Biographie nationale de Belgique/Tome 3/BURTON, Jean-Louis

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  Tome 2 Tome 3 Tome 4  ►



BURTON (Jean-Louis), littérateur, né probablement à Marche où il décéda en 1833, à l’âge de soixante et quinze ans. Il embrassa l’état ecclésiastique et fut nommé curé de Marche, fonctions qu’il remplit pendant plus de trente ans. Cette ville lui doit la reconstruction de son église, qui avait été détruite par un incendie. Quoiqu’il eut refusé de prêter le serment de haine à la royauté, il traversa heureusement les orages de la révolution française de 1789 et sut, en se cachant, échapper aux recherches de ceux qui étaient chargés de l’arrêter. Il s’est fait connaître comme collaborateur de De Feller, pour son Journal historique, et de l’abbé B. de Saive pour l’édition du Dictionnaire historique. On lui doit encore : Précis historique de Gérard de Groesbeeck, prince-évêque de Liége. Cambrai, 1785, in-8°; mémoire qui fut couronné par la Société d’Émulation de Cambrai.

Aug. Vander Meersch.

Neyen, Biographie Luxembourgeoise. — Biographie universelle, publiée par Ode. Ul. Capitaine, Recherches sur les journaux, p. 107. — De Theux, Bibliographie Liégeoise, p. 589.