Cours de linguistique générale/Index

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par Charles Bally, Albert Sechehaye et Albert Riedlinger, Payot (p. 319-326).


INDEX


(Les chiffres renvoient aux pages)




Ablaut, 217 sv. ; 220.
Accent de syllabe, 89.
Accent latin et — français, 122 sv.
Agglutination, définition, 242 ; 
trois phases de l’—, 243 ; opposée à l’analogie, 243 sv. ; la précède toujours, 245 note.
Aires des faits dialectaux, 273 sv.
Alphabet, v. Écriture ; — emprunté, 49 sv. ; — grec, sa supériorité, 43, 64.
Altération du signe, 109 ; — linguistique, toujours partielle, 121, 
124.
Alternance, 215 sv ; définition, 
216 ; de nature non phonétique, 
216 sv. ; lois d’—, synchroniques
 et grammaticales, 218 ; l’— resserre le lien grammatical, 219 sv.
Analogie, 221-237 ; son importance, 
235 ; contrepoids aux changements phonétiques, 221 ; définition, 221 ; erreur des premiers
 linguistes à son sujet, 223 ; l’— 
est une création, non un changement, 224 sv. ; son mécanisme, 
224 ; elle est d’ordre grammatical, 226 ; a son origine dans la
 parole, 226 sv., 231 ; forme analogique, quatrième terme d’une
 proportion, 222, 226, 228 ; deux
 théories à ce sujet, 228 sv. ; —
 et éléments formatifs, 223, 233 ; — facteur d’évolution, 232, 235
 sv. ; indice des changements
 d’interprétation, 232 sv. ; — 
facteur de conversation, 236 sv. ; — opposée à l’étymologie populaire, 238 sv. ; — opposée à l’agglutination, 243 sv.
Analyse objective, 251 sv. ; —
 subjective, 251 sv. ; — subjective et délimitation des sous-uni
tés, 253 sv.
Ancien, trois sens du mot — appliqué à la langue, 295 sv.
Anthropologie et linguistique, 21, 
304.
Aperture, base de la classification
 des sons, 70 sv. ; — et sons ouvrants et fermants, 81.
Aphasie, 26 sv.
Appareil vocal, 66 sv.
Arbitraire du signe, définition, 100 ; 
arbitraire = immotivé, 101 ; — facteur d’immutabilité de la langue, 106 ; — facteur d’altération, 
110 ; — absolu et — relatif, 180
 sv. ; rapports avec le changement 
phonétique, 208, 221, avec l’analogie, 228.
Articulation et impression acoustique, 23 ; image de l’—. 98
 note ; deux sens du mot —, 26, 
156 sv. ; — buccale, sa diversité, 
68 sv., sa valeur pour la classification des sons, 70 sv. ; — sistante ou tenue, 80 et note.
Aspects du verbe, 162.
Association, faculté d’—, 29.
Atlas linguistiques, 276 sv.


Bopp, 14, 46, 252, 295.
Broca, 27.


Cartographie linguistique, 276 sv.
Cavité buccale, — nasale, 67 sv.
Chaîne phonique (ou parlée), son
 analyse, 64 sv., 77 sv., 79 sv.
Chaînon explosivo-implosif, 83 sv. ; — implosivo-explosif, 84 ; — explosif, 84 sv. ; — implosif, 86 ; — rompu, 84 sv., 86, 89 sv.
Changements de la langue, ont leur origine dans la parole, 37, 
 138 ; sont toujours partiels, 121
 sv., 124.
Changements phonétiques, 198, 
 220 ; étrangers au système de la
 langue, 36 sv. ; atteignent les
 sons, non les mots, 133 ; leur 
régularité, 198 ; — absolus et 
conditionnels, spontanés et com
binatoires, 199 sv ; ; v. aussi
 Phonétique.
Changements sémantiques, 132, — 
morphologiques et syntaxiques, 
132.
Circuit de la parole et ses subdivisions, 27 sv.
Climat et changements linguistiques, 203, 272.
Comparaison de langues non parentes, 263 ; de l. parentes, 264 ; — dans la parenté implique 
reconstruction, 16 sv., 272, 299.
Comparatiste, erreurs de l’école —, 
 16 sv., 46, 223, 252, 286 sv., 295.
Composés, produits de l’analogie, 
244 sv., 245 note ; — germaniques, 195, 311 ; — indo-euro
péens, 245 note, 311.
Concept, 28, 98 ; = signifié, 99, 
144, 158 sv.
Consanguinité et communauté linguistique, 305.
Conservation des formes linguistiques, deux facteurs de —, 237.
Consonante, 87 sv.
Consonnes, 75, 87 sv. ; — moyennes 
ou « tenues », 58 sv.
Construction et structure, divers 
sens de ces mots, 244.
Coordination, faculté de —, 29.
Cordes vocales, 67.
Curtius, Georges, 16.


