Chansons populaires de la Basse-Bretagne/Dom Vincent Janin

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


DOM VINCENT JANIN
____


   Dom Vincent Janin disait,
De son séant, à Coatanhai :

   — Jeunesse est belle, vieillesse est mauvaise !
Les temps sont changés, (il en est) venu d’autres ;

   Plein (est) mon cœur de soupirs...
Les temps sont changés pour toi, camarade !

   Quand j’étais à l’âge de dix-huit ans,
Moi, j’étais joyeux, et j’en avais lieu.

   J’étais joyeux, en tout lieu,
Je n’étais pas coutumier d’avoir du chagrin.

   A présent, ma tête me tombe à la ceinture,
J’ai les pieds dans les mains, ma barbe (est) grise,

   Et mes yeux sont dans ma poche :
Il est temps que Dom Vincent meure !

   Quand j’étais, autrefois, à Paris,
J’étais gentilhomme et bourgeois :

   Comme j’étais un homme puissant,
Tout le monde faisait état de Vincent.

   Quand mes parents me croyaient à Rome,
j’avais à Taillebourg ma résidence ;

   (J’avais plus) d’or jaune dans mes poches,
Qu’il n’y a maintenant de deniers.

   Jeunesse est belle, vieillesse est mauvaise ;
Tes temps sont changés, il en est venu d’autres.

   Plein (est) mon cœur de soupirs,
Ton règne a passé, camarade.

   Quand vous entendrez (tinter) la cloche, le jour de
____________________________ma messe mortuaire,
Dites tous, chacun un De profundis ;

Dites tous, dévotement :
— La bénédiction de Dieu (soit) sur l’âme de Vincent !


Recueilli à Coatgouré, en Trézélan, — 2 septembre 1853.
__________