Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Desèze (rue)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Desèze (rue).

Commence au boulevart de la Madeleine, nos 64 et 66 ; finit à la place de la Madeleine, nos 22 et 24. Le dernier impair est 3 ; le dernier pair, 6. Sa longueur est de 135 m. — 1er arrondissement, quartier de la Place-Vendôme.

Une ordonnance royale du 2 juin 1824 relative à la formation des abords de l’église de la Madeleine, porte qu’il sera ouvert dans le prolongement du côté septentrional de la place de la Madeleine et à droite, une rue qui portera le nom de rue Desèze et se terminera au boulevart à l’extrémité de la rue de Caumartin. En vertu d’une autre ordonnance du 6 septembre 1826, l’exécution de ce percement a été déclarée d’utilité publique. La nouvelle rue ne fut cependant pas formée jusqu’au boulevart ; elle débouche encore dans cette voie publique par un passage provisoire.

Un arrêté préfectoral du 24 mai 1843 a prescrit la publication du plan parcellaire des immeubles à exproprier pour compléter le percement de la rue Desèze.

Cette opération sera prochainement exécutée. — Conduite d’eau entre la rue Godot-de-Mauroy et la place. — Éclairage au gaz (compe Anglaise).

Romain ou Raymond, comte Desèze, naquit à Bordeaux en 1750, fut premier président de la Cour de cassation, membre de l’Académie Française et de la Chambre des Pairs. Desèze eut l’insigne honneur de défendre Louis XVI devant la Convention. Il mourut à Paris le 2 mai 1828.