Degrés du vocalisme, 17.
Délimitation des unités linguistiques, 146 sv. ; — des phonèmes, 64.
Dentales, 71 sv.
Déplacement du rapport entre 
signifiant et signifié, 109 sv.
Dérivés, produits de l’analogie, 244.
Désinence, 254 ; — zéro, ibid.
Diachronie, 117 ; v. aussi Linguistique diachronique.
Dialectales, formes — empruntées, 214.
Dialectaux, caractères —, 276.
Dialectes naturels, inexistants, 
 276 ; distinction entre — et lan
gues, 278 sv. ; — et langue lit
téraire, 41, 267 sv.
Diez, 18.
Différences, leur rôle dans la consti
tution de la valeur, 159 sv., 163 
sv. ; il n’y a que des — dans
 la langue, 166.
Différenciation linguistique sur territoire continu, 272 sv. — sur
 territoires séparés, 285 sv.
Diphtongue, chaînon implosif, 92 ; — « ascendante », ibid.
Diversité des langues, 261 sv. ; —
 dans la parenté, 261, 270 ; —
 absolue, 263.
dominus, étymologie de — 309 sv.
Doublets, leur caractère non phonétique, 214 sv.
Dualités linguistiques, 23 sv.


Échecs, Jeu d’—, comparé au système de la langue, 43, 125 sv., 
153.
Économie politique, 115.
Écriture et langue, 32 ; — comparée au système linguistique, 
 165 ; nécessité de son étude, 44 ; 
distincte de la langue, 45 ; n’est
 pas une condition de la stabilité 
linguistique, 45 ; son importance
 accrue par la langue littéraire, 
47 ; change moins vite que la 
langue, 48 sv. ; empruntée, 49
 sv. ; inconséquences de l’—, 
50 sv. ; — étymologique, 50 ; 
 interprétation de l’—, 58 sv. ; 
explosion et implosion marquées 
par l’—, 81, 82, 91, 93 ; — phonologique, 56 v. ; ne peut remplacer l’orthographe usuelle, 57.
Écriture, systèmes d’—, 47 sv. ; —
 idéographique (chinoise), phonétique, 48 ; syllabique (cypriote), 
47, 65, 77 ; copsonantique (sémitique), 65.
Emprunts, 42, 60, 214, 308.
Enfants, leur rôle dans l’évolution 
phonétique, 205.
Entités concrètes de la langue, 144 
sv. ; — abstraites, 189 sv.
Espèces phonologiques, 66 ; leur
 caractère abstrait, 82.
Esprit de clocher ou force particulariste, 281 sv. ; n’est que l’aspect négatif de l’intercourse, 285.
État de langue, 142 et passim.
Ethnisme, 305 sv. ; — italo-ger
manique, 310.
Ethnographie et linguistique, 21, 
40, 304.
Étrusques et Latins, 306.
Étymologie, 259 sv. ; incertitude de l’—, 307 sv. ; — et orthographe, 50, 53.
Étymologie populaire, 238 sv. ; — 
sans déformation, 239 ; — avec
 déformation, ibid. ; incomplète, 
 239 sv. ; comparaison avec l’analogie, 238, 240 sv.
Évolution linguistique, 24 ; commence dans la parole, 37, 138 ; — des faits grammaticaux, 196 ; — phonétique, v. Changements phonétiques.
Exclamations, 102.
Expiration, 68 sv.
Explosion, 79 sv. ; sa durée, 90 sv.
Extension géographique des langues, 41 ; v. Linguistique géographique.


Faculté du langage, 25, 26 sv. ; — 
d’évoquer les signes, 29 ; — d’association, 27.
Faits de grammaire et unités linguistiques, 168.
Familles de langues, 20, 262 sv. ; 
n’ont pas de caractères permanents, 313 ; f. indo-européenne, 
 14, 279 sv., 286 sv. ; — bantoue, 
 262 ; — finno-ougrienne, 263.
Fortuit, caractère — d’un état de
 langue, 121 sv.
Fricatives, 72 sv.
Formules articulatoires des sons, 71.
Frontière de syllabe, 86 sv.
Furtifs, sons —, v. Sons.


