Livre:Saussure - Cours de linguistique générale, éd. Bally et Sechehaye, 1971.djvu

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saussure - Cours de linguistique générale, éd. Bally et Sechehaye, 1971.djvu
Titre Cours de linguistique générale
Auteur Ferdinand de Saussure Voir et modifier les données sur Wikidata
Éditeur Charles Bally, Albert Sechehaye et Albert Riedlinger
Maison d’édition Payot
Lieu d’édition Paris
Année d’édition 1971
Publication originale 1916
Bibliothèque University of Michigan via HathiTrust
Fac-similés djvu
Avancement À corriger

Pages

TABLE DES MATIÈRES


Pages
Préface de la première édition 
 7
Préface de la seconde édition 
 11
INTRODUCTION
Chapitre I. — 
Coup d’œil sur l’histoire de la linguistique 
 13
Chapitre II. — 
Matière et tâche de la linguistique ; ses rapports avec les sciences connexes 
 20
Chapitre III. — 
Objet de la linguistique.
§ 1. 
La langue ; sa définition 
 23
§ 2. 
Place de la langue dans les faits de langage 
 27
§ 3. 
Place de la langue dans les faits humains. La sémiologie 
 32
Chapitre IV. — 
Linguistique de la langue et linguistique de la parole. 
 36
Chapitre V. — 
Éléments internes et éléments externes de la langue. 
 40
Chapitre VI. — 
Représentation de la langue par l’écriture.
§ 1. 
Nécessité d’étudier ce sujet 
 44
§ 2. 
Prestige de l’écriture ; causes de son ascendant sur la forme parlée 
 45
§ 3. 
Les systèmes d’écriture 
 47
§ 4. 
Causes du désaccord entre la graphie et la prononciation 
 48
§ 5. 
Effets de ce désaccord 
 50
Chapitre VII. — 
La phonologie.
§ 1. 
Définition 
 55
§ 2. 
L’écriture phonologique 
 56
§ 3. 
Critique du témoignage de l’écriture 
 58
APPENDICE
PRINCIPES DE PHONOLOGIE
Chapitre I. — 
Les espèces phonologiques.
§ 1. 
Définition du phonème 
 63
§ 2. 
L’appareil vocal et son fonctionnement 
 66
§ 3. 
Classification des sons d’après leur articulation buccale. 
 70
Chapitre II. — 
Le phonème dans la chaîne parlée.
§ 1. 
Nécessité d’étudier les sons dans la chaîne parlée. 
 77
§ 2. 
L’implosion et l’explosion. 
 79
§ 3. 
Combinaisons diverses des explosions et des implosions dans la chaîne. 
 83
§ 4. 
Frontière de syllabe et point vocalique. 
 86
§ 5. 
Critique des théories de la syllabation. 
 88
§ 6. 
Durée de l’implosion et de l’explosion. 
 90
§ 7. 
Les phonèmes de quatrième aperture. La diphtongue. Questions de graphie. 
 91
Note des éditeurs. 
 93
PREMIÈRE PARTIE
PRINCIPES GÉNÉRAUX
Chapitre I. — 
Nature du signe linguistique.
§ 1. 
Signe, signifié, signifiant. 
 97
§ 2. 
Premier principe : l’arbitraire du signe. 
 100
§ 3. 
Second principe : caractère linéaire du signifiant. 
 103
Chapitre II. — 
Immutabilité et mutabilité du signe.
§ 1. 
Immutabilité. 
 104
§ 2. 
Mutabilité 
 108
Chapitre III. — 
La linguistique statique et la linguistique évolutive.
§ 1. 
Dualité interne de toutes les sciences opérant sur des valeurs. 
 114
§ 2. 
La dualité interne et l’histoire de la linguistique. 
 117
§ 3. 
La dualité interne illustrée par des exemples. 
 119
§ 4. 
La différence des deux ordres illustrée par des comparaisons. 
 124
§ 5. 
Les deux linguistiques opposées dans leurs méthodes et leurs principes. 
 127
§ 6. 
Loi synchronique et loi diachronique. 
 129
§ 7. 
Y a-t-il un point de vue panchronique ? 
 134
§ 8. 
Conséquences de la confusion du synchronique et du diachronique. 
 135
§ 9. 
Conclusions. 
 138
DEUXIÈME PARTIE
LINGUISTIQUE SYNCHRONIQUE
Chapitre I.Généralités.  
 141
Chapitre II.Les entités concrètes de la langue.
§ 1. 
Entité et unité. Définitions. 
 144
§ 2. 
Méthode et délimitation. 
 146
§ 3. 
Difficultés pratiques de la délimitation. 
 147
§ 4. 
Conclusion. 
 149
Chapitre III.Identités, réalités, valeurs.  
 150
