Dictionnaire touareg – français/B

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par André Basset, Imprimerie nationale de France (p. 13-120).

B 

aba ⴱⴰ va. prim. ; irr. I ‖ ne pas y avoir de ; ne plus y avoir de ‖ aba n’a que 5 personnes, les 3es p. ms. des indicatifs passé, présent et futur positifs et des indicatifs aoriste et futur négatifs. Ces 5 pers. sont : aba « il n’y a pas eu de ; il n’y a plus eu de », aba « il n’y a pas de ; il n’y a plus de », éd iba « il n’y aura pas de ; il n’y aura plus de », our aba « point il n’y a pas eu de (il n’a pas cessé d’y avoir de, il n’a pas manqué de) ; point il n’y a plus eu de (il y a eu encore) ; point il n’y pas de (il ne cesse pas d’y avoir de, il ne manque pas de) ; point il n’y a plus de (il y a encore) », our é iba « point il n’y aura pas de (il ne cessera pas d’y avoir de, il ne manquera pas de) ; point il n’y aura plus de (il y aura encore) » ‖ aba présente une particularité dans son emploi avec les pr. af. rég. dir. et les pr. af. rég. ind. des verbes : lorsqu’aba est immédiatement suivi des pr. af. rég. dir. de la 1ère p. du s. ou du pl., ces pronoms, au lieu d’être, d’après la règle générale, i « moi », âneṛ « nous », et d’exiger l’élision de l’a final d’aba, sont hi « moi », hâneṛ « nous », et l’a final d’aba ne s’élide pas devant eux ; (ex. aba hi ⁒ il n’y a plus de moi (je suis mort) ; et non pas ab i) Lorsqu’aba est immédiatement suivi des pr. af. rég. ind., ces pronoms, au lieu d’être, d’après la règle générale i, âk, âm, âs, âneṛ, etc., et d’exiger l’élision de l’a final d’aba, sont hi, hâk, hâm, hâs, hâneṛ, etc., et l’a final d’aba ne s’élide pas devant eux ; (ex. aba hâk êred ⁒ il n’y a pas à toi de blé (tu n’as pas de blé) ; et non pas ab âk êred) ‖ ex. ab ichkân daṛ ăkâl ⁒ il n’y a pas d’herbes dans le pays = deroṛ éd ib ichkân daṛ ăkâl ⁒ bientôt il n’y aura plus d’herbes dans le pays = animir our ab ichkân daṛ ăkâl ⁒ pas encore point il n’y a pas d’herbes dans le pays (il n’a pas encore cessé d’y avoir de l’herbe dans le pays) = tallit tâ-reṛ, our é ib ichkân daṛ ăkâl ⁒ ce mois-ci, point il n’y aura pas d’herbes dans le pays (ce mois-ci, il ne cessera pas d’y avoir de l’herbe dans le pays) ‖ aba, accompagné des pr. af. rég. dir., sign. souv. « ne pas être ; ne plus être ; ne plus exister ; être mort » ; (ex. aba hi ⁒ il n’y a plus eu de moi (je n’ai plus existé ; je suis mort) ; il n’y a plus de moi (je ne suis plus ; je suis mort) = aba t ⁒ il n’y a plus eu de lui (il n’a plus existé ; il est mort) ; il n’y a plus de lui (il est mort) = aba kemet ⁒ il n’y a plus eu de vous (vous n’avez plus existé ; vous êtes mortes) ; il n’y a plus de vous (vous êtes mortes) = é hi iba ⁒ il n’y aura plus de moi (je ne serai plus, je serai mort) = é tet iba ⁒ il n’y aura plus d’elle (elle ne sera plus, elle sera morte) = ou tt aba ⁒ point il n’y pas eu lui (il n’a pas cessé d’être, il n’a pas cessé d’exister, il n’est pas mort) = ou kai hé iba ⁒ point il n’y aura pas de toi (tu ne cesseras pas d’être, tu ne cesseras pas d’exister, tu ne mourras pas)). Aba peut avoir les mêmes sens sans être accompagné des