100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Maur-Popincourt (rue Saint-)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Maur-Popincourt (rue Saint-).

Commence à la rue de la Roquette ; finit à la rue Grange-aux-Belles, nos 38 et 40. Le dernier impair est 89 ; le dernier pair, 156. Sa longueur est de 2223 m. — De la rue de la Roquette à celle des Amandiers et les numéros de 1 à 17 et de 2 à 38 ter, 8e arrondissement, quartier Popincourt ; du second numéro 17 à 51 et de 42 à 112, 6e arrondissement, quartier du Temple ; le surplus, 5e arrondissement, quartier de la Porte-Saint-Martin.

C’était autrefois un chemin que les actes nommaient chemin de Saint-Denis. La partie qui de la rue des Amandiers aboutit à celle de Ménilmontant, ne fut bâtie que vers la fin du règne de Louis XV. Cette voie publique portait avant la révolution plusieurs dénominations, ainsi que le constate le titre suivant : « 2 thermidor an VI. L’administration centrale du département de la Seine, Ouï le commissaire du directoire exécutif, arrête : Que la rue Maur ou des Morts, conservera le nom de rue Maur dans toute l’étendue du 5e arrondissement. Celui de rue du Chemin-Denis demeure aussi conservé dans l’étendue de la municipalité du 6e arrondissement, celui de rue du Bas-Pincourt sera également conservé dans l’étendue de la municipalité du 8e arrondissement. » — Une décision ministérielle du 3 pluviôse an IX, signée Chaptal, a fixé à 10 m. la moindre largeur de ces trois parties qui ont été réunies en 1806, sous la seule et même dénomination de rue Saint-Maur. Les propriétés ci-après ne sont pas soumises à retranchement : de 1 à 9, 15, 17, 17 bis, 17 ter, (17), 19, 25, 25 bis, encoignure gauche de la rue Fontaine-au-Roi, 45, 45 bis, 45 ter, 45 quater, (45), 47, 51, de 53 à 61, de 69 à la fin ; 2, 2 bis, 12, 14, 18, 20, 22, 34, 36, 38, 38 bis, 38 ter, partie du no 42, 44, 54, 56, 58, de 60 à 76, 86, 116, 118, de 134 à la fin.

La partie de la rue Saint-Maur comprise entre la rue de la Roquette et celle des Amandiers, a été ouverte en 1823, sur l’emplacement du couvent des Hospitalières de la Roquette, dont la vente avait été effectuée par l’administration des hospices en 1817 et 1823 (voir l’article de la rue de la Roquette). Cette partie de rue possède un numérotage spécial, dont le dernier impair est 11, et le seul pair 2. Une ordonnance royale du 6 mai 1827 a fixé sa largeur à 13 m. Les propriétés nos 1, 3, 5 et 11, sont alignées ; le côté opposé n’est pas soumis à retranchement. — Conduite d’eau dans toute l’étendue de la rue Saint-Maur.