Correspondance de Voltaire/1766/Lettre 6394

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Correspondance : année 1766
Garnier (Œuvres complètes de Voltaire, tome 44p. 333).

6394. — À MADAME VEUVE DUCHESNE[1].
À Ferney, 11 juillet.

Je fais partir par les voitures de Genève, et ensuite par la diligence de Lyon à Paris, mardi prochain, 15 du mois, les feuilies de la Henriade augmentées et corrigées, avec toutes les instructions nécessaires pour que Mme Duchesne puisse faire une belle édition. Je souhaite qu’elle en tire quelque avantage. Je suis son très-humble serviteur.

  1. Éditeurs, de Cayrol et François. — Réponse à la lettre 6378.