Chefs-d’œuvre poétiques des dames françaises/Madame Petigny

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


MADAME PETIGNY.


Madame Petigny de Saint-Romain (Marie-Louise-Rose Lévesque), née à Paris en 1768, de Charles Lévesque, membre de l’Institut de France. On lui doit des Idylles ou Contes champêtres et quelques pièces fugitives. Palissot et Florian ont beaucoup vanté les idylles de mademoiselle Lévesque. Gessner l’appelait sa petite fille.


LE PAPILLON.


Que ton sort est digne d’envie,
Papillon heureux et léger !
Le désir seul règle ta vie,
Et comme lui tu peux changer

La fleur qui reçoit ton hommage
Te cède son plus doux trésor,
Et jamais un dur esclavage
N’arrête ton joyeux essor.

Je sais qu’une lueur trompeuse
T’attire souvent à la mort ;
Que ton imprudence amoureuse
Dès le soir va finir ton sort.

Mais sans crainte, sans prévoyance,
Tu vis jusqu’au dernier soupir,
Et, dans ton heureuse ignorance,
Sans le savoir, tu vas mourir.