100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Avoie (rue Sainte-)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Avoie (rue Sainte-).

Commence aux rues Neuve-Saint-Merri, no 2, et Sainte Croix-de-la-Bretonnerie, no 60 ; finit aux rues Michel-le-Comte, no 1, et des Vieilles-Haudriettes, no 9. Le dernier impair est 73 ; le dernier pair, 66. Sa longueur est de 391 m. — 7e arrondissement ; les numéros impairs sont du quartier Sainte-Avoie, et les pairs du quartier du Mont-de-Piété.

On ne la connaissait anciennement que sous le nom de la grande rue du Temple. En 1515, on l’appelait indifféremment rue du Temple et rue Sainte-Avoie. Ce dernier nom lui avait été donné lors de la fondation d’un établissement religieux, dont la chapelle était sous l’invocation de la bienheureuse Avoie ou sainte Hedwige, qui vivait en 1198, et qui fut canonisée en 1266 (voir l’article de la rue de Rambuteau, où nous tracerons l’origine de ce couvent). — Une décision ministérielle du 15 floréal an V, signée Benezech, fixa la moindre largeur de la rue Sainte-Avoie à 10 m. En vertu d’une ordonnance royale du 28 juin 1826, cette largeur est portée à 12 m. Les maisons nos 2, 22, 40, 41 et 42 sont alignées. — Égout et conduite d’eau. — Éclairage au gaz (compe Lacarrière).