je suis en peine à cause des Juifs qui ont passé du côté des Chaldéens ; j’ai peur qu’on ne m’abandonne entre leurs mains, et qu’ils ne me traitent indignement.

20 Jérémie lui répondit : Les Chaldéens ne vous livreront point entre leurs mains. Ecoutez, je vous prie, la parole du Seigneur, que je vous annonce ; vous vous en trouverez bien, et vous conserverez votre vie.

21 Si vous ne voulez point sortir pour vous rendre aux Chaldéens, voici ce que le Seigneur m’a fait voir :

22 Toutes les femmes qui seront demeurées dans la maison du roi de Juda, seront menées aux princes du roi de Babylone, et elles diront : Ces hommes qui paraissaient vos amis vous ont séduit, et ils ont fait que leur sentiment a prévalu sur le vôtre ; ils vous ont plongé dans la boue, ils ont engagé vos pas dans des lieux glissants, et après cela ils vous ont abandonné.

23 Toutes vos femmes et vos enfants seront emmenés aux Chaldéens : vous ne pourrez échapper d’entre leurs mains ; mais vous serez pris par le roi de Babylone, et il brûlera cette ville.

24 Sédécias dit donc à Jérémie : Que personne ne sache ce que vous venez de me dire, et vous ne mourrez point.

25 Si les grands apprennent que je vous ai parlé ; s’ils viennent vous dire, Dites nous ce que vous avez dit au roi, et ce que le roi vous a dit ; ne nous cachez rien, et nous ne vous ferons point mourir ;

26 vous leur répondrez : J’ai conjuré le roi par une très-humble prière, qu’il ne me fît point remener dans la prison de Jonathan, où je ne pouvais éviter la mort.

27 Les grands étant donc venus trouver Jérémie, lui demandèrent ce qu’il avait dit au roi, et il leur parla selon que le roi le lui avait commandé, et ils le laissèrent en paix ; parce qu’on n’avait rien su de ce qu’ils s’étaient dit l’un à l’autre.

28 Jérémie demeura dans le vestibule de la prison, jusqu’au jour où Jérusalem fut prise : car elle fut prise enfin par les Chaldéens.



LA neuvième année de Sédécias, roi de Juda, au dixième mois, Nabuchodonosor, roi de Babylone, vint avec toute son armée assiéger Jérusalem,

2 et la onzième année de Sédécias, le cinquième jour du quatrième mois, la brèche fut faite ;

3 et tous les princes de la cour du roi de Babylone entrèrent et se logèrent sur la porte du milieu des murs ; Nérégel, Séréser, Sémégarnabu, Sarsachim, Rabsarès, Nérégel, Séréser, Rebmag, et tous les autres princes de la cour du roi de Babylone.

4 Sédécias, roi de Juda, et tous les gens de guerre, les ayant vus, ils s’enfuirent, et sortirent la nuit de la ville par les jardins du roi, et par la porte qui était entre les deux murailles, et ils allèrent gagner le chemin du désert.

5 Mais les Chaldéens les ayant poursuivis, ils prirent Sédécias dans le champ de la solitude de Jéricho ; et l’ayant pris, ils l’amenèrent à Nabuchodonosor, roi de Babylone, à Réblatha qui est au pays d’Emath ; et Nabuchodonosor lui prononça son arrêt, en lui reprochant sa perfidie.

6 Et le roi de Babylone étant à Réblatha, tua les fils de Sédécias aux yeux de leur père, et il fit mourir tous les grands et les nobles de Juda.

7 Il fit aussi arracher les yeux à Sédécias, et le fit charger de fers, afin qu’on l’emmenât à Babylone.

8 Les Chaldéens brûlèrent aussi le palais du roi, et les maisons de tout le peuple, et ils renversèrent les murailles de Jérusalem.

9 Et Nabuzardan, général de l’armée des Chaldéens, transféra à Babylone ceux d’entre le peuple qui étaient demeurés dans Jérusalem, ceux qui étaient allés se rendre à lui, et le reste du peuple qui était demeuré dans la ville.

10 Nabuzardan, général de l’armée, laissa dans le pays de Juda les plus pauvres d’entre le peuple, et ceux qui n’avaient rien du tout, et il leur donna des vignes et des citernes.

11 Mais Nabuchodonosor, roi de Babylone, avait donné à Nabuzardan, général de son armée, cet ordre pour Jérémie, et lui avait dit :

12 Prenez cet homme ; ayez de lui tout le soin possible ; ne lui faites aucun mal, et accordez-lui tout ce qu’il voudra.

13 Nabuzardan, général de l’armée, Nabusezban, Rabsarès, Nérégel, Sérézer, Rebmag, et tous les autres grands de la cour du roi de Babylone,

14 envoyèrent à Jérémie, et l’ayant fait sortir du vestibule de la prison, ils le mirent entre les mains de Godolias, fils d’Ahicam, fils de Saphan, afin qu’il habitât dans une maison, et qu’il demeurât librement parmi le peuple.

15 Mais lorsque Jérémie était encore enfermé dans le vestibule de la prison, le Seigneur lui avait dit :

16 Allez dire à Abdémélech, Ethiopien : Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Je vais accomplir tout ce que j’ai prédit de cette ville, non pour la favoriser, mais pour l’accabler de maux ; et vous les verrez en ce jour-là de vos propres yeux.

17 Alors je vous délivrerai, dit le Seigneur, et vous ne serez point livré entre les mains des hommes que vous craignez ;

18 mais je vous en tirerai, je vous délivrerai, et vous ne tomberez point par l’épée ; mais vous sauverez votre âme, parce que vous avez mis votre confiance en moi, dit le Seigneur.



PAROLES que le Seigneur fit entendre à Jérémie, après que Nabuzardan, général de l’armée des Babyloniens, l’eut mis en liberté à Rama, eh lui faisant ôter les chaînes dont on l’avait chargé parmi la foule de ceux qu’on faisait sortir de Jérusalem et de Juda pour les mener à Babylone.

2 Ce général ayant donc pris Jérémie à part, lui dit : Le Seigneur, ton Dieu, avait déclaré que tout ce mal tomberait sur cette ville,

3 et le Seigneur l’a accompli et a fait ce qu’il a dit, parce que vous avez péché contre lui, et que vous n’avez point écouté sa voix. C’est pour cela que tous ces maux vous sont arrivés.

4 Après donc, dit-il à Jérémie, que je viens de t’ôter les chaînes qui te liaient les mains, si tu veux maintenant venir avec moi à Babylone, tu peux y venir, j’aurai de toi tout le soin possible : mais si tu ne veux point venir à Babylone avec moi, demeure ici : toute la terre est en ta disposition : choisis un lieu qui t’agrée ; et va partout où tu voudras.

5 Tu peux ne point venir avec moi, et demeurer chez Godolias, fils d’Ahicam, fils de Saphan ; à qui le roi de Babylone a donné le commandement sur les villes de Juda. Demeure donc avec lui au milieu du peuple, ou va en quelque autre lieu qu’il te plaira. Le général de l’armée lui donna aussi des vivres, lui fit des présents, et le renvoya.

6 Jérémie vint trouver ensuite Godolias, fils d’Ahicam, à Masphath, et il demeura avec lui au milieu du peuple qui avait été laissé dans la terre de Juda.

7 Les principaux officiers de l’armée des Juifs qui avaient été dispersés en plusieurs endroits avec leurs gens, ayant appris que le roi de Babylone avait donné à Godolias, fils d’Ahicam, le commandement sur le pays de Juda, et qu’il lui avait recommandé les hommes, les femmes, et les petits enfants des plus pauvres du peuple qui n’avaient point été transférés à Babylone,

8 tous ces officiers, dis-je, vinrent trouver Godolias à Masphath ; savoir, Ismaël, fils de Nathanias, Johanan et Jonathan, fils de Carée, Saréas, fils de Thanéhumeth, et les enfants d’Ophi qui étaient de Nétophath, et Jézonias, fils de Maachati ; et ils vinrent tous le trouver avec leurs gens.

9 Et Godolias, fils d’Ahicam, fils de Saphan, leur jura, à eux et à leurs gens, et leur dit : Ne craignez point de servir les Chaldéens ; demeurez dans le pays, et servez le roi de Babylone, et vous y vivrez heureusement.

10 Pour moi, je demeure à Masphath, pour pouvoir répondre aux ordres qu’apportent les Chaldéens qui sont envoyés vers nous : mais pour vous, recueillez les fruits de la vigne, des blés et de l’huile, et serrez-les dans vos vaisseaux et dans vos greniers ; et demeurez dans les villes que vous occupez.

11 Tous les Juifs aussi qui étaient en Moab, avec les enfants d’Ammon, dans l’Idumée et en divers pays, ayant appris que le roi de Babylone avait laissé dans Juda quelque reste du peuple, et qu’il en avait donné le commandement à Godolias, fils d’Ahicam, fils de Saphan,

12 tous ces Juifs, dis-je, revinrent de tous les lieux où ils s’étaient réfugiés, et étant venus au pays de Juda vers Godolias en Masphath, ils recueillirent du vin et du blé en grande abondance.

13 Mais Johanan, fils de Carée, et tous les principaux de l’armée qui avaient été dispersés en divers endroits, vinrent trouver Godolias en Masphath,

14 et lui dirent : Sachez que Baalis, roi des enfants d’Ammon, a envoyé Ismaël, fils de Nathanias, pour vous tuer. Godolias, fils d’Ahicam, ne les crut point.

15 Et Johanan, fils de Carée, dit en secret à Godolias à Masphath : J’ai résolu d’aller présentement tuer Ismaël, fils de Nathanias, sans que personne le sache, de peur qu’il ne vous tue ; et qu’ainsi tous les Juifs qui se sont rassemblés auprès de vous ne soient dispersés, et que ce qui reste de Juda ne périsse entièrement.

16 Godolias, fils d’Ahicam, répondit à Johanan, fils de Carée : Gardez-vous bien de faire cela : car ce que vous dites d’Ismaël est faux.



IL arriva dans le septième mois, qu’Ismaël, fils de Nathanias, fils d’Elisama, de la race royale, accompagné de quelques grands de la cour du roi, vint avec dix hommes vers Godolias, fils d’Ahicam, à Masphath, et ils y mangèrent ensemble.

