Mozilla.svg

Cycle/Les Vanneuses

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
CycleAlphonse Lemerre, éditeur4 (p. 226-227).
◄  Canzone
Amitiés  ►
LES VANNEUSES

 

Légères sur leurs escabelles,
Debout, les bras tendus, elles vannaient, ces belles ;
Sur la grève de Loc-Tùdi,

Elles vannaient leur seigle au soleil de midi :
La balle volait sur les ondes
Et sur un drap tombait le grain des moissons blondes.
Longtemps j’admirai leur beauté,
Puis je dis dans mon cœur, dans mon cœur attriste :
« Souffle du ciel, vivante flamme,
Hélas ! si l’on pouvait aussi vanner son àme ! »

En Cornouailles.