Dictionnaire de l’administration française/ABATAGE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  ABANDON
ABATTOIR  ►

ABATAGE. 1. Ce mot exprime ordinairement l’action d’abattre des arbres. L’autorité peut faire abattre les arbres placés le long des chemins vicinaux et des grandes routes, lorsque ces plantations sont faites à des distances du bord ou avec un espacement moindre que ceux voulus par le règlement. (Voy. Arbres.)

2. Le mot abatage s’emploie également lorsqu’il s’agit d’abattre des animaux. On abat les animaux destinés à la consommation. (Voy. Abattoir.) On abat aussi, par mesure sanitaire, les chiens enragés, les animaux atteints d’une épizootie (Voy. ce mot) et les chevaux de troupe atteints de la morve. Il en est de même pour ces derniers, dans le cas de fractures incurables.

Les chiens saisis comme employés à la fraude doivent être abattus. (Bourgat, Code des douanes.)

3. En termes de marine, abatage signifie l’action de mettre un navire en carène, opération qui a pour objet les réparations à faire au-dessous du bâtiment.