2 Et Ismaël, fils de Nathanias, s’étant levé avec les dix hommes qui étaient avec lui, ils tuèrent à coups d’épée Godolias, fils d’Ahicam, fils de Saphan, et firent ainsi mourir celui à qui le roi de Babylone avait donné le commandement de tout le pays.

3 Ismaël tua en même temps tous les Juifs qui étaient avec Godolias à Masphath, tous les Chaldéens qui se trouvèrent au même lieu, et tous les gens de guerre.

4 Le lendemain qu’il eut tué Godolias, sans que personne de dehors de la ville le sût encore,

5 quatre-vingts hommes vinrent de Sichem, de Silo et de Samarie ; ayant la barbe rasée, les habits déchirés, et le visage tout défiguré ; et ils portaient dans leurs mains de l’encens et des offrandes, pour les présenter dans la maison du Seigneur.

6 Ismaël, fils de Nathanias, sortit de Masphath pour aller au-devant d’eux, et il marchait en versant des larmes ; et les ayant rencontrés, il leur dit : Venez voir Godolias, fils d’Ahicam.

7 Lorsqu’ils furent arrivés au milieu de la ville, Ismaël, fils de Nathanias, les tua avec le secours de ses gens, et les jeta dans une fosse.

8 Mais il s’en trouva dix d’entre eux qui dirent à Ismaël : Ne nous tuez pas, parce que nous avons des trésors dans nos champs, des trésors de blé, d’orge, d’huile et de miel. Et Ismaël s’arrêta, et ne les tua point avec leurs frères.

9 La fosse dans laquelle Ismaël jeta tous les corps morts de ceux qu’il avait tués à cause de Godolias, est celle-là même que le roi Asa avait faite à cause de Baasa, roi d’Israël ; et Ismaël, fils de Nathanias, la remplit des corps de ceux qu’il avait tués.

10 Et il fit prisonnier tout ce qui était reste du peuple qui était à Masphath, les filles du roi, tout le peuple qui y était demeuré, dont Nabuzardan, géneral de l’armée des Chaldéens, avait donné le soin à Godolias, fils d’Ahicam ; et Ismaël, fils de Nathanias, les ayant tous pris, s’en alla pour passer vers les enfants d’Ammon.

11 Mais Johanan, fils de Carée, et tous les principaux officiers de guerre qui étaient avec lui, ayant appris tous les maux qu’avait faits Ismaël, fils de Nathanias,

12 prirent tous les gens de guerre et marchèrent avec eux pour combattre Ismaël, fils de Nathanias, et ils le trouvèrent auprès des grandes eaux qui sont à Gabaon.

13 Le peuple qui était avec Ismaël, ayant vu Johanan, fils de Carée, et les principaux officiers qui étaient avec lui, furent ravis de joie.

14 Et tous ceux qui avaient été pris par Ismaël à Masphath, retournèrent et vinrent trouver Johanan, fils de Carée.

15 Mais Ismaël, fils de Nathanias, s’enfuit avec huit hommes de devant Johanan, et se retira parmi les enfants d’Ammon.

16 Johanan, fils de Carée, et tous les officiers de guerre qui étaient avec lui, ayant repris ainsi d’entre les mains d’Ismaël, fils de Nathanias, tout ce qui était resté du peuple qu’il avait pris à Masphath après avoir tué Godolias, fils d’Ahicam ; ayant repris, dis-je, les gens de guerre qui étaient vaillants, les femmes, les enfants et les eunuques qu’il avait ramenés de Gabaon,

17 ils s’en allèrent tous ensemble et s’arrêtèrent en passant à Chamaam qui rst près de Bethléem, pour se retirer ensuite en Egypte,

18 et se mettre ainsi à couvert des Chaldéens qu’ils craignaient beaucoup, parce qu’Ismaël, fils de Nathanias, avait tué Godolias, fils d’Ahicam, à qui le roi de Babylone avait donné le commandement sur tout le pays de Juda.



ALORS tous les officiers de guerre, Johanan, fils de Carée, et Jézonias, fils d’Osaïas, et tout le reste du peuple depuis le plus petit jusqu’au plus grand,

2 vinrent trouver le prophète Jérémie, et lui dirent : Recevez favorablement notre très-humble supplication, et priez le Seigneur, votre Dieu, pour nous, pour tout ce qui reste de peuple : car il en est demeuré très-peu d’une si grande multitude d’hommes, comme vous le voyez de vos propres yeux :

3 afin que le Seigneur, votre Dieu, nous découvre la voie par laquelle nous devons marcher, et ce qu’il désire que nous fassions.

4 Le prophète Jérémie leur répondit : Je ferai ce que vous désirez. Je vais prier le Seigneur, votre Dieu, selon ce que vous venez de me dire, et je vous rapporterai tout ce qu’il m’aura répondu, sans vous rien cacher.

5 Ils dirent à Jérémie : Que le Seigneur soit témoin entre nous de la vérité et de la sincérité de nos paroles, si nous ne faisons tout ce que le Seigneur, votre Dieu, vous aura donné ordre de nous dire.

6 Nous obéirons à la voix du Seigneur, notre Dieu, auquel nous vous prions de vous adresser, soit que vous nous annonciez le bien ou le mal ; afin que nous soyons heureux après que nous aurons écouté la voix du Seigneur, notre Dieu.

7 Dix jours après, le Seigneur parla à Jérémie,

8 et Jérémie appela Johanan, fils de Carée, tous les principaux officiers de guerre qui étaient avec lui, et tout le peuple depuis le plus petit jusqu’au plus grand.

9 Et il leur dit : Voici ce que dit le Seigneur, le Dieu d’Israël, auquel vous avez voulu que je m’adressasse pour présenter vos prières devant sa face :

10 Si vous demeurez en repos dans ce pays, je vous édifierai, et ne vous détruirai point ; je vous planterai, et ne vous arracherai point : car je suis déjà apaisé par le mal que je vous ai fait.

11 Ne craignez point le roi de Babylone qui vous fait trembler : ne le craignez point, dit le Seigneur ; parce que je suis avec vous pour vous sauver, et pour vous tirer d’entre ses mains.

12 Je répandrai sur vous mes miséricordes, et j’aurai compassion de vous, et je vous ferai demeurer en paix dans votre pays.

13 Mais si vous dites, Nous ne demeurerons point dans cette terre, et nous n’écouterons point la voix du Seigneur, notre Dieu ;

14 et que vous répondiez, Nous n’en ferons rien ; mais nous nous retirerons en Egypte, où nous ne verrons point de guerre, où nous n’entendrons point le bruit des trompettes, nous n’y souffrirons point la faim, et nous y demeurerons en paix :

15 écoutez la parole du Seigneur, vous qui êtes les restes de Juda : Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Si vous vous obstinez à vouloir vous retirer en Egypte, et que vous vous y retiriez en effet pour y demeurer,

16 l’épée que vous craignez tant, vous y surprendra ; la famine qui vous donne tant d’inquiétude, s’y attachera à vous, et vous y mourrez.

17 Tous ceux qui se seront opiniâtres à se retirer en Egypte pour y demeurer, mourront par l’épée, par la famine et par la peste ; il n’en demeurera pas un seul, et nul n’échappera des maux que je ferai tomber sur eux.

18 Car voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Comme ma fureur et mon indignation s’est allumée contre les habitants de Jérusalem, ainsi mon indignation s’allumera contre vous lorsque vous serez entrés en Egypte ; et vous deviendrez l’objet de l’exécration, de l’étonnement, de la malédiction et des insultes des hommes, et vous ne verrez plus cette terre.

19 Voici ce que le Seigneur vous dit, ô restes de Juda ! N’allez point en Egypte ; et assurez-vous, selon que je vous le proteste aujourd’hui,

20 que vous avez trompé vos âmes, lorsque vous m’avez envoyé vers le Seigneur, votre Dieu, en me disant : Priez pour nous le Seigneur, notre Dieu : rapportez-nous tout ce que le Seigneur, notre Dieu, vous aura dit, et nous le ferons.

21 Je vous ai annoncé aujourd’hui ce qu’il m’a dit, et vous n’avez point écouté la voix du Seigneur, votre Dieu, dans toutes les choses pour lesquelles il m’a envoyé vers vous.

22 Sachez donc maintenant et assurez-vous que vous mourrez par l’épée, par la famine et par la peste, dans ce même lieu auquel vous voulez vous retirer pour y établir votre demeure.



OR voici ce qui arriva après que Jérémie eut achevé de parler au peuple, et de leur annoncer toutes les paroles que le Seigneur, leur Dieu, lui avait commandé de leur dire en l’envoyant vers eux :

2 Azarias, fils d’Osaïas, Johanan, fils de Carée, et tous ceux d’entre eux qui étaient fiers et superbes, dirent à Jérémie : Vous nous dites ici des mensonges. Le Seigneur, notre Dieu, ne vous a point envoyé vers nous pour nous dire de sa part : N’entrez point dans l’Egypte pour y établir votre demeure.

3 Mais c’est Baruch, fils de Nérias, qui vous anime contre nous, pour nous livrer entre les mains des Chaldéens, pour nous exposer à être tués, et pour nous faire mener à Babylone.

4 Et Johanan, fils de Carée, et tous les principaux officiers de guerre, ni tout le peuple, n’écoutèrent point la voix du Seigneur pour demeurer dans le pays de Juda.

5 Mais Johanan, fils de Carée, et tous les principaux officiers de guerre, prirent avec eux tous ceux qui étaient restés de Juda, et qui ayant été dispersés auparavant en divers pays, en étaient revenus pour demeurer dans le pays de Juda,

6 les hommes, les femmes, les petits enfants, et les filles du roi, et tous ceux que Nabuzardan, général de l’armée des Chaldéens, avait laissés avec Godolias, fils d’Ahicam, fils de Saphan, et avec eux le prophète Jérémie, et Baruch, fils de Nérias.

7 Et ils entrèrent en Egypte, parce qu’ils ne voulurent point obéir à la voix du Seigneur, et ils vinrent jusqu’à Taphnis.

8 Alors le Seigneur parla à Jérémie lorsqu’il était dans Taphnis, et lui dit :

9 Prenez de grandes pierres dans votre main, et cachez-les dans la voûte qui est sous la muraille de brique à la porte de la maison de Pharaon à Taphnis, en présence de quelques Juifs,

10 et vous leur direz : Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Je vais mander et faire venir Nabuchodonosor, roi de Babylone, mon serviteur ; je mettrai son trône sur ces pierres que j’ai cachées, et il y établira le siège de sa puissance.