pr. af. dir. ; (ex. neṛ ouâ-reṛ âles oua aba ⁒ voici l’homme lequel il n’y a plus de (voici l’h. duquel il n’y a plus, voici l’h. qui n’est plus, voici l’h. qui est mort) = neṛ tî-reṛ tiḍiḍîn ti hé iba ⁒ voici les femmes lesquelles il n’y aura plus de (voici les f. desquelles il n’y aura plus, voici les f. qui ne seront plus, voici les f. qui mourront)) ‖ aba, accompagné des pr. af. rég. ind., sign. souv. « ne pas avoir ; ne plus avoir » ; (ex. aba hi ⁒ il n’y a pas eu à moi de (je n’ai pas eu) ; il n’y a plus eu à moi de (je n’ai plus eu) ; il n’y a pas à moi de (je n’ai pas) ; il n’y a plus à moi de (je n’ai plus) = é hâk iba ⁒ il n’y aura pas à toi de (tu n’auras pas) ; il n’y aura plus à toi de (tu n’auras plus) = ou hâs aba ⁒ point il n’y a pas eu à lui de (il n’a pas cessé d’avoir) ; point il n’y a plus eu à lui de (il a eu encore) ; point il n’y a pas à lui de (il ne cesse pas d’avoir) ; point l n’y a plus à lui de (il a encore) = ou hâkmet é iba ⁒ point il n’y aura plus à vous de (vous ne cesserez pas d’avoir) ; point il n’y aura plus à vous de (vous aurez encore)). Aba peut avoir les mêmes sens sans être accompagné des pr. af. rég. ind. ; (ex. neṛ ouâ-reṛ âles oua s ab âman ⁒ voici l’homme lequel à il n’y a pas eu d’eau (voici l’h. auquel il n’y a pas eu d’eau, voici l’h. qui n’a pas eu d’eau) ; voici l’h. lequel à il n’y a plus eu d’eau (voici l’h. qui n’a plus eu d’eau) ; voici l’h. lequel à il n’y a pas d’eau (voici l’h. qui n’a pas d’eau) ; voici l’h. lequel à il n’y a plus d’eau (voici l’h. qui n’a plus d’eau) = neṛ tî-reṛ tiḍiḍîn ti s é ib âman ⁒ voici les femmes lesquelles à il n’y aura pas d’eau (voici les f. auxquelles il n’y aura pas d’eau, voici les f. qui n’auront pas d’eau) ; voici les f. lesquelles à il n’y aura plus d’eau (voici les f. qui n’auront plus d’eau)) ‖ aba s’empl. souv. avec 2 pr. af., l’un rég. dir. et l’autre rég. ind. ; (ex. ichkân, ou hâsen ten é iba ⁒ les herbes, point à eux il n’y aura pas d’elles (l’herbe, ils ne cesseront pas d’en avoir) = eġmĕien oulli nesen, aba hâsen tenet ⁒ ils ont cherché leurs chèvres, il n’y a pas eu à eux d’elles (ils ont cherché leurs chèvres, il ne les ont pas eues (c. à d. ils ne les ont pas trouvées)) ‖ aba hi « il n’y a plus eu de moi » et aba hâneṛ « il n’y a plus eu de nous » sont souv. employés com. formules de serment, d. le s. « que je meure [si …] ! », « que nous mourions [si …] ! » ‖ aba, ayant pour rég. dir. un pr. af. des 2es ou 3es p. sing. ou plur., ou un mot signifiant « père ; mère ; etc. », ou qlq. ch. d’analogue, est souv. empl. com. terme d’imprécation, d. le s. « que tu meures ! », « qu’il meure ! », « meure ton père ! », « meure ta mère ! », etc. ; (ex. aba kem ! ⁒ que tu meures ! = aba tenet ! ⁒ qu’elles meurent ! = aba ma k ! ⁒ meure ta mère ! = aba matt issen ⁒ meurent leurs mères ! = aba ti s en ti m ! ⁒ meure la père de lui de ton père ! (meure ton grand père paternel !)). Aba employé com. terme d’imprécation est une injure ; mais entr’avis, entr’égaux, de supérieur à inférieur, il se dit souvent en plaisantant sans avoir rien de blessant ; il emprunte sa gravité aux circonstances. v. ⴾⵍ akel.

