Cours d’agriculture (Rozier)/COURBE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Hôtel Serpente (Tome troisièmep. 531-532).


COURBE, Médecine vétérinaire. C’est un gonflement de la partie inférieure & interne du tibia, ou de l’os qui forme la jambe, à l’endroit même des apophises condyloïdes, qui sont de ce côté. La forme de la courbe est oblongue ; elle est plus étroite à sa partie supérieure & à son origine, qu’à sa partie inférieure.

Causes. La courbe vient ordinairement à la suite d’un effort dans le jarret, ou d’un exercice outré. Les fibres des ligamens, tiraillées & distendues, perdent leur ressort, & favorisent l’arrêt & la stagnation de la lymphe, laquelle se durcissant, forme quelquefois une exostose dans cette partie. (Voyez Exostose)

Traitement. Dans le commencement de la courbe, il y a ordinairement chaleur, douleur, inflammation ; c’est ici le cas d’appliquer les émolliens en fomentations & en cataplasmes ; mais si, malgré l’usage de ces remèdes, la tumeur devient dure & squirrheuse, le plus court parti est d’en venir à l’application du feu, après avoir néanmoins essayé les frictions résolutives avec l’eau de vie camphrée, & les frictions mercurielles. M. T.