11 Il viendra, et il détruira le pays d’Egypte, et il portera la mort à qui est destiné à la mort, la captivité à qui doit souffrir la captivité, et l’épée à qui doit périr par l’épée.

12 Il mettra le feu dans les temples des dieux de l’Egypte ; il brûlera les temples, et emmènera les dieux captifs ; il se revêtira des dépouilles de l’Egypte comme un berger se couvre de son manteau, et il s’en retournera en paix.

13 Il brisera les statues de la maison du soleil qui sont dans l’Egypte, et il consumera par le feu les temples des dieux de l’Egypte.



PAROLE de Dieu adressée à Jérémie, pour la porter à tous les Juifs qui habitaient dans le pays d’Egypte, à Magdalo, à Taphnis, à Memphis, et dans le pays de Phaturès.

2 Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Vous avez vu tous les maux que j’ai fait venir sur Jérusalem et sur toutes les villes de Juda : vous voyez qu’elles sont aujourd’hui désertes, et sans aucun habitant ;

3 parce qu’ils ont irrité ma colère par les crimes qu’ils ont commis en sacrifiant à des dieux étrangers, et adorant ceux qui n’étaient connus ni d’eux, ni de vous, ni de vos pères.

4 Je vous ai envoyé tous les prophètes, mes serviteurs, et je me suis empressé de vous les envoyer, et de vous faire dire par eux : Ne commettez point toutes ces abominations que je déteste.

5 Et cependant ils ne m’ont point écouté ; ils ne se sont point soumis pour écouter ma voix, pour se convertir de leur méchanceté, et ne plus sacrifier aux dieux étrangers.

6 Ainsi ma colère et ma fureur se sont allumées : elles ont embrasé les villes de Juda, et les grandes places de Jérusalem, qui ont été changées en cette solitude et en cet abandonnement, où on les voit aujourd’hui.

7 Et maintenant, voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Pourquoi commettez-vous un si grand mal contre vous-mêmes, pour faire mourir parmi vous, et exterminer du milieu de Juda les hommes, les femmes, les petits enfants, et ceux qui sont encore a la mamelle, pour vous mettre en un état où il ne reste plus rien de vous ;

8 pour irriter ma colère par les œuvres de vos mains en sacrifiant à des dieux étrangers au pays d’Egypte où vous êtes allés établir votre demeure pour y périr malheureusement, et pour être là malédiction et l’opprobre de toutes les nations de la terre ?

9 Avez-vous oublié les crimes de vos pères, les crimes des rois de Juda, les crimes de leurs femmes, vos propres crimes, et les crimes de vos propres femmes, et qu’elles ont commis dans le pays de Juda, et dans les différents quartiers de Jérusalem ?

10 Ils ne s’en sont point purifiés jusqu’à ce jour. Ils n’ont point eu ma crainte, ils n’ont point marché dans la loi du Seigneur, ni dans les préceptes que je vous avais donnés et à vos pères.

11 C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Je ne vous regarderai plus à l’avenir que pour répandre des maux sur vous. Je perdrai tout Juda ;

12 je prendrai les restes de ce peuple qui se sont opiniâtrés à vouloir venir dans l’Egypte pour y habiter, et ils périront tous en Egypte : ils mourront par l’épée et par la famine ; ils seront consumes depuis le plus petit jusqu’au plus grand ; ils mourront par l’épée et par la famine, et ils deviendront l’objet de l’exécration, de l’étonnement, de la malédiction et des insultes de tous les hommes.

13 Je visiterai dans ma colère les habitants d’Egypte comme j’ai visité ceux de Jérusalem, par l’épée, par la famine et par la peste.

14 Et de tout ce reste de Juifs qui sont venus en Egypte pour y demeurer, il n’y aura personne qui retourne au pays de Juda, vers lequel ils tiennent sans cesse leur âme élevée par le désir d’y retourner et de s’y établir de nouveau, sinon ceux qui auront fui de l’Egypte.

15 Tous ces hommes qui écoutaient Jérémie, sachant que leurs femmes sacrifiaient aux dieux étrangers, et toutes les femmes qui étaient là en grand nombre, et tout le peuple qui demeurait en Egypte en Phaturès, répondirent à Jérémie :

16 Nous ne recevrons point de votre bouche les paroles que vous nous dites au nom du Seigneur :

17 mais nous exécuterons les vœux que nous aurons prononcés par notre bouche, en sacrifiant à la reine du ciel, et en lui offrant des oblations comme nous avons fait, nous et nos pères, nos rois et nos princes, dans les villes de Juda et dans les places de Jérusalem : car alors nous avons eu tout en abondance, nous avons été heureux, et nous n’avons souffert aucun mal.

18 Mais depuis le temps que nous avons cessé de sacrifier à la reine du ciel, et de lui présenter nos offrandes, nous avons été réduits à la dernière indigence, et nous avons été consumés par l’épée et par la famine.

19 Si nous sacrifions à la reine du ciel, et si nous lui faisons des oblations, est-ce sans le consentement de nos maris que nous faisons des gâteaux pour l’honorer et pour lui présenter nos oblations ?

20 Jérémie répondit à tout le peuple, aux hommes, aux femmes, et a toute l’assemblée qui lui avait fait cette réponse, et il leur dit :

21 Le Seigneur ne s’est-il pas souvenu des sacrifices que vous avez offerts dans les villes de Juda, et dans les places de Jérusalem, vous et vos pères, vos rois et vos princes, et tout le peuple ; et son cœur n’en a-t-il pas été touché ?

22 Le Seigneur ne pouvait plus supporter vos inclinations corrompues, ni les abominations que vous avez commises ; et c’est pour cela que votre terre a été réduite dans la désolation où elle est aujourd’hui, et qu’elle est devenue l’étonnement et l’exécration de ceux qui la voient, sans qu’il y ait plus personne qui y demeure.

23 Tous ces maux qui vous affligent aujourd’hui, vous sont arrivés parce que vous avez sacrifié aux idoles, que vous avez péché contre le Seigneur, que vous n’avez point écouté sa voix, et que vous n’avez point marché dans sa loi, dans ses préceptes et dans ses ordonnances.

24 Jérémie dit encore à tout le peuple, et à toutes les femmes : Ecoutez la parole du Seigneur, peuple de Juda, vous tous qui êtes en Egypte.

25 Voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Vous avez parlé, vous et vos femmes, et vos mains ont accompli les paroles de votre bouche : Rendons, disiez-vous, les vœux que nous avons faits ; sacrifions à la reine du ciel, et présentons-lui nos offrandes. Vous avez accompli vos vœux, et ils ont été suivis de vos œuvres.

26 C’est pourquoi écoutez la parole du Seigneur, peuple de Juda, vous tous qui habitez dans l’Egypte : J’ai juré par mon grand nom, dit le Seigneur, que mon nom ne sera plus nommé à l’avenir par la bouche d’aucun homme juif dans tout le pays d’Egypte, et qu’ils ne diront plus : Vive le Seigneur Dieu !

27 Je veillerai sur eux, non pour leur bonheur, mais pour leur malheur ; et tous les hommes de Juda qui sont en Egypte périront par l’épée et par la famine, jusqu’à ce qu’ils soient exterminés entièrement.

28 Il n’y en aura qu’un petit nombre qui retourneront du pays d’Egypte dans le pays de Juda, savoir, ceux qui auront fui l’épée en sortant d’Egypte ; et tout ce qui reste d’hommes de Juda qui se sont retirés en Egypte pour y demeurer, sauront par expérience de qui la parole sera accomplie, si ce sera la mienne ou la leur.

29 Et voici le signe que je vous donne, dit le Seigneur, pour vous assurer que je vous punirai en ce lieu ; afin que vous sachiez que les maux que je vous ai prédits, arriveront véritablement.

30 Voici ce que dit le Seigneur : Je vais livrer Pharaon Ephrée, roi d’Egypte, entre les mains de ses ennemis, entre les mains de ceux qui cherchent à lui ôter la vie : comme j’ai livré Sédécias, roi de Juda, entre les mains de Nabuchodonosor, roi de Babvlone, son ennemi, qui cherchait à lui ôter la vie.



PAROLE que le prophète Jérémie dit à Baruch, fils de Nérias, lorsqu’il eut écrit dans un livre ces paroles que Jérémie lui dictait la quatrième année de Joakim, fils de Josias, roi de Juda. Jérémie lui dit :

2 Voici ce que le Seigneur, le Dieu d’Israël, vous dit à vous, ô Baruch !

3 Vous avez dit : Hélas ! que je suis malheureux ! Le Seigneur m’a ajouté douleur sur douleur ; je me suis lassé à force de gémir, et je ne puis trouver de repos.

4 Voici ce que vous lui direz, dit le Seigneur : Je vais détruire ceux que j’ai édifiés, je vais arracher ceux que j’ai plantés, et je perdrai toute cette terre.

5 Et après cela cherchez-vous pour vous-même quelque chose de grand ? N’en cherchez point : car j’accablerai de maux tous les hommes, dit le Seigneur ; et en même temps je vous conserverai la vie, et je vous sauverai en quelque lieu que vous vous retiriez.



PAROLE du Seigneur au prophète Jérémie contre les nations ;

2 contre l’Egypte, et contre l’armée de Pharaon-Néchao, roi d’Egypte, qui était près du fleuve d’Euphrate à Charcamis ; qui fut défait par Nabuchodonosor, roi de Babylone, la quatrième année de Joakim, fils de Josias, roi de Juda.

3 Préparez les armes et les boucliers, et marchez au combat.

4 Que les chariots de guerre soient tout prêts ; que les cavaliers montent à cheval : mettez vos casques, faites reluire vos lances, revêtez-vous de vos cuirasses.

5 Mais quoi ! je les vois tout effrayés ; ils tournent le dos ; les plus vaillants sont taillés en pièces ; ils se précipitent dans la fuite sans regarder derrière eux : la terreur les environne de toutes parts, dit le Seigneur.

6 Que les plus vites à la course n’espèrent rien de leur fuite, et que les plus forts n’espèrent pas pouvoir se sauver. Ils ont été vaincus vers l’Aquilon sur le bord de l’Euphrate : ils ont été renversés par terre.