Gilliéron, 276.
Glotte, 67 sv.
Gotique, 297.
Grammaire, définition, 185 ; — 
générale, 141 ; — comparée, 14 ; — traditionnelle ou classique, 
 son caractère normatif, 13, et
 statique, 118 ; « historique », 185, 
 196, et 197 note.
Graphies indirectes, 51 ; — fluctuantes, 51 sv. ; v. aussi Écri
ture.
Grimm, Jacob, 15, 46.
Gutturales, 71 sv. ; — palatales, — 
vélaires, 72, 73 et note.


h aspiré, 76 ; — aspiré du français, 
52 sv.
Harmonie vocalique des langues
 ouralo-altaïques, 315.
Hiatus, 89 sv.
Hirt, 307.
Histoire de la linguistique, 13 sv., 
117 sv. ; — politique dans ses 
rapports avec la langue, 40 ; 
avec les changements phonétiques, 206.


Identité synchronique, 150 sv. ; —
 diachronique, 249 sv.
Idiome, 261 sv.
Image acoustique, 28, 32, 98 note ; 
sa nature psychique, 98 ; =
 signifiant, 99 ; — graphique, 32, 
 46.
Immotivé, v. Arbitraire,.
Immutabilité du signe, 104 sv.
Implosion, 79 sv. ; sa durée, 90 sv.
Inconséquences de l’écriture, 50 sv.
Indo-européen, ses caractères, 313 
sv.
Institution sociale, la langue est 
une —, 26, 33.
Isoglosses, lignes —, 277.
Intercourse ou force unifiante, 281 
sv. ; deux formes de son action, 
 282.


Jeu d’échecs, v. Échecs.
Jeu de mots et prononciation, 60 sv.
Jones, 14.


Koinè ou langue grecque littéraire, 
268.
Kuhn, Adalbert, 15 sv., 307.


l dental, palatal, guttural, nasal, 74.
Labiales, 71 sv.
Labio-dentales, 73.
Langage, langue et parole, 112 ; 
caractère hétéroclite du —, 25 ; 
—, faculté naturelle, 25 ; — articulé, 26.
Langue, norme des faits de langage
 25 ; ne peut être réduite à une 
nomenclature, 34, 97 ; de nature 
sociale, homogène et concrète, 
31 sv. ; distincte de la parole, 
30 sv., 36 sv., 112, 227 ; elle en 
est cependant solidaire, 37 ; mode
 d’existence de la —, 38 ; elle est 
une forme, non une substance, 157, 169 ; langues et dialectes, 
278.
Langue littéraire et orthographe, 
47 ; et dialecte local, 41, 267 sv. ; 
 indépendante de l’écriture, 268
 sv. ; sa stabilité relative, 193, 
 206 sv.
Langues, frontières entre les —, 
 278 sv. ; — superposées sur un 
même territoire, 265 sv. ; —
 « lexicologiques » et — « grammaticales », 183, 225 ; — spéciales, 41 ; — artificielles, 111.
Langues germaniques, 298 ; étude 
des — germaniques, 18 ; — romanes, 297 ; étude des — romanes, 18, 292 ; — sémitiques, leurs 
caractères, 315 ; un de leurs caractères syntaxiques, 311.
Larynx, 67 sv.
Latérales, consonnes —, 74 sv.
Lautverschiebung, v. Mutation consonantique.
Lecture et écriture, 57.
Lexicologie, ne peut être exclue de 
la grammaire, 186.
Limitation de l’arbitraire, base, de
 l’étude de la langue, 183 sv.
Limite de syllabe, 86 sv.
Linguistique, relève de la sémiologie, 32 sv. ; — de la langue et — de la parole, v. Langue ; —
 externe et — interne, 40 sv. ; — 
synchronique ou statique, 117, 
140, 141 sv. ; — « historique », 
116 sv., ou évolutive ou dia
chronique, 117, 140, 193 sv. ; —
 géographique, 261 sv.
Liquides, 70, 74 sv.
Lituanien, 45, 296.
Loi de Verner, 200 sv.
Lois linguistiques, 129 sv. ; — synchroniques, sont générales, mais
non impératives, 131 sv. ; —
 diachroniques, sont impératives, 
mais non générales, 131 sv. ; — 
phonétiques, 132 sv. ; formu
lation incorrecte des — pho
nétiques, 200 sv. ; — d’alter
nance, 217.
Longues de nature et — de posi
tion, 90 sv.
Luette, 67.


