Candide, ou l’Optimisme/Garnier 1877

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

Candide, ou l’Optimisme
Œuvres complètes de VoltaireGarniertome 21 (p. 137).
Candide, ou l’Optimisme
CANDIDE
OU
L’OPTIMISME
TRADUIT DE L’ALLEMAND
DE M. LE DOCTEUR RALPH


AVEC LES ADDITIONS QU’ON A TROUVÉES DANS LA POCHE DU DOCTEUR, LORSQU’IL MOURUT À MINDEN, L’AN DE GRÂCE 1759.


(1759)


Comment Candide fut élevé dans un beau château, et comment il fut chassé d’icelui 
 137
II. 
Ce que devint Candide parmi les Bulgares 
 139
III. 
Comment Candide se sauva d’entre les Bulgares, et ce qu’il devint 
 141
IV. 
Comment Candide rencontra son ancien maître de philosophie, le docteur Pangloss, et ce qu’il en advint 
 143
V. 
Tempête, naufrage, tremblement de terre, et ce qui advint du docteur Pangloss, de Candide et de l’anabaptiste Jacques 
 146
VI. 
Comment on fit un bel auto-da-fé pour empêcher les tremblements de terre, et comment Candide fut fessé 
 148
VII. 
Comment une vieille prit soin de Candide, et comment il retrouva ce qu’il aimait 
 149
VIII. 
Histoire de Cunégonde 
 151
IX. 
Ce qui advint de Cunégonde, de Candide, du grand inquisiteur et d’un juif 
 153
X. 
Dans quelle détresse Candide, Cunégonde et la vieille, arrivent à Cadix, et de leur embarquement 
 155
XI. 
Histoire de la vieille 
 156
XII. 
Suite des malheurs de la vieille 
 159
XIII. 
Comment Candide fut obligé de se séparer de la belle Cunégonde et de la vieille 
 162
XIV. 
Comment Candide et Cacambo furent reçus chez les jésuites du Paraguai 
 164
XV. 
Comment Candide tua le frère de sa chère Cunégonde 
 167
XVI. 
Ce qui advint aux deux voyageurs avec deux filles, deux singes, et les sauvages nommés Oreillons 
 169
XVII. 
Arrivée de Candide et de son valet au pays d’Eldorado, et ce qu’ils y virent 
 172
XVIII. 
Ce qu’ils virent dans le pays d’Eldorado 
 175
XIX. 
Ce qui leur arriva à Surinam, et comment Candide fit connaissance avec Martin 
 179
XX. 
Ce qui arriva sur mer à Candide et à Martin 
 183
XXI. 
Candide et Martin approchent des côtes de France et raisonnent 
 185
XXII. 
Ce qui arriva en France à Candide et à Martin 
 187
XXIII. 
Candide et Martin vont sur les côtes d’Angleterre : ce qu’ils y voient 
 196
XXIV. 
De Paquette et de frère Giroflée 
 197
XXV. 
Visite chez le seigneur Pococurante, noble vénitien 
 201
XXVI. 
D’un souper que Candide et Martin firent avec six étrangers, et qui ils étaient 
 205
XXVII. 
Voyage de Candide à Constantinople 
 208
XXVIII. 
Ce qui arriva à Candide, à Cunégonde, à Pangloss, à Martin, etc. 
 211
XXIX. 
Comment Candide retrouva Cunégonde et la vieille 
 213
XXX. 
Conclusion 
 214