tîba ⵜⴱⴰ va. f. 12 ; irr. XVII ‖ ne pas y avoir hab. de ; ne plus y avoir hab. de ‖ tîba présente, dans son emploi avec les pr. af. rég. dir. et les pr. af. rég. ind. des verbes, la même particularité qu’aba. Comme aba, il exige l’emploi après lui des pr. af. rég. dir. hi, hâneṛ, au lieu de i, âneṛ, et celui des pr. af. rég. ind. hi, hâk, hâm, hâs, hâneṛ, etc., au lieu d’i, âk, âm, âs, âneṛ, etc., lorsque un de ces pronoms le suit immédiatement, et son a final ne s’élide pas devant eux ‖ a t. les s. c. à c. du prim. si ce n’est qu’il s’emploie ni com. formule de serment ni com. terme d’imprécation ‖ d. le s. « ne plus être hab. ; être mort hab. », sign. souv. « être en train de ne plus être ; être en train de mourir ; se mourir » et, p. ext., « cesser d’être ; mourir » ; (ex. itîba tet ⁒ il n’y a pas en hab. d’elle ; il n’y a pas hab. d’elle ; elle est en train de mourir, elle se meurt ; elle a cessé d’être ; elle cesse d’être ; elle meurt) ‖ d. le. s. « ne pas avoir hab. ; ne plus avoir hab. », sign. p. ext. « cesser d’avoir » ; (ex. Kenân, itîba hâs ăouâl ġir eddoûnet, foull innîn itâġġ elṛârKenân il n’y a plus hab. à lui de paroles entre les gens, parce qu’il fait hab. le des honneur (K. a cessé d’avoir la parole (le droit de parler) parmi les gens, parce qu’il fait des actes déshonorants) = ichkân, ou hâsen ten é itîba ⁒ les herbes, point à eux il n’y aura pas hab. d’elles (l’herbe, ils ne cesseront pas d’on avoir)).

iba ⴱⴰ sm. nv. prim. ; (pl. ibâten ⴱⵜⵏ), daṛ ibâten ‖ fait de ne pas y avoir de ; fait de ne plus y avoir de ‖ p. ext. « manque ; mort (décès) ».

iba-n-ămoud ⴱⵏⵎⴷ (m. à m. « fait de ne pas y avoir de prière canonique » ) sm. (s. s. pl.) ‖ menstrues ‖ v. ⵎⴷ ămoud.

ab inn aba ma s ⴱⵏⴱⴰⵎⵙ (m. à m. « meure ma mère, meure sa mère ! (meurent ma mère et la mère de ma mère !) ») exclam. ‖ meurent ma mère et la mère de ma mère ! ‖ exclamation qui peu s’employer à tout sujet ; elle sert souv. à exprimer le désir, l’espérance, la satisfaction, l’admiration.

koud-ba-t ⴾⴷⴱⵜ (m. à m. « s’il n’y a pas de lui (s’il n’est pas ; si ce n’est pas) » ) pi. ‖ si ce n’est ; excepté ; à moins que.

koud-ĕba ⴾⴷⴱⴰ (m. à m. « s’il n’y a pas de » ) pi. ‖ m. s. q. le pr.

kound-ĕba ⴾⵏ⵿ⴷⴱⴰ pi. ‖ m. s. q. le pr.

end-ĕba ⵏ⵿ⴷⴱⴰ pi. ‖ m. s. q. le pr.

ăbba ⴱⴰ sm. (pl. ăbbâten ⴱⵜⵏ ‖ papa (mon père ; père) ‖ fam. ‖ avec pr. af. ou complément, sign. « père » ; sans pr. af. ni complément, sign. « mon père » ‖ ne s’empl. que pour désigner le père par qui on a été engendré, non pour désigner les autres pers. auxquelles les Kel-Ăh. donnent le nom de « père » ; v. ti « père ».

