100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Fourreurs (rue des)

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


Fourreurs (rue des).

Commence à la rue des Lavandières, no 41, et à la place Sainte-Opportune, no 1 ; finit à la rue des Déchargeurs, nos 12 et 14. Le dernier impair est 19 ; le dernier pair, 22. Sa longueur est de 60 m. — 4e arrondissement ; les numéros impairs sont du quartier Saint-Honoré ; les pairs, du quartier des Marchés.

Elle était presqu’entièrement bordée de constructions vers 1250. On l’appelait alors rue de la Cordouannerie. Vers 1295, les cordonniers cédèrent la place aux pelletiers pour aller s’établir plus près de la halle. La voie publique qu’ils avaient abandonnée conserva longtemps encore son ancienne dénomination. Ce ne fut qu’au XVIIe siècle qu’elle prit le nom de rue des Fourreurs. — Une décision ministérielle du 12 fructidor an V, signée François de Neufchâteau, fixa la largeur de cette voie publique à 8 m. En vertu d’une ordonnance royale du 9 décembre 1838, cette largeur est portée à 10 m. Les maisons nos 2, 4 et 6 ont été démolies en 1839 pour l’élargissement de la place Sainte-Opportune. La propriété no 8 est alignée ; celles nos 16 et 18 ne sont soumises qu’à un léger redressement. Maison no 10, retranchement 70 c. ; no 12, retranchement 50 c. ; no 14, retranchement 20 c. ; no 20, retranchement 30 c. ; no 22, retranchement réduit 1 m. 10 c. La propriété no 1 devra subir un fort retranchement sur la rue des Lavandières ; no 3, retranchement réduit 2 m. ; de 5 à 19 inclus, retranchement 2 m. 60 c. à 4 m. — Éclairage au gaz (compe Anglaise).