100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Parcheminerie (rue de la)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Parcheminerie (rue de la).

Commence à la rue Saint-Jacques, nos 24 et 26 ; finit à la rue de la Harpe, nos 25 et 27. Le dernier impair est 35 ; le dernier pair, 32. Sa longueur est de 132 m. — 11e arrondissement, quartier de la Sorbonne.

En 1273, suivant le cartulaire de Sorbonne, on la nommait rue des Écrivains. Guillot l’appelle rue as Escrivains. Elle prit, en 1287, la dénomination de rue de la Parcheminerie. — Une décision ministérielle à la date du 14 thermidor an VIII, signée L. Bonaparte, fixa la largeur de cette voie publique à 6 m. Cette largeur a été portée à 10 m. en vertu d’une ordonnance royale du 22 août 1840. Maison à l’encoignure de la rue Saint-Jacques, retranch. réduit, 5 m. 70 c. ; 1, ret. réduit 4 m. ; 3, ret. réduit 2 m. 80 c. ; de 5 à 9, ret. 1 m. 95 c. à 2 m. 20 c. ; 11, ret. réduit 1 m. 65 c. ; 13, 15, ret. 1 m. 10 c. à 1 m. 40 c. ; 17, ret. réduit 90 c. ; 19, 21, ret. réduit 50 c. ; 23, doit être supprimée par l’alignement de la rue Boutebrie ; de 25 à 31, redressement 33, 35, ret. réduit 70 c. ; 2, ret. réduit 3 m. 20 c. ; de 4 à la fin, ret. 4 m. 60 c. à 6 m. 20 c. — Portion d’égout du côté de la rue de la Harpe. — Conduite d’eau entre la rue Saint-Jacques et la borne fontaine.