Masse parlante, 112.
Mécanisme de la langue, 176 sv., 
179, 226.
Métrique, v. Versification.
Méthode comparative, 16 sv. ; —
 de la linguistique externe et de
 la l. interne, 43 ; — de la lin
guistique synchronique et de la 
l. diachronique, 127 sv. ; — pros
pective et rétrospective, 291 sv.
Migrations, 279 sv. ; théorie des —, 
 286.
Mode (la), 110, 208.
Moindre effort, cause des change
ments phonétiques, 204.
Morphologie, inséparable de la 
syntaxe, 185.
Motivation, motivé, 181 sv.
Mots, distincts des unités, 147 sv., 158.
Mouvements articulatoires d’ac
commodation, 84.
Muller, Max, 16.
Mutabilité du signe, 108 sv.
Mutations consonantiques du ger
manique, 46, 199, 282.


Nasales, 72 ; — sourdes, 72.
Nasalisé, son —, 70.
Néogrammairiens, 18 sv., 253.
Noms de parenté en indo-euro
péen, 308 sv.


Occlusives, 71 sv.
Ondes d’innovation, 277, 282.
Onomatopée, 101 sv.
Opposition et différence, 167.
Orthographe, 47 ; v. aussi Écri
ture et Graphie.
Osthoff, 19.
Ouvrants, sons —, 80.


Palais, 67.
Palatales, 70, 72 sv.
Paléontologie linguistique, 306 sv.
Paléoslave, 42, 297.
Panchronique, point de vue — en
 linguistique, 134 sv.
Paradigmes de flexion, types de
 rapports associatifs, 175.
Parole, acte individuel, 30 ; dis
tincte de la langue, v. Langue ; 
mode d’existence de la —, 38 ; 
 elle est le siège de tous les chan
gements de la langue, 37, 138 
sv., 197 note, 231.
Parole, circuit de la —, 27 sv.
Participe présent français, 136.
Parties du discours, 152, 190.
Paul, 18.
Pensée, son caractère amorphe, 
155.
Permutation, synonyme d’alter
nance, 219.
Perspective synchronique et — dia
chronique, 117, 124 sv., 128 ; —
 prospective et — rétrospective, 
 291 sv.
Philologie, sa méthode, 13, 21 ; —
 comparative, 14.
Phonation, étrangère à la langue, 
 36.
Phonèmes, en nombre déterminé, 
 32, 58, 66, 164, 302 ; leur déli
mitation fondée sur la donnée
 acoustique, 63, leur description 
sur l’acte articulatoire, 65 ; mode
 d’identification des —, 68 sv. ; 
leur caractère différentiel, 83, 
164, 303 ; — et sons, 98 ; leurs 
rapports syntagmatiques et asso
ciatifs, 180.
Phonétique, 55 sv. ; distincte de la
 phonologie, 55 sv. ; relève de la
 linguistique diachronique, 194 ; — et grammaire, 36 sv., 209 ; 
ce qui est — est non significatif, 
 36, 194.
Phonographiques, textes —, 44.
Phonologie, 55, 63-95 ; faussement 
appelée phonétique, 55 ; relève
 de la parole, 56 ; — combina
toire, 78.
Phonologiques, espèces —, v. Es
pèces.
Phrase, type de syntagme, 172 ; — 
considérée comme unité, 148 ; 
équivalents de —, 177.
Physiologie et linguistique, 21.
Physiologie des sons, v. Phono
logie.
Pictet, Adolphe, 297, 306 sv.
Pluriel et duel, 161.
Point vocalique, 87.
Pott, 15.
Préfixe, 257.
Préhistoire et linguistique, 21, 306 
sv.
Prépositions, inconnues de l’indo-
européen, 247.
Préverbes, inconnus de l’indo-euro
péen, 247.
Procédé, opposé à processus, 242.
Prononciation et écriture 51 sv. ; fixée par l’étymologie, 53 ; défor
mée par l’écriture, 53 sv. ; liberté
 relative de la —, 164 sv.
Prospective, perspective —, v.
 Perspective.
Psychologie sociale et linguistique
21, 33.


r roulé et — grasseyé, 74.
Race, dans ses rapports avec la lan
gue, 304 sv. ; — et changements
 phonétiques, 202 sv.
Racine, définition, 255 ; caractères
 de la — en allemand, 256, en
 français, 256 sv., en sémitique, 256, 315 sv.
Radical ou thème, 254.
Rapports syntagmatiques et asso
ciatifs, 170 sv. ; leur interdépen
dance, 177 sv. ; leur rôle dans la
 fixation des phonèmes, 180 ; ils
 sont la base des divisions de la 
grammaire, 187 sv. ; deux espè
ces de — syntagmatiques, 172 ; 
 deux caractères des rapports
 associatifs, 174.
Réalité synchronique, 152 ; — dia
chronique, 249.
Reconstruction linguistique, 299 sv.
Résonance nasale, 68 sv.
Rétrospective, perspective, v. Pers
pective.
Rotacisation en latin, 199, 201.