7 Qui est celui-ci qui s’élève comme un fleuve, et qui s’enfle comme les flots des grandes rivières ?

8 L’Egypte se grossit comme un fleuve, et ses vagues écument comme celles des grandes rivières. Elle dit en elle-même : Je ferai monter mes eaux, et je couvrirai toute la terre : je perdrai la ville, et ceux qui l’habitent.

9 Montez à cheval ; courez sur vos chariots de guerre. Que les vaillants d’Ethiopie marchent, et les Libyens armés de leurs boucliers. Que les Lydiens prennent leurs carquois et lancent leurs flèches.

10 Ce jour est le jour du Seigneur, du Dieu des armées : c’est le jour de la vengeance, où il se vengera lui-même de ses ennemis. L’épée dévorera leur chair et s’en soûlera, et elle s’enivrera de leur sang : car c’est la victime du Seigneur, du Dieu des armées, qui sera égorgée au pays de l’Aquilon sur le bord de l’Euphrate.

11 Montez en Galaad, et prenez de la résine, ô vierge fille de l’Egypte ! en vain vous multipliez les remèdes ; vous ne guérirez point de vos plaies.

12 Le bruit de votre honteuse fuite s’est fait entendre parmi les nations, et vos hurlements ont rempli le monde, parce que le fort a choqué le fort, et qu’ils se sont tous deux renversés par terre.

13 Parole que le Seigneur dit au prophète Jérémie sur ce que Nabuchodonosor, roi de Babylone, devait venir en Egypte, et tailler en pièces les Egyptiens.

14 Annoncez en Egypte, faites entendre votre voix à Magdalo, et faites-la retentir à Memphis et à Taphnis, et dites : Présentez-vous en armes, et tenez-vous tout prêts, parce que l’épée a déjà dévoré tout ce qui est autour de vous.

15 Pourquoi les plus vaillants d’entre vous sont-ils tombés morts et pourris sur la terre ? Ils n’ont pu demeurer fermes, parce que le Seigneur les a renversés.

16 Ils sont tombés en foule, ils ont été terrassés les uns sur les autres, et ils ont dit : Allons, retournons à notre peuple, et au pays de notre naissance, et fuyons de devant l’épée de la colombe.

17 Appelez à l’avenir Pharaon, roi d’Egypte, de ce nom : Le temps a apporté le tumulte.

18 Je jure par moi-même, dit le Roi qui a pour nom le Seigneur des armées, que Nabuchodonosor venant, paraîtra comme le Thabor entre les montagnes, et comme le mont Carmel qui commande à la mer.

19 O fille habitante de l’Egypte ! préparez ce qui doit vous servir dans votre captivité ; parce que Memphis sera réduite en un désert ; elle sera abandonnée, et elle deviendra inhabitable.

20 L’Egypte est comme une génisse belle et agréable ; celui qui doit la piquer avec l’aiguillon, viendra du pays du Nord.

21 Les soldats étrangers qu’elle entretenait, qui étaient au milieu d’elle comme des veaux qu’on engraisse, se sont tournés tout d’un coup, et ont pris la fuite sans pouvoir demeurer fermes ; parce que le temps était venu qu’ils devaient être égorgés, le temps où Dieu devait les visiter en sa colère.

22 La voix de ses ennemis retentira comme le bruit de la trompette : ils marcheront en hâte avec une grande armée, et ils viendront avec des cognées, comme ceux qui vont abattre des arbres.

23 Ils couperont par le pied, dit le Seigneur, les grands arbres de sa forêt qui étaient sans nombre ; leur armée sera comme une multitude de sauterelles qui est innombrable.

24 La fille d’Egypte est couverte de confusion, et elle a été livrée entre les mains du peuple de l’Aquilon.

25 Le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël, a dit : Je vais visiter dans ma colère le tumulte d’Alexandrie, Pharaon et l’Egypte, ses dieux et ses rois ; Pharaon et ceux qui mettent leur confiance en lui.

26 Je les livrerai entre les mains de ceux qui cherchent à leur ôter la vie, entre les mains de Nabuchodonosor, roi de Babylone, et entre les mains de ses serviteurs. Et après cela je ferai encore habiter l’Egypte comme elle était autrefois, dit le Seigneur.

27 Ne craignez donc point, vous Jacob, mon serviteur ; et vous Israël, ne vous épouvantez point ; parce que quelque loin que vous soyez, je vous sauverai, et je tirerai vos enfants du pays où vous êtes captifs. Jacob reviendra, et se reposera en paix ; tout lui réussira heureusement, et il n’y aura plus personne qui lui donne de la crainte.

28 N’ayez point de peur, vous, mon serviteur Jacob, dit le Seigneur ; parce que je suis avec vous : car je perdrai tous les peuples parmi lesquels je vous ai banni, et pour vous je ne vous perdrai point ; mais je vous châtierai avec une juste modération, sans vous épargner comme si vous étiez innocent.



PAROLE du Seigneur au prophète Jérémie, contre les peuples de Palestine, avant que Pharaon prît Gaza.

2 Voici ce que dit le Seigneur : De grandes eaux s’élèvent de l’Aquilon ; elles seront comme un torrent qui inondera les campagnes, qui couvrira la terre et tout ce qu’elle contient, les villes et tous ceux qui les habitent. Les hommes crieront, et tous ceux qui sont sur la terre pousseront des hurlements,

3 à cause du bruit éclatant des armes et des gens de guerre, de l’agitation de ses chariots, et de la multitude de leurs roues. Les pères n’ont pas seulement regardé leurs enfants, tant leurs bras étaient abattus ;

4 parce que le jour est venu auquel tous les Philistins doivent être ruinés, auquel Tyr et Sidon seront détruites avec tout ce qui était venu à leur secours. Car le Seigneur a mis au pillage les peuples de Palestine, les restes de l’île de Cappadoce.

5 Gaza s’arrache les cheveux, Ascalon est dans le silence avec ce qui lui reste de sa vallée. Jusques à quand vous ferez-vous des incisions dans votre douleur ?

6 O épée du Seigneur ! ne te reposeras-tu jamais ? Rentre en ton fourreau, refroidis-toi, et ne frappe plus.

7 Comment se reposerait-elle, puisque le Seigneur lui a commandé d’attaquer Ascalon, et tout le pays de la côte de la mer, et qu’il lui a prescrit ce qu’elle doit y faire ?



VOICI ce que le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël, dit contre Moab : Malheur à Nabo ! parce qu’elle a été détruite, et qu’elle est tombée dans la confusion. Cariathaïm a été prise, la ville forte a été couverte de confusion et pénétrée de frayeur.

2 Moab ne se glorifiera plus d’Hésébon : les ennemis ont fait dessein de la perdre. Venez, ont-ils dit, exterminons-la du nombre des peuples. Vous serez donc réduite au silence, et l’épée vous suivra partout.

3 Un grand cri s’élève d’Oronaïm, le bruit d’un pillage et d’une grande défaite.

4 Moab est détruite : apprenez à ses petits enfants à jeter de grands cris.

5 Elle montera tout éplorée par la colline de Luith ; parce que les ennemis ont entendu dans la descente d’Oronaïm les cris et les hurlements de son peuple taillé en pièces.

6 Fuyez, sauvez vos âmes, et cachez-vous comme des bruyères dans le désert.

7 Parce que vous avez mis votre confiance dans vos fortifications et dans vos trésors, vous serez prise aussi comme les autres, et Chamos sera mené captif avec ses prêtres et ses princes.

8 Il n’y aura point de ville qui ne soit attaquée par l’ennemi ; il n’y aura point de ville qui échappe. Les vallées seront au pillage, et les campagnes seront ravagées, parce que c’est le Seigneur qui l’a dit.

9 Quelque florissante que soit Moab, elle sera au milieu de tout son éclat emmenée captive ; ses villes seront désertes et inhabitées.

10 Maudit celui qui fait l’œuvre de Dieu avec fraude et déguisement ! maudit celui qui retient son épée, et qui l’empêche de verser le sang !

11 Moab dès sa jeunesse a été dans l’abondance ; il s’est reposé sur sa lie ; on ne l’a point fait passer d’un vaisseau dans un autre, et il n’a point été emmené captif. C’est pourquoi son goût lui est toujours demeuré, et son odeur ne s’est point changée.

12 Mais voici le temps, dit le Seigneur, où je lui enverrai des gens pour déranger et pour renverser ses vases pleins de vin. Ils le renverseront lui-même ; ils videront ses vaisseaux, et ils briseront jusqu’à ses petits vases.

13 Et Chamos donnera de la confusion à Moab, comme Bethel est devenu le sujet de la confusion de la maison d’Israël, qui y avait mis sa confiance.

14 Comment dites-vous : Nous sommes forts, et nous sommes vaillants pour combattre ?

15 Moab a été détruit, ses villes ont été brûlées, les plus vaillants de ses jeunes gens ont été égorgés, dit le Roi qui a pour nom le Dieu des armées.

16 La destruction de Moab est proche, et sa ruine va venir très-promptement.

17 Consolez-le, vous tous qui êtes autour de lui ; vous tous qui avez entendu parler de son nom, dites : Comment ce sceptre si fort, ce sceptre de gloire a-t-il été brisé ?

18 Descends de ta gloire, et repose-toi dans l’indigence et dans la soif, fille habitante de Dibon ; parce que l’ennemi qui a ravagé Moab, montera sur tes murs et renversera tes remparts.

19 Habitante d’Aroër, tenez-vous sur le chemin, et regardez ce qui se passe ; interrogez celui qui s’enfuit, et dites à celui qui se sauve : Qu’est-il arrivé ?

20 Moab est confus, parce qu’il a été vaincu. Hurlez, criez, publiez sur l’Arnon, que la grande Moab a été détruite.

21 Le jugement de Dieu est tombé sur la campagne, sur Hélon, sur Jasa, sur Méphaath,

22 sur Dibon, sur Nabo, sur la maison de Déblathaïm,

23 sur Cariathaïm, sur Bethgamul, sur Bethmaon,

24 sur Carioth, sur Bosra, et sur toutes les villes de Moab, ou voisines, ou éloignées.

