Dictionnaire des proverbes (Quitard)/vérité

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

vérité. — La vérité est au fond d’un puits.

Mot de Démocrite passé en proverbe pour exprimer la difficulté de découvrir la vérité. M. Ch. Nodier trouve dans ce mot une allégorie admirable : Parce que, dit-il, du fond d’un puits, où l’on ne reçoit la lumière que par une ouverture circonscrite, on ne juge sainement que la partie de l’horizon que cette ouverture laisse à découvert. Ainsi la vérité même, ajoute-t-il, si elle existait quelque part, ne connaîtrait qu’une partie du vrai. La vérité dans le puits est l’emblème de notre intelligence.

La vérité, suivant Saadi, s’enveloppe de sept voiles qu’il faut arracher.

Les Pyrrhoniens disaient de la vérité : Elle est comme l’Orient, différente selon le point de vue d’où on la considère.

La vérité est dans le vin.

In vino veritas. — Le proverbe précédent nous a dit que la vérité se tient dans un puits, celui-ci nous fait entendre qu’elle se tient dans une cave ; mais placer sa demeure tantôt dans l’eau et tantôt dans le vin, n’est-ce pas avouer qu’on ne sait pas précisément où elle peut se trouver ? Quoi qu’il en soit, les deux opinions sont très bien fondées, et si la première a pour elle l’autorité de Démocrite, la seconde s’appuie de l’autorité de Salomon. Ce sage roi s’écriait dans ses Paraboles : « Ne donnez point, ô Lamuel, ne donnez point trop de vin aux rois qui mangent à votre table, et n’en prenez point vous-même avec excès, parce qu’il n’y a nul secret où règne le vin : nullum secretum est ubi regnat ebrietas. » (Ch. xxxi, ℣ 4.)

La conduite d’un homme échauffé de vin, dit J.-J. Rousseau, n’est que l’effet de ce qui se passe au fond de son cœur dans les autres temps. Dans un état où l’on ne déguise rien, on se montre tel qu’on est. On parle étant ivre comme on pense à jeun.

L’ivresse, en égarant l’esprit, dit Duclos, n’en donne que plus de ressort au caractère. Le vil complaisant d’un homme en place, s’étant enivré, lui tint des propos d’une haine envenimée et se fil chasser. On voulut excuser l’offenseur sur l’ivresse. Je ne puis m’y tromper, répondit l’offensé : ce qu’il m’a dit étant ivre, il le pense à jeun.

Chez certains sauvages, l’ivresse attire le respect ; qui est ivre est déclaré prophète.

L’auteur du Rambler demandait que l’application du proverbe, in vino veritas, fût réservée pour les gens qui mentent à jeun ; mais il ne pensait pas à cet autre proverbe, qui prouve l’inutilité de l’exception : Omnis homo mendax, tout homme est menteur.

Le temps découvre la vérité.

N’espérez pas pouvoir rien cacher, le temps voit, entend et découvre tout (Sophocle.)

Il n’est point de secret que le temps ne révèle

(Racine.)

On dit aussi : La vérité est la fille du temps, et ce proverbe cité par Aulu-Gelle, qui l’attribue à un poète ancien dont il ne donne pas le nom, a été réduit en apologue par le capitaine Delisle.

Aux portes de la Sorbonne
La vérité se montra,
Le syndic la rencontra.
Que demandez-vous, la bonne ?
— Hélas ! l’hospitalité.
— Votre nom ? — La vérité.
— Fuyez, dit-il, en colère,
Fuyez, ou je monte en chaire
Et crie à l’impiété !
— Vous me chassez, mais j’espère
Avoir mon tour, et j’attends :
Je suis la fille du temps,
Et j’attends tout de mon père.