100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Montmorency (rue de)

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


Montmorency (rue de).

Commence à la rue du Temple, nos 15 et 17 ; finit à la rue Saint-Martin, nos 142 et 144. Le dernier impair est 49 ; le dernier pair, 46. Sa longueur est de 363 m. — 7e arrondissement, quartier Sainte-Avoie.

Cette rue qui existait dès le commencement du XIIIe siècle, doit son nom à Mathieu de Montmorency qui y fit construire un hôtel en 1215. On la trouve aussi indiquée sous le nom de rue du Seigneur-de-Montmorency. De la rue du Temple à celle Transnonnain, elle s’est nommée Cour-au-Villain, dont on a fait par corruption Courtauvillain. En 1768, cette partie a pris également le nom de Montmorency. De 1793 à 1806, on l’appela rue de la Réunion, dénomination affectée à la section dont cette voie publique faisait partie. En 1806, elle reprit son ancien nom. — Une décision ministérielle du 18 vendémiaire an VI, signée Letourneux, et une ordonnance royale du 14 janvier 1829, ont fixé à 10 m. la largeur de la rue de Montmorency. Les maisons nos 4 bis, 6, 14, 18, 20, 32, 34, 36, 38 et 38 bis sont alignées. — Conduite d’eau depuis la rue Transnonnain jusqu’aux deux bornes-fontaines. — Éclairage au gaz (compe Lacarrière).

Montmorency (Mathieu II, duc de), surnommé le Grand-Connétable, se distingua dans toutes les guerres de Philippe-Auguste, prit la plus grande part à la conquête de la Normandie sur Jean-sans-Terre (1203), et décida de la célèbre victoire de Bouvines (1214). L’année suivante, Montmorency fit la guerre aux Albigeois et fut nommé connétable en 1218. Sous le règne de Louis VIII, il eut le commandement en second de toutes les armées que le roi conduisait en personne ; à la mort de ce prince, Montmorency prit parti pour Blanche de Castille, lui assura la régence et mourut le 24 novembre 1230.