25 La corne de Moab a été rompue, et son bras a été brisé, dit le Seigneur.

26 Enivrez Moab, parce qu’il s’est élevé contre le Seigneur ; qu’il se blesse la main en tombant sur ce qu’il avait vomi ; et qu’il devienne lui-même le sujet de la moquerie des hommes.

27 Car vous vous êtes, ô Moab ! moqué d’Israël, comme d’un voleur qui est surpris au milieu de ses complices, et vous serez vous-même mené captif, à cause de la dureté avec laquelle vous avez parlé de lui.

28 Abandonnez les villes, et demeurez dans les roches, habitants de Moab. Soyez comme la colombe qui fait son nid dans les plus hautes ouvertures des rochers.

29 Nous avons appris l’orgueil de Moab, il est extraordinairement superbe ; nous connaissons son élèvement, son insolence, son orgueil et la fierté de son cœur altier.

30 Je sais, dit le Seigneur, quelle est sa présomption ; que sa force ne répond pas à sa vanité, et que ses efforts ont été beaucoup au delà de son pouvoir.

31 C’est pourquoi je répandrai des larmes sur Moab, j’adresserai mes cris à toute la ville de Moab ; je joindrai mes pleurs à ceux des habitants de ses murailles de brique.

32 O vigne de Sabama ! je vous pleurerai comme j’ai pleuré Jazer. Vos rejetons ont passé la mer, ils se sont étendus jusqu’à la mer de Jazer. L’ennemi a ravagé vos blés et vos vignes.

33 La joie et la réjouissance ont été bannies de ce Carmel, et de la terre de Moab. J’ai fait cesser le vin des pressoirs, et ceux qui foulaient les raisins ne chanteront plus leurs chansons ordinaires.

34 Les cris d’Hésébon ont pénétré jusqu’à Eléalé et jusqu’à Jasa : ils ont fait entendre leur voix depuis Ségor jusqu’à Oronaïm ; ils poussent des cris comme une génisse de trois ans : les eaux mêmes de Nemrim deviendront très-mauvaises.

35 Et je bannirai de Moab, dit le Seigneur, tous ceux qui présentaient leurs oblations sur les hauts lieux, et qui sacrifiaient à ses dieux.

36 C’est pourquoi mon cœur poussera des soupirs sur Moab, et imitera les sons de la flûte ; mon cœur imitera ces sons en faisant retentir ses gémissements sur les habitants de ses murailles de brique. Ils se sont perdus, parce qu’ils ont voulu faire plus qu’ils ne pouvaient.

37 Toutes les têtes seront sans cheveux, et toutes les barbes seront rasées ; ils auront tous les mains liées, et le cilice sur le dos.

38 On n’entendra que pleurs et soupirs sur tous les toits de Moab et dans toutes ses places ; parce que j’ai brisé Moab comme on brise un vase inutile, dit le Seigneur.

39 Comment la ville de Moab a-t-elle été vaincue ? Comment a-t-elle jeté tant de cris et de hurlements ? Comment a-t-elle enfin baissé la tête dans la confusion dont elle est couverte ? Moab deviendra un sujet de raillerie, et un exemple redoutable à tous ceux qui l’environnent.

40 Voici ce que dit le Seigneur : L’ennemi va prendre son vol comme un aigle, il étendra ses ailes et viendra fondre sur Moab.

41 Carioth est prise, l’ennemi s’est saisi de ses remparts, et en ce jour-là le cœur des plus vaillants de Moab sera semblable à celui d’une femme qui est dans le travail de l’enfantement.

42 Moab cessera d’être peuple, parce qu’il s’est glorifié contre le Seigneur.

43 La frayeur, la fosse et le piège vous attendent, ô habitant de Moab ! dit le Seigneur.

44 Qui aura fui dans son épouvante, tombera dans la fosse ; et qui se sera tire de la fosse, sera pris au piège. Car je vais faire venir sur Moab l’année où je les visiterai dans ma colère, dit le Seigneur.

45 Ceux qui fuyaient le piège, se sont arrêtés à l’ombre d’Hésébon ; mais le feu est sorti d’Hésébon, et la flamme au milieu de Séhon : elle a dévoré une partie de Moab, et les principaux des enfants de confusion et de tumulte.

46 Malheur à vous, ô Moab ! Vous êtes perdu, peuple de Chamos ; vos fils et vos filles ont été emmenés en captivité.

47 Mais dans les derniers jours je ferai revenir les captifs de Moab, dit le Seigneur. Jusqu’ici ce sont les jugements du Seigneur contre Moab.



PROPHÉTIE adressée aux enfants d’Ammon. Voici ce que dit le Seigneur : Israël n’a-t-il point d’enfants ? ou n’a-t-il point d’héritiers ? Pourquoi donc Melchom s’est-il emparé de Gad comme de son héritage ? et pourquoi son peuple a-t-il établi sa demeure dans ses villes ?

2 C’est pour cela qu’il viendra un jour, dit le Seigneur, que je ferai entendre dans Rabbath, capitale des enfants d’Ammon, le frémissement et le bruit des armes ; qu’elle deviendra par sa ruine un monceau de pierres ; que ses filles seront consumées par le feu, et qu’Israël se rendra maître de ceux qui l’auront maîtrisé, dit le Seigneur.

3 Poussez des cris et des hurlements, ô Hésébon ! parce que Haï a été détruite. Criez, enfants de Rabbath ; revêtez-vous de cilices ; faites retentir vos plaintes et vos soupirs en courant autour des haies ; parce que Melchom sera emmené captif, et avec lui ses prêtres et ses princes.

4 Pourquoi vous glorifiez-vous dans vos vallées ? Votre vallée s’est écoulée comme l’eau, ô fille délicate ! qui mettiez votre confiance dans vos trésors, et qui disiez : Qui viendra contre moi ?

5 Je vais faire tomber la frayeur sur vous, dit le Seigneur, le Dieu des armées : vous tremblerez devant tous ceux qui vous environnent ; et vous serez tous dispersés, l’un d’un côté, l’autre de l’autre, sans qu’il y ait personne pour vous rallier dans vôtre fuite.

6 Apres cela je ferai revenir les captifs des enfants d’Ammon, dit le Seigneur.

7 Prophétie adressée à l’Idumée. Voici ce que dit le Seigneur des armées : N’y a-t-il donc plus de sagesse dans Théman ? Ses enfants sont sans conseil ; leur sagesse leur est devenue inutile.

8 Fuyez, sauvez-vous de vos ennemis, descendez dans les creux de la terre les plus profonds, habitants de Dédan ; parce que j’ai fait venir sur Esaü le jour de sa destruction, le temps où je dois le visiter dans ma colère.

9 Si des gens fussent venus pour dépouiller vos vignes, ne vous auraient-ils pas laissé quelques raisins ? Si des voleurs fussent venus vous voler la nuit, ils n’auraient pris que ce qu’ils auraient cru devoir leur suffire.

10 Mais pour moi, j’ai fouillé et j’ai découvert Esaü : j’ai mis au jour ce qu’il tenait le plus caché, et il ne pourra plus demeurer secret. Ses enfants, ses frères, et ses voisins ont été ruinés, et il ne sera plus.

11 Laissez vos pupilles, je leur sauverai la vie, et vos veuves espéreront en moi.

12 Car voici ce que dit le Seigneur : Ceux qui ne semblaient pas devoir être jugés à la rigueur pour boire du calice de l’affliction, seront néanmoins contraints d’en boire ; et vous, ô Edom ! demeurerez-vous impuni comme si vous étiez innocent ? Vous ne serez point traité comme innocent ; mais vous boirez certainement de ce calice.

13 Je jure par moi-même, dit le Seigneur, que Bosra sera désolée, qu’elle sera déserte, qu’elle deviendra l’objet des insultes et de la malédiction des hommes, et que toutes ses villes seront réduites en des solitudes éternelles.

14 Car j’ai entendu une voix qui venait du Seigneur, et un ambassadeur a été envoyé vers les nations pour leur dire : Assemblez-vous tous, et venez contre Bosra, et marchons tous ensemble pour la combattre.

15 Car je vais vous rendre petit entre les peuples, et méprisable entre les hommes.

16 Votre insolence et l’orgueil de votre cœur vous a séduit, vous qui habitez dans les creux des rochers, et qui tâchez de monter jusqu’au sommet des coteaux. Quand vous auriez élevé votre nid aussi haut que l’aigle, je vous arracherais néanmoins de là, dit le Seigneur.

17 L’Idumée sera déserte : quiconque passera au travers de ses terres, sera frappé d’étonnement, et se rira de toutes ses plaies.

18 Elle sera renversée comme l’ont été Sodome et Gomorrhe avec les villes voisines, dit le Seigneur : il n’y aura plus personne qui y demeure, il n’y aura plus d’hommes pour y habiter.

19 L’ennemi viendra comme un lion qui sort des rives superbes du Jourdain, il s’avancera contre ses villes si fortes et si belles : car je le ferai fondre tout d’un coup sur l’Idumée. Où sont les vaillants hommes, afin que je les emploie contre elle ? Car qui est semblable à moi ? Qui pourra subsister devant moi ? Qui est le pasteur et le roi des hommes qui puisse soutenir l’éclat de ma face ?

20 Ecoutez donc le dessein que le Seigneur a formé contre Edom, et les résolutions qu’il a prises contre les habitants de Théman ; Je jure, a-t-il dit, que les plus petits et les moindres de l’armée les mettront en fuite, et renverseront avec eux toute leur ville.

21 Le bruit de leur ruine a ému toute la terre, et leurs cris se sont fait entendre sur les eaux de la mer Rouge.

22 L’ennemi va paraître comme un aigle ; il prendra son vol, et il étendra ses ailes et viendra fondre sur Bosra ; et en ce jour-là le cœur des vaillants d’Idumée sera semblable à celui d’une femme qui est dans les douleurs de l’enfantement.

23 Prophétie adressée à Damas. Hémath et Arphad sont dans la confusion et dans l’épouvante, parce qu’une nouvelle funeste les a étonnés. Ceux de la côte de la mer sont saisis de trouble ; et dans l’inquiétude qui les agite ils ne peuvent trouver de repos.

24 Damas a perdu courage, elle fuit de toutes parts ; elle est pénétrée de frayeur ; elle est accablée des douleurs qui la pressent et qui la déchirent comme une femme qui est en travail.

