Mozilla.svg

Correspondance du 4 octobre 1873

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CORRESPONDANCE

M. Bulard, directeur de l’Observatoire national d’Alger, nous envoie un fort remarquable travail sur les observations météorologiques qu’il a exécutées depuis plusieurs années et dont nous avons parlé précédemment (Académie des science — Séance du 8 septembre 1873). L’Observatoire d’Alger, qui n’est encore qu’une simple maison d’habitation, est situé à 217 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il est pourvu de tous les instruments nécessaires à de bonnes observations ; nous ne doutons pas qu’il est certainement destiné à faire honneur à notre belle colonie.