ăbbo ⴱⵓ sm. (s. s. pl.) ‖ pipi ‖ mot enfantin ‖ syn. de boubbou.

ⴱⴱ boubbou ⴱⴱⵓ va. prim. ; conj. 107 « boubbou » ; ω (iebboŭbba, iebboûbba, éd iebboubbou, our iebboubba) ‖ porter sur le dos en soutenant dans un vêtement retroussé ‖ a aussi le s. pas. et pron. « être porté sur le dos en étant soutenu dans un vêtement retroussé » et « se porter sur les dos en étant soutenu dans un vêtement retroussé » ‖ se dit tout ce qui peut être porté sur le dos soutenu dans un vêtement retroussé, enfant ou ch.

sebbebbou ⵙⴱⴱⵓ va. f. 1 ; conj. 130 « semmendou » ; ω (isbebba, iesîbebba, éd isebbebbou, our isbebba) ‖ faire porter sur le dos en soutenant dans un vêtement retroussé ‖ se c. av. 2 acc. ‖ sign. aussi « porter sur le dos en soutenant dans un vêtement retroussé » ; d. ce s. est syn. du prim. au s. act.

tîbebbou ⵜⴱⴱⵓ va. f. 12 ; conj. 244 « tîmendou » ; (itîbebbou, our itebebbou) ‖ porter hab. sur le dos en soutenant dans un vêtement retroussé ‖ a aussi le s. pas. et pron.

sîbebbou ⵙⴱⴱⵓ va. f. 1.12 ; conj. 244 « tîmendou » ; (isîbebbou, our isebebbou) ‖ faire hab. porter sur le dos en soutenant dans un vêtement retroussé ‖ se c. av. 2 acc. ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 1.

ăboubbou ⴱⴱⵓ sm. nv. prim. ; φ (pl. iboubboûten ⴱⴱⵜⵏ), daṛ boubboûten ‖ fait de porter sur le dos en soutenant dans un vetement retroussé ‖ a aussi le s. pas. et pron. « fait d’être porté sur le dos en étant soutenu dans un vêtement retroussé » et « fait de se porter sur le dos en étant soutenu dans un vêtement retroussé »

ăsebbebbou ⵙⴱⴱⵓ sm. nv. f. 1 ; φ (pl. iboubboûten ⵙⴱⴱⵜⵏ), daṛ sebbebboûten ‖ fait de fair porter sur le dos en soutenant dans un vêtement retroussé ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 1.

ⴱⴱ bâba ⴱⴱⴰ (Soudan) sm. (col. sans n. d’u.) (pl. de div. bâbâten ⴱⴱⵜⵏ) ‖ indigo (en boule, pour teinture).

ⴱⴱ tăsenbâbout ⵜⵙⵏ⵿ⴱⴱⵜ sf. φ (pl. tisenboûba ⵜⵙⵏ⵿ⴱⴰ), daṛ tsenboûba ‖ pore (très petit orifice de la peau) ‖ p. ext. « pore (de la section d’un os plein cassé) » ; un os plein cassé présente dans sa section une foule de petits orifices qui sont comme des pores très rapprochés les uns des autres ; chacun de ces orifices est une tăsenbâbout ‖ p. ext. « tronçon d’os plein cassé (ayant des pores dans sa section) » ‖ p. ext. « granulation (su la face interne d’une paupière) ».

ⴱⴱ boubbou ⴱⴱⵓ sm. (s. s. pl.) ‖ pipi ‖ mot enfantin ‖ syn. d’ăbbo.

ⴱⴱ bobo ⴱⴱⵓ (Soudan) pi. ‖ non ! (refus ou négation énergiques).

