100%.png

C’est le rassemblement des princes douloureux

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Perles rouges : 93 sonnets historiquesBibliothèque-Charpentier (p. 116-117).


LVIII


C’est le rassemblement des princes douloureux
Qu’avertit tour à tour Melpomène ou Thalie.
Dans Versailles, Tartufe ; à Saint-Cyr, Athalie
Enseignent fortement ces terribles heureux.

« Des lambeaux pleins de sang et des membres affreux »
De préventifs sanglots menacent leur folie ;
Des calices gemmés, leurs fils boiront la lie
« Que des chiens dévorants se disputent entre eux. »


On entend comme un cri de rois qu’on assassine,
Dans les alexandrins menaçants de Racine :
Le Songe d’Athalie épouvante Saint-Cyr.

L’auguste Majesté que son mal secret ronge
Murmure en s’éloignant, reprise à son plaisir :
« Un songe !… Me devrais-je inquiéter d’un songe ?… »