Chapitre IV.La valeur linguistique.
§ 1. 
La langue comme pensée organisée dans la matière phonique. 
 155
§ 2. 
La valeur linguistique considérée dans son aspect conceptuel. 
 158
§ 3. 
La valeur linguistique considérée dans son aspect matériel. 
 163
§ 4. 
Le signe considéré dans sa totalité. 
 166
Chapitre V.Rapports syntagmatiques et rapports associatifs.
§ 1. 
Définitions. 
 170
§ 2. 
Les rapports syntagmatiques. 
 172
§ 3. 
Les rapports associatifs. 
 173
Chapitre VI.Mécanisme de la langue.
§ 1. 
Les solidarités syntagmatiques. 
 176
§ 2. 
Fonctionnement simultané des deux ordres de groupements. 
 177
§ 3. 
L’arbitraire absolu et l’arbitraire relatif. 
 180
Chapitre VII.La grammaire et ses subdivisions.
§ 1. 
Définition ; divisions traditionnelles. 
 185
§ 2. 
Divisions rationnelles. 
 187
Chapitre VIII.Rôle des entités abstraites en grammaire.  
 189
TROISIÈME PARTIE
LINGUISTIQUE DIACHRONIQUE
Chapitre I.Généralités 
 193
Chapitre II. — 
Les changements phonétiques.
§ 1. 
Leur régularité absolue. 
 198
§ 2. 
Conditions des changements phonétiques. 
 199
§ 3. 
Points de méthode. 
 200
§ 4. 
Causes des changements phonétiques. 
 202
§ 5. 
L’action des changements phonétiques est illimitée. 
 208
Chapitre III.Conséquences grammaticales de l’évolution phonétique.
§ 1. 
Rupture du lien grammatical. 
 211
§ 2. 
Effacement de la composition des mots. 
 212
§ 3. 
Il n’y a pas de doublets phonétiques. 
 214
§ 4. 
L’alternance. 
 215
§ 5. 
Les lois d’alternance. 
 217
§ 6. 
Alternance et lien grammatical. 
 219
Chapitre IV.L’analogie.
§ 1. 
Définition et exemples. 
 221
§ 2. 
Les phénomènes analogiques ne sont pas des changements. 
 223
§ 3. 
L’analogie principe des créations de la langue. 
 226
Chapitre V.Analogie et évolution.
§ 1. 
Comment une innovation analogique entre dans la langue. 
 231
§ 2. 
Les innovations analogiques symptômes des changements d’interprétation. 
 232
§ 3. 
L’analogie principe de rénovation et de conservation. 
 235
Chapitre VI.L’étymologie populaire. 
 238
Chapitre VII.L’agglutination.
§ 1. 
Définition. 
 242
§ 2. 
Agglutination et analogie. 
 243
Chapitre VIII.Unités, identités et réalités diachroniques. 
 246
Appendices.
A. 
Analyse subjective et analyse objective. 
 251
B. 
L’analyse subjective et la détermination des sous-unités. 
 253
C. 
L’étymologie. 
 259
QUATRIÈME PARTIE
LINGUISTIQUE GÉOGRAPHIQUE
Chapitre I.De la diversité des langues. 
 261
Chapitre II.Complication de la diversité géographique.
§ 1. 
Coexistence de plusieurs langues sur un même point. 
 265
§ 2. 
Langue littéraire et idiome local. 
 267
Chapitre III.Causes de la diversité géographique.
§ 1. 
Le temps, cause essentielle. 
 270
§ 2. 
Action du temps sur un territoire continu. 
 272
§ 3. 
Les dialectes n’ont pas de limites naturelles. 
 275
§ 4. 
Les langues n’ont pas de limites naturelles. 
 278
Chapitre IV.Propagation des ondes linguistiques.
§ 1. 
La force d’intercourse et l’esprit de clocher. 
 281
§ 2. 
Les deux forces ramenées à un principe unique. 
 284
§ 3. 
La différenciation linguistique sur des territoires séparés. 
 285
CINQUIÈME PARTIE
QUESTIONS DE LINGUISTIQUE RÉTROSPECTIVE
CONCLUSION
Chapitre I.Les deux perspectives de la linguistique diachronique. 
 291
Chapitre II.La langue la plus ancienne et le prototype. 
 295
Chapitre III.Les reconstructions.
§ 1. 
Leur nature et leur but. 
 299
§ 2. 
Degré de certitude des reconstructions. 
 302
Chapitre IV.Le témoignage de la langue en anthropologie et en préhistoire.
§ 1. 
Langue et race. 
 304
§ 2. 
Ethnisme. 
 305
§ 3. 
Paléontologie linguistique. 
 306
§ 4. 
Type linguistique et mentalité du groupe social. 
 310
Chapitre V.Familles de langues et types linguistiques. 
 313
Index 
 318