Mozilla.svg

Cours d’agriculture (Rozier)/BOULINGRIN

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel Serpente (Tome secondp. 409-410).


BOULINGRIN. Mot emprunté de l’anglois, & francisé, pour désigner un terrain semé avec de l’herbe fine très-serrée, que l’on coupe plusieurs fois dans l’année, & sur laquelle on fait aussitôt après passer un rouleau de pierre, afin de tenir le terrain aplati, & même quelquefois sur l’herbe : en un mot, tout tapis vert forme le boulingrin, surtout s’il est arrondi, pour répondre à la signification du mot anglois, composé de deux mots ; savoir, de bowlin, qui veut dire rond ; & gréen, qui signifie pré, verdure. En France, le mot boulingrin a une signification différente : on nomme ainsi certains renfoncemens & glacis couverts en gazons. La forme de ces renfoncemens & des glacis qui les accompagnent, varient suivant la main qui les trace. Souvent la superficie de ces renfoncemens est coupée par de petits sentiers sablés de différentes couleurs, & formant des compartimens. Ce genre de décoration suppose un pays où les chaleurs sont peu fortes, les pluies ou l’humidité assez abondantes, & il est presque impossible d’en former dans les provinces méridionales du royaume.

Les boulingrins sont simples ou composés. Les simples sont tout en gazons ; les composés sont ceux garnis de sentiers, de plattes-bandes, & les plattes-bandes enrichies de fleurs, d’arbustes. Leur véritable place est dans les bosquets, au milieu d’une forêt, dans un parc, près des parterres, ou mêlés avec le parterre ; alors l’émail des fleurs contraste à merveille avec leur agréable verdure.