Biographie nationale de Belgique/Tome 2/BERUS, Gaspar

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  Tome 1 Tome 2 Tome 3  ►



BERUS (Gaspar), BARUS ou VERUS, orateur et écrivain ecclésiastique, né à Louvain au commencement du xvie siècle, mort à Rome en 1579. Il entra dans l’ordre des Carmes chaussés, à Bruxelles, et s’y distingua par une connaissance approfondie des langues grecque et latine, et par un talent oratoire tout à fait extraordinaire. Forcé de s’expatrier pendant les troubles religieux du xvie siècle, Berus passa en Italie, et mourut à Rome, en 1579, au couvent de Sainte-Marie in Traspontina. Quelques biographes, entre autres Côme de Villiers, l’auteur de la Bibliotheca Carmelitana, lui donnent, à tort, le titre de docteur en théologie de l’Université de Louvain.

Il composa plusieurs ouvrages ; la plu- part périrent pendant la tourmente révolutionnaire qui précéda de quelques années la mort de Berus. Pierre Lucius, dans sa Carmelitana bibliotheca, affirme avoir vu lui-même à Bruxelles les ouvrages indiqués ci-dessous et il ajoute qu’il est certain que Berus en a écrit plusieurs autres dont il ne se rappelle plus les titres.

Voici la liste des écrits de Berus mentionnés par Lucius : 1° Commentarius in epistolam D. Pauli ad Romanos. Plusieurs auteurs parlent de ce commentaire, entre autre Lelong, Bibliotheca sacra, p. 637. col. 1, et Fabianus Justinianus, De sacra scriptura, lib. III, p. 547. — 2° In Decalogum explicatio. — 3° Sermones de tempore et de Sanctis. — Ces ouvrages n’ont jamais été imprimés.

E.-H.-J. Reusens.

Sanderus, Chronographia sacra Brabantiæ. t. II, p. 309. — Cosmas de Villiers, Bibliotheca carmelitana.