100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Noyers (rue des)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Noyers (rue des).

Commence à la rue de la Montagne-Sainte-Geneviève et à la place Maubert, no 46 ; finit à la rue Saint-Jacques, nos 45 et 51. Le dernier impair est 51 ; le dernier pair, 56. Sa longueur est de 258 m. — 12e arrondissement, quartier Saint-Jacques.

Cette rue a été bâtie, vers 1215, sur l’emplacement d’une allée de noyers, qui séparait le clos Bruneau de celui de Garlande. En 1348, cette voie publique se nommait rue Saint-Yves, en raison de la chapelle Saint-Yves, située au coin de la rue Saint-Jacques. La rue des Noyers a été élargie en vertu d’un arrêt du conseil du 7 décembre 1680. — Une décision ministérielle du 13 fructidor an VIII, signée L. Bonaparte, fixa la largeur de cette voie publique à 9 m. En vertu d’une ordonnance royale du 23 septembre 1825, sa moindre largeur est portée à 10 m. Les constructions nos 21, 23, 49, 51, 52, 54 et 56 sont alignées ; celles nos 47 et 46 ne devront subir qu’un léger redressement. — Égout entre la rue des Anglais et la place Maubert. — Conduite d’eau dans toute l’étendue. — Éclairage au gaz (compe Parisienne).