100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Ducolombier (rue)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Ducolombier (rue).

Commence à la rue Saint-Antoine, nos 113 et 115 ; finit à la rue Dormesson, nos 9 et 11. Le dernier impair est 5 ; le dernier pair, 6. Sa longueur est de 41 m. — 8e arrondissement, quartier du Marais.

Autorisée par lettres-patentes du 15 février 1783, cette rue a été ouverte en 1784 sur l’emplacement du prieuré royal de la Couture-Sainte-Catherine et d’après une largeur de 7 m. 80 c. On lui donna le nom de rue Ducolombier, en l’honneur de Marchand Ducolombier, avocat, conseiller du roi et assesseur de l’hôtel-de-ville d’Arras, qui avait fait l’acquisition d’une grande partie des terrains du prieuré de Sainte-Catherine. Les plaques portent par erreur rue Neuve-du-Colombier. — Une décision ministérielle du 22 juillet 1823 a fixé la largeur de cette voie publique à 10 m.

Les constructions riveraines sont soumises à un retranchement de 1 m. 10 c. — Portion d’égout du côté de la rue Saint-Antoine. — Éclairage au gaz (compe Parisienne). — Voyez l’article du Marché Sainte-Catherine.