Biographies de l’honorable Barthélemi Joliette et de M le Grand vicaire A Manseau/Chapitre XLIII

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

XLIII.

Vertus Sociales.


Il était le type du gentilhomme. Son urbanité et sa politesse, toujours prévenantes, lui gagnaient tous les cœurs. Quant à sa libéralité et à sa générosité, tant à l’égard des pauvres qu’envers ceux qui requéraient son assistance, elles ne se fatiguèrent jamais de rendre service. Il semblait plus heureux, chaque fois qu’il avait eu l’occasion de faire plaisir à quelqu’un en allégeant sa peine ou en soulageant sa misère.

Il serait difficile d’énumérer toutes les excellentes qualités de cet homme estimable et véritablement grand ; nous ajouterons pourtant un mot de souvenir touchant la fidélité qu’il conserva à ses amis.

Ni le temps, ni la diversité des emplois, ni la divergence d’opinions politiques ou religieuses ne l’empêchèrent de rester fidèle à ce devoir si touchant et si honorable de l’amitié. Aussi, lorsque dans son splendide manoir le digne seigneur, entouré, comme d’une couronne d’honneur, des membres de sa famille distinguée, accueillait ses hôtes, c’était un spectacle digne d’envie que ces réunions amicales et joyeuses qu’animaient sa présence et sa douce gaieté.

Quoiqu’il prit ordinairement peu de part aux divertissements bruyants, et qu’il aimât mieux causer tranquillement avec quelques amis, il encourageait les autres à s’amuser, riait franchement et de bon cœur de leurs jeux, et de leurs bons mots.