ⴱⴱⴶ boubbeġet (Ta. 2) ⴱⴱⴶⵜ va. prim. ; conj. 97 « doubet (Ta. 2) » ; (iebboŭbbeġet, iebboûbbeġet, éd ibboubbeġet, our iebboubbeġet) ‖ passer au feu (mettre pendant qlq. instants audessus d’une flamme) ‖ a aussi les s. pas. et pron. « être passé au feu » et « se passer au feu ».

sebbebbeġet (Ta. 2) ⵙⴱⴱⴶⵜ va. f. 1 ; conj. 134 « seġġereffet (Ta. 2) » ; (isbebbeġet, iesîbebbeġet, éd isebbebbeġet, our isbebbeġet) ‖ faire passer au feu ‖ se c. av. 2 acc.

touebebbeġet (Ta. 2) ⵜⵓⴱⴱⴶⵜ vn. f. 3 ; conj. 192 « touebebbeġet (Ta. 2) » ; (ittouebebbeġet, ietîouebebbeġet, éd iettouebebbeġet, our ittouebebbeġet) ‖ être passé au feu ; se passer au feu.

tîbebbeġoût (Ta. 8) ⵜⴱⴱⴶⵜ va. f. 1.16 ; conj. 255 « tîġreffoût (Ta. 8) » ; (itîbebbeġoût, our itebebbeġout) ‖ passer hab. au feu ‖ a aussi les s. pas. et pron.

sîbebbeġoût (Ta. 8) ⵙⴱⴱⴶⵜ va. f. 1.16 ; conj. 255 « tîġreffoût (Ta. 8) » ; (isîbebbeġoût, our isebebbeġout) ‖ faire hab. passer au feu ‖ se c. av. 2 acc.

tîtouebebbeġoût (Ta. 8) ⵜⵜⵓⴱⴱⴶⵜ vn. f. 3.16 ; conj. 255 « tîġreffoût (Ta. 8) » ; (itîtouebebbeġoût, our itetouebebbeġout) ‖ être hab. passé au feu ; se passer hab. au feu.

ăboubbeġou ⴱⴱⴶⵓ sm. nv. prim. ; φ (pl. ibebbeġoûten ⴱⴱⴶⵜⵏ), daṛ bebbeġoûten ‖ fait de passer au feu ‖ a aussi les s. pas. et pron. « fait d’être passé au feu » et « fait de se passer au feu ».

ăsebbebbeġou ⵙⴱⴱⴶⵓ sm. nv. f. 1 ; φ (pl. itouebebbeġoûten ⵜⵓⴱⴱⴶⵜⵏ), daṛ ĕtouebebbeġoûten ‖ fait d’être passé au feu ; fait de se passer au feu.

ăbebbeġa ⴱⴱⴶⴰ sm. φ (pl. ibebbeġâten ⴱⴱⴶⵜⵏ), daṛ bebbeġâten ‖ chose qui dégage une odeur âcre de brûlé ‖ toute ch. qui dégage une odeur âcre de brûlé, p. ex. de la laine, des poils, de la corne, un os qui sont dans le feu ou audessus d’une flamme, est un ăbebbeġa.

ⴱⴱⵂ ăbâbah ⴱⴱⵂ sm. φ (pl. iboûbah ⴱⴱⵂ ; fs. tăbâbaht ⵜⴱⴱⵂⵜ ; fp. tiboûbah ⵜⴱⴱⵂ), daṛ boûbah, daṛ tboûbah ‖ cousin germain fils d’un oncle maternel ou d’une tante paternelle ‖ les cousins germains fils d’oncles paternels ou de tantes maternelles sont appelés non ăbâbah, tăbâbaht, mais ăña « frère », oulet ma « sœur ».

boubeh ⴱⴱⵂ vn. prim. ; conj. 39 « houreġ » ; ρ (ieboŭbeh, ieboûbeh, éd iboubeh, our ieboubeh) ‖ être cousin germain (d. le s. ci. d.) [avec qlq’un].

zebboubeh ⵣⴱⴱⵂ va. f. 1 ; conj. 138 « sekkeroukeḍ » ; ρ (izbabeh, iezîbabeh, éd izebboubeh, our izbabeh) ‖ taquiner (familièrement en paroles, com. on le fait entre cousins germains) ‖ ne peut avoir pour suj. et rég. dir que des p. ‖ syn. de nounniet (Ta. 2).