25 Comment ont-ils ainsi abandonne cette ville si belle, cette ville de délices ?

26 Ses jeunes gens tomberont morts dans ses places, et tous ses hommes de guerre seront dans un profond silence en ce jour-là, dit le Seigneur des armées.

27 Je mettrai le feu aux murs de Damas, et il dévorera les murailles de Bénadad.

28 Prophétie adressée à Cédar et aux royaumes d’Asor, qui ont été ensuite détruits par Nabuchodonosor, roi de Babylone. Voici ce que dit le Seigneur : Allez, marchez contre Cédar, et ruinez les peuples de l’Orient.

29 Ils enlèveront leurs tentes et leurs troupeaux : ils prendront pour eux leurs pavillons, tout leur équipage avec leurs chameaux, et ils les frapperont de terreur de toutes parts.

30 Fuyez, habitants d’Asor, courez à perte d’haleine ; cachez-vous dans les creux de la terre, dit le Seigneur. Car Nabuchodonosor, roi de Babylone, a formé des desseins contre vous, et il a résolu de vous perdre.

31 Allez tous ensemble, marchez contre un peuple qui jouit de la paix, et qui vit dans une entière sûreté, dit le Seigneur. Vous n’y trouverez ni portes ni serrures ; ils demeurent seuls.

32 Tous leurs chameaux seront au pillage, et la multitude de leurs troupeaux sera en proie. Je disperserai dans tous les coins de la terre ces gens qui se coupent les cheveux en rond, et je leur susciterai des ennemis mortels d’entre tous les peuples qui les environnent, dit le Seigneur.

33 Et Asor deviendra la demeure des dragons, elle sera éternellement déserte, il n’y demeurera personne, il n’y aura pas un seul homme qui y habite.

34 Parole que le Seigneur dit au prophète Jérémie contre Elam, au commencement du règne de Sédécias, roi de Juda.

35 Voici ce que dit le Seigneur des armées : Je vais briser l’arc d’Elam, et je détruirai toutes leurs forces.

36 Je ferai venir contre Elam les quatre vents des quatre coins de la terre, je les disperserai dans tous ces vents ; et il n’y aura point de peuple où les fugitifs d’Elam n’aillent chercher leur retraite.

37 Je ferai trembler Elam devant ses ennemis, devant ceux qui chercheront à lui ôter la vie. Je ferai tomber sur eux les maux et l’indignation de ma fureur, dit le Seigneur, et j’enverrai après eux l’épée qui les poursuivra jusqu’à ce que je les aie consumés.

38 J’établirai mon trône dans Elam, et j’en exterminerai les rois et les princes, dit le Seigneur.

39 Mais dans les derniers jours, dit le Seigneur, je ferai revenir les captifs d’Elam.



PAROLES que le Seigneur dit touchant Babylone, et touchant le pays des Chaldéens, par le prophète Jérémie.

2 Annoncez ceci parmi les nations, faites-le entendre, levez l’étendard, publiez-le, et ne le cachez point ; dites : Babylone a été prise, Bel est confondu, Mérodach est vaincu, leurs statues sont brisées, et leurs idoles vaincues.

3 Car un peuple vient de l’Aquilon contre Babylone, qui réduira son pays en solitude, sans qu’il y ait plus ni homme ni bête qui y habite : ils ont pris la fuite, et ils se sont retirés ailleurs.

4 En ce jour-là et en ce temps-là, dit le Seigneur, les enfants d’Israël et les enfants de Juda retourneront tous ensemble ; ils marcheront et viendront à grande hâte en pleurant, et ils chercheront le Seigneur, leur Dieu.

5 Ils demanderont le chemin pour aller à Sion ; tous leurs regards seront tournés de ce côté-là : ils viendront, et ils se réuniront au Seigneur, par une alliance éternelle, dont la mémoire ne s’effacera jamais.

6 Mon peuple est devenu un troupeau de brebis égarées : leurs pasteurs les ont séduites, ils les ont fait errer par les montagnes ; elles ont passé des montagnes sur les collines ; elles ont oublié le lieu de leur repos.

7 Tous ceux qui les ont trouvées, les ont dévorées, et leurs ennemis ont dit : Nous ne péchons point en les traitant si mal, parce qu’elles avaient offensé le Seigneur qui est la beauté de la justice, le Seigneur qui avait été l’attente de leurs pères.

8 Fuyez du milieu de Babylone, sortez du pays des Chaldéens, et soyez comme les chevreaux qui marchent a la tête du troupeau.

9 Car je vais susciter du pays de l’Aquilon une multitude de peuples réunis ensemble, et je les ferai venir contre Babylone ; ils se prépareront pour l’assiéger, et ils la prendront. Leurs flèches seront comme la flèche qui part de la main meurtrière d’un vaillant homme, qui n’est jamais sans effet.

10 La Chaldée sera livrée en proie, et tous ceux qui la pilleront, s’enrichiront de ses dépouilles, dit le Seigneur.

11 Comme vous avez triomphé de joie, et que vous avez parlé insolemment en pillant mon héritage ; comme vous vous êtes répandus en des réjouissances, ainsi que de jeunes veaux qui bondissent sur l’herbe, et comme des taureaux qui font retentir leurs mugissements :

12 votre mère sera aussi couverte d’une extrême confusion, cette ville où vous êtes nés sera égalée à la poussière qui est sur la terre, elle deviendra la dernière des nations, et elle sera changée en un désert sans chemin et sans eau.

13 La colère du Seigneur la rendra inhabitée et la réduira en un désert : quiconque passera par Babylone, sera frappé d’étonnement, et se rira de toutes ses plaies.

14 Attaquez Babylone de tous côtés, vous tous qui savez manier l’arc : combattez-la ; n’épargnez point les flèches, parce qu’elle a péché contre le Seigneur.

15 Jetez de grands cris contre elle : elle tend déjà les mains de toutes parts ; ses fondements se renversent, ses murailles tombent par terre, parce que le jour de la vengeance du Seigneur est venu. Vengez-vous d’elle, et traitez-la comme elle a traité les autres.

16 Exterminez de Babylone celui qui sème, et celui qui tient la faucille au temps de la moisson : ils fuiront tous devant l’épée de la colombe, et chacun retournera à son peuple, et se retirera dans son pays.

17 Israël est un troupeau de brebis dispersées ; les lions l’ont chassé de son pays. Le roi d’Assur l’a dévoré le premier : mais Nabuchodonosor, roi de Babylone, qui est son dernier ennemi, lui a brisé tous les os.

18 C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Je vais visiter dans ma colère le roi de Babylone et son pays, comme j’ai visité le roi d’Assur.

19 Je ramènerai Israël dans le lieu de sa demeure ; il rentrera dans ses pâturages du Carmel et de Basan, et son âme se rassasiera sur la montagne d’Ephraïm et de Galaad.

20 En ces jours-là et en ce temps-là, dit le Seigneur, on cherchera l’iniquité d’Israël, et elle ne sera plus ; le péché de Juda, et il ne se trouvera point, parce que je me rendrai favorable à ceux que je me serai réservés.

21 Marchez contre la terre des dominateurs des peuples, et faites la vengeance de ses habitants ; renversez, tuez tous ceux qui les suivent, dit le Seigneur, et faites tout selon l’ordre que je vous ai donné.

22 Le bruit des armées s’entend sur la terre, et il est suivi d’une grande plaie.

23 Comment celui qui était comme le marteau de toute la terre a-t-il été brisé et réduit en poudre ? Comment cette Babylone si fameuse parmi les nations a-t-elle été changée en un désert ?

24 Je vous ai fait tomber dans un piége, O Babylone ! et vous avez été prise, sans vous en être aperçue : vous avez été surprise et saisie tout d’un coup, parce que c’est le Seigneur que vous avez irrité.

25 Le Seigneur a ouvert son trésor, il en a tiré les armes de sa colère : car c’est ici l’œuvre du Seigneur, l’œuvre du Dieu des armées contre le pays des Chaldéens.

26 Marchez contre elle des extrémités du monde, ouvrez tout pour donner entrée à ceux qui doivent la fouler aux pieds ; ôtez les pierres des chemins et mettez-les en monceaux ; tuez tout dans elle, sans y rien laisser.

27 Exterminez tout ce qu’elle a de vaillants hommes ; faites-les venir pour être égorgés ; malheur à eux ! parce que leur jour est venu, le temps où Dieu devait les visiter dans sa colère.

28 On entend la voix de ceux qui fuient, de ceux qui sont échappés du pays de Babvlone, qui viennent annoncer à Sion la vengeance du Seigneur, notre Dieu, la vengeance qu’il a faite de son temple.

29 Annoncez à tous ceux qui tirent de l’arc, qu’ils viennent en foule contre Babylone ; attaquez-la, environnez-la de toutes parts, et que personne n’échappe : rendez-lui ce que ses œuvres ont mérité ; traitez-la selon tous les crimes qu’elle a commis, parce qu’elle s’est élevée contre le Seigneur, contre le Saint d’Israël.

30 C’est pourquoi ses jeunes hommes tomberont morts dans ses places et dans ses rues, et tous ses gens de guerre seront réduits en ce jour-là dans un profond silence, dit le Seigneur.

31 Je viens à toi, ô prince superbe ! dit le Seigneur, le Dieu des armées, parce que ton jour est venu, le temps où je dois te visiter dans ma colère.

32 Il sera renversé ce superbe ; il tombera par terre, et il n’y aura personne pour le relever ; je mettrai le feu à ses villes, et il dévorera tout ce qui est aux environs.

33 Voici ce que dit le Seigneur des armées : Les enfants d’Israël, aussi bien que les enfants de Juda, souffrent l’oppression et la calomnie : tous ceux qui les ont pris les retiennent et ne veulent point les laisser aller.

34 Mais leur Rédempteur est fort ; son nom est le Seigneur des armées : il prendra, en les jugeant, la défense de leur cause ; il épouvantera la terre, et il jettera le trouble et la terreur parmi les habitants de Babylone.

35 L’épée est tirée contre les Chaldéens, dit le Seigneur, contre les habitants de Babylone, contre ses princes et contre ses sages.

36 L’épée est tirée contre ses devins qui paraîtront des insensés ; l’épée est tirée contre ses braves qui seront saisis de crainte.

