Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Roule (rue du Faubourg-du-)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Roule (rue du Faubourg-du-).

Commence aux rues d’Angoulême, no 33, et de la Pépinière, no 86 ; finit aux chemins de ronde des barrières du Roule et de Courcelles. Le dernier impair est 87 ; le dernier pair, 112. Sa longueur est de 1,050 m. — 1er arrondissement : les numéros impairs, quartier des Champs-Élysées ; les numéros pairs, quartier du Roule.

Des actes du XIIIe siècle indiquent un village nommé Rolus, Rotulus, dont on a fait par corruption Rolle, et ensuite Roule. Par lettres-patentes du 12 février 1722, il fut érigé en faubourg de Paris. En vertu d’une déclaration du 10 février 1765, le roi permit d’établir des constructions dans la rue du Faubourg-du-Roule, depuis la rue de la Pépinière jusqu’à celle de Chaillot. — Deux décisions ministérielles, l’une du 28 messidor an V, signée Benezech, l’autre du 4 mars 1822, ont fixé la moindre largeur de la rue du Faubourg-du-Roule à 13 m. Les maisons ci-après ne sont pas soumises à retranchement : de 1 à 21 inclus ; de 31 à 37 inclus ; de 47 à 55 inclus ; partie de 57, 59 ; 63, 65, partie de 69 ; de 73 à 77 inclus ; de 83 à la fin ; 20, 22 ; de 26 à 36 inclus ; 46, 48, 48 bis ; 52, 54 ; 76 ; de 86 à la fin. — Portion d’égout du côté de la rue d’Angoulême. — Conduite d’eau depuis cette rue jusqu’aux deux bornes-fontaines situées près de l’avenue Sainte-Marie. — Éclairage au gaz (compe Anglaise).