75%.png

Bonté et Grandeur

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Poésies
Traduction par Adolphe Régnier.
Hachette (1p. 365).

BONTÉ ET GRANDEUR[1].


Il n’y a que deux vertus. Ah ! plût au ciel que toujours elles fussent réunies, que la bonté fût toujours grande, et la grandeur toujours bonne !

  1. Almanach des Muses de 1797.