Sanscrit, découverte du —, sa
 valeur pour la linguistique indo-
européenne, 14 sv. ; rôle exagéré
 accordé au —, 295, 297 ; son
 ancienneté, 296.
Schleicher, 16.
Schmidt, Johannes, 277, 287.
Sciences économiques, 115.
Sémantique, 34 note.
Sémiologie, définition, 33 ; se fonde
 essentiellement sur les systèmes 
de signes arbitraires, 100 sv.
Semi-vovelles, 75.
Séparation géographique et différenciation linguistique, 285 sv.
Sievers, 18, 88, 92, 94.
Signe linguistique, sa composition, 
98 sv. ; son immutabilité, 104 ; 
sa mutabilité, 109 sv. ; — considéré dans sa totalité, 166 sv. ; —
 immotivé et — relativement 
motivé, 181. ; — zéro, 124, 163, 257, 254.
Signes de politesse, 101.
Signifiant, définition, 99 ; son carac
tère linéaire, 103, 170 ; — n’existe
 que par le signifié et récipro
quement, 144.
Signification, opposée à la valeur, 
158 sv.
Signifié, 99 sv., 144 ; v. Signifiant.
Silbenbildend et silbisch, 89, 92.
Sociologie et linguistique, 21.
Solidarités syntagmatiques et associatives, 176, 182.
Son, caractère complexe du —, 24 ; — et impression acoustique, 63 
sv. ; — et bruit, 75 ; — laryngé, 
68 sv. ; — étranger à la langue, 
 164.
Sons, classification des —, 70 sv. ; — sonores, — sourds, 70 sv. ; — fermants et ouvrants, 80 ; —
 furtifs, 83, 84, 302 ; caractère
 amorphe des —, 155.
Sonante, 87.
Sonantes indo-européennes, 79, 95.
Sonorité des phonèmes, 70 ; son 
rôle dans la syllabation, 88.
Sous-unités du mot, 148, 176, 178, 
253 sv.
Spirantes, 72 sv.
Stabilité politique et changements
 phonétiques, 206 sv.
Substrat linguistique antérieur et 
changements phonétiques, 207 
sv.
Suffixe, 257 ; — zéro, 256.
Syllabe, 77, 86 sv.
Symbole, opposé au signe, 101.
Synchronie, 117 ; v. Linguistique
 synchronique.
Syntagme, définition, 170 ; v. Rapports.
Syntaxe, rapport avec la morphologie, 185, avec la syntagmatique, 188.
Système de la langue, 24, 43, 106
 sv., 115, 157, 182 ; v. aussi Mé
canisme.
Système phonologique, 58, 303.
Systèmes d’écriture, v. Écriture.


Temps, action du — sur la langue, 
108, 113, 270 sv.
Temps du verbe, 161.
Temps homogènes de la chaîne parlée, 64.
Tenue, 80 et note.
Terminologie linguistique inexacte, 
19 note ; — phonologique im
parfaite, 70.
Thème ou radical, 254.
Tolérance de prononciation, 164
 sv.
Trombetti, 263.
Type linguistique et mentalité du
 groupe social, 310 sv. ; — et
 famille de langues, 313.


Umlaut des langues germaniques, 
45 sv., 120, 216.
Unité du mot et changements phonétiques, 133 sv.
Unités linguistiques, 145 sv. ; défi
nition et délimitation, 146 sv. ; — complexes, 148, 172 ; problème des —, son importance, 
154 ; caractère différentiel des
—, 167 sv. ; — et faits de gram
maire, 168 sv. ; répartition nouvelle des —, 232, sv., 246 ; —
 diachroniques, 248.
unsilbisch, 92.
Valeur en général, 115 sv. ; facteurs constitutifs de la —, 159 sv.
Valeur linguistique, 153 sv., 155 
sv. ; son aspect conceptuel, 158
 sv. ; distincte de la signification, 158 ; son aspect matériel
 163 sv.
Vélaires, 72, 73.
Versification, 60.
Verner, loi de —, 200 av.
Vibrantes, 74.
Vibrations laryngiennes, 68.
Voile du palais, 67.
Voyelles, opposées aux consonnes, 75 ; opposées aux sonantes, 87 
sv. ; — ouvertes et — fermées, 76 ; — chuchotées, 76 ; — sourdes, 76.


Wellentheorie, 287.
Whitney, 18, 26, 110.
Wolf, Friedrich August, 13.


Zend, 42.
Zéro, v. désinence —, signe —, 
suffixe —.