Chansons populaires de la Basse-Bretagne/Les secrets du clerc

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


LES SECRETS DU CLERC
____


   Chaque nuit, chaque nuit, dans mon lit quand je vais,
au lieu de dormir, ce n’est que pleurer que je fais.

   Au lieu de dormir, je ne fais que pleurer,
Quand je me prends à songer à celle que j’aime.

   Je vais chaque jour à la forêt du Bois-d’amour,
Avec l’espérance de vous voir venir puiser de l’eau.

   Quand je vous vois venir à travers les bois,
Sur les feuilles (des arbres) je dépose mes secrets.

   — C’est à un confident bien fragile que vous contez vos secrets,
Si vous les contez aux feuilles, dans les bois.

   Quand viendra la pluie, le vent, la tourmente,
Voilà perdus vos secrets, jeune homme !

   Mieux vaudrait les écrire dans mon cœur ;
Là ils demeureraient, gentil clerc, gravés profondément.


Vincente Le Guillou, Guerlesquin, 1888.
__________