100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Méhul (rue)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Méhul (rue).

Commence à la rue Neuve-des-Petits-Champs, nos 44 et 46 ; finit aux rues Marsollier, no 1, et Dalayrac, no 2. Le seul impair est 1 ; le dernier pair, 4. Sa longueur est de 20 m. — 2e arrondissement, quartier Feydeau.

Ouverte en 1826, conformément à une ordonnance royale du 8 octobre de la même année, cette voie publique n’a été dénommée qu’en 1829. (Voyez rue Dalayrac.) Sa largeur est de 12 m. Les constructions riveraines sont alignées. — Égout. — Conduite d’eau. — Éclairage au gaz (compe Anglaise).

Étienne-Henri Méhul, célèbre compositeur de musique, né à Laval, en 1763, mort à Paris en 1818, était élève de Gluck. Son premier opéra Euphrosine et Coradin, représenté en 1790, eut un brillant succès. Ses autres ouvrages ne firent qu’ajouter à sa réputation.