37 L’épée est tirée contre ses chevaux, contre ses chariots, et contre tout le peuple qui est au milieu d’elle, et ils deviendront comme des femmes. L’épée est tirée contre ses trésors, et ils seront pillés.

38 La sécheresse tombera sur ses eaux, et elles sécheront ; parce qu’elle est une terre d’idoles, et qu’elle se glorifie en des monstres.

39 C’est pourquoi les dragons viendront y demeurer avec les faunes qui vivent de figues sauvages ; elle servira de retraite aux autruches ; elle ne sera plus habitée ni rebâtie dans la suite de tous les siècles.

40 Le Seigneur la renversera, comme il renversa Sodome et Gomorrhe, et les villes voisines, dit le Seigneur : personne n’y demeurera plus, et jamais homme n’y habitera.

41 Je vois un peuple qui vient de l’Aquilon, une nation redoutable, et de grands rois s’élèveront des extrémités du monde.

42 Ils prennent leur arc et leur bouclier ; ils sont cruels et impitoyables ; le bruit de leurs troupes retentira comme celui de la mer ; ils monteront sur leurs chevaux, et ils paraîtront contre toi, ô fille de Babylone ! comme un homme prêt à combattre.

43 Le roi de Babylone a eu avis de leurs grands préparatifs, et ses mains en sont demeurées sans force ; il a été saisi d’épouvante et pénétré de douleur comme une femme qui est en travail d’enfant.

44 L’ennemi viendra comme un lion qui sort des rives superbes du Jourdain, il s’avancera contre ses villes si fortes et si belles : car je le ferai fondre tout d’un coup sur Babylone. Où sont les hommes vaillants, afin que je les emploie contre elle ? Car qui est semblable à moi ? Qui pourra subsister devant moi ? Qui est le pasteur et le roi des hommes qui puisse soutenir l’éclat de ma face ?

45 C’est pourquoi écoutez le dessein du Seigneur, le dessein qu’il a formé dans son esprit contre Babylone, et les résolutions qu’il a prises contre le pays des Chaldéens. Je jure, a-t-il dit, que les moindres soldats de l’armée les mettront en fuite, et qu’ils ruineront avec eux toute leur ville.

46 Le bruit de la captivité de Babylone a épouvanté la terre, et ses cris se sont fait entendre parmi les nations.



VOICI ce que dit le Seigneur : Je susciterai comme un vent de peste contre Babylone et contre ses habitants, qui ont élevé leur cœur contre moi ;

2 et j’enverrai contre Babylone des gens le van à la main qui la vanneront et qui ravageront tout son pays, parce qu’ils viendront fondre sur elle tous ensemble au jour de son affliction.

3 Que celui qui s’apprête à tendre son arc, ne le tende point ; que l’homme d’armes ne prenne point sa cuirasse : n’épargnez point ses jeunes hommes, exterminez toutes ses troupes.

4 Les morts tomberont en foule au pays des Chaldéens, et ils seront percés de coups dans ses provinces ;

5 parce qu’Israël et Juda n’ont point été abandonnés de leur Dieu qui est le Seigneur des armées, et que le Saint d’Israël a rempli le pays des Chaldéens du fruit de leurs crimes.

6 Fuyez du milieu de Babylone, et que chacun ne pense qu’à sauver sa vie. Ne cachez point sou iniquité sous le silence ; parce que voici le temps où le Seigneur doit se venger d’elle, et c’est lui-même qui lui rendra ce qu’elle mérite.

7 Babylone est une coupe d’or dans la main du Seigneur, qui a enivré toute la terre : toutes les nations ont bu de son vin, et elles en ont été agitées.

8 Babylone est tombée en un moment, et elle s’est brisée dans sa chute. Poussez des cris et des hurlements sur elle ; prenez de la résine, et l’appliquez sur son mal, pour voir si elle pourra guérir.

9 Nous avons traité Babylone, et elle n’a point été guérie : abandonnons-la, et que chacun retourne en son pays ; parce que la condamnation qu’elle mérite est montée jusqu’au ciel, et s’est élevée jusqu’aux nues.

10 Le Seigneur nous a fait justice publiquement. Venez, et publions en Sion l’ouvrage du Seigneur, notre Dieu.

11 Aiguisez vos flèches, remplissez vos carquois. Le Seigneur a suscité le courage du roi des Mèdes, il a formé sa résolution contre Babylone, afin de la perdre ; parce que le temps de la vengeance du Seigneur est arrivé, le temps de la vengeance de son temple.

12 Levez l’étendard sur les murs de Babylone, augmentez sa garde, posez des sentinelles, mettez des gens en embuscade ; parce que le Seigneur va exécuter tout ce qu’il avait résolu et ce qu’il avait prédit contre les habitants de Babylone.

13 Vous qui habitez sur de grandes eaux, vous qui étiez si abondante dans vos trésors, votre fin est venue, votre entière destruction est arrivée.

14 Le Seigneur des armées a juré par lui-même : Je ferai, dit-il, fondre les hommes sur vous, comme une nuée de chenilles, et ils jetteront des cris de joie en vous détruisant.

15 C’est lui qui a fait la terre par sa puissance, qui a établi le monde par sa sagesse, et qui a, par sa prudence, étendu les cieux.

16 Au bruit de sa voix les eaux s’amassent dans le ciel, il élève les nuées des extrémités de la terre, il fait résoudre les tonnerres en pluie, et il tire les vents de ses trésors.

17 L’art des hommes les a rendus tous insensés, les statues sont devenues la confusion de ceux qui les ont faites, parce que leur ouvrage n’est qu’un mensonge, et une matière qui n’a point de vie.

18 Ce sont des ouvrages vains, et dignes de risée ; ils périront au temps où Dieu les visitera dans sa colère.

19 Celui que Jacob a pris pour son partage, n’est pas comme ces faux dieux. Car c’est lui qui a créé toutes choses : Israël est son royaume héréditaire, et son nom est le Seigneur des armées.

20 Vous êtes le marteau dont je briserai les traits et les armes ; je briserai par vous les nations, et je détruirai par vous les royaumes.

21 Je briserai par vous les chevaux et les cavaliers ; je briserai par vous les chariots et ceux qui combattent dessus.

22 Je briserai par vous les hommes et les femmes ; je briserai par vous les vieillards et les enfants ; je briserai par vous les jeunes hommes et les jeunes filles.

23 Je briserai par vous le pasteur et son troupeau ; je briserai par vous le laboureur et les bœufs qu’il mène ; je briserai par vous les chefs et les magistrats.

24 Et après cela je rendrai à Babylone et à tous les habitants de la Chaldée, tous les maux qu’ils ont faits dans Sion ; je les leur rendrai à vos yeux, dit le Seigneur.

25 Je vais à toi, ô montagne contagieuse ! dit le Seigneur, qui corromps toute la terre ; j’étendrai ma main sur toi : je t’arracherai d’entre les rochers, et te rendrai une montagne consumée par les flammes.

26 On ne tirera point de toi de pierre pour l’angle de l’édifice, ni de pierre pour le fondement ; mais tu seras éternellement détruite, dit le Seigneur.

27 Levez l’étendard sur la terre ; faites sonner la trompette parmi les peuples ; préparez les nations contre Babylone : appelez contre elle les rois d’Ararat, de Menni et d’Ascenez ; assemblez contre elle Taphsar ; faites venir les chevaux en foule comme des chenilles hérissées de toutes parts.

28 Armez contre elle les nations, le roi de Médie, ses capitaines, tous ses magistrats et toutes les provinces soumises à sa puissance.

29 Toute la terre sera dans l’émotion et dans l’épouvante ; parce que le Seigneur appliquera sa pensée contre Babylone, pour rendre le pays de Babylone tout désert et inhabité.

30 Les vaillants hommes de Babylone se sont retirés du combat, ils sont demeurés dans les places de guerre ; toute leur force s’est anéantie, ils sont devenus comme des femmes : leurs maisons ont été brûlées, et toutes les barres en ont été rompues.

31 Les courriers rencontreront les courriers, et les messagers se rencontreront l’un l’autre pour aller dire au roi de Babylone que sa ville a été prise d’un bout à l’autre ;

32 que l’ennemi s’est emparé des gués du fleuve, qu’il a mis le feu dans les marais, et que tous les gens de guerre sont dans l’épouvante.

33 Car voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : La fille de Babylone est comme l’aire ; il y aura un temps où elle sera foulée comme le blé ; encore un peu, et viendra le temps de la moissonner.

34 Nabuchodonosor, roi de Babylone, m’a pillée, il m’a dévorée : il m’a rendue comme un vaisseau vide ; il m’a absorbée comme un dragon, il a rempli son ventre de ce que j’avais de plus délicieux, et il m’a chassée.

35 La violence qui m’a été faite, et le carnage de mes enfants, est sur Babylone, dit la fille de Sion ; et mon sang est sur les habitants de la Chaldée, dit Jérusalem.

36 C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur : Je vais moi-même vous faire justice, et je vous vengerai moi-même : je mettrai à sec la mer de Babylone, et je tarirai ses eaux.

37 Babylone sera réduite en des monceaux de pierres, elle deviendra la demeure des dragons, l’objet de l’étonnement et de la raillerie des hommes ; parce qu’il n’y aura plus personne qui y demeure.

38 Ils rugiront comme des lions, ils dresseront leur crinière comme des lionceaux.

39 Je les ferai boire dans leur chaleur, et je les enivrerai, afin qu’ils s’assoupissent et qu’ils dorment d’un sommeil éternel, et qu’ils ne se relèvent jamais, dit le Seigneur.

40 Je les conduirai comme des agneaux qu’on va égorger, et comme des béliers qu’on mène avec des chevreaux.

41 Comment Sésach a-t-elle été prise ? comment la plus belle ville du monde est-elle tombée entre les mains de ses ennemis ? Comment Babylone est-elle devenue l’étonnement de tous les peuples ?

42 La mer est montée sur Babylone, elle a été couverte par l’inondation de ses flots.

43 Ses villes sont devenues un spectacle d’horreur, une terre déserte et inhabitée, une terre où personne ne demeure, où il ne passe pas un seul homme.

44 J’exercerai mes jugements sur Bel à Babylone ; je ferai sortir de sa bouche ce qu’il avait déjà absorbé. Les peuples n’iront plus en foule vers cette idole, parce que toutes les murailles de Babylone tomberont par terre.

