100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Galande (rue)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Galande (rue).

Commence à la rue des Lavandières, no 2, et à la place Maubert, no 16 ; finit aux rues Saint-Jacques, no 1, et du Petit-Pont, no 29. Le dernier impair est 79 ; le dernier pair, 58. Sa longueur est de 230 m. — 12e arrondissement, quartier Saint-Jacques.

Cette rue fut percée en 1202 sur le clos Mauvoisin, qui faisait partie de la seigneurie de Garlande, dont on a fait Galande par corruption. (Voir l’article de la rue du Fouarre.) Cette famille des Garlande occupait au XIIe siècle les premières charges du royaume. Anzeau de Garlande, qui fut tué au siège du Puiset, en 1118, avait été sénéchal et premier ministre sous les rois Philippe Ier et Louis-le-Gros. Étienne de Garlande, son frère, évêque de Beauvais, fut sénéchal de France, chancelier et premier ministre durant neuf années. Il mourut en 1151. Anselme de Garlande était prévôt de Paris en 1192. — La rue Galande a été élargie en vertu d’un arrêt du conseil d’état, en date du 6 juin 1672. — Une décision ministérielle du 8 nivôse an IX, signée Chaptal, a fixé à 10 m. la moindre largeur de cette voie publique. Les maisons nos 21, 55, 57, 75, 77, 79 ; 20, 22, 24, 56 et 58, ne sont pas soumises à retranchement ; celles no 7, 9, 11, 51, 53 ; 16, 18 et 26, ne devront subir qu’un léger redressement. — Égout entre la rue des Anglais et la place Maubert. — Conduite d’eau dans toute l’étendue. — Éclairage au gaz (compe Parisienne).