100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Batave (cour)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Batave (cour).

Située rue Saint-Denis, no 124 — 6e arrondissement, quartier des Lombards.

Elle a été ouverte sur remplacement de l’église et dépendances de la confrérie du Saint-Sépulcre, dont nous traçons ici l’origine. Quelques fidèles, de retour d’un pélerinage à Jérusalem, se formèrent en confrérie au commencement du XIVe siècle. Louis de Bourbon, comte de la Marche et de Clermont, leur donna 200 livres parisis au mois de janvier 1325. Le derniers jour d’octobre de la même année, ils achetèrent dans la rue Saint-Denis, de Jean Chaumont, de Garmont de Saint-Quentin et de Jeanne-la-Maupetite, l’emplacement nécessaire pour bâtir une église. La première pierre de cet édifice fut posée le 18 mai 1326, par l’archevêque d’Auch, assisté des évêques d’Amiens, d’Autun, de Tréguier et de Mende. Cette cérémonie eut lieu en présence de Louis de Bourbon, de Clémence, reine de France, d’Isabelle, reine d’Angleterre, et de Blanche de Bretagne, veuve de Philippe d’Artois. Cette confrérie, autorisée en 1329 par lettres du roi Philippe VI, lutta longtemps avec le chapitre de Saint-Merri et celui de Notre-Dame. L’église, dédiée en 1526, ne fut entièrement terminée qu’en 1655. Le portail, historié avec goût, était une œuvre remarquable. Les bâtiments de l’ancienne confrérie du Saint-Sépulcre devinrent en 1790 propriétés nationales et furent vendus le 2 juillet 1791. L’acquéreur céda sa propriété à une compagnie hollandaise ou batave, qui fit construire les bâtiments de cette cour et une partie du passage, sous la direction des architectes Sobre et Happe. Les constructions étaient achevées en 1795. — Éclairage au gaz (compe Française).