45 Sortez, ô mon peuple ! du milieu d’elle ; afin que chacun sauve son âme de l’ardente fureur du Seigneur.

46 Que votre cœur ne s’affaiblisse point, et ne craignez point les bruits qui courront sur la terre. Il en viendra un dans une année, et un autre l’année d’après ; l’oppression régnera dans le pays, et les dominateurs violents se succéderont l’un à l’autre.

47 C’est pourquoi le temps vient, dit le Seigneur, ou j’exercerai mes jugements sur les idoles de Babylone ; toute sa terre sera couverte de confusion, et tous ses enfants percés de coups tomberont au milieu d’elle.

48 Alors le ciel et la terre et tout ce qu’ils contiennent, loueront Dieu sur le sujet de Babylone ; parce qu’il viendra de l’Aquilon des ennemis pour la piller, dit le Seigneur.

49 Comme Babylone a fait un carnage d’hommes dans Israël, ainsi il se fera un carnage des enfants de Babylone dans toute la terre.

50 Vous qui avez fui l’épée nue, venez, ne vous arrêtez point : souvenez-vous de loin du Seigneur, et que Jérusalem soit l’objet de votre cœur et de vos pensées.

51 Nous sommes tout confus des opprobres que nous avons entendus : la honte a couvert nos visages, parce que des étrangers sont venus détruire le sanctuaire de la maison du Seigneur.

52 C’est pourquoi le temps vient, dit le Seigneur, que je ferai éclater mes jugements sur ses idoles, et qu’on entendra crier dans tout le pays des hommes percés de coups.

53 Quand Babylone serait montée jusqu’aux cieux, et qu’elle aurait affermi son trône sur les lieux les plus élevés, je lui enverrais néanmoins des gens qui la renverseraient par terre, dit le Seigneur.

54 Un grand cri s’élève de Babylone, un bruit de ruine et de débris retentit du pays des Chaldéens.

55 Car le Seigneur a ruiné Babylone ; il a fait cesser les voix confuses de son grand peuple : le bruit de ses ennemis retentira comme celui des flots irrités, et leurs cris éclateront comme le frémissement des grandes eaux.

56 Car l’exterminateur de Babylone est venu contre elle ; ses vaillants hommes ont été pris ; leur arc a été brisé, parce que le Seigneur qui est puissant dans sa vengeance lui rendra tout ce qu’elle a mérité.

57 J’enivrerai ses princes, ses sages, ses chefs, ses magistrats et ses braves, et ils dormiront d’un sommeil éternel dont ils ne se réveilleront jamais, dit le Roi qui a pour nom le Seigneur des armées.

58 Voici ce que dit le Seigneur des armées : Ces larges murailles de Babylone seront sapées par les fondements, et renversées par terre ; ses portes si hautes seront brûlées, et les travaux de tant de peuples et de nations seront réduits au néant, ils seront consumés par les flammes, et périront.

59 Ordre donné par le prophète Jérémie à Saraïas, fils de Nérias, fils de Maasias, lorsqu’il allait de la part du roi Sédécias a Babylone, la quatrième année de son règne. Saraïas était le chef de l’ambassade.

60 Jérémie avait écrit sur un livre tous les maux qui devaient tomber sur Babylone, toutes ces paroles qui avaient été écrites contre Babylone.

61 Jérémie dit donc à Saraïas : Lorsque vous serez arrivé à Babylone, que vous aurez vu les captifs, et que vous leur aurez lu toutes les paroles de ce livre,

62 vous direz : C’est vous, Seigneur ! qui avez parlé contre ce lieu pour le perdre, en sorte qu’il n’y ait plus ni homme ni bête qui y habite, et qu’il soit réduit en une éternelle solitude.

63 Et après que vous aurez achevé de lire ce livre, vous le lierez à une pierre, et vous le jetterez au milieu de l’Euphrate,

64 et vous direz : C’est ainsi que Babylone sera submergée ; elle ne se relèvera plus de l’affliction que je vais faire tomber sur elle, et elle sera détruite pour jamais. Jusqu’ici ce sont les paroles de Jérémie.



SÉDÉCIAS avait vingt et un ans lorsqu’il commença à régner, et il régna onze ans dans Jérusalem, sa mère s’appelait Amital, et était fille de Jérémie de Lobna.

2 Il pécha devant le Seigneur, et commit tous les mêmes crimes que Joakim ;

3 parce que la fureur du Seigneur était sur Jérusalem et sur Juda, jusqu’à ce qu’il les eût rejetés loin de sa face. Et Sédécias se révolta contre le roi de Babylone.

4 Or la neuvième année de son règne, le dixième jour du dixième mois, Nabuchodonosor, roi de Babylone, marcha avec toute son armée contre Jérusalem ; il l’assiégea, et il bâtit des forts autour de ses murailles.

5 La ville fut assiégée jusqu’à la onzième année du règne de Sédécias.

6 Mais le neuvième jour du quatrième mois, la famine fut grande dans toute la ville, et il n’y avait plus de vivres pour le peuple.

7 La brèche ayant été faite, tous les gens de guerre s’enfuirent, et sortirent de la ville pendant la nuit par le chemin de la porte qui est entre les deux murailles, qui mené au jardin du roi, et ils se retirèrent par le chemin qui mène au désert, pendant que les Chaldéens environnaient la ville de toutes parts.

8 En même temps l’armée des Chaldéens poursuivit le roi Sédécias ; ils le prirent dans le désert qui est près de Jéricho, et tous ceux qui l’avaient suivi s’enfuirent et l’abandonnèrent.

9 Les Chaldéens ayant pris le roi, l’amenèrent au roi de Babylone à Réblatha qui est au pays d’Emath, et Nabuchodonosor lui prononça son arrêt.

10 Le roi de Babylone fit tuer les fils de Sédécias devant les yeux de leur père, et il fit mourir en même temps tous les princes de Juda à Réblatha.

11 Il fit arracher les yeux à Sédécias, le fit charger de fers, et le roi de Babylone l’emmena à Babylone, et l’enferma dans une prison jusqu’au jour de sa mort.

12 La dix-neuvième année du règne de Nabuchodonosor, roi de Babylone, le dixième jour du cinquième mois, Nabuzardan, général de l’armée des Chaldéens, l’un de ceux qui se tenaient en présence du roi de Babylone, vint à Jérusalem,

13 brûla la maison du Seigneur, le palais du roi, et toutes les maisons de Jérusalem, et il mit le feu dans toutes les grandes maisons ;

14 et toute l’armée des Chaldéens qui était avec leur général, abattit toutes les murailles qui étaient autour de la ville de Jérusalem.

15 Et Nabuzardan, général de l’armée, transféra à Babylone les plus pauvres d’entre le peuple qui étaient demeurés dans la ville, ceux qui étaient allés se rendre au roi de Babylone, et tout le reste du peuple.

16 Il laissa seulement d’entre les plus pauvres du pays les vignerons et les laboureurs.

17 Les Chaldéens brisèrent aussi les colonnes d’airain qui étaient dans la maison du Seigneur, avec leurs bases et la mer d’airain qui était dans la maison du Seigneur, et ils en emportèrent tout l’airain à Babylone.

18 Ils emportèrent aussi les chaudières, les poêles, les instruments de musique, les coupes, les mortiers, tous les vases d’airain qui servaient au ministère du temple.

19 Le général de l’armée prit aussi les vases, les encensoirs, les bassins et les chaudrons, les chandeliers, les mortiers et les tasses, une partie de ces vases étant d’or et l’autre d’argent.

20 Il prit aussi les deux colonnes, la mer et les douze bœufs d’airain qui en faisaient la base, que le roi Salomon avait fait faire dans la maison du Seigneur. Le poids de l’airain de tous ces vases ne pouvait s’estimer.

21 Chacune de ces colonnes avait dix-huit coudées de haut, elle était environnée d’un cordon de douze coudées, elle était épaisse de quatre doigts, et était creuse au dedans.

22 L’une et l’autre de ces colonnes avait son chapiteau d’airain. Le chapiteau de l’une avait cinq coudées de haut, et des rets et des grenades qui le couvraient tout autour ; le tout était d’airain ; et la seconde colonne avait des grenades et tout le reste de même.

23 Quatre-vingt-seize grenades pendaient et se liaient ensemble, et il y avait cent grenades en tout qui étaient environnées d’un rets.

24 Le général de l’armée prit aussi Saraïas qui était le premier sacrificateur, et Sophonias qui était le second, et les trois gardiens du vestibule du temple.

25 Il enleva encore de la ville un eunuque qui commandait les gens de guerre, et sept personnes de ceux qui étaient toujours devant le roi, qui se trouvèrent dans la ville, et le secrétaire intendant de l’armée qui avait soin de former les nouveaux soldats, et soixante hommes d’entre le peuple qui se trouvèrent au milieu de la ville.

26 Nabuzardan les prit tous, et les emmena au roi de Babylone à Réblatha ;

27 et le roi de Babylone les fit tous mourir à Réblatha au pays d’Emath ; et Juda fut transféré hors de son pays.

28 Voici le dénombrement du peuple qui fut transféré par Nabuchodonosor à Babylone : La septième année de son règne il transféra trois mille vingt-trois Juifs.

29 La dix-huitième année de son règne il transféra de Jérusalem huit cent trente-deux personnes ;

30 et la vingt-troisième année du règne de Nabuchodonosor, Nabuzardan, général de son armée, transféra sept cent quarante-cinq Juifs. Ainsi le nombre de tous ceux qui furent transférés fut de quatre mille six cents.

31 Mais la trente-septième année après que Joachin, roi de Juda, eut été transféré à Babylone, le vingt-cinquième jour du douzième mois, Evilmérodach, roi de Babylone, releva Joachin, roi de Juda, de cet abaissement où il avait été jusqu’alors, et le fit sortir de prison.

32 Il lui parla avec beaucoup de bonté ; et il éleva son trône au-dessus des trônes des rois qui étaient au-dessous de lui à Babylone.

33 Il lui fit changer les vêtements qu’il avait dans sa prison, et le fit manger devant lui tous les jours de sa vie.

34 Le roi de Babylone ordonna ce qui lui serait donné pour sa table chaque jour, et il le lui fit donner tout le temps de sa vie jusqu’au jour de sa mort.