tîboûboûh ⵜⴱⴱⵂ vn. f. 14 ; conj. 249 « tîkroûkoûḍ » ; (itîboûboûh, our iteboubouh) ‖ être hab. cousin germain (d. le s. ci. d.).

zîboûboûh ⵣⴱⴱⵂ va. f. 1.14 ; conj. 249 « tîkroûkoûḍ » ; (izîboûboûh, our izeboubouh) ‖ taquiner hab.

teboûbha ⵜⴱⴱⵂⴰ sf. nv. prim. ; (s. s. pl.) ‖ fait d’être cousin germain (d. le s. ci. d.).

ăzebboûbeh ⵣⴱⴱⵂ sm. nv. f. 1 ; φ (pl. izebboûboûhen ⵣⴱⴱⵂⵏ), daṛ zebboûboûhen ‖ fait de taquiner.

ⴱⴱⵔ ăboubbâr ‖ v. ⴱⵔ aber.

ⴱⵛ bâchi ⴱⵛⵉ (turc) sm. (n. d’u. et col.) (pl. bâchîten ⴱⵛⵜⵏ) ‖ nom d’une monnaie turque en cuivre de très peu de valeur ‖ p. ext. « chose sans valeur » ‖ peu us.

ⴱⵛⵏ bechchân ⴱⵛⵏ pi. conj. ‖ mais.

bechchîn ⴱⵛⵏ pi. conj. ‖ m. s. q. le pr. ‖ expression incorrecte.

ⴱⵛⵔ bechcher ⴱⵛⵔ ✳ va. prim. ; conj. 99 « bereġ » ; (ibbĕchcher, iebbîchcher, éd iebbechcher, our ibbechcher) ‖ annoncer la bonne nouvelle de ‖ a aussi les s. pas. et pron. « être annoncé » et « s’annoncer », le suj. étant une bonne nouvelle ‖ peu us.

tâbechchâr ⵜⴱⵛⵔ va. f. 7 ; conj. 230 « târeġâh » ; (itâbechchâr, our itebechchir) ‖ annoncer hab. la bonne nouvelle de ‖ a aussi les s. pas. et pron.

ăbechcher ⴱⵛⵔ sm. nv. prim. ; φ (pl. ibechchîren ⴱⵛⵔⵏ), daṛ bechchîren ‖ fait d’annoncer la bonne nouvelle de ‖ a aussi les s. pas. et pron. « fait d’être annoncé » et « fait de s’annoncer », d. le s. ci. d.

Becher d Ou-Bâlla ⴱⵛⵔⴷⴱⵍⴰ (m. à m. « Becher et Ou-Bâlla » ; B. et O. sont 2 np. d’hom.) ‖ nom d’un air de violon ‖ v. ⵂⵗ aheṛ, ăsâhaṛ.

ⴱⴷ abadah ⴱⴷⵂ pi. adv. ‖ toujours ; jamais ‖ accompagnant une affirmation, sign. « toujours » ; accompagnant une négation, sign. « jamais ». Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/19 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/20 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/21 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/22 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/23 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/24 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/25 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/26 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/27 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/28 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/29 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/30 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/31 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/32 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/33 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/34 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/35 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/36 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/37 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/38 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/39 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/40 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/41 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/42 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/43 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/44 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/45 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/46 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/47 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/48 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/49 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/50 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/51 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/52 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/53 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/54 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/55 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/56 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/57 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/58 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/59 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/60 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/61 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/62 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/63 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/64 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/65 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/66 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/67 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/68 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/69 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/70 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/71 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/72 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/73 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/74 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/75 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/76 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/77 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/78 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/79 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/80 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/81 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/82 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/83 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/84 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/85 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/86 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/87 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/88 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/89 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/90 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/91 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/92 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/93 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/94 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/95 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/96 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/97 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/98 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/99 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/100 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/101 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/102 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/103 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/104 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/105 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/106 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/107 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/108 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/109 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/110 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/111 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/112 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/113 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/114 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/115 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/116 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/117 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/118 Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/119 ventre gonflé.